OG Chapitre 241
OG Chapitre 243

Et un beau chapitre d’OG pour vous remonter le moral en ce mercredi pluvieux ! (en tout cas, il pleut ici 🙁 )

Bonne lecture à tous !

Chapitre 242

« Il se bat vraiment intensément, aujourd’hui. »

« Ça signifie que son adversaire est fort. C’est la première fois que je vois quelqu’un capable de pousser Piaro dans ses retranchements. »

« Mais qui est cet homme ? C’est la première fois que je le vois. »

« Je pense qu’il est le nouveau subordonné du Duc Grid ? »

Le duel entre Piaro et l’homme aux cheveux noirs détruisait de plus en plus le champ de blé, qui était déjà rasé sur un rayon de 50 mètres. Il était redevenu un terrain vague… 

Mais les fermiers ne parurent ni confus, ni frustrés en regardant la confrontation. Ils y étaient habitués. Piaro s’entraînait régulièrement avec les membres de Surstuffé, aussi n’était-il pas rare que les champs se fassent retourner. Lapin le grondait souvent en lui disant de se battre ailleurs, mais l’ancien capitaine restait ferme.

S’il détruisait un champ, alors il n’avait qu’à travailler davantage. C’était une logique étrange, mais les champs étaient officiellement devenus un terrain d’entraînement. Piaro était vraiment accro au labeur.

« Eh Bland, n’est-ce pas la part de Piaro ? » Bland, un noble parmi les fermiers, se fit attraper en train de manger la ration de l’ex-capitaine.

« En quoi est-ce la part de Piaro ? Il a dit qu’il ne mangerait pas ! »

« Ça, j’en sais rien… »

« Uhuh ! Piaro l’a dit ! Et dans ce cas, le premier à manger sa part en devient le propriétaire ! »

« … »

Bland s’était complètement adapté à la vie de fermier, au point qu’il était difficile de le prendre pour un noble. Il était couvert de poussière et mâchouillait une patate. Les fermiers savaient qu’il était là en tant qu’otage et éprouvaient de la compassion à son égard.

Cependant, Bland était heureux. Il trouvait son séjour 100 fois plus agréable et libérateur que lorsqu’il devait se soucier du regard des autres.

Caw~ !

Un corbeau vola dans le ciel. Il était énorme et aimait manger le blé. Il y a quelques jours, il avait tenté de s’en gaver, mais avant même qu’il puisse atteindre le champ, il fut frappé en plein ciel par un sort de Bland, qui renforçait sa magie en se battant continuellement contre Piaro. La créature saigna et tomba à côté d’un champ de Reidan .

Aujourd’hui encore, la ville était paisible. Peu d’endroits étaient aussi sûrs sur le continent.

***

Le pouvoir de Maîtrise Avancée de l’Épée niveau 7, de son sort passive ‘Renforcement de l’Épée’ et l’effet de divers titres – dont Candidat au titre de Saint Épéiste – se superposèrent avec la puissance d’Épée Tempête, ce qui permit à Kraugel de faire face à l’Escrime Suprême.

Piaro rit en le voyant neutraliser son coup. Eh eh, il a été contrebalancé.

Peu de personnes avaient survécu face au 1er style de l’Escrime Suprême, mais Kraugel avait tenu bon sans même être blessé, contrairement ce à quoi il s’attendait.

Je ne suis pas en bonne condition, là.

En tant que grand épéiste, il ne se raccrochait pas aux armes ou aux armures ; en fait, il ne ressentait pas le besoin de dépendre d’outils. Cependant, il regrettait à ce moment de ne pas être mieux armé ; avec une meilleure armée, est-ce que le 1er style de l’Escrime Suprême aurait été bloqué ?

Secoue secoue.

L’ex-capitaine se débarrassa de ces pensées.

Müller n’accuserait pas ses outils.

Qu’une personne cherchant à devenir un Saint Épéiste blâme ses outils était risible. Il n’avait pas entamé ce duel pour écraser son adversaire, mais pour s’améliorer. Il devrait être content que son opposant tienne aussi longtemps.

Sa technique est implacable.

