Rebirth – Chapitre 532

Rebirth - Chapitre 531
Rebirth - Chapitre 533

Et la saga continue 🙂 Je vous souhaite une bonne lecture Ă  tous et Ă  toutes. Et comme cadeau, un pitit zozio ^(°v°)^

Expression du jour : « Si la vie vous joue des tours, frappez-lĂ  bien fort dans les couilles. Ça ne rĂ©soudra probablement pas vos problèmes, mais ça fera redescendre votre tension. Â»

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

Chapitre 532 – A CĹ“ur Ouvert

 

Il restait encore une semaine avant le dĂ©but du semestre. Nie Yan et Xie Yao avaient donc profitĂ© de la journĂ©e pour visiter le campus sans pression avant d’aller manger un morceau. Ils avaient ensuite passĂ© le reste de l’après-midi Ă  faire de l’exercice dans la salle de gym du campus avant de rentrer chez eux un peu avant cinq heure.

Après être arrivé chez eux, Nie Yan avait préparé un repas simple pour dîner. Bien que Xie Yao sache aussi cuisiner, notre héros semblait un peu meilleur qu’elle dans ce domaine. Après tout, il avait beaucoup plus d’expérience qu’elle étant donné qu’il avait dû vivre seul pendant plusieurs années dans sa vie passée. En vérité, sans être un chef, il était devenu un vrai cordon bleu.

Trois plats et une soupe, bien qu’un peu lĂ©gère. La nourriture Ă©tait dĂ©licieuse. Face Ă  Ă§a, Xie Yao n’avait pas pu s’empĂŞcher d’augmenter encore son estime de Nie Yan. Elle n’arrivait pas Ă  comprendre comment il avait fait pour rendez cette nourriture, pourtant si simple, aussi dĂ©licieuse.

Alors que les deux tourtereaux finissaient leurs assiettes, une atmosphère confortable avait commencĂ© Ă  se dĂ©ployer autour d’eux. Puis, lorsque le cadran de l’horloge avait indiquĂ© qu’il Ă©tait six heures, Nie Yan s’était levĂ© en disant :

« On devrait retourner dans le jeu. Â»

A ce moment-là, son expression était devenue sérieuse. Il savait que le résultat de la bataille d’aujourd’hui allaient jouer un rôle crucial dans l’avenir d’Asskickers United.

« Oui ! Â» Avait rĂ©pondu Xie Yao. En voyant son chĂ©ri aussi sĂ©rieux, elle avait Ă©tĂ© un peu excitĂ©. Et elle avait ri intĂ©rieurement en pensant que Jiang Yingyu ne saurait jamais que le moment oĂą Nie Yan Ă©tait le plus cool Ă©tait quand il Ă©tait sĂ©rieux. Elle Ă©tait Ă  la fois son amie et sa copine. C’était une position que cette pimbĂŞche ne pourrait jamais lui prendre.

Les deux capsules de jeu avaient Ă©tĂ© installĂ©es dans leur chambre. En plus de ça, elles Ă©taient de bien meilleure qualitĂ© que celles qu’ils avaient Ă  Huahai.

Une fois connectĂ©s, Nie Yan et Xie Yao s’étaient rendus Ă  la villa d’Hilton avant de jeter un Ĺ“il Ă  la place devant eux. Ils avaient alors Ă©tĂ© accueillis par une Ă©norme foule de joueurs d’Asskickers United. Ils Ă©taient tous entièrement Ă©quipĂ©s et prĂŞts Ă  en dĂ©coudre. Les autres joueurs qui passaient dans la rue Ă  ce moment-lĂ  avaient tous un air admiratif devant ce spectacle. Ils n’étaient que de simples spectateurs, mais ils ressentaient tout de mĂŞme l’excitation du moment.

En voyant ses camarades aussi motivés, Nie Yan avait aussi senti son sang chauffer.

« Longue vie au Chef ! Â»

Tous les joueurs d’Asskickers United avaient hurlé leurs salutations en même temps, faisant trembler l’air autour de la place. Les passants avaient été choqués en voyant ça. Un tel moral avant une bataille était juste incroyable.

Black Hell s’était tournĂ© vers Nie Yan avec un regard choquĂ©. En voyant les regards passionnĂ©s de ses nouveaux camarades face Ă  leur maĂ®tre de guilde, il n’avait pas pu s’empĂŞcher de se demander comme Nirvana Flame avait accompli ce miracle. MĂŞme lorsque Dark Hero avait Ă©tĂ© Ă  son apogĂ©e, ses membres ne l’avaient jamais regardĂ© comme ça. Ce n’était plus de l’admiration, c’était du fanatisme ! Un seul zĂ©lote n’était jamais très effrayant. Mais quand ce zĂ©lote Ă©tait rejoint par des milliers d’autres, des milliers de corps avec un seul esprit, cela devenait une vĂ©ritable machine de guerre Ă©crasant tout sur son passage ! Et avec un moteur comme Nirvana Flame, rien ne pouvait rĂ©sister face Ă  cet engin de mort !

