BTTH Chapitre 554

BTTH Chapitre 553
BTTH Chapitre 555

Xiao Yan s’est fait gauler, mais que va-t-il lui arriver ? Vous le saurez en lisant ce chapitre ! :p

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 554 – Le Premier Doyen, Su Qian

 

Xiao Yan sentit son coeur battre aussitôt la chamade à la question du vieillard en noir face à lui. Il détourna légèrement le regard en pensant : Si je lui dis la vérité, va-t-il me faire taire pour garder le secret ? Il n’était pas étrange que cette pensée le traverse car après tout, la Flamme au Cœur de la Météorite était d’une importance capitale pour l’académie interne.

Ses paumes se couvrirent de sueur sous la pression de cette atmosphère tendue. Le vieux machin en noir dégageait une sensation oppressante aussi puissante que celle de Yun Shan de la secte des Nuages Brumeux. Il pourrait certainement le le maîtriser en un vague mouvement de la main, si du moins Yao Lao ne l’aidait pas.

Après un long moment de réflexion, le jeune homme prit enfin sa décision : il avait l’intention de garder pour lui ce qu’il avait vu dans la tour, quoi qu’il arrive.

Juste à ce moment, le vieil homme en noir lui demanda soudainement avec indifférence : “Tu devrais être Xiao Yan, pas vrai ? Il paraît qu’il existe une connexion extrêmement vague entre les Flammes Exceptionnelles, alors je suppose que tu as pu détecter cette situation inhabituelle grâce celle que tu gardes en toi, n’est-ce pas ?”

L’adolescent fut choqué par cette question inopinée, mais il fut cependant également aussitôt rassuré. Nombre de doyens de l’académie savaient qu’il possédait une Flamme Exceptionnelle, mais ce qui était surprenant était que ce vieillard était parvenu à appréhender ce sa situation. De plus, sa tirade prouvait indubitablement qu’il savait également depuis un bon moment que son jeune interlocuteur avait perçu ce qui se passait dans la tour. Ce dernier poussa donc un discret soupir de soulagement en observant le visage paisible du vieux machin. Heureusement qu’il n’avait pas tout nié en bloc, au risque qu’il pense qu’il avait quelque chose à cacher.

 

J’ai effectivement senti quelque chose, mais il y a l’air d’avoir une couche de sceaux particuliers sur la Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste, donc tout est devenu extrêmement vague une fois que j’en suis sorti.” Répondit-il prudemment.

Ne t’inquiète pas, je n’ai pas l’intention de t’accuser de quoi que ce soit.” Lui dit le vieux avec un vague amusement dans le regard, comme s’il avait perçu son anxiété. Il fit un petit geste de la main et ajouta : “Cependant, je veux te rappeler de ne parler de ce qui se passe dans la tour à personne.”

Je ne le répéterai à personne.” S’empressa de lui garantir le jeune alchimiste.

Je te connais bien ; je n’ai juste pas eu l’occasion de te rencontrer jusqu’à présent. Tu fais vraiment de nombreux envieux à parvenir à contrôler une Flamme Exceptionnelle à un si jeune âge.” Rit le vieillard. L’envie affleurant dans sa déclaration était réelle. La Flamme au Cœur de la Météorite permettait à l’académie interne de posséder une installation développant le talent à l’entraînement de ses jeunes, et le gamin devant lui détenait une de ces Flammes Exceptionnelles. Comment pouvait-il ne pas soupirer d’envie ?

Xiao Yan rit du bout des lèvres et évita de développer le sujet. Il joignit les mains et demanda respectueusement : “Puis-je savoir comment vous vous appelez, Doyen ?” La plupart des doyens de l’académie interne avec des forces de Dou Wang, mais le vieillard devant lui excédait clairement ce niveau. D’après ses estimations, c’était peut-être le mystérieux Premier Doyen, s’il n’était pas le directeur de l’académie qui ne se montrait jamais…

Je m’appelle Su Qian, et je suis le chef des doyens. Ils me désignent habituellement sous le titre de Premier Doyen.” Répondit nonchalamment le vieil homme.

