OG Chapitre 210

OG Chapitre 209
OG Chapitre 211

Salut tout le monde ! J’espère que vous avez passé un bon week-end !

Voici votre OG du lundi !

Bonne lecture à tous =)

Chapitre 210

La plupart des formules magiques utilisées par les magiciens contemporains avaient été créées par Braham. Grâce à lui, la science de la magie avait pu être développée, entraînant une plus grande autorité des magiciens. Pour eux, Braham était un maître qu’ils respectaient immensément.

Mais quelle était la vérité ? Eh bien, les prouesses qu’on attribuait à Braham étaient en fait celles de Mumud, qui avait simplifié des formules magiques complexes pour les rendre plus compréhensibles, et qui les avaient répandues à travers le monde.

Pourquoi, dans ce cas, personne ne connaissait Mumud quand Braham était encensé à travers le monde ? Seul ce dernier avait la réponse.

Le Labyrinthe des Golems

[Tu as ignoré mes avertissements, Descendant de Pagma. Tu es le premier à m’énerver autant depuis Mumud.]

Braham était furieux envers Grid qui ne répondait pas à ses messages. Ses 28 âmes se tordirent telles des flammes dans le vent.

[Je vais te le faire regretter.]

Autrefois, Mumud avait été son meilleur disciple, et son talent croissant de jour en jour finit par le surpasser. Braham ne put le supporter ; il n’allait pas laisser son propre disciple le détrôner, aussi le surveilla-t-il constamment.

C’est ainsi que le sort des ‘Yeux de Surveillance’ fut attaché à l’Orbe de Mumud.

[Je vais trouver ta faiblesse.]

Le forgeron avait reproduit l’Orbe de Mumud pour Euphémina et fut ainsi observé. Un jour où l’autre, il finirait bien par agir selon la volonté de Braham.

***

Dans les profondeurs de la forêt

« Vous voilà enfin. »

Lorsque Grid se connecta, il fut accueilli par un homme avec une sacrée tignasse. C’était le Grand Épéiste Piaro. Il était assis devant le feu de camp, et le nouvel arrivant le salua.

« Bonjour ! Astu déjeuné ? »

Le forgeron était très sympathique envers Piaro ou du moins, il l’était beaucoup plus que lorsqu’il avait à faire avec de belles personnes comme Yura et Jishuka. Cependant, l’épéiste était antipathique.

« J’ai mangé. Allons-y. »

« D’accord. »

L’aventurier conserva son sourire, heureux d’avoir le plus grand épéiste à ses côtés.

Si Piaro devient un saint épéiste…

Il aurait alors un pouvoir inégalé, et n’aurait plus à craindre les démons comme Gao d’Enfer. Il pourrait peut-être même essayer de s’attaquer à un dragon.

C’est assez pour le moment.

Si ses trois stats de combat – la force, l’endurance et l’agilité – étaient combinées, elles resteraient inférieures à celles de Piaro, qui avaient également les plus puissantes techniques. Il trouvait ça très rassurant. Il y avait cependant un inconvénient.

Il a une apparence déplorable.

Peut-être était-ce dû à la mélancolie qui le rongeait, mais Piaro avait l’air si vieux qu’il était difficile de croire qu’il n’avait que 29 ans ; il passait bien plus pour un cinquantenaire.

C’est une question de style.

Sa tenue miteuse et ses cheveux emmêlés lui donnaient l’air d’un sans-abri. Il avait une barbe négligée et il puait.

L’apparence est importante.

Grid ne faisait auparavant aucun cas de sa tenue, et il ne connaissait à présent mieux que personne l’importance d’une bonne présentation. N’avait-il pas été méprisé juste à cause de sa laideur ou de ses vêtements ? Il décida ainsi qu’il valait mieux ne pas laisser son nouveau compagnon ainsi, et il sortit des vêtements de son inventaire. C’était des habits de noble qu’Irène lui avait offert. Grid hésita parce qu’ils valaient 50 pièces d’or, mais il ferma les yeux et les remit à Piaro.

