OG Chapitre 17

OG Chapitre 16
OG Chapitre 18

Salut à tous ! J’espère que vous avez passé un bon week‐end ! Voici le premier OG de la semaine avec un Grid con/centré !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 17

 

Je souris tandis que Smith finit son explication.

« Est‐ce difficile de comprendre rien qu’avec des mots ? Si c’est le cas, je vais t’apprendre par l’exemple. »

Smith versa un mélange précis de fer, de coke et de castine avant de démarrer la haute fournaise.

Il contrôla la température de la fournaise tandis que la partie supérieure de son corps dégoulina de sueur, et il commença à faire brûler le coke. À ce moment, le minerai de fer fondit peu à peu sous la température.

La castine réagit avec le fer et en sépara les impuretés, qui se concentrèrent pour former des scories. Smith passa alors la moitié de son temps à maintenir la température, et de l’autre à filtrer les scories. Les débris noirs disparurent graduellement à travers les trous au fond de la fournaise, tandis que le fer fondu devint de plus en plus orange.

Une fois que le fer se solidifierait, il deviendrait de la fonte brute, un matériau très dur et cassant dû à sa grande concentration de carbone. On ne pouvait donc pas s’en servir pour créer des armes. Avant de pouvoir le travailler, il fallait réduire sa teneur en carbone à travers un processus le transformant en acier.

Smith, doucement concentré sur sa tâche, me demanda : « Comprends‐tu ce qu’est la fonte, à présent ?»

Je hochai la tête et il eut l’air satisfait.

« Maintenant que tu as vu comment faire, tu n’auras pas de mal à faire fondre le jaffa. Le minerai de jaffa à moins d’impuretés que le fer, et il a une température de fusion plus basse que ce dernier. Pour produire une flèche jaffa, tu dois utiliser un mélange de ratio de 12:2:4 pour le jaffa, la coke et la castine. »

[Fonte de minerai.]

Difficulté : E

Savoir faire fondre le minerai est la base pour tout forgeron. Smith vous confie cette tâche à vous, qui rêvez de devenir forgeron.

Condition de réussite de la quête : réussir à faire fondre le minerai de jaffa.

Récompense de quête : +30 affinité avec Smith, +30 expérience, 300g de jaffa fondu.

Échec : Ce n’est pas facile de faire fondre parfaitement un minerai au début.

Smith se montrera compréhensif en cas d’échec.

Je n’avais aucune raison de refuser.

Smith prépara le fourneau à mon attention et ajouta : « Ne t’inquiète pas d’échouer. Ça t’a peut‐être paru facile quand tu m’as regardé faire mais en réalité, il est assez difficile de faire fondre un minerai. »

Je plaçai les ingrédients dans la fournaise et mis le pied sur le soufflet. À ce moment, une flèche translucide apparut et désigna un coin du soufflet.

Est‐ce l’effet compensatoire de la classe ?

Je plaçai mon pied exactement là où la flèche pointait, puis elle indiqua une autre direction sur laquelle je braquai le soufflet. La flèche clignota répétitivement pour m’indiquer le rythme adéquat et au final, je parvins à réchauffer la fournaise en cinq minutes seulement, contrairement à Smith qui y parvint à peine en dix.

Une fenêtre de notification apparut alors.

[Vous pouvez déterminer la température en sentant le changement rapide de la température ambiante. 30 degrés, 31 degrés, 31.5 degrés, 32…]

Une voix étrange et malvenue  résonna dans ma tête.

[Le Descendant de Pagma est sensible aux changements de température. S’il y a une fournaise dans les parages, vous pouvez mesurer précisément la température au sein de la fournaise.

Je plaçai ma main au‐dessus de la fournaise.

[700 degrés. 720 degrés. 740…]

La température montante fut affichée dans la fenêtre de notification qui s’actualisait en temps réel.

1000 degrés.

La température de fusion du minerai de fer était entre 1150~1250 degrés, mais celle du jaffa n’était qu’autour des 950~1000 degrés. Dès que la fenêtre afficha 1000 degrés, je cessai de piétiner le soufflet.

Le jaffa fondit lentement et de fait, il contenait moins d’impuretés que le minerai de fer : son halo étrange luisit fort dès le début. Je me concentrai totalement sur la filtration des impuretés. La flèche translucide m’indiqua dans quelle direction déplace les tuyaux de fer, donc je pus le faire bien plus rapidement et précisément que Smith.

Le forgeron, qui s’inquiétait pour moi, fut choqué en venant voir comment je m’en sortais.

« H‐heok ! *Tousse* ! *Tousse tousse* !»