Les fragments restants de l’Épée Tempête s’accrochèrent obstinément à Piaro, qui dût perdre du temps à les vaincre. Kraugel ne rata pas cette occasion et utilisa l’Ascencien de la Taupe.

Pahat !

Croc Blanc se déplaça à travers la terre, mais l’ancien capitaine ne resta pas immobile. Il contra avec le 5e style de l’Escrime Suprême.

Pachichik !

Une énergie incolore l’enveloppa, telle une toile d’araignée. Elle détruisit les restes de L’Épée Temête et, en même temps, elle neutralisa l’Ascension de la Taupe et couvrit Kraugel.

Ce dernier parvint à compter le nombre d’énergies invisibles grâce au pouvoir de Sens Aigus.

Neuf, et je ne peux pas toutes les bloquer.

Kraugel réfléchissait plus vite que quiconque. Il détermina rapidement quelle action entreprendre et protégea ses points vitaux.

[Vous avez subi 8,830 points de dégâts.]
[Vous avez subi 9,200 points de dégâts.]
[Vous avez subi 9,050 points de dégâts.]

Je prends plus de dégâts que prévu.

L’armure légendaire et les artefacts qu’il avait récupérés en affrontant de nombreux boss n’étaient pas d’une grande aide. Piaro avait une force qui rendait sa défense inutile. Kraugel endura la douleur et contre-attaqua aussitôt. C’était à son tour de couper quelques os et un peu de chair.

« Épée du Lever de Lune. »

C’était une technique qui déployait sa pleine puissance sous les rayons de la pleine lune, mais il était dans une situation délicate et il ne pouvait pas se permettre de ne pas s’en servir. La lune se déplaça derrière le soleil.

Susuk. Sususuk.

Kraugel accéléra et activa sa furtivité sous le soleil écrasant. C’était un trait de la lumière blanche, qui utilisait la réfraction de la lumière. L’épéiste avait un contrôle incroyable, aussi cette technique était parfaite entre ses mains.

Hah.

Piaro dut se concentrer pour ne pas rater son adversaire qui disparaissait. Cependant, ce dernier n’émettait aucune énergie, aussi l’ex-capitaine ne put le détecter dès qu’il disparut de sa vue. Ce fut le moment où l’homme qui trônait au-dessus de deux milliards de joueurs rencontra le plus puissant épéiste du continent.

Piaro était tendu. C’était la première fois qu’il transpirait depuis longtemps. Croc Blanc pénétra sa défense de Qi.

[Vous avez infligé 12,400 points de dégâts à la cible.]

L’attaque toucha, mais l’expression de Kraugel était tordue.

Je n’ai pu infliger que 12,400 points de dégâts à une personne sans armure… Je n’ai pu exercer que 30 % de ma puissance.

Kraugel éprouvait des regrets, mais il croyait pouvoir changer le cours du combat avec cette technique, et c’est pourquoi il s’était lancé à l’attaque. Cependant, la puissance de l’Escrime Suprême était terrifiante.

L’épée de Piaro commença à s’harmoniser intentionnellement avec la lame de Kraugel, qui fut ainsi repoussé en ayant l’impression d’être pris dans une toile d’araignée géante. Il ne pouvait même pas démontrer son habileté à l’épée.

Calme-toi, peu importe si son style est meilleur que le tien.

Kwaduduk !

Kraugel était conscient que le monde était vaste, et que de nombreuses personnes plus fortes que lui y résidaient. Il était peut-être le plus puissant des joueurs, mais il savait qu’il y avait de nombreux monstres et PNJs capables de le piétiner. Il était préparé à goûter à l’amertume de la défaite à tout moment, mais il n’aurait jamais rêvé d’être vaincu un jour par un fermier.

Non, ce n’est pas encore décidé.

Kraugel tenta d’étouffer ce sentiment de défaite, tandis que Piaro utilisa le 3e style de l’Escrime Suprême. Il frappa si vite qu’on ne pouvait suivre ses coups des yeux, et une personne normale aurait été incapable de le parer et se serait fait percer le coeur.

Mais Kraugel parvint à répondre à sa technique, et il tordit instantanément Croc Blanc.

Jjejeong !

