EER : Chapitre 97 Bonus
EER : Chapitre 99

Jour 6/31 des soldes !
Je vous rappelle les termes du contrat :

MoL : 50 € / chapitre
EER : 25 € / chapitre

Et vous souhaite une excellent lecture en compagnie de sa majesté OP 1er 🙂

 


 

Chapitre 98 – Étrangers 17/17

 

La lance jetée par Yu Ilhan rencontra les flammes crachées par le Dragon en créant une petite explosion flamboyante mêlée de pourpre et de noir qui s’évaporèrent rapidement dans toutes les directions, arrachant au Dragon un cri de surprise.

— Tu as bloqué mes flammes maudites !?

— Merci pour l’info sur tes attributs.

La silhouette de Yu Ilhan se rua vers les flammes qui recommencèrent à se mélanger comme si elles menaient leur propre combat. Le Dragon, lui aussi, se jeta en avant pour le dévorer !

Une fois suffisamment proche pour distinguer la moindre imperfection sur les écailles de son ennemi, Yu Ilhan pâlit en sentant les dizaines de couches de protection magique recouvrant ce corps d’un noir d’encre brillant. Et ses réserves de mana ! Elles étaient exceptionnelles, même comparées à ses pairs.

Cependant, il n’aurait pas entamé le combat, s’il n’était pas certain de le remporter.

— Ouvre grand la bouche et fait aaaaah !

Juste avant l’impact, Yu Ilhan sortit le corps d’un draconique de niveau 199 et le plaça sous ses pieds. Une espèce plutôt petite et dont les écailles aiguisées comme des rasoirs semblaient toujours dire « s’il te plaît, utilise-moi comme arme après m’avoir tué. »

— Ugh ?

Et ce cadavre se changea en un projectile des plus effrayant, une fois appliqué le transfert de poids.

— Pas moyen, sans un signe… !

Le Dragon semblait s’y être préparé après avoir avoir été attaqué par ça une fois déjà, mais peut-être parce qu’il ne connaissait pas bien le mécanisme de la besace de Yu Ilhan, il échoua à réagir à temps pour le contrer.

Aussi se hâta-t-il d’ériger une barrière magique d’urgence, mais un boulet de canon de millions de tonnes et couvert de lames de rasoirs était à même de défoncer toute défense magique, quelle qu’elle fût, et percuta la gueule du Dragon à pleine vitesse.

[Coup critique !]

— Kyahaaaaaaak !

Et Yu Ilhan atterrit sur son museau dans le même mouvement ; la Lance Géante en Os Noir dans les mains, et transfert de poids sur ses bottes ! Les Dragons pouvaient bien être appelés les Seigneurs du Mana, il n’y avait pas moyen qu’ils puissent endurer des millions de tonnes sur la tronche comme si ce n’était rien !

— C’était bon ? ironisa Yu Ilhan, toujours confiant. Un peu piquant, non ?

— Khaaaaa, je vais te tuer !!

Seconde provocation : succès. Yu Ilhan possédait décidément une capacité merveilleuse pour que n’importe quel Dragon, aussi grand et puissent fût-il, vît ses yeux s’injecter de sang en moins de cinq minutes, et ce, même si son entrée eût été la plus impressionnante.

Mais ce fut le moment où les choses changèrent.

— Je vais t’apprendre la vraie signification du nom qui nous a été donné, à nous, Dragons !

Le monstre noir, parsemé de nombreuses blessures reçues alors qu’il avait échoué à stopper une boule à pointes avec sa gueule, hurla en émettant un mana si dense qu’il pouvait réellement emplir les cieux autour d’eux.

Ce n’était pas une chose qu’on pouvait prendre à la légère ou considérer idiote, car le mana émis de la sorte générait un espace magique dont le Dragon était l’épicentre. C’était une magie de large zone dont Yu Ilhan ne pouvait même pas se permettre de rêver, lui qui avait à peine commencé à apprendre à utiliser le mana.

— Mon corps a perdu de sa souplesse… nota-t-il.

— Il a temporairement asservi l’espace environnant ! remarqua Herta.

Ce n’était en soi que très peu différent d’un type de barrière : ça lui permettrait de lire les mouvements de son ennemi et de changer le mana présent en son sein en n’importe quelle magie à n’importe quel moment.

Bien que ce ne fût pas oppressant au point de ressembler au Sablier de l’Éternité, qui gelait le temps à l’intérieur de la barrière, c’était malgré tout un avantage totalement écrasant en combat !

Ce n’était pas une capacité que n’importe quel Dragon pouvait utiliser, c’était certain. Comme Herta l’avait craint dès le départ, celui-là était décidément un meneur – un dominant parmi les puissants. Sa voix trembla légèrement.

— Ce Dragon… est dangereux. Peut-être a-t-il déjà gagné la capacité de devenir une existence supérieure !