Comme je le pensais… Et bien qu’il s’y attendait, il ne put s’empêcher d’afficher une légère surprise.

Le doyen prit soudain une expression sérieuse et lui dit d’une voix grave : “Mon petit Xiao Yan, comme tu as peut-être senti un trouble dans la tour, je vais honnêtement te dire qu’il s’y prépare effectivement quelque chose de fâcheux. Nous sommes toujours capables de le contenir temporairement, mais ça n’est cependant pas une solution à long terme. J’espère par conséquent que tu accorderas ton aide à l’académie interne dans le futur.”

Le jeune homme fut immédiatement abasourdi par cette demande, et il marmonna : “Quel aide pourrait apporter un petit Dou Ling si même la puissance de tous les doyens n’a pas pu régler la situation ?”

Su Qing rit et répondit aussitôt : “Ké ké, on ne peut pas évaluer la force de quelqu’un comme toi, qui possèdes une Flamme Exceptionnelle, à l’aune du bon sens. Ne t’inquiète pas, on ne sait pas encore si on va ou non te demander d’intervenir. Je cherche juste une solution alternative pour me préparer au pire. Et le moment venu, je ne vais naturellement pas te forcer à agir si tu ne peux pas faire quoi que ce soit.”

L’adolescent ne put sourire qu’amèrement et acquiescer, à sa façon de présenter les choses. “Soit, je ferai de mon mieux le moment venu.”

Le vieux doyen sourit devant son amertume. “Ké ké, tu m’en vois rassuré. Si tu parviens réellement à la contenir, l’académie interne ne sera pas ingrate. Nous nous assurerons que tu sois satisfait de ta récompense, que ce soit une méthode de Qi, une technique de Dou, des ingrédients médicinaux, etc…”.

Il opina précipitamment du chef en affichant une surprise factice, mais il pensa : Je veux la Flamme au Cœur de la Météorite. Pouvez-vous juste me la donner ?

La Tour commence à se calmer, mais nous allons devons déployer des trésors d’effort pour nous occuper des répercussions. Je ne vais pas te retenir davantage.” Su Qing sourit et dit : “Il reste encore quatre jours avant la Grande Compétition du Classement des Puissants. Tu devrais t’entraîner plus dur encore, car tu pourras obtenir bien des avantages si tu parviens à finir dans le top dix.”

Le jeune alchimiste sourit d’un air embarrassé et répondit : “Les étudiants du top dix sont tous au sommet du rang de Dou Ling. Comment pourrais-je me faire une place parmi eux alors que je viens de percer au niveau de Dou Ling ?”

Le vieillard éclata de rire et secoua la tête : “Ne prends pas cet air confus avec moi, petit malin. Je sais parfaitement quelle est ta force. Tu aurais certes beaucoup de mal à vaincre Liu Qing et les autres, mais à part lui et une poignée de gens comme Lin Xiu ou Yan Hao, le reste des participants ne te posera pas de problèmes lors d’un vrai combat. De plus, tu as beau n’avoir percé au niveau de Dou Ling que depuis moins de deux mois, tu as tout de même réussi à bondir au rang de Dou Ling trois étoiles durant cette courte période ! Une telle vitesse d’entraînement me laisse moi-même un peu stupéfait.”

Xiao Yan sourit d’un air embarrassé mais intérieurement, il était choqué. Ce vieux machin semblait posséder pas mal d’informations à son sujet et avec son regard affûté, il avait probablement plus ou moins deviné le niveau de sa puissance. Dans le cas contraire, il n’aurait rien dit. De plus il n’avait avancé au rang de Dou Ling trois étoiles qu’il y a deux jours, lors de sa retraite. Il ne s’attendait pas à ce qu’il parvienne à jauger précisément son niveau d’un simple regard.

Su Qing sourit devant son embarras : “C’est peut-être bien que de faire profil bas, petit bonhomme, mais il ne faut pas jouer les ingénus devant les gens qui savent ce qui se passe. Je réside dans l’académie interne depuis bien des années, alors tu te doutes bien que j’ai vu toutes sortes de génies passer.”

