OG Chapitre 284 [Bonus]

OG Chapitre 283
OG Chapitre 285

Et hop, voici un chapitre bonus pour remercier Dylan et Jonathan pour leur générosité ! Ça me fait très plaisir d’autant que la facture du site approche x)

Bonne lecture à tous et à demaiiiiiiiiin~

 

 

Chapitre 284

  

M’a-t-il oublié ?

Il y a bien plus d’un an, le grand magicien Braham avait demandé à Grid de lui créer un Réceptacle pour son âme. Ce réceptacle était nécessaire à sa résurrection mais jusqu’à présent, il n’avait reçu aucune nouvelle du forgeron. D’après ce qu’il avait pu voir au travers de l’Orbe de Mumud, il ne semblait pas avoir la moindre envie d’exaucer sa requête.

Il a l’intention de s’emparer de tout le pavranium !

Sa patience était au bout, et il avait même envoyé une armée de golems en tant qu’avertissement. Cependant, rien n’était allé comme prévu, et sa fureur atteignit de nouveaux sommets.

[Le Successeur de Pagma… !]

Une âme exprimait ses émotions honnêtement, aussi tous ses fragments dispersés sur le continent virèrent simultanément au rouge. Quelqu’un avait trouvé un de ces fragments d’âme.

Dans la 1ere ville de vampires.

« Oh tiens ? J’ai senti un pouvoir magique dégoutant, et qui voilà ? »

Les sorts de protection furent facilement percés et une femme mystérieuse apparut devant l’âme du magicien. Elle détenait un pouvoir magique phénoménal, qui n’était pas sans rappeler celui du cœur d’un dragon. Même Braham était nerveux face à elle.

[T-toi… ?!]

Une femme aux cheveux noirs qui exsudait la bonté et la sensualité, si belle qu’elle en paraissait irréelle.

[Marie-Rose ! Comment t’es-tu échappée de ton sceau ?] S’écria l’âme en tremblant frénétiquement.

La Duchesse vampire, Marie-Rose. Une descendante directe de leur créatrice Bériache, et la détentrice du plus grand pouvoir magique qui soit. Elle attrapa à mains nues l’âme de Braham.

« Je pouvais briser le sceau quand je le voulais. Je m’ennuyais, tout simplement, et j’aimais dormir. »

Elle fut alors réveillée par l’odeur sanglante provenant de la cape d’un mâle humain.

« Tu as perdu ton sang pur et tu as dégénéré jusqu’à finir par mourir, Braham. Maintenant, il ne te reste plus que ton âme ; cette apparence insignifiante te va bien. » Dit-elle, le regard moqueur.

[Ne me provoque pas !]

La Duchesse observa l’âme de son ‘frère’, qui rougissait petit à petit.

« Notre Braham aurait préparé des contremesures. Qu’as-tu l’intention de faire, à présent ? »

Elle manipula l’âme comme si c’était de l’argile, puis elle sourit tout à coup si brillamment qu’elle aurait pu illuminer toute la ville ténébreuse.

« Tu rêves de resusciter, pas vrai ? »

Braham était un être particulier qui ne s’était jamais reposé sur son pouvoir inné, et qui avait exploré le monde de la magie. Il était peut-être même parvenu à créer un sort de résurrection… En tout cas, il ne le nia pas.

[Que vas-tu faire, dans ce cas ? Tu ne peux pas prévenir ma résurrection ! Si ne serait-ce qu’un seul morceau d’âme survit quelque part sur le continent, je reviendrai pleinement à la vie un jour ! Et je ferai alors tout ce qui est en mon pouvoir pour te détruire !]

Marie-Rose trouvait l’âme vociférante mignonne.

« Je me demande quel niveau tu peux atteindre en tant que mortel. »

[… !]

Mortel ! Braham haïssait ce maudit mot. La Duchesse posa l’âme où elle l’avait trouvé et s’en alla. Braham l’interpella : [Ne vas-tu pas détruire mon fragment d’âme ?]

Il avait été banni de son clan, mais il avait profité des ténèbres ambiantes pour cacher son âme dans une des villes du clan. Du coup, il s’était imaginé que sa sœur l’aurait détruite après l’avoir trouvé.

Cependant, Marie-Rose n’avait aucunement l’intention de s’occuper de lui. Il n’était qu’un simple ver de terre à ses yeux.

