OG Chapitre 268
OG Chapitre 270

Salut tout l’monde, j’espère que vous avez passé un bon week-end !

Voici la suite du chap’ de vendredi, et… Cliffhanger aussi.

Ce n’est pas ma faute !

Bonne lecture :p

 

 

Chapitre 269

 

Attends… Peut-être que… ?

À ce moment, quelque chose cliqua dans la tête de Grid.

L’Essence de la Déesse !

Cette essence était un objet inconnu qu’il avait récupéré sur Drevigo. Il l’avait laissé trainer dans son inventaire toute une année… Il l’en sortit sur le champ.

Il est improbable que Drevigo ait laissé tomber un objet inutile.

Drevigo n’était pas un boss normal, il était l’une des personnes exerçant une grande influence sur l’histoire de Satisfy. Quelles étaient les probabilités que l’homme qui avait ruiné la plus grande religion du jeu ne laisse tomber que de l’eau minérale ?

Elles sont de 0.

Le nom seul faisait sentir que c’était quelque chose de spécial.

En y réfléchissant, tout avait pour origine Drevigo : la raison pour laquelle il avait descellé la lance, la cause de l’apparition de Pascal, l’origine de la sympathie des doyens envers Pascal…

Il est donc très probable que l’objet qu’il laisse tomber soit la solution à mon problème.

Ce monde était un jeu, et les objets tombés du boss final servaient souvent d’indices pour surmonter le désespoir.

« Je vais vérifier, tiens. »

L’aventurier ouvrit donc le couvercle de la petite bouteille en verre, puis il plaça une goutte de l’essence sur la Lance de Raphaël.

Tok.

Au moment où l’essence rencontra l’adamantium de le la lance…

Swaaaah !

Une lueur bleue brillante apparut et inonda la petite chambre.

« Ah ! » S’écria Isabelle.

Grid observa la lumière magnifique avant de se tourner vers elle. Une fenêtre de notification apparut alors devant lui.

[Les informations à propos de l’Essence de la Déesse ont été mises à jour.]

 

***

 

Après cinq jours de silence radio de la part de Corbeau, Kamiyan fut forcé de l’admettre.

Corbeau est mort.

Au départ, le chevalier rouge était juste dubitatif. Les compétences de Corbeau étant de première classe, il était difficile d’imaginer qu’il ait échoué, mais… Au bout du cinquième jour, ça devenait évident.

Et dire que tu fanfaronnais… Imbécile.

Quoi qu’il en soit, certaines choses étaient à présent claires.

Grid est aussi fort que moi, ça ne fait plus aucun doute.

Je vais devoir faire attention.

Le forgeron n’avait pas encore annoncé avoir été victime d’une tentative d’assassinat, comme si ça n’était jamais arrivé… C’était un signe clair de sa volonté de rester calme jusqu’à trouver le responsable.

Ses menaces envers les doyens et Pascal étaient ridicules, mais il est en fait rusé…

Un sale petit malin qui était encensé par le clergé, tout en ayant une grande puissance individuelle…

Les tentatives de corruption de Pascal échouent chaque jour… Il vaut mieux que ça ne traîne pas en longueur.

Kamiyan tourna son regard vers le ciel, au-delà de la fenêtre. Damien et Huroi allaient à nouveau poursuivre leur campagne, aujourd’hui. Ils étaient tous deux casse-bonbons.

Et ce type nommé Huroi l’est encore plus…

Ses capacités oratoires étaient hors du commun. Il saisissait rapidement le contrôle du cœur des membres de l’église, et certains doyens soudoyés par Pascal le soutenaient même publiquement. Que cet Huroi leur dise que la merde de chien était une drogue, ils le croiraient !

Je vais m’occuper de lui personnellement.

Dans une semaine allait se tenir un évènement qui avait lieu exactement 30 jours avant les élections. Les candidats à l’élection papale allaient tenir un discours envers tous les prêtres de l’Église, dispersés sur le continent, ainsi qu’aux nobles.

Le Comte Chirita de l’Empire Saharien allait être présent à cet évènement et contrairement à son fils, les obstacles, il s’en débarrassait.

Je dois recevoir son soutien pour m’attaquer à Grid.

Il reconnaissait que Grid était plus fort que lui, mais la puissance de son groupe n’était pas faramineuse : elle consistait en une Fille de Rebecca à deux doigts de la mort, un paladin otaku et un orateur. Leur régler leur compte allait être simple comme bonjour avec le Comte Chirita.