Au moment où il se défendit face à cette attaque, il réalisa qu’il venait de commettre une erreur.

Paume de Force ?

Peeng !

Du Qi traversa Croc Blanc et atteignit l’épéiste, qui vomit du sang.

[Vous avez subi 18,900 points de dégâts.]

Il venait de perdre la moitié de sa vie, mais Piaro avait fort heureusement abandonné son épée. Aurait-il été frappé par cette dernière qu’il ne s’en serait pas aussi bien sorti.

J’ai encore la moitié de ma mana.

Il avait besoin de réfléchir à quoi faire. Il possédait de nombreuses techniques à l’épée puissantes, telle que Épée Météore, Épée Tempête et Lever de Lune.

Flash !

Une des techniques ultimes de l’Épéiste Blanc, l’Épée de Lumière Blanche, généra une lueur aveuglante. Piaro le perdit de vue et en fut déçu. La lumière blanche le couvrit, et il sentit qu’il était en danger. Il cria alors : « 4e style de l’Escrime Suprême ! »

Quelque chose d’incroyable se produisit. Croc Blanc, qui aurait dû percer l’ex-capitaine, fût aspiré vers quelque chose comme un élan, brisant naturellement l’élan de la frappe.

Kudududuk !

L’épée que Piaro avait jetée attira Croc Blanc grâce à la force magnétique.

Je ne peux pas résister à cette force d’attraction… !

La force magnétique était trop forte et rendait son contrôle inutile. Kraugel n’avait plus que quelques options à disposition. Comme il ne pouvait pas perdre son arme, il fut forcé d’utiliser ‘Déchirer le Ciel’, qui était une autre technique ultime de l’Épéiste Blanc. Elle consommait beaucoup de mana, et c’est pourquoi il rechignait à l’utiliser.

Kwajajak ! Kwajajajajak !

Croc Blanc fut encerclé par les griffes d’une bête et commença à résister à la force magnétique, qu’elle déchira. Cette technique méritait bien son nom.

[La durabilité de Croc Blanc a diminué de 213.]

C’est n’importe quoi.

Son arme avait perdu les deux tiers de sa durabilité d’un coup. C’était dangereux. Il n’avait pas pu la réparer depuis dix jours, aussi l’épée brilla rouge à cause de sa durabilité basse. Elle pourrait se briser s’il continuait à se battre.

Je n’ai même plus de mana, alors que mon adversaire va bien. 

Piaro n’avait perdu qu’un cinquième de sa vie sous cette attaque, et il semblait avoir encore plusieurs atouts dans sa botte.

Devrais-je continuer de me battre ?

S’il achetait un Bonbon Sucré dans le Magasin de Réputation, il pourrait augmenter toutes ses stats de 30 % pendant 10 minutes. Ce n’était que 30 % d’augmentation, mais sa puissance offensive globale en serait approximativement doublée. Et s’il débloquait l’effet ‘Super Sensibilité’, il pourrait égaler Piaro.

Non, peut-être que je pourrais gagner.

Cependant, il n’avait aucune raison d’aller aussi loin.

Je n’ai pas besoin d’aller jusque-là dans un combat où je n’ai rien à gagner.

Il s’était servi de ce bonbon dans son combat face à Drasion.

Müller avait vaincu Drasion, Gao d’Enfer, Lepir et Kurson, aussi restait-il encore 29 Grands Démons. Il n’avait pas envie de gâcher un bonbon qu’il réserver aux raids contre les dragons ou ces démons.

Au final, il prit une décision raisonnable : il reconnut sa défaite.

« J’ai été vaincu. »

C’était un développement absurde. Il n’aurait jamais imaginé être vaincu dans une ville où il ne s’arrêtait que pour vendre son butin.

Piaro et Kraugel se serrèrent la main. « C’était un bon combat. »

« Pourquoi ne pas m’avoir tué ? » Demanda Kraugel.

Piaro fit claquer sa langue à cette question. « Je ne suis pas fou. Pourquoi voudrais-je tuer quelqu’un sans raison ? Aurais je voulu vous tuer que vous seriez déjà mort. » (NdT OMAE WA MO SHINDEIRU)

Il avait encore la technique ‘Destiné à Mourir’, après tout.

