OG Chapitre 163

OG Chapitre 162 [Bonus]
OG Chapitre 164

Vous l’attendiez avec impatience, alors voici le OG du jour ! =)

Bonne lecture et à vendredi pour la suite 😉

 

 

Chapitre 163

 

Voici.”

Grid lui donna les 500po et sortit l’armure et les gants de la Lumière Céleste de son inventaire. Il les remit alors à Ellen en lui demandant respectueusement d’y ajouter de la résistance de feu.

Ces deux morceaux d’armure combinés allaient avoir 20% de résistance au feu, donc c’était un excellent investissement. La vieille dame sourit chaleureusement au jeune homme plein d’espoir.

Oh oh, je vais les teindre à la perfection. Uh ?”

La grand-mère reçut les pièces d’armure d’un air stupéfait. Ses yeux, tombant sous le poids des années, s’écarquillèrent.

Comment est-ce possible… ?”

Elle teintait des choses depuis l’âge de 15 ans, et elle avait 71 ans cette année. Durant sa longue carrière, elle avait teint toutes sortes de vêtements et d’armures de couleurs différentes, mais c’était bien la première fois qu’elle voyait une armure aussi blanche.

Une harmonie parfaite… Je me demande s’il existe une meilleure armure que celle-ci ? Elle est si belle… Le forgeron qui l’a produite n’est probablement pas ordinaire. Est-ce là l’oeuvre d’un maître surpassant les artisans nains ?”

Son admiration piqua l’intérêt du forgeron.

Cette femme est plus avertie que je ne le pensais.

Il commença à avoir confiance en elle, car une personne avec ce niveau de connaissance teindrait certainement ses objets comme il se doit.

Ellen parut très motivée. “Je vais faire de mon mieux pour ne pas détériorer ces merveilleuses pièces d’armure.”

L’armure de la Lumière Céleste couvrait le cou, les épaules, la poitrine, la taille et le bras droit de son propriétaire. Les gants, eux, étaient composés de plusieurs couches épaisses, et un motif glamour et élégant avait été brodé au fil d’or au niveau du poignet. La grand-mère allait devoir travailler aussi délicatement que possible pour éviter que la broderie ne soit également teinte en rouge, de crainte que l’ensemble ne devienne monotone.

Chwaack. Chwaack.

Les gants blancs devinrent rose pâle à chaque fois qu’ils étaient immergés dans la teinture de pierre de feu et au fur et à mesure qu’ils étaient trempés, la teinte rose s’assombrit jusqu’à devenir graduellement rouge vif. Mais étonnamment, pas une seule goutte ne toucha la broderie dorée, qui fut donc préservée.

Elle a une superbe technique.

L’aventurier la regarda travailler avec la plus grande attention. Après le tour des gants, ce fut à l’armure d’être teinte.

Une heure, deux heures, trois heures.

La teinte prit un temps considérable, mais Grid resta concentré jusqu’au bout. Il ne voulait pas rater l’occasion d’observer le savoir-faire d’une autre profession.

[Votre perspicacité a augmenté de 10.]
[Votre dextérité a augmenté.]
[Vous avez appris quelques notions de la teinture de vêtements et de la peinture sur métal.]

L’armure et les gants de la Lumière Céleste renaquirent avec une couleur rouge sombre. Le jeune homme lut les notifications plaisantes, et Ellen lui adressa un sourire éclatant.

Vérifiez si tout va bien, s’il vous plaît.”

L’aventurier reçut l’armure et les gants et les examina en détail. Il fut ravi du résultat.

C’est mieux encore que je ne le pensais !

L’armure avait 19% de résistance au feu, et les gants 7%. Que la grand-mère ait ajouté de nouvelles options à ses objets légendaires pour seulement 500po était fantastique.

J’en ferai bon usage.”

