BTTH Chapitre 555

BTTH Chapitre 554
BTTH Chapitre 556

Le tournoi approche et les esprits s’embrasent… Voici le BTTH du jour !

Bonne lecture =)

 

 

Chapitre 555 – Les ennemis se croisent souvent

 

Le stade moyen du plus grand domaine de l’Académie Interne n’était généralement pas ouvert au public, exception faite des moments où des compétitions étaient tenues, et comme la Grande Compétition étant le tournoi incontournable de l’académie, elle avait naturellement lieu là-bas.

Le domaine où était construit le stade avait beau être très étendu, il était ce jour-là couvert d’une masse humaine interminable et bruyante, qui avançait d’un bloc et se précipitait vers les tribunes.

Xiao Yan et le grand groupe qui l’accompagnait furent stupéfaits de voir toute cette foule compacte à leur arrivée. Fort heureusement, les participants disposaient d’un tunnel spécial, aussi Xun’Er et les autres purent éviter de faire la queue, serrés comme des sardines. Ils passèrent donc par un tunnel spécial, gardés par des instructeurs, et arrivèrent sur une plateforme surélevée offrant une belle vue.

Du haut de cette tribune, le jeune alchimiste observa l’arène spacieuse en contrebas, qui était divisée en cinq rings. C’était là où allait se tenir le tournoi.

Il s’appuya contre la rambarde et contempla l’arène ; le bruit provoqué par les discussions de la foule innombrable alluma un feu ardent au fond de son regard. Cette compétition allait mettre en scène tous les élèves les plus remarquables de l’académie interne. Tous ces génies rassemblés des quatre coins du continent étaient extrêmement hautains, et ils voulaient se faire remarquer lors de ce tournoi. Ceux qui n’étaient pas assez solides allaient servir de tremplins aux autres…

Xun’Er vint le rejoindre et posa la main sur la rambarde. Elle était habillée d’habits verts qui mettaient en valeur ses belles formes. Elle tourna la tête vers son aimé et lui sourit en disant : “Hé hé, cette Grande Compétition est d’un niveau bien supérieur à celle de l’académie externe.”

Le jeune homme acquiesça, s’étira paresseusement et répondit : “C’est à l’académie interne que les génies se réunissent, et par conséquent il n’y a naturellement aucune personne ordinaire parmi le top cinquante. Je vais moi-même devoir me donner à fond lors de ce tournoi ; dans le cas contraire, il me sera probablement impossible de finir parmi les dix premiers.”

Je suis absolument certaine que tu y parviendras.” Dit la jeune femme avec un vague sourire. L’expression qu’elle arborait, cependant, affichait la confiance absolue qu’elle avait à son égard, au point que l’adolescent lui-même la vit.

Rien n’est encore certain. Cela dit, un lion se battra de toutes ses forces, même si son adversaire est un lapin. Maintenant que je dois faire face à des adversaires de mon niveau, je vais naturellement tout mettre en oeuvre pour gagner.” Xiao Yan sourit et jeta un regard à sa compagne. “Cela étant, tu n’aurais aucun mal à entrer dans le Classement des Puissants, si tu le désirais. Je suis même sûr que tu parviendrais à affronter Liu Qing et les autres si tu te battais sans retenue.”

Xun’Er lui sourit sans rien dire. Elle n’avait jamais dévoilé sa véritable force, mais toute personne la sous-estimant pour cette raison s’en mordrait rapidement les doigts. Elle était bien plus mystérieuse et possédait bien plus d’atouts dans sa manche que son bien-aimé.

Quel gâchis que d’avoir la puissance nécessaire pour participer mais de s’y refuser.” Dit Wu Hao en faisant claquer ses lèvres avec une expression douloureuse. À ses yeux, c’était un crime horrible que d’abandonner l’opportunité de se battre contre ces experts.

