OG Chapitre 155
OG Chapitre 157 [Bonus]

Bonjour tout le monde ! Ce fut long, mais voilà le OG du jour~

Je vais essayer de faire un bonus ce soir, mais au pire mercredi on aura 3 OGs à lire~

Bonne lecture =)

 

 

Chapitre 156

 

Néberius avait été tué, et Balak s’était échappé. Jishuka ouvrit la page d’information du domaine pour voir l’étendue des dégâts.

[Nom : Bairan]
[Taille : Village]
[Souverain : Jishuka Bairan (Baronne, maîtresse de la Guilde Tzedakah).]
[Administrateur : Grill (aptitude administrative niveau C)]
[ * plus l’aptitude administrative de l’administrateur est élevée, et plus le domaine se développera.]
[Affiliation : Royaume Éternel, Comte Steim.]
[Population : 451 PNJs – 5,104 Joueurs.]
[Troupes : 2 chevaliers – 103 soldats.]
[Sécurité : 10/100]
[ * Le niveau de sécurité est au plus bas. Les habitants du village peuvent se soulever contre vous, et des bandits comme des monstres apparaîtront régulièrement près du village.]
[ * La sécurité augmentera de 1 point à chaque fois que le nombre de soldats augmentera de 10.]
[ * La sécurité augmentera toutes les heures proportionnellement au nombre de soldats.]
[Affaires internes : 269/1,200.]
[ * Augmenter le nombre de centres commerciaux, de centres culturels publics et de bâtiments augmentera le nombre des affaires internes.]
[ * La taille du domaine augmentera une fois que le nombre des affaires atteint son maximum.]
[Diplomatie : aucune.]
[Forces hostiles à la Souveraine : Église de Yatan / Royaume de Rio / Trauka le Dragon Rouge / Groupe du Style de Fer / Clan Helding / Clan Couch.]
[Forces hostiles à vos affiliations : Église de Yatan / Royaume de Rio.]
[Spécialités du domaine : Jaffa, acier.]

[Personne éminente : ★ ☆ Une personne présente actuellement ☆ ★]

 

Ce matin-là

Avant l’invasion de l’Église de Yatan, il y avait 700 habitants PNJs, la sécurité était de 90 et les affaires internes dépassaient les 600. Le village avait pu se développer à ce point grâce à la guilde, qui avait investi tous ses fonds ces 20 derniers jours.

Et tous leurs progrès avaient été détruits en une demi-journée. N’importe qui aurait copieusement juré, mais Jishuka arborait un air jovial grâce à la bonne nouvelle qu’était la présence d’une personne éminente.

La ligne des personnes éminentes était toujours grisée jusque là.

Un individu remarquable était capable de jouer le rôle de 100 civils ou soldats ; non, peut-être même le rôle de 1,000 ou 10,000 personnes !

J’aimerais que cette personne ait des capacités administratives, mais son apparition est une bonne chose dans tous les cas.

La maîtresse de guilde confirma les détails du menu du personnel.

[ * Si le Souverain du domaine ou un subordonné a plus de 300 points en perspicacité et est équipé de l’Épée du Souverain, il aura une très faible chance de trouver la personne remarquable.]
[ * Si le Souverain du domaine ou un subordonné a plus de 600 points en perspicacité et est équipé de l’Épée du Souverain, il aura une petite chance de trouver la personne remarquable.]
[ * Si le Souverain du domaine ou un subordonné a plus de 900 points en perspicacité et est équipé de l’Épée du Souverain, il aura une certaine chance de trouver la personne remarquable.]

Plus de 300 en perspicacité, hein…

La perspicacité était une stat spéciale, une stat que les joueurs de la classe ‘commandant’ possédaient par défaut. Cependant, les joueurs en général ne pouvaient l’obtenir qu’après avoir passé un long moment à administrer quelque chose (comme les guildes, les domaines, etc.).

La seule personne de toute la Guilde Tzedakah à avoir la stat perspicacité était Jishuka, et elle n’en avait que peu.

J’ai 75 points de perspicacité, alors je ne vais pas pouvoir trouver cette personne éminente… ?

