BTTH Chapitre 553

BTTH Chapitre 552
BTTH Chapitre 554

Voilà le BTTH du mardi, avec pour une fois un bon petit cliffhanger… :p

Bonne lecture et à toute pour le DNC !

 

 

Chapitre 553 – Juste avant la révolte de la Flamme au coeur de la Météorite

 

Xiao Yan fut légèrement surpris par cette vieille voix tonnant à son oreille. Il se redressa aussitôt et récupéra rapidement la carte de cristal de feu de l’encoche, avant de murmurer intérieurement : Que s’est-il passé ?

Yao Lao lui répondit mentalement, un peu surpris : L’énergie au sein de la tour est devenue bien plus violente et sauvage qu’auparavant. Je pense que la Flamme au Cœur de la Météorite en est la cause.

La Flamme au Cœur de la Météorite ?” Répéta le jeune homme, stupéfait. “Mais n’aviez-vous pas dit qu’il nous restait encore au moins une paire de mois ? Ne me dites pas qu’elle entame déjà sa révolte ?!”

Au vu de la situation, elle ne s’est pas encore réellement soulevée. Là elle doit juste se tordre de douleur.” Le vieux maître sourit. “Cela étant, son agitation me fait penser que j’avais raison : la Flamme au Cœur de la Météorite va se révolter complètement d’ici deux ou trois mois au pire, et au mieux d’ici six mois. Ce sera alors l’occasion pour nous de s’en emparer.”

L’adolescent opina légèrement du chef, alors qu’il sentait son coeur s’embraser doucement. Cependant, ce n’était pas le moment de penser à ça : l’énergie violente de la tour ne convenait plus à l’entraînement et par conséquent, il devait sortir rapidement. Il risquerait, s’il s’attardait, de se retrouver entraîné dans une situation inattendue, comme à son habitude…

Il descendit donc de la plateforme de pierre et sortit précipitamment de la salle d’entraînement n°1. Une fois dehors, une énergie chaude et irritante lui bondit alors au visage et le brûla.

La situation était un peu chaotique dans le corridor. Les portes des salles d’entraînement étaient ouvertes les unes après les autres, et des étudiants au visage perplexe en étaient immédiatement extraits. Ils s’échangeaient des regards, les sourcils froncés, preuve que c’était la première fois qu’ils se retrouvaient dans une situation pareille.

La porte de la salle d’entraînement n°9 s’ouvrit peu après que le jeune alchimiste ne soit sortie, et Lin Yang en sortit en trombe avec agilité. Il jeta un oeil autour de lui et s’écria en voyant son camarade : “Hé Xiao Yan, est-ce que ça va ?”

Je vais bien.” Répondit l’intéressé en souriant et en hochant la tête.

Lin Yan se frotta la tête d’un air dubitatif. “Je me demande ce qui a bien pu arriver… C’est la première fois qu’une situation pareille arrive.”

Xiao Yan secoua vaguement la tête et se retourna soudainement. Il jeta son regard vers la grande porte de métal noire au bout du corridor tandis qu’il sentait la Flamme de Lotus Cyan rapidement monter en lui. Des volutes de flamme verte envahirent alors subitement ses yeux ; on eut alors l’impression qu’ils n’étaient plus que flammes vertes.

Le jeune homme sentit une sensation chaleureuse lui parvenir de ses yeux couverts de flammes et il fut aussitôt surpris de réaliser que les ténèbres derrière la porte de métal commençaient à se disperser graduellement.  Par conséquent, il put voir grâce aux flammes ce qui se passait au-delà.

Derrière la porte se trouvait un espace tordu dans lequel une flamme invisible se trémoussait follement. Tout à coup, un rugissement extrêmement bizarre éclata, et la flamme y réagit tel un volcan en éruption et bondit explosivement vers le sommet de la tour.