Smith fut si surpris qu’il en eut du mal à respirer. Au bout d’un moment, il parvint à peine à respirer convenablement et me demanda d’une voix tremblante : « Comment se fait‐il que tu sois aussi doué pour la fonte ?»

Il était si pâle que je m’inquiétais qu’il puisse s’évanouir sur‐le‐champ.

« Tu as déjà fondu un minerai ? Ce n’est pas la première fois que tu le fais ?»

«… Si, ça l’est…»

Il me regarda comme s’il venait de voir un fantôme.

« Huh… C’est vraiment absurde… Tu as un talent qu’on ne peut décrire par des mots. Un apprenti sans expérience est meilleur que son maître. J’ai l’impression de rêver. Es‐tu la réincarnation de Pagma ?»

On appelait couramment les forgerons particulièrement doués ainsi ; c’était d’ailleurs la plus haute louange qui soit ! N’importe quel forgeron exploserait de joie en recevant un tel compliment.

Mais moi, j’étais différent.

Je ne suis pas sa réincarnation, mais son descendant.

Pendant ce temps, je parvins à obtenir du jaffa fondu très pur.

[Quête réussie !]

Smith me sourit chaleureusement et dit : « C’est absolument merveilleux ! Tu es un grand ami. »

[Votre affinité avec Smith a augmenté de 30.]

[Vous avez gagné 80 points d’expérience.]

[Votre niveau a augmenté.]

Super ! Niveau 2 ! (NdT Chausseeeeeeeeeeeeeettes !)

Il n’y a pas de plus grande joie que de monter facilement en niveau. Dire que j’étais niveau 80 à un moment et que maintenant, j’étais ravi d’atteindre le niveau 2… Je m’inquiétais de ce que je pourrais faire en atteignant le niveau 10.

« Amène le jaffa ici. »

Smith versa le jaffa fondu dans l’acier fondu, et il mélangea les deux en suivant un ration de 1:12. Bien sûr, ça voulait dire que pour chaque part de jaffa, il y avait 12 parts de fer. Smith plaça le mélange dans la fournaise et en augmenta à nouveau la température. Il n’oublia pas de mélanger la mixture, et touilla six fois avant de la retirer du feu et de la verser dans un moule préparé au préalable.

Nous devions attendre 40 minutes que l’alliage liquide ne refroidisse et se solidifie dans le moule. En attendant, Smith me donna un peu de jaffa purifié.

« C’est la première fois que tu fais fondre ce métal, alors je te les donne en souvenirs. »

[3 morceaux de jaffa ont été obtenus.]

Un morceau de jaffa pesait entre 700g et 1kg, et quand on sait que 300g de jaffa valait une pièce d’or, c’était une récompense considérable pour une quête de rang E.

Smith est vraiment un mec bien.

J’appréciais de plus en plus ce forgeron.  Il approcha avec un grand marteau et commença à frapper le moule dans lequel on avait versé le mélange. Le moule se brisa et dévoila un alliage à la forme de fil épais.

Smith s’en saisit et le posa sur un moule plus petit, puis il commença à le marteler. Une fois qu’il eut terminé, il utilisa une meule à aiguiser pour en affûter les arêtes.

Après un travail minutieux, l’alliage eut complètement la forme d’une pointe de flèche classique au bout pointu. Bien qu’elle soit épaisse et lourde, sa pointe était très acérée et pouvait pénétrer les armures sans problèmes. Il fixa ensuite proprement la pointe de jaffa terminée au fût d’une flèche.

Je venais d’observer tout le processus du début à la fin quand une fenêtre de notification apparut.

[Votre compréhension de la flèche jaffa est à présent de 100%. Vous êtes à présent capable de manier parfaitement la flèche jaffa.]

[Vous avez appris comment faire une flèche jaffa.]

Smith me demanda : « Qu’en dis‐tu ? Peux‐tu en faire une ?»

« Je peux !»

Le forgeron rit de bon coeur. « Tu as une belle confiance en toi à pouvoir répondre sans hésitation… Toute arme doit être bien équilibrée, mais c’est tout particulièrement le cas avec les flèches. Tu dois équilibrer les plumes, la pointe de la flèche et le fût… Si les flèches sont ne seraient qu’un tout petit peu déséquilibrées, elles ne parviendront pas à voler aussi loin qu’elles le devraient. Tu crois toujours pouvoir en faire une ? Même en ayant regardé le processus de fabrication qu’une seule fois ?»