Elle craignait vraiment de rater cet individu.

« Hmmm, je finirai bien par le trouver en me baladant alentour. »

 

Partie Est de Bairan.

L’archère dirigea les guildeux et les soldats dans cette zone ayant subi le plus de dégâts. Elle observa les habitants occuper à réparer ce qui pouvait l’être et fut témoin d’une scène intéressante en chemin.

« Eh toi, tu es doué avec une pelle, non ? »

« Hein ? »

« Tu as une technique nommée ‘maîtrise de la pelle’… Non, je parle de ton surnom. »

« Heok ? Mais comment savez-vous ça ? »

« Woah~ Tu es un vrai filou. Tu as une aptitude aussi précieuse, mais tu fais le zouave parce que tu ne veux pas travailler ? »

« Je fais le zouave ? Mais je suis en train de monter la garde ! »

« La guerre est terminée, alors pourquoi montes-tu la garde ? »

« J’ai reçu l’ordre de protéger les habitants des éventuels survivants de l’armée de Yatan ! »

« Bah tiens. Même si c’est le cas, tu aurais dû avouer que tu étais doué avec une pelle. Il y a plein de soldats pour monter la garde, alors va attraper une pelle. »

« J-j’ai été grièvement blessé lors de la bataille contre l’Église de Yatan, alors je n’ai pas assez d’endurance pour creuser ! »

« Tu as été grièvement blessé ? Tu parles de l’égratignure à ton bras ? Eh ben, t’es vraiment un pur enfoiré… Bon, tu vas creuser ou tu veux te faire botter le cul ? »

« … Je vais creuser. »

C’était Grid. Il tenait une Épée du Commandant, probablement donné par Irène, et il avait pu deviner l’aptitude du soldat en un regard !

Les classes légendaires ont-elles une grande variété de stats spéciales ?

Jishuka retrouva espoir, car il fallait posséder une grande perspicacité pour utiliser proprement l’épée du commandant !

Pleine d’assurance, elle courut jusqu’au forgeron. « Grid, peux-tu me trouver une personne éminente ? »

« Qu’est-ce que tu racontes ? »

Il fronça les sourcils à sa question soudaine, et ne lui demanda aucune explication. Par conséquent, l’archère lui donna l’épée du souverain.

[Épée du Souverain]
[Durabilité : 150/150   Puissance d’attaque : 150]
[ * +60 Dignité]
[ * Le sort ‘Observation des personnes’ sera généré.]
[ * Le sort ‘Recherche de talents’ sera généré.]
[Une épée donnée seulement aux souverains reconnus.]
[Elle donna la capacité d’observer en détail les soldats et habitants, aussi peut-elle être utilisée pour la gestion de domaine.]
[Poids : 200.]

L’épée du souverain était une version améliorée de l’épée du commandant.

Recherche de talent ?

Jishuka demanda avec intérêt à l’aventurier intrigué : « Si tu peux te servir de l’épée du commandant, ça veut dire que tu peux te servir de l’épée du souverain, pas vrai ? Il y a actuellement une personne éminente dans Bairan, alors trouve-le pour moi s’il te plaît. »

« Es-tu vraiment en train de demander à un forgeron de tout faire ? »

« Hé hé. » Elle lui sourit, lui donna un petit coup du doigt dans le flanc et lui fit un clin d’oeil. « Je te récompenserai personnellement. D’accord ? »

« Ugh… »

Que voulait-elle dire par là ? Grid fut embarrassé par sa beauté sensuelle et sa remarque lourde de sens qui stimula son imagination.

Ça fait 22 jours que je la connais, mais elle fait toujours battre mon coeur… Éprouverai-je autre chose que du désir ?

De l’amour, peut-être ?

N’importe quoi.

L’aventurier n’avait jamais tenu la main d’une fille dans la vraie vie, et c’est pourquoi il pouvait facilement confondre les sentiments qu’il éprouvait envers une femme pour autre chose. Il se remémora l’incident avec Ahyoung et se ressaisit.