— C’est rien, ça. Moi aussi.

— Huh ? Mais… Tu as raison, répondit l’Ange, perplexe.

Elle avait fini par l’accepter ! Néanmoins et en dépit de ça, la situation était toujours critique.

— Ouvre bien les yeux, ce sera la dernière chose que tu verras de ton vivant !

La fois précédente, le Dragon noir Karrows avait paniqué, prétendant ne pas avoir vu de signes avant-coureurs de l’attaque de Yu Ilhan. Et ce n’était rien, comparé à ce que dernier vivait actuellement.

Le mana qui emplissait l’air – la totalité de la barrière se changea instantanément et sans avertissement en flammes noires. L’espace était alors comparable à une énorme goutte d’encre se répandant à une vitesse incroyable dans un verre d’eau –  rapide, magnifique, artistique même.

— Ugh.

Yu Ilhan qui vit changer le monde qui l’entourait comme si un enfer ténébreux venait d’être invoqué dans les cieux, finit par rire froidement.

Il n’avait aucunement l’intention de sous-estimer les pouvoirs de ce Dragon ; et il ne pouvait pourtant pas esquiver ou se camoufler : dans cet espace limité et ne pouvant que très peu bouger, il avait l’impression que la réalité même essayait de le tuer.

— Pourquoi n’essayerais-tu pas de bloquer ces flammes avec tes fameux boucliers, hein !? se moqua le Dragon.

Et la confiance dont il faisait montre n’avait rien de surprenant. Si Yu Ilhan ne trouvait pas un moyen rapide de quitter la barrière, il se ferait dévorer par cette quantité infinie de mana brûlant ; par la magie contenant le pouvoir des flammes et de la malédiction !

Peu importait à quel point une personne pouvait être forte ou invisible, elle ne pourrait éviter de se faire consumer par la puissance de ces deux attributs !

[La compétence Résistance aux Malédictions Avancée est désormais de niveau 20. Vous pouvez résister à une plus grande variété de malédictions.]

Mais malheureusement pour son ennemi, Yu Ilhan possédait une résistance incroyable à ces deux attributs en particulier.

— C’est un super terrain d’entraînement ! Merci pour ça ! lâcha-t-il.

— Khak !? Comment ? Tu… ?

Tandis que les flammes contenant une puissante malédiction assaillaient Yu Ilhan, il ne perdit pas l’équilibre et endura tout en déviant tout ce qu’il pouvait. Finalement, il se jeta vers le bas de toutes ses forces.

La lance couverte des flammes pourpres qui n’avaient pas perdu en intensité malgré les flammes noires perça le museau du Dragon pour y laisser une profonde blessure.

[Coup critique !]

[La compétence Résistance aux Malédictions Avancée est désormais de niveau 21.]

Apparemment, pour pouvoir maintenir la barrière magique active, le Dragon devait sacrifier une partie de sa capacité de mouvement, car alors que les flammes agressaient sauvagement Yu Ilhan, son corps ne bougeait pas d’un iota. Et c’était une bonne chose pour Yu Ilhan.

Il mordit sur une gourde réconfortante, qu’il venait d’invoquer de sa besace, et aspira de grandes rasades de Souffle d’une main, tout en abattant encore et encore sa lance de l’autre. Un coup sur trois était critique et avant longtemps, un large tunnel fut creusé dans la gueule du Dragon noir.

[Coup critique !]

[Coup critique !]

— Ugh, comment !? hurla alors la pauvre victime.

Mais il semblait oublier qu’un chantier de construction se dessinait sur sa face, sans doute sous le choc de la vision d’un Yu Ilhan parfaitement à l’aise dans un océan de flammes.

— Comment peux-tu être en vie face à mes flammes à leur puissance maximale !?

— C’est un secret ! répondit Yu Ilhan, sourire aux lèvres.

Il aurait pu le lui révéler, bien entendu, mais il ne le fit pas, simplement pour l’enrager encore plus.

Karrows, qui n’aurait jamais pu imaginer que la raison en question était simplement une résistance extrêmement élevée à la fois au feu et aux malédictions, invoqua encore plus de flammes noires et avec encore plus d’intensité, comme s’il cherchait à provoquer l’effondrement de la barrière toute entière. Yu Ilhan sentit sa peau chauffer de plus belle, et au bout du compte, sa résistance aux malédictions gagna encore un niveau.

— Yu Ilhan, la barrière va céder sous peu ! Je peux sentir une forme de mana différente chez ce Dragon ! le prévint Herta.

— Compris.

Même si elle n’était pas capable de l’aider directement grâce à sa magie, elle était malgré tout capable de lui annoncer lorsque le timing et la qualité du mana ennemi changeait. Grâce à ça, Yu Ilhan avait plus de facilités à changer ses schémas d’attaque.