Des douzaines de voix âgées, basses et sourdes, résonnèrent depuis les ténèbres : “Mirroir de scellement de petit espace, scelle !” Peu après, une puissante énergie vaste et majestueuse émergea et forma un rideau de lumière coloré autour de cet espace tordu. La flamme invisible rentra violemment dans le rideau de lumière et créa de puissances ondulations circulaires, assez violentes pour tuer instantanément un Da Dou Shi. Ces ondulations se répandirent rapidement, puis elles finirent par s’écraser contre les murs noirs autour avant de se disperser lentement.

Sous la collision avec la flamme invisible, le rideau de lumière se tordit comme une vague et bien qu’on ait pu croire qu’il soit sur le point de s’effondrer, il tint jusqu’au bout et parvint à supporter les assauts de cette flamme informe extrêmement terrifiante.

Alors que le jeune alchimiste était complètement concentré sur cette confrontation féroce entre la flamme et le rideau, un cri sourd retentit soudainement : “Vous autres gamins ignorez l’immensité du monde. Le Premier Doyen vous a déjà dit de quitter la tour sur le champ, alors pourquoi tardez-vous ?” Son regard se troubla sous ce grondement et les flammes vertes se rétractèrent instantanément de ses yeux. Les ténèbres derrière la porte noire redevinrent insondables…

Il soupira. Cette flamme invisible devrait être le corps original de la Flamme au Cœur de la Météorite, pas vrai ? Elle possède effectivement une puissance terrifiante. Si elle n’avait pas été contrôlée, elle aurait probablement détruit la Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste… Ce sont les doyens de la tour qui ont créé ensemble ce rideau de lumière, n’est-ce pas ? C’est une technique vraiment anormalement puissante pour parvenir à sceller de force l’éruption d’une chose naturelle et unique comme la Flamme au Cœur de la Météorite. Dommage que je ne puisse pas assister à la suite du combat ; ça m’aurait fait une petite référence avec laquelle préparer mon affrontement futur avec la Flamme.

Il tourna ensuite la tête et vit le visage anxieux du doyen se tenant à la sortie du corridor, et qui réprimandait sévèrement les élèves s’arrêtant en chemin.

Lin Yan haussa les épaules en entendant le cri du doyen. Il attrapa la main de son jeune ami sans faire de remarques sarcastiques et l’entraîna précipitamment vers la sortie. L’énergie au sein de la tour devenait de plus en plus violente, et l’idée de rester davantage le mettait mal à l’aise.

Xiao Yan se laissa faire à contrecœur et jeta un dernier regard à la porte de métal. Il ne put que suivre Lin Yan et ils sortirent rapidement de la Tour, qui était de plus en plus secouée.

L’entrée de la Tour était bondée d’étudiants, et leurs bavardages crevèrent presque les oreilles du jeune homme qui venait à peine de sortir.

Ces élèves à l’entrée venaient clairement de tout juste sortir également, et ils discutaient ensemble des changements qui avaient eu lieu dans la tour d’un air paniqué et incertain. Ce changement abrupt et inédit les avait manifestement effrayés.

Notre héros ne se joignit pas à ces conversations vides de sens et observa silencieusement le sommet d’une grande protubérance sortant du sol. Il ne sentait plus que très vaguement la violente énergie sauvage de tout à l’heure, peut-être parce que la tour avait été renforcée par plusieurs sceaux. Cependant, s’il se fiait à la connexion existant entre sa Flamme de Lotus Cyan et la Flamme au Cœur de la Météorite, il pouvait tout de même sentir que le combat extrêmement intense entre les doyens et la flamme se déroulait toujours au sein de la tour.

Il fronça intensément les sourcils. Je me demande si les doyens de l’académie interne vont parvenir à contenir la Flamme, cette fois. J’aimerais avoir un peu plus de temps pour me préparer, si possible. Et si ça ne l’est pas… Alors je crains devoir agir immédiatement. C’est juste qu’en agissant hâtivement, mes chances de réussite ne seront probablement pas bien élevées. Il comprenait naturellement qu’il devrait immédiatement agir au cas où la Flamme au Cœur de la Météorite s’échapperait de la Tour, car celle-ci possédait un esprit intelligent et irait probablement se cacher. Devrait-ce arriver qu’il ne saurait pas où la chercher…

Détends-toi, ce n’est qu’une ‘petite’ révolte. De plus, les doyens de l’académie interne ne sont pas des gens ordinaires ; avec le Premier Doyen à leur tête, la Flamme au Cœur de la Météorite ne brisera pas facilement son sceau.” Dit Yao Lao en souriant pour le réconforter.