Une femme pareille ne m’aimerait pas. Je ne devrais pas perdre mon temps sur de vaines illusions. Il n’avait pas besoin d’une vraie femme, de toute façon. Je préfère la PNJ Irène à n’importe qui d’autre.

Il devenait peu à peu comme Damian ! Il rangea l’épée du commandant dans son inventaire et s’équipa de l’autre en disant : « En guise de récompense personnelle, finance Vantner et Toon. Il leur manque un peu d’argent pour acheter l’armure de vagues et Dainsleif. »

« Malheureusement, les caisses de la Guilde sont vides. Je suis désolée, mais ça va prendre un peu de temps. Ah, et prends ça aussi. »

[Vous avez obtenu 7 morceaux d’orichalque bleu.]
[Vous avez obtenu 21 morceaux d’orichalque.]
[Vous avez obtenu 55 morceaux de fer noir.]

C’était des minéraux précieux, et l’orichalque bleu l’était tout particulièrement puisqu’il ne pouvait être obtenu que par le Gardien de la Forêt. Il était donc inestimable. Et elle lui donnait tout ça gratuitement ? Jishuka lui adressa un sourire rayonnant devant sa surprise.

« Il est normal de donner les minerais précieux au forgeron de la guilde. »

Jusqu’à présent, la Guilde Tzedakah lui avait donné tous les matériaux nécessaires à chaque commande et par conséquent, il avait pu produire des objets sans le moindre investissement, et il en avait tiré d’énormes profits. Il pensait que c’était suffisant, mais à présent, ils le soutenaient en lui fournissant des minerais ?

Grid fut honnêtement impressionné. Il avait l’impression d’être Zhuge Liang des Trois Royaumes, tant il était heureux que les guildeux reconnaissent sa valeur.

« Merci de savoir ce que je vaux. » Répondit-il honnêtement. L’archère fut embarrassée par sa confiance déraisonnable et toussota. « Tu es le trésor de notre guilde. Je vais faire tout mon possible pour que tu te sentes comme chez toi parmi nous, alors continuons d’entretenir de bons rapports. »

« Si tu veux qu’on s’entende bien, tu devrais m’appeler Oppa (NdT rappel : grand frère en coréen. Leur équivalant d’onii-chan~)… Tu n’as que 24 ans, non ? »

« Q-quoi ? Oppa ! Je ne veux pas t’appeler comme ça ! »

Au sein de la Guilde, Jishuka était plutôt une jeunette, et elle s’énervait à chaque fois qu’on lui rappelait son jeune âge. Elle avait été acceptée comme la maîtresse de guilde grâce à ses qualités de dirigeante et ses excellentes aptitudes, mais diriger les guildeux la mettait mal à l’aise. Ainsi, elle oublia délibérément son âge pour ne garder en tête que sa position de maîtresse de guilde. Et c’est pourquoi elle ne pouvait pas l’appeler ‘Oppa’.

« Je ne peux pas t’appeler ainsi. » Refusa-t-elle avec sérieux, aussi le forgeron devina qu’elle devait avoir ses propres circonstances.

Ou peut-être qu’elle n’aime simplement pas cette idée ? C’est vrai qu’en dehors de l’Asie, les gens ne sont pas aussi à cheval sur l’âge.

« Je compte sur toi. »

L’archère lui donna pour tâche de trouver la personne éminente et retourna travailler. Grid se retrouva seul et vérifia les informations du sort ‘Recherche de talent’.

[Vous avez plus de 600 points de perspicacité. Grâce à l’influence de votre perspicacité, ‘Recherche de Talent’ niveau 2 est activé.]

[Recherche de Talent niveau 2]
[Observe le potentiel caché de la cible.]
[ * Les cibles potentielles sont limitées aux PNJs appartenant au domaine.]

« … Est-ce que ça signifie que je peux observer n’importe qui ?

En tant que membre de la Guilde Tzedakah, le forgeron avait accès aux informations du village de Bairan, aussi savait-il que 556 civils et soldats y habitaient. Est-ce que ça voulait dire qu’il devait observer 556 personnes ? Cette perspective l’agaça juste un instant.

C’est intéressant, alors ça ne me dérange pas.