« Mets ceci. Et pourquoi ne pas te couper ou t’attacher les cheveux ? »

L’épéiste refusa. « Je me fiche de mon apparence. »

« J’ai honte de sortir avec toi. »

C’était une phrase que sa sœur lui avait souvent dite. Alors c’est ce qu’elle ressentait…

Le forgeron sourit amèrement.

« Vous allez devoir le supporter si vous voulez que je vous accompagne. »

« Ah… »

Piaro avait les nerfs en pelote, et on ne pouvait voir que la colère briller dans son regard. La vengeance l’obsédait ; comme le disait sa fenêtre de statut, il était rongé par une horrible peine de coeur, et il avait perdu sa bonne nature.

L’aventurier ressentait le besoin de s’occuper de lui. Plutôt que de le persuader ou de le plier à sa volonté, il allait le laisser faire ce qu’il voulait. C’était le meilleur choix qu’il pouvait prendre, vu qu’il n’avait que peu d’expérience dans les relations humaines.

Grrr.

Une paire d’ogres à deux têtes apparut devant les deux hommes qui marchaient depuis une demi-journée. C’était de puissants monstres de niveau 260, mais ils n’étaient rien de plus que des poupons devant le légendaire Grid et le Grand Épéiste Piaro.

Seokeok !

L’épéiste ne prit que quelques secondes pour s’occuper de son ogre.

Peeeeok !

Grid prit environ une minute pour détruire le sien.

« J’avais déjà eu cette impression lorsque nous nous sommes battus l’autre fois, mais vos fondamentaux sont épouvantables. Vous pouvez appliquer les merveilleuses techniques de Pagma, mais vous n’avez pas maîtrisé l’épée. »

Le forgeron s’était servi d’une épée à deux mains depuis ses débuts dans Satisfy. Il n’était peut-être pas le meilleur, mais il était sûr d’en avoir saisi les fondamentaux. Cependant, si on prenait en compte son expérience et son niveau, ses compétences laissaient vraiment à désirer.

Il s’en était rendu compte grâce à Piaro et lui donna une excuse : « Je me fiche de mon habileté à l’épée et de toute façon, je suis équipé d’excellentes armures et d’une arme aussi bonne. Si je peux me fier à mon équipement, je peux subjuguer mes adversaires. »

« Pour un guerrier, c’est une erreur, d’autant que c’est une mauvaise idée de se fier à son équipement s’il n’est pas convenable. » L’épéiste désigna les bottes de Braham du doigt. « Si tu veux te fier à ton équipement, tu devrais commencer par changer de chaussures. »

« Pourquoi ? »

Si on prenait en compte les limites de niveau 240 de ces bottes, elles avaient une défense absolument remarquable. Elles étaient en plus légères, confortables et elles augmentaient la vitesse de déplacement. Elles ne valaient pas Échec ou l’ensemble d’Armure de la Lumière Sacré, mais elles méritaient d’être utilisées vu que le sort ‘Vol’ y était attaché.

L’aventurier lui jeta un regard genre ‘tu ne sais rien, Jean-Neige’.

« L’épée à deux mains met l’accent sur la rapidité et afin de mettre le plus de poids possible derrière tes coups, tu devrais porter des chaussures solides capables de supporter ce poids. » Lui expliqua Piaro.

Hein ?

Grid n’était pas malin et il avait du mal à comprendre une explication s’il ne s’y préparait pas à l’avance. L’épéiste lui donna une explication plus directe.

« Si tu portais des bottes lourdes, tu aurais plus de facilité à concentrer ton poids derrière tes coups. C’est pour ça que je te recommande d’en porter. »

Alors porter des bottes lourdes augmentera la puissance d’attaque de l’épée à deux mains ? Après avoir réussi à interpréter son explication, le forgeron fut ravi. J’ai trouvé un système caché !