Xiao Yan lui jeta un regard en coin. “J’ai entendu dire qu’il y a deux jours, tu as également fait un bond dans le classement des Puissants ?” Ce bonhomme n’était peut-être qu’au pic du niveau de Da Dou Shi, mais il ne devrait pas être facilement vaincu par un Dou Ling ordinaire une ou deux étoiles s’il devait déployer toute sa puissance.

Hé hé, je suis devenu quarante et unième, soit dix places en dessous de toi. J’espère qu’on ne se rencontrera pas dès le début de la Grande Compétition.” Dit Wu Hao en riant, visiblement un peu fier. Il était entré dans le Classement des Puissants après n’avoir passé que six mois dans l’académie interne, ce qui était un exploit remarquable même s’il n’était pas haut placé dans le classement. Bien sûr, il était encore en deçà du jeune alchimiste, mais il en était néanmoins satisfait. Il faut dire qu’il était le seul à savoir ô combien il avait sué sang et eau pour en arriver là.

L’adolescent opina légèrement du chef, un peu surpris. Son camarade avait effectivement un talent extraordinaire, et il aurait probablement été de son niveau s’il n’avait pas eu les trois changements mystérieux du feu céleste et l’aide de ses diverses pilules médicinales.

Les deux hommes continuèrent de bavarder de tout et de rien, puis le jeune alchimiste jeta un coup d’oeil alentour et il s’aperçut que nombre de gens étaient arrivés sur la tribune où ils se tenaient. Les élèves présents étaient en majorité des compétiteurs, et les autres devaient être leurs amis, de la même façon que lui avait amené Xun’Er et leurs camarades.

Son regard s’arrêta sur une demoiselle à l’expression glaciale vêtue d’une robe assortie à ses cheveux d’argents ; c’était Han Yue. Il remarqua qu’à ses côtés se tenaient Lin Xiuya, Yan Hao et les autres ; ils étaient visiblement devenus inséparables depuis leur expédition dans les montagnes à la recherche du lait corporel de trempage de noyau.

La bande d’amis remarqua son regard et le lui rendit, tout sourire.

Ké ké, j’espère que nous n’aurons pas à nous affronter dès le début de la Grande Compétition, Xiao Yan ! Ce serait un peu embarrassant autrement.” Lin Xiuya avait une telle aura qu’il était le centre de l’attention partout où il allait… Par conséquent, de nombreux regards aux émotions diverses se tournèrent vers Xiao Yan en l’entendant rire.

Ce dernier rit doucement et répondit : “Vous êtes n°2 au classement, senior Lin, et les gens capables de vous affronter se comptent sur les doigts d’une main. Je n’aurais vraiment pas de chance si je devais vous rencontrer dès le début du tournoi !”

Mais non voyons, je crains moi aussi énormément ton effroyable vitesse.” Répliqua Lin Xiuya avec un vague sourire sans chaleur. Il n’allait pas sous-estimer ce junior qui faisait profil bas et semblait inoffensif après l’avoir vu sauver Han Yue en démontrant une vitesse terrifiante.

Comme il avait répondu à haute voix, certains compétiteurs furent surpris par sa déclaration. Si Lin Xiuya lui faisait de tels compliments malgré sa force, alors  devaient-ils également craindre la vitesse de ce jeune homme ?

Le jeune alchimiste ignora ces regards surpris et sourit en changeant immédiatement de sujet.

Alors que leur discussion allait bon train, Lin Xiuya dit soudainement : “J’y pense, nous nous sommes à nouveau rendu dans les montagnes ces derniers jours.”

L’adolescent sentit son cœur bondir dans sa poitrine, mais il garda un visage impassible. “Oh ? Ah bon ? Et vous avez trouvé ce que vous cherchiez ?” Demanda-t-il en souriant.

Que veux-tu que je te dise ? Cette bête devient de plus en plus bizarre. Ça allait encore la dernière fois mais quand on l’a rencontrée ce coup-ci, elle était devenue cinglée. Elle a réveillé sa lignée violente et sauvage au moment où elle nous a vus ! J’ai bien peur que nous n’aurions pas pu participer à ce tournoi si nous n’avions pas fui rapidement.” Grogna Yan Hao en faisant rouler ses yeux et en jurant de mécontentement.