Effectivement, c’était sympa que de pouvoir observer les capacités actuelles, les stats maximums et les sorts des gens, alors ça ne le dérangeait pas de prendre le temps nécessaire. De plus, ce serait encore plus amusant de trouver un potentiel caché !

Ma perspicacité va augmenter rapidement en observant les habitants, et peut-être que je trouverai des candidats au poste de chevalier… Ce serait faire d’une pierre deux coups ! Il se rappela de son premier candidat, Jude. Quel type formidable, ce Jude…

Il était en train de chasser des orcs éclats de givre et de ramasser des écailles de sylphides sous la direction de Huroi et de Roméo… Non, Jude et les soldats subissaient un entraînement spécial, et il espérait qu’ils reviendraient vite avec les écailles… Non, il espérait qu’ils reviendraient après avoir pris des niveaux.

Youngwoo.

Il se baladait dans le village à observer les PNJs quand il reçut un message privé de Yura. Il lui répondit en continuant son observation.

Pourquoi es-tu si en retard ?

-Je suis désolée, j’observais la bataille du village de Bairan sur internet.

Le forgeron se figea.

-La bataille de Bairan ?

C’est bien ça. La première classe légendaire, le Descendant de Pagma, est apparue en public pour la première fois.

-C’était diffusé sur internet ?

-Sur internet et les chaînes de télé. Le monde entier est en émoi. C’est surprenant. Je n’aurais jamais pensé que le Descendant de Pagma appartiendrait à ta guilde.

Heureusement que personne ne sait que je suis le Descendant de Pagma…

Sensible aux regards des joueurs de Bairan, il avait caché son visage et son pseudonyme.

-Es-tu au village de Bairan ? Je veux voir les familiers dont tu me parlais.

-Tu viens à Bairan ?

-J’aimerais essayer de trouver l’identité du Descendant de Pagma.

-Mais tu es la Huitième Servante de Yatan, non ? Crois-tu que ma guilde te laissera entrer ?

-Je vais cacher mon pseudonyme. Il n’y aura aucun danger à mon que tu ne dévoiles mon identité.

-Et qu’est-ce qui te fait dire que je ne le ferai pas ? Pourquoi me fais-tu confiance ?

-N’avons-nous pas une relation secrète, toi et moi ? Nous coopérons ensemble et je ne montre aucune hostilité à ton égard.

-Ne te méprends pas à mon égard. Bref, ça marche ; je ne peux pas quitter le village pendant un moment, alors il vaut mieux que tu viennes.

 

Au même moment, à Winston.

Irène apprit que le village de Bairan avait été ravagé et bondit sur ses pieds.

« Allons participer aux travaux de restauration de Bairan. Rassemblez les soldats et les techniciens, nous allons partir immédiatement. »

Phénix exprima sa désapprobation : « Comptez-vous vous y rendre vous-même, ma Dame ? »

« Mon mari souffre, alors ne devrais-je pas aller l’aider en tant que son épouse ? »

« Mais la route jusqu’à Bairan est dangereuse à cause de tous les monstres qu’on y croise. Nous ne pouvons pas laisser Winston sans défense, alors est-il vraiment raisonnable que vous y alliez ? »

« Nous pouvons laisser Valdil s’occuper de Winston. »

« L’administrateur Valdi ne peut actuellement pas s’occuper de tout à cause des répercussions de l’attaque de l’Église de Yatan… »

« La ferme ! »

« … Ma Dame ? »

« Je me sens seule ! Je ne peux pas dormir parce que je pense à lui chaque soir ! Je veux rapidement porter son enfant ! Dois-je continuer ? »

« J’ai commis une faute impardonnable ! Tuez-moi, s’il vous plaît ! »

C’était un vieil homme incapable de comprendre le coeur de sa Dame. Irène, déterminée, partit dès que les chevaliers furent prêts.

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 155
OG Chapitre 157 [Bonus]

Related Posts

8 thoughts on “OG Chapitre 156

  1. oulala… Irene et Yura qui s’appretent toutes deux à rejoindre Grid… ca pue le Quiproquo cette affaire…

    Merci pour le chapitre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com