OG Chapitre 242
OG Chapitre 244

Salut ! Vous m’attendiez ? :p

Bonne année à toutes et à tous, mais surtout la santé comme disent les anciens. Et par cette pandémie, c’est le principal.

Expliquer mon absence prendrait trop longtemps et n’a que peu d’intérêt, aussi voici un résumé : j’ai subi un covid long, une dépression, un psy nul, un psy mieux, et d’autres péripéties du genre.

Suis-je de retour pour de bon ? Oui !

Et TDG ? Madsnails a pris le maquis et n’a plus rien posté depuis la dernière fois.

Reprends-je les parutions normales ? Non. Je vais me concentrer sur OG, mettre DNC en pause et abandonner BTTH. Je suis navré pour les fans de ce dernier, mais si je dois subir encore 900 chapitres d’anglais petit nègre et traduit au gtrad, je vais tuer quelqu’un. Si possible l’auteur. Si quelqu’un veut le reprendre, y compris chez nous sur xiaowaz, il n’a qu’à passer sur discord et m’en toucher deux mots ! 🙂

En résumé, du OG du lundi au vendredi et plus si bonus. Je vais remettre les compteurs à 0 et si ceux qui ont fait un don durant mon absence veulent revoir leurs sous, n’hésitez-pas à me contacter.

Je suis heureux de vous retrouver et, sans plus attendre, je vous laisse avec Grid !

Chapitre 243

Le chemin le plus court menant de Reidan à Titan passait par le territoire du Vicomte Welkung, mais Grid s’y rendait en passant par celui du Comte Zebra, ce qui représentait un énorme détour de 10 jours. Cela dit, ça ne le dérangeait pas.

Lauel m’a dit de m’y arrêter et de récupérer le Cache-Oeil du Boucher.

Obtiens-le à tout prix, a-t-il ajouté ; preuve de la grande valeur de l’objet.

Selon son bras droit, le Boucher était détenu dans les geôles du Comte Zebra, dont la passion était de torturer et de tuer horriblement les êtres mi-humains, mi-bêtes.

Mais il est impossible de le contrôler.

Les individus mi-hommes mi-bêtes pouvaient être aussi bien humains que bestiaux dans leur comportement, selon le développement de leur espèce. Par conséquent, il était naturel que l’un d’entre eux devienne une bête maléfique sous le traitement brutal du Comte Zebra.

Je saurais quel genre de personne il est en le rencontrant.

Grid se concentra sur la chasse durant quatre jours et réduisit son infamie, ce qui lui permit de poursuivre son chemin.

***

Château du Comte Zebra

Quel endroit terrible.

L’entrée de la place forte était exceptionnellement sombre et désolé, et elle ne manquait pas de rappeler au forgeron celle d’un donjon. Il avait l’impression qu’une fois qu’il entrerait, il ne pourrait plus en sortir. Seul quelqu’un de très audacieux serait capable d’y mettre le pied.

Mais l’aventurier n’éprouva aucune crainte et avança sans la moindre hésitation. Plus il avait confiance en lui, et moins il était trouillard. Il n’était plus le même homme que celui qui se souillait à la vue du moindre fantôme.

« Qui va là ? »

Les soldats montant la garde à la porte observèrent ce type dont le chapeau couvrait le visage avec des expressions suspicieuses. Il se découvrit, et sa stat de dignité s’élevant à 1,500 ainsi que sa réputation continentale de 25,000 firent leur travail : les soldats parurent voir un halo autour de lui, et une conviction infondée les saisit.

« D’où venez-vous, messire ? »

Les gardes le prirent pour un noble de haut-rang de l’empire et devinrent polis. Grid ne s’en soucia pas et répondit d’un air nonchalant : « Je suis venu me battre contre le Boucher. »

« Heok ! » Les soldats déglutirent à cette déclaration stupéfiante !

Et il veut se battre seul face à ce monstre effrayant ?

Les autres ont tous tenté le coup accompagnés…

« Êtes-vous sérieux ? » Demandèrent-ils, incrédules.

Le forgeron opina du chef : « Je le suis. »

***

« Hrmm. »

Le Comte Zebra pesait un quintal, et il n’était pas vraiment agréable à regarder, tout obèse qu’il était. Il se caressa le double-menton et regarda l’aventurier avant de demander : « Qui êtes-vous ? »

Le Comte était plutôt compétent, tout à fait ordinaire et parfaitement dépourvu de tout talent apparent. Il avait obtenu son titre en succédant à son père mais cela étant, il savait jauger un individu. De par ses cercles sociaux, il s’était souvent mêlé aux nobles de haut rang, aussi était-il capable de ressentir la dignité que la personne face à lui dégageait. Et à ses yeux, Grid avait l’air aussi digne qu’un membre de la famille royale.

Cependant, il ne fait pas parti des têtes couronnées que je connais.