La vieille dame était reconnaissante de le voir aussi ravi. “Merci de m’avoir donné l’opportunité de teinte des pièces d’armure aussi excellente avant que je ne meure. Grâce à vous, mon art a atteint un plus haut niveau encore. Revêtez-les à présent, je vous prie.”

Ellen entraîna le forgeron devant un grand miroir sur pied qui se trouvait à côté, et il revêtit prestement son armure. Il s’émerveilla alors devant sa propre apparence.

J’ai l’air bien plus cool.

L’armure de Lumière Céleste était une pièce légendaire créée par Pagma. Elle était faite sur mesure bien qu’elle soit faite de métal et s’adaptait parfaitement à la figure du propriétaire. Le problème était qu’elle était d’un blanc pur, qui n’allait pas à un Asiatique à la peau jaune et aux cheveux noires ; elle paraissait donc plus gauche que cool sur lui. Mais à présent, l’armure rouge allait bien avec sa morphologie.

Les yeux d’Ellen brillèrent. “Vous êtes vraiment superbe ! Je veux prendre une image de vous et l’encadrer !”

Elle n’exagérait pas, car l’harmonie entre les bottes noires et les deux pièces d’armure rouge sombre, avec en plus la broderie dorée des gants, était telle que n’importe qui l’aurait admirée.

Est-ce vraiment moi dans le miroir ?

Tout le monde rêvait d’être beau, et Grid n’échappait pas à cette règle. Cependant, il avait été méprisé pour son physique anodin, et les expériences honteuses qu’il avait vécues avaient contribué de manière significative à sa personnalité.

Il n’était plus laid.

… Je ne suis plus moche.

Il observa attentivement son apparence dans le reflet un long moment. Alors qu’auparavant il n’osait pas s’affirmer, son regard était à présent plein d’assurance et se tenait droit. Son visage s’était rempli et correspondait mieux à sa physionomie. Objectivement, il était bien plus beau qu’auparavant.

L’armure était si belle qu’il avait envie de prendre une photo.

Mais il manque un petit quelque chose…

C’était comme noter un défaut dans un diamant. La partie inférieure de son armure n’avait aucune fioriture et paraissait très monotone. L’aventurier aurait l’air deux fois plus beau s’il corrigeait ce problème, aussi regarda-t-il Ellen mais cette dernière était allée accueillir son client suivant.

Pavranium.” Dit-il à voix basse.

Un spectacle fantastique se produisit alors. Sept lames d’environ 15 cm de long, 8 cm de large et 3cm d’épaisseur apparurent silencieusement devant lui en flottant.

Il imagina la forme que le métal devait prendre et donna un ordre : “Assemblez-vous.” Les sept lames se regroupèrent alors pour donner au finale une fine épée d’environ un mètre de long. Le forgeron l’avait imaginé de sorte qu’elle puisse bouger sur les côtés comme un serpent, puis il l’ajusta à l’anneau de ceinture qui dépassait près de la queue de son armure.

Tue.” La queue-lame qui s’étendait sous l’armure rouge était menaçante et lui donnait un air effroyable de démon. “C’est parfaitement à mon goût.”

Il était tout heureux quand il entendit la voix de Toban.

-Grid, es-tu arrivé à Cork ? Gao d’Enfer va apparaître dans exactement une heure. Fais attention à toi, et j’espère que tu trouveras les pierres de feu.

L’aventurier quitta la maison d’Ellen, conscient des regards de la foule.

-Crois en moi.

***

L’île de Cork était la plus grande des centaines d’îles sous l’autorité du Royaume Éternel, et elle disposait de ressources abondantes. Elle offrait des paysages magnifiques et d’innombrables guildes la convoitaient.

La Guilde Sakura était particulièrement ambitieuse. Elle n’était composée que d’extrémistes d’extrême-droite japonais, qui souhaitaient planter leur drapeau sur Cork parce qu’elle ressemblait à l’île de Takeshima que ‘la Corée du Sud occupait illégalement’.