Et au lieu de continuer à labourer la gueule de son ennemi de coups légers et répétés, il choisir alors de frapper un grand coup !

— Fuu.

Yu Ilhan activa une compétence : celle qui utilisait la moitié de son mana, même après que ses réserves eussent pris en volume de façon incroyable grâce à Reta. À ce moment, le mana entourant la lance vibra et il y eut un léger changement dans les flammes pourpres qui l’entouraient. Une légère étincelle clignota à l’extrémité de la pointe.

Qu’avait-il à cacher, après tout ? La capacité active, Flambée, la seule et unique du Faucheur Flamboyant ?

— Huh ?! Cette aura, c’est… !? paniqua le Dragon.

Flambée était naturellement une capacité avalant une quantité de mana incroyable. S’il n’avait pas absorbé ce que la formation magique avait injecté en lui, il aurait dû prendre sa retraite après une seule utilisation !

De plus, la durée de la capacité se trouvait être relativement courte, et elle consommerait mana et force vitale s’il n’attaquait pas immédiatement.

Cela dit, s’il parvenait à porter une attaque dans ce laps de temps, Flambée brûlerait plus ardemment que n’importe quelle flamme au monde et incinèrerait absolument tout. Cette compétence était un spectacle de puissance face à laquelle n’importe qui se demanderait si même une âme pouvait être carbonisée.

En plus de ça, deux bonus de plus améliorait le tout.

Premièrement, la force de vie utilisée pour activée la Flambée : plus son niveau était élevé, plus la puissance générée serait immense.

Et comme Yu Ilhan venait d’invoquer la force de vie du Dragon de niveau 225 qu’il avait à peine tué, Flambée était simplement la compétence la plus autoritaire de toutes.

Deuxièmement, Flambée était capable de s’adapter pour se mélanger aux flammes existantes. Dans le cas présent, les flammes pourpres entourant la lance !

Ce fut le moment où la toute petite flamme née à la pointe de la lance, plus rouge que le sang, se mélangea avec les flammes pourpres pour créer un brasier encore plus noir que les flammes de malédiction de Karrows.

Yu Ilhan attrapa fermement la lance des deux mains, poussées par des bras renforcés à leur paroxysme par une Force Surhumaine utilisée à l’extrême, et frappa dans le tunnel qu’il avait creusé dans la gueule de son ennemi.

[Coup critique !]

[La compétence Flambée est désormais de niveau 4.]

— Kyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !

— Yu Ilhan !? s’écria Herta.

Sous le choc, la barrière s’effondra.

Les flammes maudites qui assaillaient Yu Ilhan disparurent d’un seul coup, et ce dernier se mit à chuter librement en direction du sol, accroché au Dragon noir.

— Ugh, Khaaaak ! Kyaha !

— Aaaauuuh !

À un moment, le corps du Dragon émit une vive lumière avant de se mettre à rapetisser. Naturellement, la lance profondément plantée dans ses chairs en fut éjectée, et Yu Ilhan, qui se tenait tentait de tenir debout sur son corps grâce à ses bottes de millions de tonnes, n’eut d’autre choix que de tomber en toute autonomie.

Cela dit, il était heureux qu’il pût annuler le transfert de poids avant que les os de ses jambes n’en fissent les frais.

— Ouah, je crois que j’étais sur le point de mourir, là, réalisa-t-il.

— C’est pourquoi tu ne devrais jamais faire des trucs aussi dangereux ! le sermonna Herta.

Même si ce n’avait été que pour un très court instant, ses jambes s’étaient retournées dans un sens impossible à cause de ses bottes trop lourdes, et il dut activer Régénération Transcendantale afin de les remettre droite en une fraction de seconde tout en pivotant son corps dans les airs.

Et quand il se retourna ainsi, il vit le Dragon qui chutait vers lui, au-dessus de sa tête.

— Eh, mais il…

— Alors il se préparait pour un polymorphe… réalisa Herta.

Yu Ilhan s’était demandé pourquoi le volume du Dragon avait d’un seul coup diminué ainsi, mais il s’avérait finalement que celui-ci s’apprêtait à activer une magie changeant son apparence en celle d’une autre race. Une magie apparemment exclusive aux vrais Dragons. Et il avait l’air d’un Elfe.

— En réalité, les Dragons ne peuvent prendre leur véritable apparence qu’au-delà du niveau 200. Leur forme adulte… Et les Dragons de niveaux inférieurs se sentent plus familier avec leur période polymorphique… Mais pourquoi maintenant ?

— Hein ? ne comprit pas Yu Ilhan. Mais alors, que sont les draconiques de troisième classe ?

— Peut-être peux-tu le voir ainsi : les Dragons de troisième classe se voient offrir une opportunité de devenir de vrais Dragons, selon les archives qu’ils ont emmagasinées en acquérant leur quatrième classe. Mais les Dragons pur-sang le sont depuis leur naissance.