« Tu es pénible. » Ce fut sa seule réaction.

Elle retourna aussitôt dans son palais, laissant derrière elle le morceau d’âme de son frère ressemblant à une flamme, qui la regarda partir.

Cette mutation qui transcenda la créatrice… ! Il devait ressusciter. Je tuerai celui qui m’a fait devenir ainsi, je lui arracherai le cœur et je retrouverai la vie éternelle !

 

***

 

Winston était rongée par les problèmes. Profitant de la croissance qui fit d’elle la seconde plus grande ville du nord, toutes sortes de groupes l’infiltrèrent et y semèrent la pagaille. Diverses forces furent créées, et elles s’affrontèrent les unes les autres, détériorant la sécurité publique de la ville.

Dame Irène doit récupérer…

Après être entrée dans le 6e mois de sa grossesse, Irène se mit à déprimer car son seul parent de sang était à Frontière, tandis que son mari Grid était à Reidan. La pauvre était seule.

« Soupir… »

Phénix, le chef des chevaliers de Winston, soupira. Il était vieux à présent, et il lui était trop difficile d’assumer tout le travail qu’Irène était supposée faire.

Si seulement Grid était là…

Phoenix soupira en contemplant une pile de documents, quand une voix l’interpella urgemment.

« Capitaine Phénix ! Une bagarre sanglante a éclaté à Rein ! »

Rein était le nom d’un bar des quartiers pauvres, et l’un des endroits où de nombreux malandrins troublant l’ordre public se réunissaient.

« Qui cause des problèmes encore ? »

« Le groupe de marchands ‘Doublement Facturés’ et la Guilde Jaune ! »

Le groupe de marchands en question tenait le marché de Winston en son emprise.

Ils avaient récemment commencé à vendre des peaux d’orcs, mais cette expansion de leurs affaires les mettait en concurrence avec le groupe de marchands Ikeil, qui avait embauché la Guilde Jaune pour leurs mettre des bâtons dans les roues.

Ces pourritures jaunes !

La Guilde Jaune était un groupe puissant, dont les membres avaient un niveau moyen de 200. C’était la plus puissante guilde de Winston, aussi Phénix devait intervenir lui-même pour les tenir en respect.

« Allons-y ! »

Phénix partit accompagné de soldats et de chevaliers.

 

***

 

Taverne Rein

« Le plus grand chevalier du nord n’est pas si fort que ça ! »

Des douzaines de personnes regardèrent Phénix tomber à genoux, grièvement blessé par la Guilde Jaune.

« Espèce de… ! »

Le chevalier serrait les dents en fusillant du regard un prêtre de l’Église de Rebecca.

Dong Pao, le prêtre qui s’était amusé un temps à chasser des joueurs avec le groupe de Shay, avait récemment rejoint la Guilde Jaune. C’était, bien sûr, pour une question d’argent. Quelle joie, quel émerveillement que de gagner de l’argent en jouant !

« Voilà un pourboire. »

Le maître de la Guilde Jaune, Ank, lui lança une bourse. C’était son paiement pour avoir approché Phénix en tant que prêtre de Rebecca et l’avoir distrait. Dong Pao confirma le montant et sourit de satisfaction.

« Bien, très bien. N’oubliez pas de tuer tous les témoins, au cas où. »

« Évidemment. »

Ank n’avait aucune intention d’épargner Phénix et ses hommes. Il n’était pas non plus effrayé par la pénalité encourue pour avoir tué des soldats et des chevaliers, vu qu’il prévoyait de quitter le Royaume Éternel après ce coup-ci.

Si seulement je pouvais obtenir l’Épée du Dépassement de Soi !

L’Épée du Dépassement de Soi, un objet légendaire supposément produit par Grid durant de ses balbutiements en tant que forgeron. Son prix à la revente était estimé aux alentours de 1,5 millions de pièces d’or.

Non, le nombre de joueurs de niveau 180 a récemment augmenté, donc ça partira pour plus de 2 millions si je la mets aux enchères.

C’était une somme qui pouvait changer sa vie.

Je vais pouvoir aller picoler avec des filles !