« Je peux le faire. »

« Oh… Eh bien je vais te faire confiance une fois de plus. »

[Créer une Flèche Jaffa]

Difficulté : D

Il n’est jamais facile de mélanger deux métaux, et faire une flèche demande de la délicatesse… C’est pourquoi il est difficile pour un apprenti forgeron de créer une flèche jaffa.

Condition de réussite de la quête : produisez 100 flèches jaffa.

Récompense de quête : affinité avec Smith au MAX, +300 expérience, +50 flèches jaffa.

Échec de la quête : déception de Smith

  • Si le client est déçu, vous ne pourrez plus recevoir de nouvelles quêtes pendant un certain temps.

Smith me soutint en me donnant 100 hampes prêtes à l’emploi et un kilo de jaffa. Il me permit aussi de me servir librement du minerai de fer, et tout ça grâce à mon affinité incroyablement élevée avec lui. S’il avait donné ça à mon ancien moi, j’aurais juste accepté les matériaux.

« J’apprécie votre geste, mais je vais faire les hampes moi‐même. »

Je lui rendis les 100 hampes, mais Smith ne comprit pas mon refus.

« Pourquoi veux‐tu t’embêter ? Si c’est pour le prix que ça représente, ne t’inquiète pas pour ça. »

Tsk tsk, alors c’était pour cette raison qu’il n’était qu’un forgeron débutant.

« Allez‐vous me donner des hampes à chaque fois que je ferais une flèche ?»

« Non, je ne vais pas pouvoir… Ooooh alors tu veux profiter de l’occasion pour apprendre à faire une hampe correctement ?»

« Exactement. Si vous le voulez bien, donnez‐moi ce qu’il faut pour faire une hampe s’il vous plaît. »

Smith haussa les épaules et me donna des branches solides et des plumes de bonne qualité. « J’étais si concentré sur la fonte et la conception de la pointe que j’ai oublié de te dire comment faire une hampe. Je vais t’apprendre, à présent. »

Il y avait des limites à ce que pouvait m’apprendre un forgeron débutant. Je lui dis que j’allais m’en charger et sortit un livret de mon inventaire. Son titre était : « Liste de méthodes de production d’objets. »

J’ouvris le livre et trouvai 4 méthodes de production au sommaire. C’était celles permettant de produire une hache, une pioche, une flèche jaffa et enfin Échec.

Je l’ouvris à la page de la flèche jaffa et lus la méthode. Il y était écrit en détails comment faire une hampe, illustrée par des images. Je la relus deux fois et fermai le livret.

Okay, je peux y arriver.

Je me sentis un peu nerveux vu que c’était la première fois que je créais un objet. Non, en fait, j’étais plus excité que nerveux. Je commençai par faire le fût de la flèche : je redressai les branches jusqu’à ce qu’elles soient bien droites, et celles qui étaient trop courbées furent d’abord brûlées avant d’être redressées. Je coupai ensuite les branches pour leur donner la taille habituelle, et je taillai un bout en U pour y créer une encoche dans laquelle passerait la corde de l’arc. Je finis ensuite par y coller les flèches.

Une, deux, trois.

Plus je terminai de fûts, plus ma maîtrise grandit. Ça donnait un super effet puisque ça se combinait avec ma grande dextérité, et ça me permit de travailler délicatement en profitant de l’effet de correction de ma classe.

Smith éprouva à nouveau de l’admiration devant mon travail.

« Ce n’est pas du travail d’apprenti… Tu as trouvé comment faire les fûts rien qu’en regardant un fût terminé ? Tu as vraiment des yeux d’artisan. Ta dextérité et ta précision sont également excellentes !»

Je pus terminer les 100 fûts sans problèmes avant de commencer à produire les pointes.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

OG Chapitre 16
OG Chapitre 18

11 Commentaires

  1. flo

    ça devient de plus en plus intéressant au début il était un peu trop bête mais la il montre qu’il peut être sérieux et concentré c’est le côté que je préfère

    Répondre
  2. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Sa classe casse la réalité du dure labeur de l’apprentissage des forgerons.

    Répondre
  4. Cèlen

    Merci pour le chapitre !! très intéressant progress du MC on s’attend a se qu’il se casse la tronche bientôt a cause de sa malchance quand même XD

    Répondre
  5. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Hatsu

    Merci pour le chapitre et la série !!
    J’avais un peu de mal à supporter le héros au début mais sa personnalité est clairement de plus en plus intéressante !

    Bon courage pour la suite 🙂

    Répondre
  7. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Newkan

    Merci pour le chapitre sympas de le voir sérieux même si sa cache quelque chose X)

    Répondre
  10. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  11. Shishio

    Merci pour le chapitre tu m’as bien fait marrer avec la ref du nain ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com