Lorsque la guerre entre l’Alliance et l’Église de Yatan éclata, la Guilde Sakura bondit sur l’opportunité.

Nous allons rejoindre l’armée du Royaume Éternel et suffisamment nous couvrir de gloire pour recevoir l’île de Cork en récompense !”

Leur plan fut un succès. La guilde participa à la guerre, y contribua grandement et eut la chance de recevoir une récompense du roi. Ses membres espéraient recevoir Cork.

Mais des forces leur barrèrent la route.

C’était la Guilde des Chevaliers d’Argent, menée par le 16e joueur au Classement Global, Lame au Zénith. La plupart de ces membres, dont ce dernier, étaient coréens, et ils s’opposèrent à la Guilde Sakura car ils voulaient ‘arrêter ces Japonais cinglés incapables de faire la différence entre la réalité virtuelle et la réalité’.

Les deux guildes avaient accompli autant d’exploits durant la guerre, du coup le roi ne put désigner facilement les nouveaux seigneurs de Cork. Ces guildes se battirent un long moment et au final, les vainqueurs furent les Chevaliers d’Argent. La puissance moyenne de la Guilde Sakura était supérieure, mais les Chevaliers purent l’emporter grâce aux exploits de Lame au Zénith, et ils devinrent ainsi les propriétaires de Cork.

L’épée et le bouclier, qui étaient originalement le blason de leur guilde, furent abandonnés au profit d’un corbeau à trois pattes il y a quatre mois. Les Chevaliers d’Argent devinrent une des plus grandes guildes de Satisfy.

Leur prochain objectif était le raid de Gao d’Enfer.

Nous pourrons nous renforcer bien plus rapidement si nous parvenons à vaincre Gao d’Enfer. Nous pourrons créer et développer des joueurs classés coréens avec les objets que nous en tirerons.

Il avait décidé de ne pas participer à la Compétition Internationale malgré les requêtes du gouvernement sud-coréen et de Yura. Il savait mieux que quiconque que la Corée du Sud n’obtiendrait pas un bon classement, même avec sa participation.

Mais les choses seront différentes à partir de l’année prochaine.

Il allait aider des joueurs coréens à se développer jusqu’à devenir des joueurs classés, et rendre à la Corée sa réputation de grandes puissances dans les jeux compétitifs ! Après la guerre contre la Guilde Sakura, Zénith à l’Épée reprit le raid de Gao d’Enfer qu’il avait déjà échoué 5 fois.

Au cours du dernier mois, nous sommes devenus plus puissants et nous avons judicieusement investi notre argent. Nous devrions sûrement pouvoir battre Gao d’Enfer, à présent. Soyez courageux et vainquons ce démon !”

Oooooh !”

Au quatrième niveau du donjon de l’île de Cork

Dix minutes avant l’apparition de Gao d’Enfer, Lame au Zénith encouragea les 200 membres d’élite de la guilde, mais leur moral ne resta pas longtemps au beau fixe.

Cinq minutes plus tard, l’anxiété et la tension commencèrent à envahir tous les visages.

Plus que quatre minutes !”

Ils étaient on ne peut plus conscients de la puissance de Gao d’Enfer, et ils ne purent s’empêcher de douter : Pouvaient-ils réellement battre ce monstre ?

Plus que trois minutes !”

Dans 180 secondes, le démon allait apparaître et cet endroit deviendrait une mer de flammes. Certains d’entre eux allaient mourir juste à cause de ces flammes.

Plus que deux minutes !”

Une chaleur ardente commença à emplir lentement la pièce.

Merde.

Lame au Zénith voulait encourager ses troupes, mais il avait peur. Il se souvenait parfaitement de la présence accablante du démon, qui était enveloppé par les flammes et brandissait un bâton.

Sommes-nous encore trop faibles pour le vaincre ?

