MWLU : Chapitre 53 Bonus

MWLU : Chapitre 52
MWLU : Chapitre 54

Et un grand merci à Stéphane, nouveau donateur, pour son soutien et grâce à lui, vous avez un nouveau chapitre à vous mettre sous la dent !

Il me dit : « Bonjour merci pour tous ton travail courage !»

Et je lui réponds merci ! Et du courage, j’en ai tant que les lecteurs apprécient ce que je leur fournis ! :3

 


 

〈 53. Un doute, un comportement (4) 〉

 

Récemment, on pouvait apercevoir un paquet d’équipes de chasse composées de nombreux Chevaliers allant et venant à l’intérieur de la zone d’entrée et de repos. Ils venaient tous là afin d’accomplir une seule et unique tâche.

Leur but était l’Orque démoniaque.

Un monstre devenu plutôt célèbre après être apparu sur les forums, en ligne sur les sites de nouvelles et même à la télé. Il avait acquis une telle notoriété, les médias étaient même allés jusqu’à lui donner le nom marquant de Superstar Orque. Bien sûr, une telle chose n’était possible que parce que la créature n’avait pas encore tué la moindre personne, et le public la voyait donc d’un œil exempt de toute hostilité. Non, ils lui accordaient même un regard favorable, en fait.

« Mon nom est Oh Dae‐Soo, dirigeant de cette équipe détachée par l’Ordre Daebaek. »

Et c’est ainsi qu’on pouvait trouver de nombreuses caméras et de l’équipement d’enregistrement sur place. En fait, une équipe de chasse se faisait interviewer à ce moment‐même.

À en croire Oh Dae‐Soo de l’Ordre Daebaek, il avait combattu contre l’Orque dans un combat sanglant et désespéré mais avait perdu à la fin, d’une manière regrettable.

« Peut‐être êtes‐vous mieux préparé cette fois ? »

« C’est simple, vraiment. J’ai perdu par malchance la dernière fois, mais je vais absolument le vaincre maintenant. »

« Aaahh. Vous débordez de confiance, n’est-ce pas ? Alors, puis‐je connaître la composition de votre équipe de chasse ? »

Quand le journaliste lui demanda de révéler une information sensible, Oh Dae‐Soo vit ses lèvres trembler légèrement sous le coup de l’hésitation, mais finit par répondre d’un ton forcé.

« …Nous avons quatre Chevaliers de niveau moyen et trois de niveau moyen inférieur. »

« Uh… Eh bien, c’est plus que prévu ? Vous avez dit qu’il y avait juste une petite différence entre vous et l’Orque, alors pourquoi ce besoin d’autant de renforts ? »

« Uh‐huh. À ce moment, les choses étaient différentes. Quand je l’ai affronté, il n’était pas couvert d’étranges écailles, vous savez. Le changement est probablement arrivé au terme d’une bataille acharnée… avec moi, évidemment. Je pense que ça l’a aidé à évoluer. »

Oh Dae‐Soo balança une chiée de conneries d’un visage digne et fier. Cependant, en tant que professionnel, le journaliste l’écouta jusqu’au bout. Jusqu’à ce que l’équipe de l’Ordre des Chevaliers de l’Aube entre dans le bâtiment, bien entendu.

« Comme on peut s’y attendre, même les monstres savent reconnaitre les adversaires à leur mesure et… »

« Oui, merci pour le temps que vous nous avez accordé ! »

Le reporter se dépêcha de faire volte‐face et de courir un peu plus loin.

« Putain de merde, c’est quoi ce type malpoli… »

Oh Dae‐Soo jeta un œil sur le type qui venait de lui poser un lapin magistral en fronçant les sourcils. Mais quasiment immédiatement, son visage changea de couleur pour devenir plus vif quand il vit à qui le journaliste était en train de parler.

Oh Dae‐Soo était l’un des modérateurs du club de fan en ligne de Yu Sae‐Jung, et c’était un secret de polichinelle parmi les Ordres de Chevaliers.