Il était très heureux d’avoir trouvé un système secret que la plupart des gens ignoraient. Les PNJs nommés pouvaient donner toutes sortes d’avis spécifiques. Il apprécia Piaro davantage encore.

Je vais pouvoir dépasser les autres.

L’aventurier ignorait que la plupart des gens savaient qu’un joueur équipé de bottes lourdes recevait par le système une puissance d’attaque additionnelle. Ça montrait bien que sa culture générale du jeu avait encore de grandes lacunes.

***

« On est arrivé à Patrian ? »

« Yep. »

Après trois jours de voyage, le duo arriva à Patrian, une cité fortifiée et un endroit stratégique à la frontière du Royaume Gauss, qui délimitait également la limite entre les régions Ouest et Nord du Royaume Éternel.

Et c’était aussi la ville où Grid avait commencé.

J’y ai passé presque un an…

Il avait non seulement chassé d’innombrables orcs et gobelins autour de Patrian, mais il avait également accompli toutes sortes de quêtes. Grâce à ça, il avait pu maximiser son affinité auprès de tous les habitants de la ville, et il avait reçu la quête du Comte Ashur pour finir par devenir le Descendant de Pagma.

« Cet enfoiré d’Ashur… »

Le forgeron serra les dents en se souvenant du Comte Ashur. Il l’avait forcé à devenir le Descendant de Pagma, et il trembla en se souvenant des jours qu’il avait passés avec des niveaux négatifs.

J’ai juré de me venger de lui une fois que je serais devenu plus fort.

Il avait éprouvé une rage profonde envers le Comte Ashur pendant un temps, mais c’était le passé à présent. Il avait fini par bénéficier de sa relation avec le Comte.

« Nous allons passer la nuit ici et nous partirons demain. »

À ce rythme, ils allaient arriver à Reidan dans quatre jours. L’aventurier détendu entra dans Patrian avec Piaro. La magie du Comte Ashur détecta son arrivée ; il vérifia son identité à travers les sphères magiques qu’il avait installée à travers la ville et se leva.

« Il n’a pas peur d’entrer dans ma ville… ! »

Le Comte Ashur avait rêvé de se venger de lui après qu’il lui ait pris le livre rare de Pagma sous ses yeux. Il convoqua immédiatement ses chevaliers.

« Messieurs, nous allons chasser. »

C’était une belle occasion de régler ses dettes. Le Comte était fou de joie bien qu’il soit conscient de l’importance qu’avait Grid à présent. Il savait qu’il était devenu Duc, mais il s’en fichait.

***

« Ce plat est dégueulasse. »

Patrian était une ville fortifiée, pas une ville touristique et par conséquent, elle n’avait pas d’installations conçues pour recevoir les voyageurs. Le logement qu’ils avaient trouvé n’avait pas de commodités adéquates. Piaro regarda le forgeron qui se plaignait du repas bon marché de cette auberge et demanda : « Pourquoi cachez-vous votre identité ? »

L’aventurier lui avait dit être duc du royaume et si c’était vrai, le seigneur de la ville aurait dû le recevoir avec la plus grande hospitalité. Cependant, il s’était couvert d’un chapeau pour cacher son identité comme s’il était une personne recherchée, et pas un noble.

« Nous passons juste la nuit ici, et je ne veux pas être ennuyé pour rien. »

« Hrmm… »

Bah, ce que Grid pouvait faire n’avait aucune importance pour l’épéiste qui ne pensait qu’à se venger. Ce dernier réfléchit en penchant son verre rempli d’alcool bon marché ; c’était la première fois qu’il pouvait boire en deux ans. D’un autre côté, les joueurs observèrent le duo avec d’étranges expressions.

« Quelle étrange combinaison. »

« Pourquoi ces deux-là sont-ils ensemble ? »

Le forgeron s’était déguisé avec des habits de débutant pour cacher son identité, tandis que Piaro ressemblait à un clochard. C’est d’ailleurs ainsi que les gens les virent : un débutant accompagné d’un mendiant PNJ.