Et d’abord, quel genre d’engeance royale viendrait jusqu’ici pour combattre un monstre ? Dans ce monde, les membres de la royauté étaient traité comme l’égal des dieux, aussi cherchaient-ils naturellement à rester hors de danger.

Peut-être est-ce un prince d’un royaume étranger ?

« Je suis quelqu’un qui va résoudre votre problème. N’est-ce pas une réponse suffisante ? » Répondit Grid.

« Hah. »

L’homme s’était exprimé avec une insolence flagrante, et le Comte Zebra n’aimait pas ça. Pas plus qu’il n’aimait le fait que l’inconnu taise son identité. Cependant, il ne ressentit pas le besoin de s’y attarder.

Il va mourir, de tout façon.

Le Boucher avait évolué en une bête maléfique il y a environ six mois : comme chaque jour, le Comte Zebra torturait et tuait quand un homme observant la scène trembla soudain avant de se transformer. Il était à présent un monstre incontrôlable vivant sous le château.

C’était un problème sérieux dont le Comte désirait se débarrasser. Ainsi, il utilisa les plus puissants chevaliers et magiciens de sa famille, embaucha des mercenaires parmi les meilleurs, et il recruta même des aventuriers… Tout ça pour échouer, au final.

Jusqu’ici, plus de 800 personnes ont tenté de vaincre le Boucher, et aucune n’a survécu. Le Boucher était puissant et large, et l’environnement étroit dans lequel il était contenu posait aussi problème.

Trois personnes au plus pouvait entrer dans les geôles, et c’était la raison essentielle à la défaite de son armée personnelle. Trois hommes seulement ne pouvaient se débarrasser du monstre.

Mais l’homme aux cheveux noirs devant lui était seul.

« Kukukuk. Oui, oui, je comprends ; peu importe qui vous êtes, réglez simplement mon problème, s’il vous plaît. » Dit vaguement le Comte, qui n’attendait rien du forgeron, d’autant que des Chevaliers Rouges allaient arriver en renfort d’ici quatre jours.

Une fenêtre de quête apparut alors devant Grid.

[Combattez le Boucher]
[Difficulté : S+]
[Autrefois, le Comte Zebra trouva au marché à esclaves un homme d’espèce mi-homme, mi-bête, et il l’acheta. Il s’amusa alors à torturer son nouveau jouer dans ses geôles, comme à son habitude.]
[Mais le plaisir n’est jamais éternel.]
[Zebra ne trouva plus aucun plaisir à torturer des monstres stupides ne pouvant pas parler, et il se passionna pour la torture de ‘bons êtres humains’.]
[Il piégea des innocents, les emprisonna et les traîna jusqu’à ses cachots où il les tortura et les tua.]
[L’homme-bête dût assister à de telles horreurs quotidiennement et prit peur. Il montra alors enfin un instinct de préservation, et s’abandonna à la sauvagerie qui était enfouie en lui pour en tirer sa force.]
[Le Meutrier a subi de nombreuses tortures et a obtenu la capacité à analyser les humains.]
[Il est puissant et dangereux.]
[Il deviendra une terrible calamité plus tard si personne ne s’en occupe maintenant.]
[Conditions de réussite : mort du Boucher.]
[Récompenses de quête : Boucles d’oreilles en quartz noir.]
[Échec de quête : -6 niveaux, -1,000 réputation à travers le continent.]

S+.

Ça signifiait que cette quête était extrêmement difficile par rapport à une rang S, vu qu’à ce qu’il avait compris, seules 3 personnes pouvaient y participer.

Lauel a dit que Pon, Regas et Faker ne pourraient vaincre le Boucher à moins de faire équipe. Mais il m’a aussi dit qu’il pensait que je pourrais y arriver seul.

Lauel avait toujours était quelqu’un de raisonnable, en qui il pouvait faire confiance.

« Allons-y. »

« Oui, messire. »

Les soldats guidèrent Grid aux geôles. Ils descendirent un escalier étroit pendant trois minutes, avant d’arriver devant une porte de fer rigoureusement verrouillée.

« P-par ici. »

Le soldat ouvrit une serrure les mains tremblantes, sous la respiration audible de la Bête. Une fois la porte de fer déverrouillée, il prit ses jambes à son cou avec ses collègues et laissa Grid seul.

Quelle que soit ta force, tu dois être plus faible que Gao d’Enfer.

Depuis qu’il s’était battu contre ce dernier, il avait obtenu deux nouvelles techniques à l’épée, mais il avait grandement amélioré son contrôle grâce à Noé et Randy. Il était plus fort qu’il ne l’avait jamais été depuis qu’il avait commencé Satisfy. Il était un tout autre homme que celui qui avait démontré sa brillance lors de la Compétition Internationale.

Tap, tap.