 

***

 

[Essence de la Déesse]
[Un liquide contenant le pouvoir divin de la Déesse Rebecca. Pour le public, c’est un simple liquide, mais pour ceux qui se complaisent dans la magie noire, c’est un vrai poison. Enfin, c’est un médicament miraculeux pour ceux qui servent la Déesse.]
[Lorsqu’elle est mélangée à des minerais, elle maximise leur viscosité, améliore leurs propriétés et les imprègne de pouvoir divin.]
[ Poids : 0.1]

Elle maximise leur viscosité ? Est-ce que ça les rend malléable comme l’argile ? Ça me permettrait de les façonner plus facilement.

C’était le secret de la combinaison de la lance…

[Votre compréhension de la Lance de Raphaël augmente de 40%.]
[Vous avez découvert le secret caché de l’objet ! C’est un sacré exploit !]

[Votre perspicacité augmente de 30.]
[Votre Intelligence augmente de 30.]

[L’Expertise Légendaire du Forgeron a été amélioré. Vous comprendrez davantage un objet lors de son observation.]

« Woah, fantastique ! »

Grid était ravi. Il était satisfait d’avoir découvert l’usage de l’Essence de la Déesse, et d’avoir compris comment les différents éléments de la lance étaient assemblés. Et il avait en plus reçu des bonus !

Et plus que tout autre chose…

Il se tourna vers Isabelle, qu’il se mit à fixer. Elle avait bien meilleur mine, grâce à l’effet curatif provoqué par le contact de l’Essence de la Déesse et de la Lance de Raphaël.

Avant tout, je dois sauver Isabelle.

C’était impératif. Elle devait être en forme pour pouvoir être séparée de la lance.

Ensuite, je pourrais procéder au désassemblage et au réassemblage.

L’objectif était clair, le forgeron se leva et tendit à Isabelle l’Essence. Celle-ci ne put s’empêcher de l’admirer.

« Buvez-en. »

« J-je ne veux pas en boire. »

« Pourquoi donc ? »

« Je ne peux pas accepter un cadeau aussi précieux. »

« N’êtes-vous pas à la frontière entre la vie et la mort ? Buvez-en donc juste une goutte. »

Il y avait environ 1ml d’Essence dans la bouteille. Le volume d’une goutte était de 1/20ml, ce qui signifiait qu’il y avait 20 gouttes dans la bouteille. La santé de la jeune femme s’était considérablement améliorée grâce à la résonance d’une goutte, elle pourrait être guérie en en buvant une directement.

L’aventurier en était sûr, mais… Isabelle était têtue.

« J’apprécie votre geste, mais je ne veux pas vous être à nouveau redevable. »

« Non mais, il ne s’agit que d’une goutte… ? »

« Je refuse. »

Ces cinq derniers jours, Isabelle avait beaucoup discuté avec Grid lorsqu’ils se retrouvaient seuls. Elle apprit ainsi qu’il était déjà marié, et qu’elle ne pouvait pas le convoiter… Elle étouffa donc ses sentiments à son égard et pour y parvenir, il fallait maintenir une certaine distance entre eux. Et c’est pourquoi elle ne voulait plus profiter de sa bonté.

Le forgeron haussa les épaules en la voyant baisser la tête. « Ne vous méprenez-vous pas à mon sujet, Isabelle ? »

« … ? »

« Je vous ai aidé parce que c’est dans mon intérêt, et non par pas pure bonté. Ne vous méprenez pas et buvez donc cette goutte immédiatement, je n’ai pas que ça à faire. »

La pauvre fut si embarrassée qu’elle ne put plus refuser.

« Allez, dépêchez-vous. »

« … »

Isabelle accepta la petite bouteille qu’il lui tendait, puis elle la porta avec hésitation jusqu’à ses lèvres. Elle craignait d’en boire plus d’une goutte.

Elle est devenue très timide.

Auparavant, Isabelle avait été une forte tête, mais elle avait souffert sous le joug de Drevigo et de Pascal. Ils n’avaient cessé de lui répéter qu’elle était une arme, un outil et non pas une femme, et qu’elle mourrait pour l’église… À force de les écouter, elle ne put s’empêcher de changer. Elle était vraiment une pauvre enfant.

Grid soupira et lui prit la bouteille des mains. Il plaça alors une goutte sur le bout de son index, qu’il amena aux lèvres de la jeune femme.

« Léchez-la. »

« Eh… »

Isabelle rougit comme une pivoine. Un homme, et qui plus est l’homme qui la troublait, voulait qu’elle lui lèche le doigt. Autant dire qu’elle était très troublée.

« Ah bon sang, dois-je vous le faire boire moi-même ? »

Il lui glissa le doigt entre les lèvres.

