OG Chapitre 117 [Bonus]

OG Chapitre 116 [Bonus]
OG Chapitre 118

Pfiou, c’était long et il a fallu une grosse adaptation, mais voilà un beau chapitre bonus pour vous, cadeau du concours~

Bonne lecture à tous !

 

 

 

Chapitre 117

 

C’était la meilleure chose qui puisse arriver à Grid.

Je ne trouverai pas meilleur mécène !

Il allait devenir le mari d’une Dame, ce qui signifiait qu’il pourrait abuser de son autorité pour intercepter quelques taxes. Winston avait grossi au point de devenir l’une des villes représentants le Royaume Éternel, aussi deviendrait-il riche s’il pouvait en obtenir ne serait-ce qu’une portion. De plus, Irène était l’héritière d’une famille prestigieuse de nobles ; s’il pouvait l’épouser, il deviendrait non seulement riche, mais également un noble de haut rang !

Je peux obtenir une fortune et du pouvoir en même temps. Plus que n’importe quoi d’autre…

Irène était belle. Elle avait des cheveux argentés brillants, un petit nez et toujours un sourire aux lèvres. Elle lui avait vraiment donné une impression de douceur. Elle était connue pour son excellent caractère et était la meilleure femme dont on puisse rêver, si ce n’est pour sa poitrine de taille moyenne.

Le forgeron n’avait aucune raison de refuser cette proposition, mais il devait tout de même prendre quelque chose en considération.

Mon Seigneur, ne venez-vous pas de me considérer comme un escroc, à l’instant ? Et vous me demandez subitement d’épouser votre fille… Êtes-vous sérieux ?”

Le Comte Steim expliqua à son interlocuteur, qui l’observait d’un air suspicieux : “Il n’y a qu’une seule personne dans l’histoire qui soit à la fois le meilleur forgeron et le meilleur épéiste : Pagma.”

…”

La danse du sabre que vous avez utilisée est très similaire à celle de Pagma tel qu’elle est décrite dans les légendes. Vous n’êtes pas un arnaqueur, non. Vous êtes certainement le descendant de Pagma.”

Et le fait que je le sois suffit à ce que vous m’offriez la main d’Irène ?”

Exactement ! C’est assez ! En fait, c’est même la raison principale !”

Grid tourna son regard vers Irène pour observer sa réaction. Elle était cramoisie, mais son sourire indiquait qu’elle approuvait cette proposition.

Huhuhu !

Il se mit à baver. Après la conclusion tragique de son premier amour, il croyait qu’il n’aurait plus jamais de relations avec une femme mais à présent, il avait une chance avec Irène ! Certaines personnes pourraient rire et dire que ce ne sont que des PNJs, mais Satisfy était davantage une réalité alternative qu’un jeu. Les PNJs du jeu étaient des humains en tout point, que ça soit au niveau de leurs émotions, de leurs pensées ou de leurs besoins physiologiques.

Le forgeron était si heureux qu’il en pleurait.

Je vais enfin pouvoir perdre ma virginité… !

C’était une bonne occasion de perdre cette virginité qui lui collait à la peau depuis 27 ans et en même temps, son statut allait augmenter et il deviendrait riche. Le forgeron ne pouvait pas rater cette occasion en or. Cependant, il y avait un problème.

Je veux l’épouser sur-le-champ et entamer la nuit de noces… Mais je dois progresser dans la quête de classe… Et je dois également continuer à travailler dans la forge.

Il expliqua la situation.

Je… C’est un grand honneur que de pouvoir épouser une femme aussi belle et attentionnée qu’Irène. Cependant, des raisons personnelles font qu’il m’est difficile de me marier pour le moment. De plus, j’aimerais pouvoir continuer de travailler en tant que forgeron après notre mariage… Est-ce que la pièce rapportée d’une famille de nobles peut être un simple forgeron ?”

Le descendant de Pagma est censé être un forgeron, non ? Ce n’est pas de votre faute si vous en êtes un ; plutôt qu’une faute, c’est même une source de fierté. Le mariage aura lieu quand ça vous arrangera.”

Comment est-ce possible !”