Alors, les Dragons possédaient également des individus nés avec des cuillères d’argent dans la gueule. Et au-delà de ça, il y avait les dragons nés avec des cuillères d’or ! Et celui-là en était ?

Yu Ilhan fit face à l’Elfe aux cheveux noirs qui chutait vers lui après avoir fini de se transformer. Ils étaient toujours loin du sol, et tous chutaient.

— Jeeee vaiiiiiis teeeeee tueeeeeer !

Polymorphe n’effaça pas les blessures infligées à son beau minois. Elles se régénéraient grâce aux pouvoirs naturels des Dragons, mais il était impossible qu’une plaie infligée à l’aide des Flammes Noires de la Flambée pussent totalement guérir !

Voir cet Elfe, Karrows, dont la moitié du visage était ravagée par les brûlures, était terrifiant.

— Tch.

Lorsqu’un Dragon se téléportait, avec son corps énorme et pataud, ce n’était pas si terrifiant, à dire vrai. Mais lorsqu’on considérait qu’il pouvait contrôler librement le corps agile d’un Elfe, la techinque devenait un peu plus inquiétante.

Yu Ilhan attrapa la hampe de sa lance et se concentra. Il possédait lui aussi une bonne capacité à ressentir le mana. Afin de contrattaquer, depuis n’importe quelle direc…

— Hah !

— Ugh ?!

Cependant, immédiatement après ça, l’Elfe-Dragon apparut juste sous ses bras. Afin d’empêcher Yu Ilhan d’attaquer avec la lance et une longue portée, il s’était déplacé instantanément à côté de lui !

Même Yu Ilhan fut surpris par cette embuscade soudaine, par ce Dragon qui avait su utiliser les caractéristiques de la magie de façon parfaite pour effectuer un déplacement instantané, Yu Ilhan qui s’était imaginé que son ennemi allait mourir sous sa lance sans rien pouvoir y faire.

— Meurs, humain !

Mais au moment où le Dragon-Elfe rassembla toute sa force pour frapper Yu Ilhan, une lame géante sortit de sous son bras et perça la tête de l’agresseur.

— Kya… ?

[Vous avez reçu 3.534.102.009 points d’expérience.]

[Dragon maudit (niveau 242) ajouté aux archives.]

Le Dragon n’y croyait pas, si l’on se fiait à l’expression qu’arborait ce qu’il lui restait de visage. Pourtant, la solution s’était avéré des plus simples.

L’option d’éjection de lame de l’armure de Yu Ilhan s’était activée au moment où celui-ci s’était rendu compte de sa position, et il l’avait ultimement infusée avec sa capacité la plus à même de tuer ce Dragon : Flambée.

— Fuu, je savais que ce genre de trucs allait arriver, et je me suis entraîné à choper le timing de la Flambée en secret pendant mes combats. Mais quel génie je suis.

— Ouais, ouais, quel génie, grinça Herta.

Il fallait quand même avouer qu’il avait utilisé les options de son équipement de la meilleure des façons au moment crucial, et Herta, malgré toute sa bonne volonté, ne trouvait rien à rétorquer. En réalisant la prouesse qu’il venait d’accomplir, elle posa un regard plus sérieux sur Yu Ilhan, qui était en train de récupérer le cadavre du Dragon. Soudain, elle sentit une onde dans la réalité et ouvrit la bouche.

— Yu Ilha, att…

— Garde ! la coupa Lecidna, plus rapide et tranchante, avant que l’Ange n’eût pu terminer sa phrase.

Le Dragon doré frappa Yu Ilhan de plein fouet et l’envoya voler dans les airs. Yu Ilhan, perplexe et s’envolant à cause de la charge d’un Dragon contrôlant le vent, tourna la tête pour comprendre ce qui se passait…

— Kauuuuuu ! hurlait Lecidna.

— Tch, tu es vraiment une femelle persistante…

…et aperçut un Dragon qu’il n’avait pas encore vu au combat, mordant le cou du Dragon doré.

— J’ai fini par me débarrasser de ma carapace. Salope, continua cette créature étrange.

Comme Yu Ilhan l’avait prévu dès le départ, il y avait un vrai boss, et ce n’était pas Karrows. Il n’y avait qu’une chose qu’il n’avait pas prévue…

— Eh bien, je ne peux plus qu’essayer de le tromper, désormais…

— Hah… C’est absurde… murmura Yu Ilhan.

…et c’était la puissance monstrueuse de ce nouveau monstre, qui possédait une force si ridicule que toutes les assurances qu’il avait prises avant le combat lui semblèrent tout à coup totalement vaines.

Raka
Les derniers articles par Raka (tout voir)
EER : Chapitre 97 Bonus
EER : Chapitre 99

Related Posts

5 thoughts on “EER : Chapitre 98

Répondre à Aximili Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com