Les choses auraient pu être différentes s’ils avaient eu le soutien des dix meilleurs joueurs classés. Il ne put s’empêcher de penser que cette expédition était vouée à l’échec avec leur force actuelle. Cependant, le meilleur joueur classé de la guilde ne pouvait pas faire preuve de faiblesse, aussi ravala-t-il ses craintes.

On va y arriver. On peut y arriver. Nous sommes forts !

Lame au Zénith chassa ses démons et but plusieurs potions de renforcement, aussitôt imité par tout le monde. Mais à ce moment…

Plus qu’une minute… Eh ? Un intrus ! Il y a un intrus !”

Comment ?”

Tous les membres de la guilde tournèrent le regard vers l’entrée, où un jeune homme venait d’arriver. Il avait une apparence étrange : il était vêtu d’une simple cape et ne semblait porter ni armes ni armure.

A-t-il percé nos défenses à l’étage au-dessus ?

Était-ce un assassin surentraîné ? Non, un assassin n’aurait pas révélé sa présence au grand jour de cette façon.

Grid ?

Lame Au Zénith réfléchit au pseudonyme affiché au-dessus de la tête de cet homme aux cheveux noirs, mais il avait beau fouillé sa mémoire, ce nom ne lui était pas familier.

Ce n’est pas un joueur classé ?

Lame au Zénith jeta un regard à ses compagnons, mais ils secouèrent tous la tête.

Un joueur normal est arrivé jusqu’ici. C’est pathétique.

C’était la seule conclusion possible. Il tenta alors d’intimider le nouvel arrivant en fronçant les sourcils.

Cette zone est contrôlée par la guilde des Chevaliers d’Argent. J’ignore comment tu es parvenu à arriver jusqu’ici, mais rentre chez toi si tu ne veux pas mourir.”

Le jeune homme ignora son avertissement et retira son hoodie en soliloquant. “Ma furtivité a soudainement disparu… Est-ce parce que j’ai été détecté par Gao d’Enfer ?”

Ooooh !”

Des exclamations retentirent depuis toutes les directions. L’armure que l’homme venait d’équiper rapidement était vraiment cool. Elle était composée d’un mélange élégant d’or, de rouge et de noir. Elle avait une particularité unique : une longue queue de un mètre s’étendant plus ou moins depuis son coccyx. Elle était affûtée comme une lame et étonnamment, elle bougeait toute seule.

C-c’est quoi cette armure ?”

Elle est ouf… Elle est de rang unique ?”

C’était la première fois qu’ils voyaient une armure pareille, aussi les guildeux eurent beaucoup de mal à dissimuler leur intérêt. Lame au Zénith éleva alors la voix : “Ça n’est pas important dans l’immédiat ! Pourquoi ne le jetez-vous pas dehors sur-le-champ ?”

Gao d’Enfer n’allait pas tarder à apparaître, et plus personne ne pourrait sortir du donjon. Il fallait s’occuper de cet intrus avant toute chose. Lorsqu’ils revinrent à leurs sens et voulurent obéit à Lame au Zénith, un hurlement résonna à travers le donjon.

Roaaaaaar !!!

[Gao d’Enfer, maître des Flammes de l’Enfer, vient d’apparaître.]
[Le hurlement de Gao d’Enfer vient d’infliger Peur, Chaos et Affaiblissement.]
[Les flammes de Gao d’Enfer réduisent la résistance au feu de 50%.]
[La zone commence à être baignée de flammes.]

Kuack !”

Hiiik !”

La moitié des membres de la guilde périrent ou furent brûlés jusqu’à en devenir méconnaissables sous les flammes courant la zone tout entière. À peine la moitié des survivants parvinrent à rester debout.

Lame au Zénith fut surpris par les fenêtres de notification apparues sous son nez.

J’ai augmenté ma résistance au feu jusqu’à atteindre 86%, mais je subis encore autant de dégâts… !

Ils allaient échouer à nouveau. Alors que Lame au Zénith était sur le point de désespérer, il vit quelque chose qui le laissa pantois :  l’inconnu du nom de Grid continuait d’avancer librement comme s’il n’était pas affecté par les flammes qui encerclaient les membres de sa guilde.