Bland, qui était jusque là incapable de lever la tête après sa défaite face à Grid, ne put en supporter davantage et hurla : “mon Seigneur ! C’est un être corrompu ! Il porte la malédiction des dieux ! Il revivra après avoir été tué, et il ne vieillira jamais ! En d’autres termes, on ne peut pas le considérer comme un être humain ! Allez-vous vraiment l’accepter comme votre beau-fils ?”

Un corrompu’. Ce terme était un des sobriquets qu’utilisaient les PNJs pour qualifier les joueurs. De leur point de vue, les joueurs qui ne pouvaient pas vieillir ou mourir n’étaient pas humains, aussi les pensaient-ils maudits par les dieux. Cependant, nombre de PNJs pensaient le contraire, comme le Comte Steim.

Pourquoi la vie éternelle serait une malédiction ? Je ne pense pas qu’ils soient corrompus, mais bénis. Ils ont certainement reçu l’amour des dieux. Je suis heureux que l’homme qui va épouser ma fille soit aimé des dieux.”

Bland grinça des dents.

Un être béni ? Vous vous trompez ! Imaginez ce qu’Irène éprouvera lorsqu’elle devra vieillir seule ! Imaginez sa solitude et sa tristesse ! Mon Seigneur ! La convoitise vous consume en ce moment, vous ne vous souciez pas du tout de votre fille !”

C’est à eux d’en discuter, nous ne devrions pas nous en mêler.”

Irène acquiesça. “En effet. Sire Bland, j’aime monsieur Grid et même s’il ne vieillit jamais, je parviendrai à surmonter la tristesse ou la solitude. Je veux être avec lui.”

Kwaduduk !

En fait, le chevalier avait plusieurs fois déclaré son amour à Irène ces dernières années, mais elle ne l’avait jamais considéré de cette manière. Il fut ainsi forcé de laisser tomber, et il décidé de devenir un chevalier au service de sa famille pour l’observer de loin.

Il souhaitait sincèrement qu’elle puisse rencontrer un homme bien et être heureuse, mais celui qu’elle avait choisi était un corrompu !

J’ignore comment est-ce possible… Est-ce que le fait qu’il soit le descendant de Pagma est suffisamment important pour transcender son statut ?

Pagma était une figure légendaire. Bland savait que c’était quelqu’un de fantastique, mais Grid était son descendant et pas l’homme lui-même ! Il était clairement moins bon que lui, et il avait l’intention de le prouver. S’il pouvait le vaincre, alors il prouverait que le descendant de Pagma est différent de Pagma même, et peut-être que le Comte Steim changerait d’avis.

Bland saisit à nouveau son épée.

Grid ! Je te défis à nouveau en duel.”

Il avait été imprudent auparavant et s’ils se battaient à nouveau, il pourrait obtenir un résultat plus favorable. Convaincu de ce fait, le chevalier utilisa plusieurs sorts de renforcements pour augmenter ses capacités, puis il combina toutes les techniques que le Comte lui avait enseignées avec l’épée des tempêtes.

Kuwooooh !

La tempête générée par la magie de Bland fit trembler le tapis et les décorations. Son épée émit une puissante force dont l’énergie était si intense et rude qu’Irène fut blessée en battant en retraite.

Sire Bland ! Arrêtez !” Lui hurla-t-elle, mais le chevalier était obstiné.

Je vais vaincre ce type !

C’était son devoir sacré. Il allait trancher le lien qui allait rendre malheureuse la femme qu’il aimait.

Kwaang !

Ohhhhhh !”

Il se servit de la tempête pour accélérer davantage et approcha de Grid, qui grimaça.

Tu veux remettre le couvert ? Ce gamin ne sait pas à qui il a affaire.

Il aurait pu utiliser Restriction pour l’empêcher d’attaquer, l’éviter avec Vol ou encore se protéger avec le pavranium, mais le forgeron décida plutôt de l’affronter frontalement. Il avait l’intention de le dissuader de s’opposer à lui pour de bon en démontrant la différence entre leurs forces respectives.

Habilité à l’épée de Pagma, Tuer !”

Peeeeeong !

Une haine intense se concentra en Dainsleif et entra en collision avec la lame tempête de Bland. L’onde de choc générée détruisit les piliers et les murs soutenant la pièce, et le plafond s’effondra instantanément.

Bland, espèce de… !”

Les actions de ce dernier avaient sérieusement blessé Irène, qui la sauva in extremis de la dernière explosion, absolument furieux.