« Alors, qu’est-ce que tu en dit ? Le moral n’est pas mauvais, hein ? On a fini les prĂ©paratifs. Tu devrais leur dire quelques mots. Â» Avait dit Bladelight avec un sourire satisfait.

Tout le monde avait alors regardĂ© Nie Yan avec anticipation. Chaque fois que Nirvana Flame avait pris la parole dans ce genre de situation, il avait capturĂ© le cĹ“ur de ces joueurs. Et avec l’importance de la bataille du Royaume de la Mort, tout le monde Ă©tait suspendu Ă  ses lèvres. Peu importait l’aide extĂ©rieure qu’allait ramener Alliance of Mages, elle Ă©tait destinĂ©e Ă  se faire Ă©craser ! Perdre n’était pas une option !

En voyant tous ces visages familiers devant lui, Nie Yan avait senti son cĹ“ur battre avec joie. Il avait soudain envie de dire beaucoup de choses. Mais avant ça, il s’était calmĂ©, puis avait fait face Ă  la foule.

« Est-ce que l’un de vous sait combien de batailles nous avons livrĂ© depuis l’établissement d’Asskickers United… ? Hehe. Je doute que beaucoup de personnes s’en souviennent encore. MĂŞme moi, j’ai fini par en perdre le compte. Mais malgrĂ© ça, je me souviens parfaitement de notre première bataille. Sparrow Hawk et moi, et le reste de notre groupe, nous avions Ă©tĂ© pris en embuscade par Victorious Return. Au final, seul une poignĂ©e d’entre nous avons survĂ©cu, et mĂŞme la FĂ©e Arcanique de Sparrow Hawk Ă©tait morte. A cause de ça, nous avions Ă©tĂ© forcĂ© de retourner ciel et terre pour trouver un Cristal d’Énergie, et nous n’avions qu’un millier de membres Ă  l’époque. Qui parmi vous a Ă©tĂ© Ă  mes cĂ´tĂ©s depuis le dĂ©but ? Â»

« Moi ! Â»

« Moi aussi ! Â»

« Pareil pour moi ! Â»

Une dizaine de voix s’étaient Ă©chappĂ©es de la foule. Les visages de ces joueurs Ă©taient encore plus flamboyant que ceux des autres. Ils ne s’étaient pas attendus Ă  ce que leur maĂ®tre de guilde les mentionne. En voyant leurs compères les regarder avec envie, ils avaient gonflĂ© leurs poitrines avec fiertĂ©, levant haut la tĂŞte.

« Tant d’entre vous sont encore parmi nous. Cela me remplit de joie. Vous ĂŞtes les plus vieux membres de la guilde. Vous ĂŞtes restĂ©s Ă  mes cĂ´tĂ©s pendant toutes ces batailles. Je me souviens encore de ce que mon père m’a dit, un jour. Sur le champ de bataille, l’important n’est pas de marcher sur les autres pour survivre, mais d’empĂŞcher les autres de vous marcher dessus. Le monde est aussi cruel que ça. A plus d’une occasion, notre guilde a Ă©tĂ© sur le point de s’effondrer, mais nous avons toujours rĂ©ussi Ă  nous redresser. Et jetez un Ĺ“il Ă  nos vieux ennemis. Unhindered, Victorious Return, Bloodlust Blades… Chacune de ces guildes avait tout pour rĂ©ussir, mais elles ont toutes choisi de nous affronter. Et maintenant, il ne reste rien d’elles ! Aussi longtemps que nous nous dresserons, nous continuerons Ă  devenir toujours plus forts ! D’une simple guilde de quelques membres Ă  une puissante alliance composĂ©e de plusieurs grandes guildes, nous avons unifiĂ© Calore ! Mais tout le monde sait qu’il nous reste encore beaucoup d’ennemis, comme Alliance of Mages, Divine Protectors ou encore Angel Corps. Ils ont dĂ©jĂ  tout essayĂ© pour nous dĂ©truire. Ils ne nous ont jamais laissĂ© tranquilles ! Si nous ne voulons pas ĂŞtre dĂ©truits, la seule chose que nous pouvons faire est de lever nos armes ! Notre fondation a Ă©tĂ© construite brique par brique. Notre gloire a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© consignĂ©e dans les annales de Conviction ainsi que dans nos cĹ“urs Ă  tous, Ă  tous jamais ! Ce sont des souvenirs inoubliables pour nous et pour nos ennemis ! Un jour futur, vous repenserez Ă  ce groupe de frères et sĹ“urs d’armes autour de vous, et vous pourrez dire avec fiertĂ© que vous Ă©tiez lĂ  ! Vous Ă©tiez prĂ©sent ce jour-lĂ , et vous avez combattu les uns Ă  cĂ´tĂ© des autres ! » Avait dĂ©clarĂ© Nie Yan, mettant de plus en plus d’émotion dans sa voix Ă  chaque phrase. Dans sa vie passĂ©e, ses souvenirs les plus chères Ă©taient probablement ceux oĂą il avait combattu aux cĂ´tĂ©s de ses frères d’armes !