Xiao Yan soupira de soulagement en son for intérieur, mais il consola son senior : “Laissez tomber dans ce cas. Dans tous les cas, tant que vous finissez ce tournoi parmi les dix premiers, vous pourrez descendre au plus bas niveau de la Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste et recevoir cette essence de la Flamme au Coeur de la Météorite pour raffiner votre corps. Je pense que vous pourrez vous en servir pour percer au niveau de Dou Wang.”

Lin Xiuya secoua la tête d’un air désarmé. “Ugh, espérons-le. On dit que le raffinage offert par la Flamme au Cœur de la Météorite est un passage sûr vers le niveau de Dou Wang, mais ce passage a un sacré taux d’échec. Si tout se passe bien, tant mieux, mais si ça foire… J’ai beau n’être qu’à un pas du niveau de Dou Wang, je ne pourrais pas le franchir même en cinq ou dix ans si je n’en ai pas l’opportunité…”

Dou Wang, le vrai niveau des puissants experts du continent. On pouvait encore trouver des Dou Ling un peu partout, mais ce n’était qu’en perçant au niveau de Dou Wang qu’on pouvait réellement se séparer des masses et devenir l’une des élites du continent.

Xiao Yan en était parfaitement conscient, tout comme il l’était du fossé séparant un Dou Ling et un Dou Wang. Par conséquent, il ne parvint pas à trouver les bons mots pour atténuer l’anxiété de Lin Xiuya et des autres, car bien des gens n’avaient pas progressé d’un pouce même après cinq ou dix années d’entraînement…

Lin Xiuya rit doucement en constatant que l’atmosphère était devenue morose. “Ké ké, je suis vraiment pessimiste.” Il se détendit légèrement et tapota l’épaule de son jeune interlocuteur en disant : “Il paraît que tu as à nouveau eu des problèmes avec le groupe de Liu Qing dans la tour ? Hé hé… Sois prudent, dans ce cas. De nombreux membres de sa bande font partie du classement des puissants. Prends garde à toi si tu devais en affronter durant la compétition ; il y a beau avoir une règle interdisant de tuer son adversaire, un accident est si vite arrivé…”

Xiao Yan sourit et alors qu’il allait acquiescer, il se rendit tout à coup compte que la tribune était devenue bien silencieuse. Il tourna immédiatement la tête vers l’entrée et plissa légèrement les yeux en balayant du regard le groupe considérable qui venait d’arriver.

La bande des nouveaux venus avança et les gens s’écartèrent de leur chemin avec diplomatie. Le chef du groupe était un homme habillé simplement et aux épaules carrées. Ses sourcils épais étaient relevés comme des épées, et son visage viril naturellement imposant dégageait une aura mordante.

Cette aura était foncièrement reconnue de tous dans l’académie interne. Qui pouvait-ce être si ce n’est le Tyran à la Lance, Liu Qing ?

Derrière lui se trouvait Liu Fei, qui s’était embrouillé avec Xiao Yan, ainsi que Yao Sheng. Ces deux-là remarquèrent alors clairement Xiao Yan et les autres, et ils leur adressèrent aussi des regards froids et rancuniers.

Le jeune alchimiste haussa juste les sourcils sous leurs regards noirs. Il jeta un oeil à Lin Xiuya, Yan Hai et les autres et sourit doucement.

Les discussions se turent graduellement tandis que Liu Qing se dirigea vers Xiao Yan et Liu Xiuya. Les badauds adressèrent de nombreux regards aux deux groupes, qui semblaient représenter les deux factions les plus puissantes de l’académie interne. En temps normal, elles s’évitaient pour diverses raisons mais ce jour-là, elles s’affrontèrent face à face à cause du tournoi imminent. De fait, comme on dit, les ennemis se croisent souvent…

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
BTTH Chapitre 554
BTTH Chapitre 556

2 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com