 

*

 

Sous les feux de l’attention des équipes de télévision, Yu Sae‐Jung et son équipe de Chevaliers pénétrèrent dans la zone de chasse et se rendirent directement vers la zone de niveau moyen – afin de trouver la trace de leur cible, l’Orque démoniaque.

Elle était toujours de niveau moyen inférieur mais ses capacités allaient déjà bien au‐delà, et personne n’était inquiet, elle pas plus que les autres.

La renommée de l’Orque était plutôt grande, mais en réalité, il l’avait gagnée en ne tabassant que des Chevaliers d’Ordres de bas étage, qui n’étaient rien d’autre que des noms sur un papier. L’Ordre de l’Aube était poisson autrement plus gros – ils n’allaient pas se faire victimiser aussi facilement.

Et puis, que pourrait‐il arriver à son équipe, composée de trois Chevaliers de niveau moyen et de trois Chevaliers de niveau moyen inférieur ?

Ainsi, ils ne s’inquiétaient pas le moins du monde.

« …Hahaha. Aujourd’hui, il fait beau, hein ? »

Et les Chevaliers de l’équipe voyaient en réalité la domination de l’Orque comme un moyen d’arriver à un but bien plus important à leurs yeux. Leur objectif principal était de se rapprocher de la personne la plus importante du jour et d’essayer de bâtir une relation avec elle.

Ça allait de soi, franchement. Qui allait se préoccuper d’un pauvre Orque quand il y avait la personnification de la richesse et de la jeunesse qui marchait à leurs côtés ?

« On dirait. »

Cela dit, Sae‐Jung continua de leur répondre sèchement et succinctement, ne prêtant pas garde au déluge de question et à leur conversation sans intérêt.

Et même là, ils n’abandonnèrent pas. Les cinq Chevaliers firent leur possible pour lui parler, même une petite seconde supplémentaire. Et il n’y avait évidemment aucune femme dans leur équipe ; dans la tête de ces mecs, des rêves d’une romance idyllique et improbable étaient en train de se jouer.

Mais heureusement, ces rêveries roses et nuageuses ne durèrent pas bien longtemps.

Khwang !

D’une direction indéterminée, le léger son d’une explosion résonna. C’était… quelque chose comme le bruit de l’impact d’une arme contondante. Les Chevaliers prirent immédiatement une expression plus sérieuse et se regardèrent les uns les autres. L’hésitation n’avait plus sa place, désormais.

Parce que Yu Sae‐Jung était déjà en train de courir vers l’endroit d’où venait probablement le bruit, rapide comme une bourrasque.

 

*

 

Sae‐Jin essuya le sang qui avait giclé sur son visage. Son adversaire cette fois était un Ogre juvénile. Bien qu’il fut supposément jeune, il était tout de même géant, mesurant plus de 5 m.

À ce moment, ce n’était plus qu’un tas de viande à ses pieds, en tout cas.

[Le Trait a gagné un niveau.]
[Toutes les statistiques vont augmenter.]

Il avait fallu à peu près deux semaines de plus pour que son Trait passe au niveau 13. Peut‐être à cause du nombre de points d’expérience accru qu’il gagnait en combattant à la fois les monstres et les Chevaliers, mais c’était arrivé plutôt rapidement. Et pourtant, il n’en ressentait aucune joie particulière.

La chose la plus importante actuellement était son évolution. Il ne pouvait pas se sentir rassuré tant qu’au minimum l’Orque n’avait pas évolué en Grand Guerrier Orque.

« … !! »

Sae‐Jin sentit d’un seul coup la présence d’un être humain courant dans sa direction comme un éclair. Et puis, il y en eut d’autres.

Une autre équipe de chasse ?

De ce qu’il pouvait sentir, c’était une autre équipe de Chevaliers. La troisième déjà, rien que cette semaine.