Tu as blessé Irène ! Tu as oublié ton devoir ! Ma propre fille… !”

Il s’arrêta en pleine phrase, car le chevalier s’était déjà effondré. Grid, lui, n’avait pas la moindre égratignure ; ses vêtements avaient juste été un peu déchirés. Il vérifia qu’Irène était saine et sauve dans les bras de son père, puis il dit d’un air triste : “Ma Dame a été blessée par ma faute.”

Le Comte secoua la tête : “En quoi est-ce votre faute ? C’est la mienne. Je vous ai soupçonné et j’ai ainsi causé cette situation. J’étais trop impoli, je vous présente mes excuses.”

Les nobles étaient très fiers et n’avaient aucune raison de s’incliner devant des personnes de plus basse stature. Mais le Comte Steim avait pu s’excuser honnêtement, car il assumait plus les conséquences de ses actes que ses paires.

C’est un meilleur beau-père que je ne le pensais.

Ravil, il demanda au Comte : “Si vous êtes sincèrement désolé, puis-je vous demander une faveur ?”

Le noble sourit à cette question.

Il n’est pas facile à manipuler… C’est vraiment le descendant d’une figure légendaire.

Il aimait cette ambition.

Le Comte Steim acquiesça. “Vous méritez une récompense pour avoir créé l’épée du dépassement de soi et avoir sauvé Irène, en premier lieu. Oui, vous pouvez me demander ce que vous voulez. Je répondrai à votre requête de mon mieux.”

J’ai entendu dire que vous entreteniez de bonnes relations avec l’Église de Rebecca. J’ai besoin d’en voir le pape… pourriez-vous m’écrire une lettre d’introduction ? Elle me permettrait sûrement de rencontrer le pape.”

Le Comte opina du chef.

Je comprends. Vous êtes celui qui a vaincu Malacus, non ? Le pape vous accueillera avec plaisir.”

Par la suite, le banquet fut annulé à cause de l’incident, et Grid quitta le château après avoir accepté d’épouser Irène et avoir reçu sa lettre. Quelqu’un l’attendait à son retour à la forge de Khan.

C’est toi, Grid ?”

C’était un homme carré et aux tatouages sur les joues, qui rappelaient des griffes d’animaux. Ses cheveux gris étaient dressés par le ciel comme s’il avait été foudroyé, ce qui ne manquait pas d’attirer le regard. Son pseudo était ‘Toon’. C’était un des six nouveaux joueurs classés qui avaient rejoint la Guilde Tzedakah il y a peu, après avoir passé un test rigoureux.

Il lui ordonna sèchement : “Il paraît que t’es un super forgeron ? Fais-moi une arme. Tu connais le mec qui a éclaté la Guilde Géante dans la ville, il y a peu ? Je veux l’affronter, mais je pense que j’ai besoin d’une meilleure arme avant ça. Alors fais-moi une arme. Je m’en servirai contre lui. Krrrrr~ *crache* !”

Toon cracha en parlant, comme une brute de base. Son attitude rappela au forgeron celle des employés de ‘Mère Nature est Heureuse’ qui le harcelaient. Il lui jeta un regard noir, comme s’il voulait le tuer.

Tu sais où tu viens de cracher ?”

Hein ? Ha ha ha !”

La brute cligna des yeux à sa question, puis il vérifia la fenêtre d’information de guilde et vit que son interlocuteur était un forgeron dans les niveaux 100. Du coup, son air bravache lui paraissait mignon.

Hé, t’es un bon forgeron alors tu peux rejoindre n’importe quelle guilde… Mais je suis différent. J’ai rejoint cette guilde-là pour approcher le Boucher, et je la quitterai immédiatement après l’avoir combattu. T’as compris ? Tu comprends ce qui se passe ? J’e ne vais pas te lécher le cul, contrairement aux autres, alors fais-moi une arme si tu ne veux pas mourir. Eh~ ? Krrrrr ! *crache* !”

…”

Les six nouveaux ignoraient que Grid était le guerrier masqué qui avait détruit la Guilde Géante, car les guildeux ne voulaient pas dévoiler d’informations à son sujet à des gens en qui ils n’avaient pas encore confiance.