Kraugel n’en crut pas ses oreilles. « Vous semblez déborder d’intention meurtrière. »

L’ex-capitaine ramassa l’épée qu’il avait jetée dans le champ de blé et s’excusa.

« Je voulais juste que nous nous battions sincèrement. Je suis navré. »

« Quel genre d’homme est le Duc Grid, pour qu’une personne aussi forte que vous joue les fermiers à Reidan ? » Demanda Kraugel.

Il n’avait aucun problème avec le fait que Piaro soit plus fort que lui, et il le reconnaissait volontiers. Cependant, il ne pouvait pas accepter que cette personne soit au service de quelqu’un d’autre. Outre son problème de fierté, c’était trop dangereux.

« Je ne suis pas à son service, je travaille dans les champs pour m’entraîner, et je suis récompensé à chaque fois que je trouve de l’eau. » Expliqua franchement l’ex-capitaine.

« Vous travaillez dans les champs pour vous entraîner ? » Demanda l’épéiste, confus.

Piaro lui fit une proposition : « Pourquoi ne pas me rejoindre. Nous pourrons devenir plus forts plus rapidement, ensemble. »

« Ensemble… »

Qu’allaient-ils faire ?

Ce n’est quand même pas… 

Piaro désigna les champs du doigt : « On va travailler le matin, et s’entraîner l’après-midi. »

« … »

« Vous allez vraiment devenir plus fort. Voulez-vous tenter le coup pendant un mois ? »

Une fenêtre de notification apparut devant Kraugel, qui allait refuser en estimant que c’était n’importe quoi.

[Une quête secrète a été créée.]

C’est…

La quête était fantastique. S’il s’entraînait avec Piaro, il se rapprochait de son but : devenir un Saint Épéiste.

Un mois… C’est un peu long, mais… 

C’était l’occasion de surmonter le mur auquel il était confronté dans sa progression. C’était un concept différent de la simple prise de niveau, donc ça valait le coup d’y investir son temps. Non, il ne pouvait pas rater cette chance. C’était une occasion unique, comme on en trouve qu’une fois dans sa vie.

« Je comprends, je vais rester avec vous pour le moment. »

[Vous avez accepté la quête.]

Ce jour-là, un bon fermier rejoignit Reidan. C’était un évènement mineur, aussi ce ne fut pas rapporté aux supérieurs. Grid était alors dans l’Empire, tandis que les guildeux étaient absents à cause de raids ou du développement de la mine.

Grid et ses camarades ignoraient que le joueur classé n°1 faisait pousser les légumes qu’ils allaient manger.

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 241
OG Chapitre 243

Related Posts

25 thoughts on “OG Chapitre 242

  1. Merci pour tout ton travail. J’espère que tu vas bien car pas de nouvelles chapitre depuis un moment.

    1. Je te conseille le site wuxiaworld, il est traduit en anglais mais avec un traducteur automatique, ça passe bien, je pense d’ailleurs qu’il fait ça, car le personnage lapin se nomme rabbit dans la version anglaise.

  2. Merci énormément pr tous ces chapitres, j’ai commencé il y a 4j le manga, puis ces chapitres en français. J’ai vu qu’il y a plus d’épisodes dans la version anglaise, veux-tu un coup de main pour traduire ? J’ai un assez bon niveau d’anglais je peux faire quelques épisodes pr aider si ça t’intéresse

    1. Waz devrait devenir bientôt.
      S’il n’est pas revenu d’ici fin août, je reprendrai la suite moi-même.

  3. bonsoir waz même si tu traduit plus vient donner de tes nouvelles que l on te soutienne tous. courage et reviens nous vite

  4. Je peux comprendre que l on soit pas bien mais de la a ne rien publier pendant près de 10 mois. Et surtout ne donner aucunes nouvelles c est à la limite du manque de respect pour ceux qui ont fait des dons pour les oeuvres et meme pour ton travail. Alors secoues toi un peu motives toi. Tu peux compter sur notre soutient mais pas en nous ignorant. Si qqu a des infos qui nous dise si on pourra un jour relire ou on doit aller chercher ailleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com