Le jeune disciple soupira de soulagement.

Allons-nous-en, Xiao Yan. Rien ne sert de rester ici, les doyens vont s’occuper de tout ça.” Dit soudainement Lin Yan à côté de lui, qui ne pouvait naturellement plus rien sentir du violent conflit à l’intérieur à présent que la Tour était enveloppée d’une couche de sceau spatial, et qui du coup ne voulait plus rester sur place.

Le jeune alchimiste réfléchit un moment, puis il secoua aussitôt la tête. Comment pourrait-il partir ? Par conséquent, il chercha une excuse bidon pour gagner du temps.

Lin Yan ne put que sourire d’un air désarmé en voyant qu’il rechignait à partir. “Tu peux rester si tu veux, mais moi je file. Hé hé, souviens-toi que si nous devons nous retrouver face à face lors de la Grande Compétition dans quatre jours, je ne retiendrai pas mes coups.”

Malgré son anxiété, Xiao Yan parvint tout de même à lui adresser un sourire et il attendit de le voir disparaître dans la foule pour concentrer toute son attention sur la Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste

Le temps s’écoula et le nombre d’étudiants s’arrêtant hors de la tour se réduisit rapidement. Peu après, il n’y eut plus un chat, à part le jeune homme qui se tenait au sommet d’un arbre, les yeux fermés pour sentir le combat intense qui s’y déroulait.

Bien qu’il soit capable de sentir les mouvements d’énergie grâce à l’aide de la Flamme de Lotus Cyan, il était néanmoins incapable de voir clairement les collisions entre les deux camps comme lorsqu’il était dans la tour même. L’affrontement dura jusqu’au coucher du soleil, et il sentit alors enfin que l’énergie violente et sauvage qui emplissait la tour avait commencé à s’affaiblir peu à peu.

Ce ne fut que lorsqu’il sentit que la Flamme au Cœur de la Météorite était redevenue silencieuse qu’il poussa un long soupir de soulagement. “On dirait que les doyens ont pris le dessus.” Il allait avoir assez de temps pour se préparer parfaitement grâce aux doyens de l’académie interne.

Il se mit à rire doucement, débarrassé de ses craintes. Alors qu’il se retournait depuis la cime de son arbre, il se raidit tout à coup car un vieil homme en robe noire flottait dans les airs pas loin devant lui.

Le vieillard avait une barbe blanche et son regard était aussi froid que la lame d’un rasoir. Il lui suffisait de balayer l’adolescent du regard pour que ce dernier sente tous les pores de sa peau se contracter. Il fut surpris de réaliser que cet homme était le même que celui qui avait déboulé dans les montagnes après avoir été dérangé par la pilule d’esprit terrestre que Yao Lao avait raffiné.

Il déglutit difficilement et mobilisa toutes ses forces pour étouffer la crainte qui se répandait en lui. Une personne aussi puissante était capable de sentir la moindre fluctuation émotionnelle en lui… Ce ne fut qu’un long moment plus tard qu’il joignit les mains et demanda : “Ô Doyen, puis-je savoir pourquoi vous me bloquer le passage ?”

Le vieil homme en robe noir lui jeta un regard insondable, puis il lui répondit vaguement un long moment plustard : “Tu as vu et senti ce qui se passait dans la tour tout à l’heure, pas vrai ?”

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
BTTH Chapitre 552
BTTH Chapitre 554

3 Commentaires

  1. marumaru

    Merci pour le chapitre.
    Quel cliff encore !

    Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com