Hé, tu sais quel est le pseudo du boucher ? Les autres membres de la guilde ne veulent rien me dire, peu importe le nombre de fois que je leur demande. Pourquoi me le cachent-ils ? C’est chiant d’essayer de le trouver… Krrrrr~ *crache* !”

La patience du forgeron atteignit ses limites.

Ah… Il était fatigué de jouer les gentils devant les nobles et à présent, un connard agaçant se pointait devant lui. “Hé, espèce de $~@!#.”

La forge était un endroit qui lui était précieux.

C’était l’endroit où sa relation avec Khan avait commencé, et là où il avait commencé à travailler sincèrement en temps que forgeron. Il s’y était fait pleins de souvenirs et allait continuer de s’en faire. Si on exagérait un peu le trait, c’était là où se jouait son destin, et c’est pourquoi il ne pouvait pas rester tranquille en voyant ce type cracher dans son Saint des Saints.

Il dégaina la dague idéale, sérieusement énervé. “Tu vas être puni pour avoir profané mon lieu sacré.”

Pffff !” Toon éclata de rire en se tenant le ventre. “Puhahaha ! Mais c’est qu’il a l’air énervé, le forgeron ? Ton lieu sacré ? Kuhahaha ! Je vais te tuer un coup!”

Clink !

La brute secoua sa main droite vigoureusement et fit apparaître trois lames du mécanisme qu’il avait au poignet, puis il approcha du forgeron d’un air menaçant.

Tu oses sortir une arme devant moi ? Meurs.”

Il était sérieux. La brute était déterminée à le tuer pour qu’il ne discute pas davantage.

Chaaeng !

Toon se servit de ses griffes comme un animal et frappa son adversaire à la poitrine. Ce dernier se défendit avec la dague idéale et fut à moitié repoussé.

Il est trois à quatre fois plus fort que moi ?

Grid fut abasourdi. Sa force avait rapidement augmenté après le raid de Malacus, grâce à tous les objets uniques et légendaires qu’il avait produits. Ses points de force avaient par conséquent dépassé les 1,000, et il était sûr de pouvoir affronter n’importe qui en termes de force pure.

Mais il avait été repoussé lors de cet échange avec la brute.

Kikik ! Kkikikik !

La dague trembla alors que les griffes pesaient dessus, forcément éventuellement le forgeron à reculer lorsque la pointe de la plus longue griffe touchait sa poitrine. Il inclina la lame de sa dague, glissa derrière le poignet et évita l’attaque avant de s’éloigner de Toon.

Difficile de le vaincre en force pure.

Le forgeron était conscient de sa propre puissance. Il était sûr d’être plus fort qu’Ibellin, le membre le plus faible de la guilde, avant qu’il n’obtienne l’Épine de Profonde Rancune. Le jeune homme avait été vaincu par la Guilde Géante, mais lui les avait écrasés.

Cependant, il n’avait pas eu la chance de jauger précisément sa force contre les autres guildeux, aussi ne savait-il pas si ses sorts allaient pouvoir faire l’affaire contre les joueurs classés de haut rang. Et Toon était 40e au classement général.

Ce dernier siffla. “Hwiik~  Eh ben ? Tu es parvenu à arrêter mon attaque ? C’est bien, ça !”

Ssik.

Le coin des lèvres de la brute se redressa. Que Grid ne soit pas qu’un forgeron avait éveillé son intérêt.

Flash !

Les yeux de Toon se tintèrent de rouge et des poils commencèrent à pousser sur son corps. À ce moments, une énergie explosive éclata et fit reculer le forgeron.

Quelle force considérable… !

Grid décida de se battre correctement et se prépara à sortir tous son équipement de son inventaire, Dainsleif et le casque du chef des orcs éclats de givre.

Peeeong !

Tout à coup, une personne surgit de nulle part et asséna un coup de pied latéral à la brute, qui fut envoyée voler.

Gargh !”

Kwaduduk !

On entendit des os craquer et la brute tomba, les yeux vides.

Oh putain… ! Cet enfoiré !” Toon se retourna pour voir qui l’avait attaqué, et il découvrit un Regas souriant. “Qu’y a-t-il, Regas ? Une attaque-surprise de lâche ? Je croyais que tu étais un maître du taekwondo.” Lança-t-il sarcastiquement en lui jetant un regard noir.

Montre-toi encore une fois impoli envers Grid, Toon, et tu y laisseras ta tête.”