En entendant ça, les joueurs devant lui avaient commencĂ© Ă  regarder autour d’eux, cherchant Ă  mĂ©moriser les visages de leurs camarades. Ils Ă©taient entourĂ©s par leurs amis, leurs camarades, leurs frères. Ces personnes Ă©taient l’unique raison dont ils avaient besoin pour se battre. Pour pouvoir atteindre leur but commun et baigner dans leur gloire future, il leur suffisait de se dresser comme un seul homme ! Confier leurs arrières Ă  leurs camarades pour pouvoir aller de l’avant sans se retourner ! Confier leur vie Ă  leurs camarades, c’était ça d’avoir des frères d’armes !

En entendant ce speech, Black Hell avait ressenti une sorte de perte. OĂą Ă©taient tous ses frères qui l’avaient suivi Ă  l’époque de Dark Hero ? A l’époque, lorsqu’il avait supprimĂ© son personnage et qu’il Ă©tait parti, Dark Hero avait commencĂ© sa dĂ©chĂ©ance. Tout le monde Ă©tait parti de son cĂ´tĂ© et au final, tous les liens s’étaient perdus. En y repensant, il ne pouvait pas s’empĂŞcher de regretter l’erreur qu’il avait faite Ă  l’époque. Et il ne pouvait pas s’empĂŞcher d’être jaloux de Nirvana Flame.

Black Heaven s’était alors approchĂ© de lui. Après avoir regardĂ© les joueurs d’Asskickers United, il s’était tournĂ© vers son grand frère et avait dit :

« Tu sais, Old Six, No Eyes et les autres demandent rĂ©gulièrement de tes nouvelles. Et mĂŞme si tu as changĂ© de nom, tu restes Invincible dans nos cĹ“urs. C’est marrant. Je me souviens encore de cette fois oĂą Smirk et ces bâtards avaient tuĂ© No Eyes. Tu Ă©tais arrivĂ© comme un bourrin dans leur quartier gĂ©nĂ©ral, tout seul, et avait tuĂ© plus d’une centaine de leurs joueurs. C’est ce jour-lĂ  que j’ai dĂ©cidĂ© que tu serais mon grand frère et la seule personne que je considèrerais comme tel de toute ma vie. Â»

Black Hell avait voulu dire quelque chose, mais Black Heaven l’avait interrompu, continuant son histoire.

« Lorsque tu as supprimĂ© ton personnage, nous t’avons tous cherchĂ©. Tu es entrĂ© dans Conviction et tu as changĂ© son nom en Black Hell, et c’est pour cela que je me suis nommĂ© Black Heaven. Je n’ai rien dit lorsque tu as dĂ©cidĂ© de retourner chez Dark Hero en secret. Je savais que c’était pour elle. Et au final, tu m’as fait quitter la guilde pour rejoindre Asskickers United. Lorsque je suis arrivĂ© ici, je n’ai pas rĂ©ussi Ă  m’insĂ©rer, et je regardais tout le monde de haut. Puis, lorsque j’ai perdu face Ă  Scoundrel dans un duel, j’ai alors commencĂ© Ă  les respecter. J’ai alors commencĂ© Ă  parcourir des donjons avec eux, et Bladelight et Smoke Stub m’ont appris beaucoup. J’ai aussi appris ce que cela signifiait de faire partie d’un groupe, et j’ai fini par m’intĂ©grer. Mon point de vue a commencĂ© Ă  changer. Puis, un jour, j’ai fini par me demander ce que je rĂ©pondrais si tu sortais de nulle part pour me demander de quitter Asskickers United pour te rejoindre. J’y ai rĂ©flĂ©chi d’innombrables fois, et finalement, j’ai trouvĂ© ma rĂ©ponse. Pardonne ton petit frère, car je prĂ©fèrerais rester ici. Â»

Black Hell avait une expression compliquĂ©e sur le visage en entendant ça. Après tout, c’était lui qui avait poussĂ© Black Heaven Ă  rejoindre Asskickers United. Et le fait que son petit frère ait trouvĂ© un lieu d’appartenance aurait dĂ» le remplir de joie. Alors pourquoi son cĹ“ur lui faisait si mal, presque comme si quelqu’un y avait enfoncĂ© une dague ? Puis soudain, il avait compris. C’était lui qui avait laissĂ© tomber ses frères. Si le lien qui les unissait Ă©tait brisĂ©, n’était-ce pas normal qu’ils commencent Ă  dĂ©river loin les uns des autres ?