« Ah… ! »

La dextérité du forgeron dépassait les 2,3000 points de dextérité avec tous les effets de ses titres. Isabelle frémit en sentant son doigt s’immiscer, et les sensations qu’elle éprouvait pour la première fois la stimulèrent jusqu’à l’étourdir.

Son doigt solide et épais toucha la luette de la jeune femme…

Le reste est censuré.

Après un certain temps.

« Hah… Hah… »

Épuisée, Isabelle s’effondra sur le lit, enveloppée par une lueur bleue. L’Essence de la Déesse avait pris effet sur le champ. Ses cheveux platines commencèrent à luire à nouveau, tandis que sa peau abîmée redevint lisse et transparente.

« Vous êtes vraiment belle. Maintenant, il faudrait juste que vous recouvriez votre silhouette d’antan. »

La jeune femme rougit de plus belle sous ce compliment, et elle se couvrit le visage de ses mains en haletant.

Pendant ce temps, l’aventurier se posait des questions.

Son état est étrange.

Elle recouvrait la santé, alors pourquoi paraissait-elle plus fatiguée ?

Toc. Toc toc.

Un pigeon voyageur frappa à la fenêtre et le sortit de sa réflexion. C’était un pigeon envoyé par Irène. Il reçut la lettre accrochée à sa patte, puis il se saisit de la Lance de Raphaël.

« Vous disiez qu’il y avait une forge dans le coin ? Je vais m’y rendre, alors reposez-vous. »

« D’accord… »

Isabelle lui jeta des coups d’œil au travers des espaces entre ses doigts. Elle semblait attendre quelque chose avec impatience, et son regard n’était pas sans lui rappeler celui d’Irène au lit.

Gulp.

Grid déglutit involontairement, tentant de se débarrasser de son imagination paillarde…

On dirait que sa récupération est plutôt plaisante. Pensa-t-il en quittant la chambre.

« Nyang. »

Noé prenait le soleil sur le rebord d’une fenêtre du corridor. Le forgeron le regarda rouler sur son ventre rebondi comme s’il était pathétique.

« Tsk tsk, je lui ai confié une tâche mais il ne fait que dormir. »

Il ignorait qu’un assassin avait tenté de le tuer cinq jours auparavant, malheureusement pour Noé.

[La Transformation Blanche est activée.]
[Vous n’avez pas de puissance divine, Transformation Blanche n’a pas réussi à s’activer. Vous allez subir des effets secondaires.]
[Vous avez résisté.]

Les fenêtres de notification ne cessaient d’apparaitre.

Avant de se rendre à la forge, l’aventurier s’arrêta au jardin et posa la lance, puis il s’assit sur un banc et ouvrit la lettre.

[Je sens notre enfant bouger dans mon ventre. Chaque jour qui passe est mystérieux et amusant. Je veux pouvoir partager bientôt ce bonheur avec toi. Mon cher Époux, à quoi voudrais-tu que notre enfant s’intéresse en grandissant ?]

[Répondez à la question de votre femme. Votre réponse affectera les capacités de votre enfant durant son enfance.]

[ 1) Je veux que l’enfant s’intéresse aux arts martiaux.]
[ 2) Je veux que l’enfant s’intéresse à la magie.]
[ 3) Je veux que l’enfant ait l’envie d’apprendre.]
[ 4) Je veux que l’enfant s’intéresse à la théologie.]
[ 5) Je veux que l’enfant s’intéresse à la technicité.]
[ 6) Je veux juste que l’enfant grandisse en bonne santé.]

Je n’aime pas la 4e option.

Grid avait un à-priori négatif des religions à cause de Drevigo et Pascal.

Je ne veux pas de la 6e non plus. C’est un coup à ce que notre enfant devienne comme Jude.

Parmi les options restantes, la plus attractive était…

La technicité.

Il s’imaginait que son enfant allait devenir la chenille ouvrière de son domaine en grandissant, et c’est dans cette optique qu’il se mit à rédiger sa réponse. Il n’oublia pas d’écrire qu’il aimait Irène et donna sa réponse.

J’irai la rejoindre quand j’en aurais fini ici.

Le forgeron finit sa lettre et l’attacha à la patte du pigeon.

Kwaduduk.

L’oiseau s’envola vers le sud-ouest, en direction de Winston, et il le regarda partir au loin… C’est à ce moment que quelqu’un approcha.

 

 

 

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 268
OG Chapitre 270

Related Posts

7 thoughts on “OG Chapitre 269

  1. Coup sur coup c’est pas sympa :p
    Peut-être un petit assassin qui vient prêter allégeance au Duc ?
    Merci pour le chapitre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com