Il les trouvait tellement chiants, la plupart de ces mecs étaient équipés d’artefacts permettant d’effacer leur odeur et leur présence…

Bien entendu, s’il voulait fuir, il pouvait activer la Ruée Tempétueuse n’importe quand, mais… À quoi bon ? Quand un combat venait à lui comme ça, autant en profiter.

Kim Sae‐Jin tenait sa masse fermement en attendant leur arrivée. Et exactement dix secondes plus tard…

« Fuu. »

Le Chevalier qui venait de surgir devant lui était quelqu’un de particulièrement familier : Yu Sae‐Jung.

Face à cette rencontre imprévue et surprenante, il paniqua un peu. Et durant ce léger interlude, le reste de l’équipe se joignit à la fête.

« Ouah… Alors les histoires sont vraies… »

L’un des Chevaliers regardait l’Orque devant eux en marmonnant. La créature était effectivement une existence incroyable, maintenant qu’il la voyait de ses propres yeux. Spécialement à cet instant, l’Orque majestueux se tenant là résolument, le soleil dans le dos.

La lumière chaude brillait sur les écailles propres à l’Orque démoniaque ; les muscles imposants sur son corps tremblaient, plein de vie ; sa stature digne aurait été idéale pour un Chef Orque – Non, même le Grand Chef Orque.

« Gulp. »

Un ou deux Chevaliers déglutirent inconsciemment et se tendirent face à l’imposant monstre et la noble aura indéfinie qu’il émettait.

À l’exception d’une personne, évidemment.

« Allez ! »

Yu Sae‐Jung lança l’appel aux armes et frappa le sol du pied pour s’élancer en avant.

Les autres Chevaliers sortirent de leur stupeur seulement à ce moment et se dépêchèrent de lui emboîter le pas.

« Heup !! »

Un petit cri sortant sans trop le vouloir d’entre ses dents serrées, Yu Sae‐Jung donna tout ce qu’elle avait sur un coup d’épée. Son attaque en diagonale laissa derrière elle des traces de mana alors qu’elle approchait son ennemi.

Mais sa cible – Kim Sae‐Jin – n’essaya même pas de bloquer son attaque, et ne tenta pas non plus de l’esquiver.

Il voulait lui donner un doigt et lui prendre le bras. Tout d’abord, dans un combat face à un groupe d’adversaires, il fallait les mettre hors d’état de combattre le plus rapidement possible, c’était la priorité absolue. Il allait annuler l’attaque de son propre corps et lui rendre l’appareil.

…Désolé.

Il se sentait réellement désolé pour Yu Sae‐Jung, mais il ne pouvait vraiment rien y faire. Se farcir une équipe de six Chevaliers était un défi même pour lui, après tout. Il refusait de faire partie d’un combat où il allait s’amuser un peu pendant un temps et finir par la mettre en danger.

Il n’avait de toute façon aucune envie de les tuer, mais comme ils l’attaquaient avec une intention claire et précise, n’y avait‐il pas une différence d’opinion évidente, là ? Et puis, il était important de souligner que si la faute devait être posée sur quelqu’un ici, on se rappellera que Yu Sae‐Jung était en train de foncer seule en avant comme une idiote.

« Khowaarrr !!! »

L’Orque rugit bruyamment et abattit sa masse vers la taille de Yu‐Sae‐Jung. Ce n’était pas une attaque normale. C’était un Coup Féroce bénéficiant d’une régulation de puissance.

« Kkhuek !! »

La barrière de mana qui l’entourait éclata proprement et sans crier gare, et laissant derrière elle un petit glapissement impuissant, elle bondit en arrière et roula au sol comme un tonneau.

Elle rebondit et roula sans s’arrêter jusqu’à percuter une souche d’arbre. Elle resta parfaitement immobile, définitivement hors de combat.