« Les repas de cette auberge sont peut-être bon marché, mais ils devraient rester hors budget pour un débutant… Comment peut-il également commander à boire ? »

« Bon sang, cette puanteur… »

« C’est vraiment pénible. D’où ça vient ? »

Les joueuses trouvaient l’odeur venant de l’épéiste insupportable, aussi des joueurs intervinrent devant leurs réactions.

« Hé, le clodo, je ne sais pas pourquoi un pauvre comme toi essaie de se bourrer la gueule, mais peux-tu cesser d’importuner les autres clients avec ta puanteur ? »

« Ces demoiselles ont perdu l’appétit par ta faute. Dégage. »

Les joueurs faisaient globalement peu de cas des PNJs. Il était normal qu’ils soient encore moins bien traités lorsque le PNJ en question était un mendiant. Piaro les ignora, et Grid n’en avait rien à cirer ; ces deux types ne valaient pas le coup de s’énerver, aussi profita-t-il simplement de son repas.

« Les queues d’hommes-lézards cuites à la vapeur sont bonnes. Elles me font penser aux pieds de cochon. »

« C’est quoi des pieds de cochon ? J’ai mangé toutes sortes de mets délicats dans l’empire, mais je n’ai jamais entendu parler de ça. »

« C’est délicieux. »

« Aaaah~ le clochard nous ignore. »

Le joueur de niveau 109 du nom de Coke fut énervé d’être ignoré par le mendiant et finit par commettre une erreur. Il bougea la main comme s’il s’apprêtait à faire quelque chose, mais l’épéiste ne le laissa pas faire et lui cracha au visage l’os de queue de lézard qu’il mangeait.

Eek.”

[Vous avez subi 3,190 points de dégâts.]

Coke écarquilla les yeux en hurlant, car l’os qui lui avait frappé le front lui avait fait perdre plus du tiers de sa vie.

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 209
OG Chapitre 211

18 Commentaires

  1. Hyrtik

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. georgesjungle

    Merci pour le chapitre, l’attaque du nonos!!!

    Répondre
  4. Coco

    Merci pour le chapitre xD

    Sinon l’auteur est assez méchant avec son protagoniste dans ce chapitre :/ x)

    Répondre
  5. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  6. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Darxal

    Il va arriver une couille avec cet épéiste je sens Ça serait sympa qu’il apprenne à bien se battre au MC…

    Répondre
  9. Tehlen

    Merci pour ce chapitre et tout les autres précédents, c’est bien écrit et agréable à lire c’est cool 🙂

    Répondre
  10. Salharys

    Ah… J’ai finalement ratrappé mon retard. Merci pour le chapitre. Faire autant de dégâts en crachant. Il ne manquerait plus qu’il le tue d’un regard…

    Répondre
  11. Darxal

    Il arrive plus de couilles au trad qu’au mc 

    Répondre
  12. Patch

    Le trad va bien ? Pas de nouvelle depuis plus d 1semaine :/

    Répondre
    1. jérémy

      Il a du repartir a la pêche ^^

      Répondre
  13. Sephiroth

    alors je suis désolé, j’ai connu votre site pour TDG, j’y ai découvert EEIAR, ou EER, IATM et OG… j’avais découvert TDG en manga et l’ai poursuivis ici, me disant que ce site était bien. Puis sur votre site j’ai découvert IATM et EER que j’ai continué en anglais, et je me suis dit que vos traducteurs étaient excellents…

    enfin, je suis tombé sur OG… et si les 30 premiers chapitres m’on motivé a lire la suite (1100+ chap a l’époque), je suis alors tombé des nues aux vues de la trad FR….