Le forgeron écouta ses pas se répercuter à travers le cachot, puis il entendit le Boucher.

Kuoooh !

Ce dernier avait une apparence aussi triste que horrible. Il avait été écorché vif, et des morceaux de métal rouillés avaient été profondément plantés dans sa chair. Il lui manquait également des bouts de viande ça et là, signes des précédentes sessions de torture du Comte. On ne pouvait pas voir son visage car il était couvert d’un masque, mais il avait un cache-oeil et un seul œil.

« Mon pauvre… Je vais te tuer rapidement afin que tu ne souffres plus. »

L’aventurier dégaina deux épées à deux mains, l’épée bleue dans sa main droite et celle de jade dans la gauche.

[Vous avez équipé Échec +9. Dans cet endroit sombre, vos dégâts ont augmenté de 30 % grâce aux propriétés de l’orichalque.]
[Vous avez équipé l’épée à deux mains du Doppelgänger. Seule 50 % de la puissance d’attaque de l’arme n’est disponible à cause de la pénalité de double-maniement.]

Kuaaaaah !

Le Boucher rugit en voyant les armes, qui lui rappelaient ces jours cauchemardesques de torture.

[Le cri du Boucher provoque la peur.]
[Vous avez résisté.]
[Le regard persistant du Boucher découvrira votre faiblesse.]
[Vous avez résisté.]

Kung kung !

Le Boucher chargea de son corps énorme, puis il frappa au petit bonheur la chance avec son arme.

Quelle technique grossière.

Grid s’était battu contre Randy, qui reproduisait la puissance de Pagma, et ce 83 fois. Comparé à lui, ce Boucher était parfaitement inoffensif.

Chengkang !

L’épée de jade bloqua le coup.

Puok !

Et l’épée bleue le frappa droit au cœur. Cela dit, il faut ajouter que le colosse n’en mourut pas sur le coup ; le forgeron éclata sa chair de ses armes.

Kuaaaang !

Le Boucher cria comme un enfant sous la douleur. Son adversaire le frappa aux jambes de l’épée à deux mains verte tandis qu’avec l’autre, il l’assaillit avec Pinacle. L’épée à deux mains bleu fila vers la poitrine du mastodonte tel un éclair et fit jaillit un sang pourri mêlé de pus, qui arrosa tout un mur de la pièce.

Le Boucher bouillait de rage. Pourquoi fallait-il toujours qu’il souffre ainsi ? Il n’avait jamais demandé à être un monstre pareil ! Il fit siffler son arme en frappant vers la tête de Grid, tout en poussant un cri qui ressemblait à un sanglot…

Chaaeng !

Randy apparut sous la forme de Grid, et il utilisa Riposte Miroir.

Finissons-en.”

Suuuk.

Sept lames dorées se déployèrent dans les airs et illuminèrent la cellule sombre avant de foncer vers leur cible. Noé se joignit également à la mêlée.

Je vais te manger ! Nyang !”

Son énorme bouche engloutit le Boucher.

[Votre Force a augmenté jusqu’à atteindre 1,831.]

Grid reçut les stats volées par Noé et frappa avec Tueries Liées.

L’option de l’Épée à deux mains du Doppelgänger s’appliqua et augmenta de 20 % les dégâts de sa technique. De plus, l’option de l’attaque des cinq jointures d’Échec et des Gants de la Lumière Divine s’activèrent, aussi Tueries Liées renaquit sur le moment comme la plus puissante des techniques.

[Vous avez tué le Boucher.]
[Vous avez gagné 108,950,109 points d’expérience. Randy et Noé en recevront un tiers chacun.
[Vous avez obtenu le Cache-Oeil du Boucher.]
[Vous avez obtenu le Masque du Boucher.]
[Vous avez obtenu trois pierres d’amélioration d’arme.]
[Vous avez obtenu une pierre bénie d’amélioration d’arme.]

La souffrance éternelle du Boucher s’acheva là. Grid jeta un œil aux objets qu’il venait de remporter, et il comprit pourquoi Lauel l’avait envoyé ici.

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 242
OG Chapitre 244

Related Posts

12 thoughts on “OG Chapitre 243

  1. concernant TDG vous n’etes pas en retard vu qu’il a ete stopper depuis 1 ans quasiment et il y a des rumeurs que cette serie est terminé la raison peut etre le covid

    concernant OG la VA est au chap 1559 en ce moment donc autant se concentrer que sur celle ci

  2. C’est la meilleure nouvelle que j’ai eu cette semaine, si on exclue l’absence de mon prof de math , qu’est ce que ça fait plaisir de te revoir. Merci pour le chapitre.
    Et Bonne Année

  3. Un plaisir immense de te voir de retour.
    On dirait que tu as la pêche et je crois que c’est ce que l’on peut souhaiter à tous le monde en ce moment…Un moral d’acier.
    Bon courage pour la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com