« Q… Quoi ? Comment ? »

Lame au Zénith ne put en croire ses yeux. Devant lui se déroulait une scène digne des plus ridicules. Alors que Gao d’Enfer se déchaînait et massacrait un combattant après l’autre, le jeune homme sortit une pioche, et commença … à taper sur le mur ?

Kaaang ! Kaaang !

Il la mania avec dextérité en se plaignit et en épongeant la sueur de son front.

« Ugh ! Il fait chaud ! Est-ce que ce n’est pas de pire en pire à chaque fois ? Pourquoi ce minerai n’apparaît-il qu’autour d’un boss ? Si ça continue comme ça, je pourrais bientôt devoir me rendre dans l’antre d’un dragon avec ma pioche ! »

À ce moment, une bourrasque de vent ardent jaillit du bâton que Gao d’Enfer brandissait et frappa l’intrus. Lame au Zénith s’attendait à ce qu’il subisse d’énormes dégâts et ne s’effondre mais, contre toute attente, il ne subit que des blessures mineures.

Quelle énorme puissance défensive… ! Est-il un chevalier gardien ?

Le jeune homme s’arrêta de piocher et, pour la première fois, il accorda son attention à Lame Au Zénith. Il lui dit alors d’un air furieux : “Pourquoi restez-vous les bras croisés ? Il fait chaud, mais ça va encore empirer.”

Était-il en train de rêver ? Lame au Zénith se ressaisit tardivement et demanda : “Comment fais-tu pour supporter cette chaleur ?”

Son interlocuteur lui répondit avec une expression perplexe, comme si la réponse était évidente, « C’est l’effet de mon équipement. »

Chaaeng ! Chaeng !

Animée d’une volonté propre, la queue de l’armure du jeune homme bloqua le bâton de Gao d’Enfer, ce qui laissa Lame au Zénith bouche bée.

Mais qu’est-ce que… ?

Il se souvint tardivement que certains joueurs de haut niveau ne s’étaient pas enregistrés au Classement Global, et qu’ils aimaient jouer à Satisfy comme des ermites de films d’arts martiaux.

Est-ce un de ces joueurs ?

Tandis que le doute l’habitait, Grid ne put se concentrer davantage sur sa tâche à cause du démon. Il ouvrit alors son inventaire et en sortit sa Dainsleif +8.

Hé, le monstre, je ne veux pas t’affronter, alors fous-moi la paix et va-t’en.”

Ces quatre derniers mois, l’aventurier avait répétitivement désassemblé, réassemblé et réparé Dainsleif des douzaines de fois, parvenant ainsi à en avoir une compréhension à 90%. Il tint alors sa pioche de la main gauche et brandit Dainsleif de la main droite.

Kwang !

Gao d’Enfer bloqua son attaque mais fut repoussé de quelques pas. Les flammes gonflèrent tandis qu’il sembla en rester perplexe. Les membres de la Guilde des Chevaliers d’Argent, tout comme Lame au Zénith, en furent bouche bée.

 

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 162 [Bonus]
OG Chapitre 164

8 Commentaires

  1. Hyrtik

    Merci pour le chapitre ! 🙂

    Répondre
  2. jérémy

    Salut merci pour les chap mais stp tu peut arrêter de trad les pseudo merci.

    Répondre
  3. Marty

    Merci pour le chapitre

    Du coup ça fait plaiz on arrive au moment décrit au chapitre 1 on peut dire que l’histoire commence vraiment

    Répondre
  4. Coco

    Merci pour le chapitre

    Tu aurais pu copier coller le Prologue pour la deuxième partie x)

    Répondre
  5. Cèlen

    Merci pour le chap !!!

    Répondre
  6. Shirosuu

    Merci pour le chapitre ! Vivement la suite

    Répondre
  7. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com