C’était un désir assez misérable. Ank approcha de Phénix, tout heureux. Le pauvre chevalier était dans un état misérable après être tombé dans un piège et s’être battu seul contre 40 membres de la Guilde Jaune. Plus de la moitié d’entre eux moururent, donc il leur avait fait payer le prix fort.

« Laisse tomber l’Épée du Dépassement de Soi en crevant, s’il te plait ! » Dit Ank en souriant.

Ssik !

Il n’éprouverait aucune culpabilité en tuant des NPCs s’il pouvait gagner de l’argent. La vie humaine lui importait peu.

Swaeek !

Au moment où son épée vicieuse allait se planter dans le front de Phénix…

Puok !

Une lame dorée vola et perça le cou d’Ank.

[Vous avez subi 3,900 points de dégâts.]

« Urgh ! »

Une arme de jet pouvait causer autant de dégâts ? Il tourna son regard en direction de là où la lame avait été lancée.

« Où est cet enfoiré ? »

La réponse vint de derrière lui.

« Devine. »

[Vous avez subi 11,900 points de dégâts.]

C’est complètement dingue !

C’était quoi cette puissance d’attaque aussi élevée ? Stupéfait, Ank regarda l’épée à deux mains qui était plantée dans son flanc. Elle lui faisait penser au prédateur des mers.

C-ce n’est quand-même pas… !

Il pâlit et regarda derrière lui, puis il fut aussi surpris et terrifié que s’il avait vu un fantôme.

« Grid ! »

Pourquoi était-il ici dans le Nord quand il devait être à l’Ouest. Ank et les membres de la Guilde Jaune ne purent en croire leurs yeux. Et pendant ce temps, le forgeron les frappa de son épée.

« Bande de bâtards impertinents, comment osez-vous causer des problèmes dans le territoire de ma femme ? »

Peok ! Puk puk !

La correction qu’ils se prirent ne vaut même pas la peine d’être décrite. Des joueurs ayant dépassé les 200 récents ne pouvaient lui résister.

« G-Grid, ça faisait que je ne vous avais pas vu. »

Dong Pao, qui s’était planqué dans un coin, salua maladroitement l’aventurier. L’arnaqueur tenta de sauver sa peau.

« Je suis venu ici aujourd’hui sous la direction de la Déesse Rebecca et paf ! Je vous retrouve dans cet endroit ! Grid ! Je me suis repenti depuis notre dernière rencontre, mais j’ai été pris en otage par ces horribles personnes, qui se sont servi de moi ! Vous m’avez sauvé, alors je devrais vous remercier pour votre grâce… ! »

« Vous êtes ? »

Dong Pao fut embarrassé par cette question inattendue.

« V-vous ne vous souvenez pas de moi. »

« Oui, je ne peux pas me souvenir de tout le monde car mes capacités cérébrales ne me le permettent pas. »

« Q-que dites-vous ? »

« La ferme. »

Peok ! Bam bam bam !

« Kuheook ! »

Ce jour-là, Dong Pao et la Guilde Jaune furent déchu de leurs citoyennetés après avoir été tabassé. Ils n’eurent plus le droit de mettre le pied dans le territoire du Comte Steim, et furent condamnés à deux semaines de prison en temps Satisfy.

C’était frustrant pour un joueur que d’être emprisonné aussi longtemps. Dong Pao, en particulier, eut envie de quitter le jeu parce que Grid avait pourri ses magouilles deux fois de suite.

« Je dois rétablir la sécurité sur le champ. »

Grid reçut un rapport de Phénix sur l’état de Winston et invoqua immédiatement Jude. Jude était très fort, après avoir été armé de Dainsleif et d’une excellente armure. Il avait également un niveau plus élevé que celui de Phénix, qui stagnait à cause de son âge.

« Entraîne les soldats et punis tous ceux qui troublent la loi sans pitié.

« À vos ordres. » Jude ne réfléchissait pas, il suivait juste les ordres de Grid. Les soldats de Winston découvrir l’enfer sous son entraînement difficile. Certains désertèrent, d’autres furent blessés, mais les quelques soldats qui résistèrent devinrent des élites.

Jude rallia les soldats et stabilisa rapidement la sécurité publique.

 

 

Bientôt la facture du site, j’ai besoin de vous !

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 283
OG Chapitre 285

Related Posts

5 thoughts on “OG Chapitre 284 [Bonus]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com