Sae‐Jin était maintenant capable de repérer plutôt facilement les ouvertures et les erreurs dans les attaques de ses adversaires grâce à sa maîtrise passive des armes qui était montée au niveau B. Et ce qui venait d’arriver à la jeune fille était le résultat de son attitude téméraire. Elle avait simplement foncé droit dans la zone de confort de la masse.

Elle pensait sûrement avoir droit à la première attaque surprise afin d’infliger de sérieux dégâts. Et son attaque était réellement effrayante. Comme elle possédait une compétence d’augmentation similaire à celle de Sae‐Jin, il devait clairement y avoir une compétence impliquée dans son attaque.

Non, c’était assurément une compétence. Kim Sae‐Jin regarda la blessure qu’elle avait laissé à travers les écailles et gloussa bizarrement. Mais une telle attitude n’en était pas une qu’il pouvait avoir le luxe de se permettre. Il restait entre cinq Chevaliers.

« Mademoiselle Sae‐Jung !! »

Il jeta son dévolu sur le Chevalier qui venait d’appeler la jeune fille comme s’il avait tout le temps du monde devant lui. Il devait avoir été persuadé que cette situation n’allait être qu’une partie de plaisir… Pour un type stupide comme lui, Sae‐Jin estima qu’une petite éducation était nécessaire.

Il esquiva les attaques des autres Chevaliers de peu et envoya sa masse droit vers le dos de l’imbécile qui considérait la fille inconsciente plus urgente que son énorme adversaire.

« Eu‐arkkk !! »

Il laissa échapper un cri sourd avant de s’écrouler, évidemment. Il y avait un autre attribut octroyé à sa masse : Force de Frappe améliorée, niveau B.

Avec un pouvoir aussi stupidement puissant entre les mains, il aurait été bien trop cupide pour quiconque d’espérer rester conscient après se l’être prise de plein fouet comme ça. Et Sae‐Jin, finalement assez facilement, avait réduit leurs rangs de deux Chevaliers.

Mais le vrai combat allait commencer.

Peut‐être était‐ce à cause de ce qu’ils venaient d’observer, mais les quatre Chevaliers ne montrèrent aucune faille dans leur défense. En travaillant de concert, ils couvraient les arrières les uns des autres et étaient prêts à affronter l’Orque.

Face à leur remarquable coordination, Sae‐Jin se fit peu à peu repousser, pas à pas.

Bon, en réalité – il les autorisait à l’attaquer assez librement. C’était juste que… leurs attaques étaient si faibles et ne pouvaient pas percer les écailles du Léviathan, même pas un peu.

Et loin d’être idiots, ils l’avaient également compris ; alors ils se mirent à concentrer leurs attaques sur son torse, à l’endroit où l’attaque de Sae‐Jung avait endommagé son armure.

Mais même sous ce barrage d’attaques, comment Sae‐Jin aurait‐il pu se sentir oppressé ?

Il avait toujours des atouts dans sa manche, et notamment celui‐là. Bien que la durée n’en fut que de cinq minutes, il pouvait devenir deux fois plus puissant en activant le Guerrier du Renversement.

Bien entendu, s’il l’utilisait, alors le reste de ses plans de chasse de la journée allaient être perdus, son énergie totalement utilisée… Mais pour combattre quatre Chevaliers entraînés et bien coordonnés, il ne pouvait pas vraiment faire sans.

« Juste un peu plus !! Nous sommes quasiment… »

Un des Chevaliers vit un espoir dans leur situation plutôt bien gérée.

Comme il le disait ; juste un peu plus, s’ils pouvaient endurer encore un peu, alors la victoire serait leur.

Mais c’était sans compter l’aura sinistre qui se dégagea d’un seul coup de l’Orque.

« …Qu’est-ce que… ?! »

« Continuez à l’attaquer !! »

Les Chevaliers continuèrent à lui donner l’assaut en ne se préoccupant pas de cette sensation désagréable. S’arrêter quand l’élan était le bon – seuls les idiots pourraient l’envisager.

…Comme le mec qui s’était fait assommer dès le départ, par exemple.