Le moine était toujours souriant et sympathique, aussi était-ce la première fois que le forgeron le voyait furieux. Toon était aussi confus que lui.

La rumeur le fait passer pour un type doux, mais il est terrifiant quand il st furax.

Le voyou s’assit silencieusement tandis que sa taille, qui était tordue dans une direction étrange, retrouva son état normal. C’était une capacité de récupération phénoménale. Il rengaina ses griffes.

Le maître du taekwondo, Regas… Un jour je me battrai contre toi, mais pas maintenant. Ce forgeron est un peu surprenant… Pour être honnête, je pense que vous prendre à deux contre un va m’être difficile. Bon, on se revoit plus tard.”

Hé enfoiré ! Nettoie avant de partir !”

Regas arrêta Grid, qui tentait de pourchasser Toon. “Ce type est plutôt fort dans sa forme animale ; c’est le genre d’adversaire pénible à affronter.”

Non ! Je dois le frapper immédiatement ! Et pourquoi a-t-il été accepté dans la guilde, pour commencer ? Il est incontrôlable ! Vous ne devriez pas les scruter avec plus d’attention ?”

Il a une façon de penser extrêmement simple, et c’est pourquoi Jishuka peut facilement le contrôler. Ne te soucie pas de ça , j’ai trouvé le Bouclier Divin.”

… !”

Le moine cherchait le bouclier depuis son vol, et il était enfin parvenu à le trouver. LE forgeron oublia immédiatement la brute et lui demanda : “Où ça ? Où est-il ?”

Regas n’avait pas l’air réjoui. “Eh bien… Une des Filles de Rebecca l’a en sa possession. J’ai demandé à la rencontrer et elle a refusé. Elle n’a pas l’air de vouloir le rendre.”

Une fille de Rebecca ?”

Grid se souvint de la superbe fille en robe bleue qui avait traversé le mur et avait confronté les adeptes de Yatan, qui avait volé le bouclier.

Elle s’appelait Isabelle, c’est ça ? Je me souviens que le fidèle de Yatan était choqué d’apprendre que c’était une Fille de Rebecca…

Il lui demanda : “C’est quoi une Fille de Rebecca ?”

Regas lui expliqua ce qu’il savait : “C’est un titre donné aux trois meilleures paladins de l’Église de Rebecca. Elles ont reçu des armes sacrées venant de la déesse Rebecca, et on dit que leur puissance est comparable à celles du Deuxième et Troisième Serviteurs. Ce sont des troupes réduites, mais peu de personnes peuvent menacer l’église grâce à elles.”

… En résumé, cette fille ne me rendra pas mon bouclier ?”

C’est ça.”

…”

Grid avait la migraine. Il avait besoin de rencontrer le pape, mais les choses se compliquaient à cause de cette Fille de Rebecca. Il avait un mauvais pressentiment.

Le moine lui sourit doucement. “Ne t’inquiète pas. Tu es membre de la Guilde Tzedakah, non ? Si tu as besoin d’aide, n’hésite pas à demander aux autres à tout moment. Tout le monde acceptera de t’aider. Les six nouveaux sont tout particulièrement enthousiastes.”

… J’ai entendu dire que ces six-là étaient cinglés. Ça n’a pas l’air d’être une connerie quand on regarde Toon… Ils ne servent à rien.”

Ha ha.”

Grid envoya ensuite un message privé à Jishuka pour lui expliquer la situation, et celle-ci comprit pleinement sa situation.

– Ta quête passe bien sûr avant tout. Je ne te demanderai pas de produire des objets pour les guildeux tant que tu ne l’as pas finie. Contacte-moi à n’importe quelle heure si tu as besoin d’aide, j’accourrai.

Cette nuit-là, le forgeron quitta immédiatement Winston pour le Vatican de Rebecca.

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 116 [Bonus]
OG Chapitre 118

11 Commentaires

  1. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. georgesjungle

    Merci pour le chapitre grand chef Waz.

    Répondre
  4. Cèlen

    Merci pour le chap!!!

    Répondre
  5. antho

    merci pour le chapitre 😉

    Répondre
  6. Siphore

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  8. Anwar

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  9. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Hyrtik

    Merci pour le chapitre ! 😉

    Répondre
  11. Leira

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com