« Je suis dĂ©solĂ©. Après que tu sois parti, South Mountain a Ă©tĂ© recrutĂ© par une guilde ennemie et Magic, ce bâtard, est devenu le nouveau maĂ®tre de guilde. Old Six et No Eyes sont aussi partis. C’est alors que j’ai commencĂ© Ă  rĂ©aliser que mĂŞme si tu revenais, ce serait impossible de retrouver ce qui avait Ă©tĂ© perdu. Je sais que tu as massacrĂ© Magic et ses laquais. Avant, je t’admirais rĂ©ellement. J’admirais le fait que tu n’aies pas changĂ©, que tu sois toujours le mĂŞme Invincible. Mais depuis, c’est moi qui ai changĂ©. Je ne suis plus ce gamin qui te suivais partout. J’ai trouvĂ© ma propre voie. Grand frère, est-ce que tu es heureux pour moi ? Â» Avait demandĂ© Black Heaven Ă  Black Hell avec des larmes coulant le long de ses joues.

Les paroles de Black Heaven avaient frappĂ© droit en plein cĹ“ur de Black Hell. Il Ă©tait complètement perdu. Lorsqu’il s’était retrouvĂ© au sommet en tant qu’Invincible, est-ce qu’il lui Ă©tĂ© arrivĂ© de penser aux sentiments de ses frères ? C’était lui qui avait menĂ© Dark Hero vers les sommets et vers sa dĂ©chĂ©ance, et lui tout seul.

MĂŞme Black Heaven Ă©tait en train de le quitter, et il en Ă©tait le seul et unique responsable.

« Je suis restĂ© en contact avec Old Six et les autres. Ils ont acceptĂ© de rejoindre Asskickers United. Grand frère, qu’est-ce que tu comptes faire après ça ? Â» Avait demandĂ© Black Heaven, n’attendant pas la rĂ©ponse Ă  sa question prĂ©cĂ©dente. Il Ă©tait probablement celui qui connaissait le mieux la personnalitĂ© de Black Hell. Il ne comptait probablement pas rester très longtemps. Les chances qu’il repartent en solo Ă©taient grandes.

« Tu sais, j’avais prĂ©vu de rester juste un moment avant de repartir avec toi. Je pensais que tu m’accompagnerais si je te le demandais. Mais j’ai eu tort. Â» Avait rĂ©pondu Black Hell avec un sourire amer.

« Je suis dĂ©solĂ©. Â»

« Non, ne t’excuse pas. Je suis celui qui devrait prĂ©senter ses excuses. Â» Avait-il rĂ©pondu en posant ses mains sur les Ă©paules de son petit frère.

« OĂą que tu ailles, je resterais Ă  jamais ton petit frère ! Â» Avait dit Black Heaven sur un ton ferme, comme pour lui faire comprendre que cette vĂ©ritĂ© Ă©tait absolue.

« Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai soudain perdu ma motivation Ă  partir. Peut-ĂŞtre que je me fais vieux. Je ferais mieux de rester dans les parages et d’attendre Old Six, No Eyes et les autres pour qu’ils ne fassent pas de bĂŞtises. Â» Avait fini par dire Black Hell avec un sourire Ă©clatant qui ne laissait rien deviner de l’agonie qu’il venait de vivre. Pour la première fois depuis longtemps, il avait l’impression qu’un fardeau avait Ă©tĂ© retirĂ© de ses Ă©paules. Après tout, quel mal pouvait-il y avoir Ă  rester un moment ? Il voulait voir quel genre de guilde Ă©tait Asskickers United pour avoir rĂ©ussi Ă  influencer Black Heaven aussi profondĂ©ment.

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 531
Rebirth - Chapitre 533

Related Posts

10 thoughts on “Rebirth – Chapitre 532

  1. Merci pour ce chapitre et je trouve que apprendre autant sur des personnages dis secondaire, les rangs bien plus profond ! Et ça fait bien plaisir de dĂ©couvrir de nouvelles petites histoires

  2. Vraiment super chapitre, j’adore le dĂ©veloppement de personnages secondaires qui rajoute tellement de profondeur Ă  l’œuvre et aux Ă©vĂ©nements qui s’y passe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com