Cependant, le mouvement de l’Orque changea. Peut‐être que cette aura indéfinissable suintant de son corps ainsi que ses yeux étaient à mettre en cause ; il commença à bouger de façon bien plus agile et sa puissance d’attaque devint complètement ridicule tant elle était élevée.

Whee~~ing

Un arbre se fit arracher par la pression de la masse, et l’air se fit déchirer en deux au passage ; et même si ce n’était qu’une petite chiquenaude sur sa cuisse, un Chevalier fut saisi d’une douleur incroyable, comme si les nerfs de sa jambe venaient de se faire déchiqueter.

« Putain !! »

Au bout du compte, les Chevaliers pouvaient seulement jurer, impuissants. Avant qu’il ne s’en rendent compte, le courant de la bataille s’était complètement inversé et ils ne purent que tenter de se défendre.

Seulement, même la posture défensive ne tint pas bon bien longtemps.

À ce moment, l’Orque grogna si puissamment en abattant sa masse au sol que la terre vola dans tous les sens. Et ce ne fut pas tout. L’onde de choc de ce terrible impact se répercuta en totalité jusque dans le corps des Chevaliers à portée.

Ils ressentirent une douleur atroce et crurent sur le moment que leurs membres venaient de se faire piétiner.

« Euk ! »

« Kheuk ?! »

Ce qui restait de sol suite à ce terrible assaut était terrifiant. Le sol auparavant plat s’était transformé en un cratère profond, et les Chevaliers titubant et gigotant à l’intérieur ne pouvaient plus lever le petit doigt tant la douleur était insupportable. Merde, deux d’entre eux avaient simplement perdu connaissance sur le coup.

Pour ces mecs, c’était la toute première fois qu’ils expérimentaient une douleur de cet acabit, accompagnée par la peur de mourir. Contrairement aux Chasseur et aux militaires, les Chevaliers étaient vus comme le haut de gamme des forces de frappe humaines et étaient toujours traités avec soin et respect.

Ce qui les conduisait à un tout autre état d’esprit. Les Chasseurs mettaient leur vie en jeu à chaque fois qu’ils chassaient – après tout, un Chevalier ne voyait les monstres que comme un moyen facile de gagner beaucoup d’argent et considéraient la chasse comme un simple travail.

Et un tout‐puissant Chevalier en venait à devenir familier avec le massacre et la mise à mort de créatures vivantes comme s’ils ne faisaient qu’exécuter du bétail. Ils ne trouvaient que trop rarement l’occasion de mettre leur détermination et leur résolution à l’épreuve en faisant face à la mort.

Et c’était précisément pour cette raison que les examens de passage au niveau moyen supérieur – celui où l’on pouvait être appelé un vrai Chevalier – incluaient ce genre de choses.

« … »

Kim Sae‐Jin marcha vers eux d’un pas lourd et résonnant tout en jetant un œil aux Chevaliers défaits. Les Orques adoraient cette sensation, ils adulaient le fait d’être seul vainqueur. Et c’était l’une des raisons pour lesquelles regarder les perdants de haut était impor…

« Hé, toi !! »

Sae‐Jin entendit une voix familière et tourna la tête pour vérifier.

Yu Sae‐Jung se tenait par là‐bas après avoir plus ou moins repris connaissance.

« Ecoutez !! Prenez les trois Chevaliers inconscients et barrez‐vous d’ici !! »

Tout en pointant son épée vers Sae‐Jin, elle gueula aux Chevaliers, tous toujours grommelant de douleur dans le cratère.

Et bien évidemment, une commotion éclata. Ce qu’on devait dire dans ce genre de cas fut dit, le genre de truc typique, « comment pourrait‐on vous laisser seule ? », etc… Bon, c’était ce qu’on pouvait s’attendre à entendre de la part de Chevaliers dans leur situation.