    Wazouille : ta traduction me donne envie de me pendre, de vomir,… (insérer ici tout synonymeS…) allant de : habilité à l’épée de pagma, qui si tu parle anglais au lieu d’utiliser google trad te dira de mettre escrime de pagma… fluidisation de euphemia (traduction littérale : fluidification… a se demander si tu parle anglais…); link = liens : kill link = mise a mort liées ; hell gao (boss, donc nom invariable) = gao d’enfer ; playrer killer, ou PK dans 100% des jeux ou œuvre inspirées de jeux = tueur de joueurs, alors que dans ICDS on utilise bien la classe TANK des MMO… l’attaque des 5 articiulations ou encore le nom de la guilde qui est un nom propre, mais que tu a choisi de traduire par “surstuffés”, alors que en FR le nom du LN est bel et bien OVERGEARED…..

    ce n’est pas la première fois que je fait remarquer que sur ce LN votre traduction est aux choux, mais la ça commence vraiment a me saouler…

    je ne voulais pas spoiler, mais si tu maintiens habilité a l’épée de pagma pour “pagma’s swodsmanship” alors tu dira quoi pour “greatswordman pagma’s swordmanship” : habilité a l’épée du grand épéiste pagma… ça te semble pas redondant ? d’autant plus que le traducteur anglais s’est rendu compte après 1200 chapitres que swordmanship dans le cas de pagma et grid voulais plutôt dire “sword’s dance”…

    désolé mais plus j’avance plus je me rend compte que ta traduction est a chier… raison pour laquelle je donnerais volontiers pour EER quand elle sera fini et je vais donner pour ICDS que j’ai découvert ici, mais si j’ai déjà donné pour OG sur WUXIAWORLD.COM, jamais au grand jamais je ne donnerais ici pour une traduction aussi merdique…..

    PS : j’ai copié collé cette critique donc si elle est supprimée par les modos alors je la reposterais sur chaque chapitre de OG… a savoir overgeared et non pas surstuffés….

    Répondre
    1. Darxal

      J’avoue que la trad est claquée et les pauses tous les 20 chaps commencent à être chiant, mais bon on a qu’eux qui trad OG…

      Répondre
    2. Léo

      Pour ma part, pendant ces moments d’absences ou quand je ne peux plus attendre le chapitre suivant, je vais lire en anglais. Pourtant je suis loin d’être bilingue, c’est pourquoi à chaque fois que la trade reprend j’en suis soulagé. Alors effectivement pour certain la traduction faite ne reflète pas celle en anglais. Mais pour moi qui ai commancé en francais et qui n’ai lue que quelques chapitres en anglais pour m’avancer j’ai toujours été immergé dans l’histoire et n’ai jamais (ou alors je ne m’en souviens plus) été choqué par une tournure de phrase ou un passage imcompréhenssible. Pour moi c’est une histoire que je lis et non une traduction.
      De tout façon on est encore bien loin de la fin alors la trad a encore largement le temps de s’améliorer (pour les noms ou autres). Donc Wazouille j’éspère que tu vas bien et je t’apporte tout mon soutient. 

      PS : j’avoue que EER était vraiment super bien donc si vous décidez de le reprendre je vous envoie encore tout mon soutien et x3

      Répondre
      1. Sephiroth

        en y repensant je me suis fait la réflexion qu’il traduisait peut-être directement du coréen, ce qui serait tout à son honneur et expliquerait certaines trad… mais par pitié respecte au moins les noms propres, les bases des jeux vidéos car c’est un MMORPG, et essaye d’employer des mots intelligible parce que fluidisation c’est effectivement français mais c’est un processus chimique et dieu que c’est laid. ou alors met une NdT pour expliquer tes choix parfois douteux.

        et regarde ce qui se fait sur la VA au moins pour les noms propres parce qu’après 1200 chap on se rend compte de trucs qui n’aurait pas forcément sauté aux yeux au début j’en conviens.

        désolé d’avoir été aussi salé mais quand j’ai lu “surstuffés” j’ai juste vrillé quoi… c’est le nom de l’œuvre merde.

        Répondre
  14. Toto

    Je plussoie.
    Appeler la guilde ”surstuffé” est complètement ridicule et à côté de la plaque.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com