Bien, j’ai également d’autres choses à faire, donc je ne vais pas te retenir davantage. N’oublie pas que tu dois finir dans les dix premiers du Classement et n’oublie pas non plus notre… accord.” Ajouta-t-il avec un petit geste théâtral de la main.

Le vieil homme lui adressa un sourire, puis alors qu’il était jusque là suspendu dans les airs, il commença subitement à pâlir d’une étrange manière… Il disparut complètement un moment plus tard, tel un fantôme. Cette situation pour le moins bizarre lui donna la chair de poule.

Une fois que le Premier Doyen disparut, il soupira comme si on venait de lui enlever un poids des épaules et rouvrit sa main jusque là fermement serrée en poing. Il était couvert de sueur, ce qui le fit sourire amèrement une fois de plus. Ce vieil homme s’était pointé à l’improviste et avait juste bavardé avec lui et pourtant, il s’était retrouvé dans cet état, comme s’il avait fait face à un puissant ennemi… La différence de forces entre eux était immense.

Il descendit du haut de son arbre en soupirant intérieurement, puis il se précipita vers la secte du Roc sous le ciel s’assombrissant graduellement.

La Grande Compétition du Classement des Puissants était le tournoi le plus intense et le plus tape-à-l’oeil pour les meilleurs experts de toute l’Académie. Les conditions de participation extrêmement sévères garantissaient que tous les participants étaient des étudiants remarquables de l’école. Chacun d’entre eux possédait réellement un talent considérable, et les dix meilleurs experts du Classement de la génération précédente étaient tous devenus célèbres sur le continent Dou Qi.Les moins bons d’entre eux pouvaient au moins essayer de dominer une région avec leur puissance de Dou Wang.

Malgré ces fameuses conditions de participation strictes, les autres étudiants de l’académie interne faisaient tout leur possible pour arriver à les satisfaire. Réfléchissez-y : les experts qu’on ne voyait que rarement allaient être tous réunis au même endroit, et les duels fougueux qu’ils présentaient sur l’arène embrasaient les élèves spectateurs au plus haut point.

Par conséquent, l’ambiance dans l’académie interne s’électrisait à l’approche de la Grande Compétition. Tous les sujets de conversation tournaient autour du tournoi à venir et plus les jours passaient, et plus les trente derniers noms du Classement ne cessaient de changer. Les experts qui faisaient jusque là preuve de modération se déchaînaient totalement et assaillaient les étudiants du Classement qui possédaient une invitation à la compétition.

Cependant, malgré tous ces tumultes, personne n’osa adresser une lettre de défi à Xiao Yan, après sa démonstration précédente. Il put du coup profiter d’un rare moment de tranquillité durant les derniers jours précédents le tournoi. C’était légèrement déstabilisant, pour un homme généralement pressé par le temps comme lui.

Les quatre derniers jours s’écoulèrent lentement sous l’anticipation croissante d’innombrables élèves de l’académie.

Au matin du quatrième jour, un vieux gong résonna doucement dans les profondeurs de l’académie aux premières lueurs du jour, et elles se répandirent immédiatement à travers l’académie interne.

Au moment où ce gong sonna, nombre d’experts aux auras extrêmement puissantes ouvrirent soudainement les yeux à travers le campus. Leur aura débordante d’intention combative gonfla incroyablement sous ce gong !

Un jeune homme vêtu d’une robe noire, assis en tailleur sur son lit, ouvrit graduellement ses grands yeux. Il fit un geste de la main et une énorme ombre noire apparue. L’énorme règle traversa l’air en faisant siffler le vent et finit dans son fourreau, sur le dos de son propriétaire, de travers.

L’adolescent tapota doucement la règle, puis il tourna légèrement la tête et jeta un oeil par la fenêtre. Il sentit les auras puissantes qui s’étaient soudainement manifestées à travers toute l’académie interne à ce moment, et il se mit à sourire en coin. Son esprit combatif bouillit en lui.

Je vous l’annonce, je vais me réserver une place parmi les dix premiers…”

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
BTTH Chapitre 553
BTTH Chapitre 555

3 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Tokaï

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com