« Dans tous les cas, cet Orque ne tue pas les gens ! »

Mais elle ne pouvait présentement pas être certaine de ce fait, justement à cause de cette aura diabolique qui suintait toujours du monstre.

« Mais… »

« Vous allez vous grouiller ?! J’ai mon propre plan, il faut que j’essaye ! Alors dégagez de là une bonne fois pour toutes !! »

…Merde, qu’est-ce qui ne va pas avec cette gonzesse ?

Sae‐Jin était quelque peu perturbé face à la détermination de Yu Sae‐Jung.

Cela dit, dans son esprit, son apparence actuelle se superposait avec une autre, celle de la jeune fille qu’elle était dans un passé récent…

Elle était face à un Troll vorace. Et tout en se dressant seule et sans aucune chance de victoire, elle lui criait de se barrer…

« …Il est connu pour ne pas tuer d’humains alors arrêter de lui donner envie et échappez‐vous de là avec nous… »

« Vous êtes ceux qui l’ont stimulé, pour commencer ! Arrêtez de perdre du temps et allez chercher de l’aide, maintenant !! »

Elle leur gueulait ordre sur ordre.

« … ? »

La situation était légèrement différente cette fois. Auparavant, elle n’avait pas de plan, et aucune idée de la suite des évènements. Mais maintenant, face à Sae‐Jin, elle avait un atout dans sa manche, un coup assuré.

Wuo‐oong…

Les vents se levèrent ; son épée commença à vibrer et le mana convergea vers la lame.

Son coup spécial… L’aura de l’épée allait devenir si dense, poussée jusqu’à une pression incroyable. Le mana continua à s’accumuler autour de la lame, et il était déjà si concentré, l’épée commença à résonner à une basse fréquence. La compétence qui avait dépassé la lame de mana… La lame de destruction.

C’était quelque chose de si difficile à maîtriser, même les Chevaliers de niveau moyen supérieur luttaient corps et âme pour contrôler cette attaque. Et elle, elle tentait le coup.

Les deux Chevaliers toujours conscients se hâtèrent de placer les autres sur leurs épaules et de quitter les lieux, après avoir vu ce qui se préparait. Et un Chevalier était toujours un Chevalier, bras ou jambes brisées importaient peu. Leur vitesse de fuite était en fait plus rapide que la vitesse de pointe d’un être humain normal.

Quand ils furent hors de danger, Yu Sae‐Jung commença à peler chaque goutte de mana toujours disponible dans son corps.

Un rassemblement de mana si important était suffisant pour rendre Sae‐Jin nerveux. Aussi lui balança‐t‐il puissamment sa masse,

Sa maîtrise de cette arme était bien haute maintenant, la faisant voler comme un boomerang ; ce n’était même pas un défi pour lui. Et il comptait utiliser la stratégie la plus efficace sur la terre comme aux cieux, à savoir « celui qui frappe le premier gagne ».

Alors qu’elle récoltait toujours la moindre once de mana possible, Yu Sae‐Jung ne parvint pas à réagir à temps face à cette attaque soudaine.

Khong.

« Kyahk !! »

Et elle se fit frapper à la tête avant de tomber sur place.

« ……… »

C’était franchement tellement pitoyable…

Ce n’est pas tout de pouvoir activer la compétence. Il faut aussi savoir comment l’utiliser correctement…

Comme il s’y attendait, sa naïveté juvénile avait encore frappé. Elle avait grandi comme une princesse, quelles étaient ses chances d’avoir déjà expérimenté ce genre de choses ? Elle était sûrement devenue trop vaniteuse pour son propre bien et avait fini par choper des manies inutiles et dangereuses, comme agir sans réfléchir…

« Ouaouh. »

Sae‐Jin scruta les environs à la recherche de traces humaines, et quand il fut certain de ne pas en avoir trouvé, il se changea en humain, avant de ramasser Yu Sae‐Jung, la placer sur son dos et s’en aller.

Elle se serait faite aider sous peu, mais… Il ne pouvait simplement pas la laisser là comme ça.

C’est pour ça que tu aurais juste dû t’enfuir. Qu’est-ce que tu peux être idiote…

Il la critiquait intérieurement, mais affichait un sourire satisfait dans le même temps.

[Condition remplie : Vaincre cinq équipes de chasse.]

- Quand une condition de plus sera remplie, la forme de l’Orque évoluera en Grand Guerrier Orque (1/2).

 

*

 

« …Uh !! Monsieur Kim Sae‐Jin !! »

Le domestique et secrétaire en chef de la maison de l’Aube, Park Hyun‐Oh, se tenait là en attendant nerveusement – avant de remarquer ces deux personnes s’approchant de lui.

Pour être plus précis, il s’agissait là d’une personne qui marchait et en portait une autre sur le dos.

« Ouais, ça fait un bail. »

Gloussant doucement, Kim Sae‐Jin salua Park Hyun‐Oh et lui confia Yu Sae‐Jung.

« Oui. Vraiment, ça fait longtemps. Mais pourquoi ne nous avez‐vous pas contacté ? Notre petite demoiselle va… »

« Ah, elle souffre, quand même. On ne peut pas parler de ça une autre fois ? »

« …Bien entendu. »

« Je lui ai déjà administré une potion, alors il n’y a pas à s’inquiéter. »

Ce qui fit retomber la pression, et soupirer Park Hyun‐Oh par la même occasion.

« Est‐ce que c’est arrivé quand elle essayait de combattre l’Orque démoniaque ? J’avais cru comprendre qu’elle faisait partie d’une équipe de six Chevaliers… »

« …L’Orque démoniaque ?! Uh… Eh bien, cet Orque doit être sacrément costaud, on dirait. Ou peut‐être qu’un ou deux des Chevaliers l’accompagnant étaient des… incapables ? »

Park Hyun‐Oh lui posa encore plusieurs questions par la suite. Comment est‐ce Sae‐Jin avait fait pour trouver Yu‐Sae‐Jung, ce qui était arrivé à l’Orque, …

Sae‐Jin inventa une histoire dans laquelle il avait découvert par accident les Chevaliers affrontant l’Orque, et concerné par la sécurité de Sae‐Jung, il resta caché pour observer le combat – pour, dès qu’il en eut la chance, s’échapper avec elle.

« Bon, nous devrions y aller. Nous vous sommes sincèrement reconnaissant pour votre aide. »

« Ouais, ben… Portez‐vous bien. »

Après avoir accompagné du regard le départ de ces deux‐là, Sae‐Jin rentra chez lui. Il n’était pas rentré depuis un sacré bout de temps. Et ce soir‐là…

Les histoires en rapport avec Yu Sae‐Jung, les Chevaliers et le monstre responsable de tout ce chaos causèrent un beau bordel. C’était le sujet prioritaire de tous les canaux de discussion et le premier terme sur les moteurs de recherche.

- Même l’Ordre de l’Aube échoue face à l’Orque démoniaque. Est‐ce finalement le tour du Corbeau ?

- Dans une situation désespérée, le Chasseur Kim Sae‐Jin sauve Yu Sae‐Jung.

- Encore une fois, l’Orque démoniaque n’a pas pris la moindre vie… Le public souhaite qu’il continue à vaincre ses adversaires !

Les histoires étaient toutes – ou presque – de la sorte.

 

 

 

 

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 52
MWLU : Chapitre 54

17 Commentaires

  1. leprophetej

    merci

    Répondre
  2. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  3. Mazz

    Merci pour ce chapitre !!

    Répondre
  4. TaliaTalia

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  5. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Storm

    Izizizi

    Répondre
  7. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  11. Cèlen

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  12. drak

    merci pour le chapitre

    Répondre
  13. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  14. essitamessitam

    On dirait des commentateurs sportifs non ?
    PS:Merci pour le chapitre

    Répondre
  15. Danicool

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  16. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  17. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com