OG Chapitre 285

OG Chapitre 284 [Bonus]
OG Chapitre 286

Bonsoir tout le monde !

J’espère que la reprise n’a pas été trop dure et que vous avez passé une bonne journée !

Voici un chapitre bien agréable pour vous requinquer :p

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 285

 

Une brise agréable soufflait sur la plaine, où un jeune couple était assis l’un contre l’autre sous un grand arbre. Il s’agissait d’Irène et Grid.

« Mon cher époux. Eheh. »

On avait l’impression que des cœurs flottaient autour d’eux. C’était la première fois en six mois qu’ils se retrouvaient, aussi la future mère était la plus heureuse au monde.

« Ce moment me parait si irréel. Si c’est un rêve, je ne veux pas me réveiller. »

Elle souriait d’une oreille à l’autre. Elle avait vaincu la dépression dont elle souffrait mais plus elle se réjouissait, et plus le forgeron éprouva de la peine. Il culpabilisait de l’avoir plongée dans une telle solitude.

Je veux l’emmener à Reidan avec moi.

Malheureusement, Irène ne pouvait pas quitter Winston.

« Je t’aime. »

« Je vous aime aussi. »

Leur amour grandissait proportionnellement au temps qu’ils passaient séparés. Ils trouvaient que le temps qu’ils passaient ensemble étaient plus précieux que jamais et s’étreignirent mutuellement.

« J’aime ce système. »

Le système de parentalité. Grid posa son oreille contre le ventre gonflé d’Irène, contenant leur enfant.

Duguen. Duguen.

Les battements du cœur du fœtus parvinrent à son oreille. Ils étaient peu audibles mais énergétiques.

Le forgeron fut à nouveau submergé par les mystères infinis de la parentalité.

Mon enfant…

Il allait devenir un père. Il éprouvait une peur certaine car c’était sa première expérience, mais sa joie surpassait sa crainte. Il avait l’impression d’avoir laissé sa trace dans ce monde, et il en tirait un sentiment d’accomplissement indescriptible.

J’étais solitaire jusqu’à l’année dernière, et je n’aurais jamais cru qu’un tel jour arriverait.

Il avait de l’argent, des collègues, des amis, une femme qui l’aimait et à présent, un foyer. L’aventurier avait gagné tout ça dans Sastisfy. Ce n’était pas qu’un jeu, mais un monde aussi précieux que la réalité. Les petites mains d’Irène saisirent les grosses mains râpeuses de son époux, puis elle exprima son souhait.

« Je veux que notre enfant soit un garçon avec de belles mains comme les vôtres. Qu’en pensez-vous ? »

Le traitement des femmes dans le Royaume Éternel était meilleur que dans le Sud. Le statut social des femmes y était bien plus élevé que dans les autres royaumes, mais il était indéniable que la plupart des nobles voulaient un héritier mâle.

En tant que fille unique du Marquis Steim, Irène en était parfaitement consciente ; son père aurait préféré avoir un fils. Elle voulait elle-même avoir un fils, mais elle ne pouvait s’empêcher d’éprouver une certaine amertume en tant que femme.

Grâce à sa grande perspicacité, Grid comprit ce qu’elle pensait et lui répondit rapidement : « J’aimerais avoir une fille. »

« Mais pour le premier né, un garçon est bien mieux qu’une fille, non ? »

« Non, ça n’a aucune importance. Je veux une fille aussi belle et gentille que toi. »

Aimer quelqu’un ne demande aucun talent, le forgeron ne faisait que dire la vérité, mais sa réponse inattendue enthousiasma son épouse.

« Vous êtes si bon avec moi, mon cher époux. » Dit-elle les larmes aux yeux et les joues rouges.

« … »

Ses yeux perlés de larmes et ses joues rougissantes étaient si adorables que Grid en déglutit. Irène vit ce qu’il voulait.

« Je vous aime. C’est difficile avec notre enfant dans mon ventre, mais… »

« Eh… H-hein ? »

Irène était encore une jeune femme, et elle possédait une telle pureté qu’elle donnait l’impression de n’avoir encore jamais connu d’hommes. Du coup, le forgeron fut embarrassé par cette remarque qui détonait avec son apparence.

« Allons-y, à présent. »

« A-attends une minute. »

« Il n’y a pas besoin d’attendre. »

Irène mena Grid vers leur chambre, puis ils partagèrent leur amour sous une autre forme à cause de la grossesse, mais le résultat fut satisfaisant.

[L’enfant dans le ventre a senti le véritable amour du couple.] (NdT Ahem ahem ahem 〈.〈)
[Toutes les stats de l’enfant vont augmenter de 1 de façon permanente.]

 

***

 

Lauel envoya un message privé à l’aventurier, signalant son intention d’organiser dans dix jour une cérémonie célébrant la fusion avec la guilde des Chevaliers d’Argent.

« Je suppose que je dois partir… »

Grid avait passé 3 jours heureux auprès d’Irène. Il voulait rester auprès d’elle, mais il ne pouvait pas non plus rester éternellement à ses côtés. Il devait remplir ses obligations de maître de Surstuffé.

Si j’obtiens mon royaume, tu deviendras ma Reine et je n’aimerai personne d’autre que toi.

C’était une raison de plus de devenir roi. Phénix l’approcha alors qu’il se préparait à partir. « Duc Grid, ne pouvez-vous pas emmener Dame Irène avec vous ? »

« Vous voulez que je l’emmène à Reidan ? »

« Oui, mon Seigneur. C’est également le souhait du Marquis Steim. »

Elle allait accoucher d’ici 4 mois, et le Marquis ne voulait pas qu’elle se sente seule entretemps. L’aventurier partageait son souhait, mais Irène n’était-elle pas la gouverneure de Winston ?

« Peut-elle quitter Winston ? »

« Marquis Steim a envoyé un remplaçant. »

« Très bien. »

Le forgeron sourit chaleureusement. Phénix se mit à pleurer en voyant la joie illuminer son visage.

Ma Dame, vous êtes vraiment aimée.

« Serre-moi fort dans tes bras. »

Grid enlaça Irène et s’envola avec les Bottes de Braham. Voir ces deux-là voler dans le ciel faisait penser à une scène d’un film romantique.

« C’est si mystérieux et excitant ! J’ai l’impression d’être dans un conte de fées. »

« Je trouve que chaque moment passé avec toi est un conte de fées. »

« Mon cher époux… »

[L’enfant dans le ventre a senti le véritable amour du couple.] 
[Toutes les stats de l’enfant vont augmenter de 1 de façon permanente.]
[L’enfant dans le ventre est curieux.]
[L’intelligence de l’enfant va augmenter de 2 de façon permanente.]

« Mon mana est bas, marchons un peu ensemble. »

« Huhu, je me souviens de lorsque nous avons traversé la forêt tous les deux, le jour où nous nous sommes rencontrés. »

Grid avait sauvé Irène de Malacus par le passé, et ils avaient traversé la forêt ensemble. Il s’en souvint et enveloppa les épaules fines d’Irène de son bras.

« Je ne permettrai pas que le danger t’approche à nouveau. Je te protègerai. »

« Mon cher époux… »

[L’enfant dans le ventre a senti le véritable amour du couple.]
[Toutes les stats de l’enfant vont augmenter de 1 de façon permanente.]

L’amour du couple crut exponentiellement durant leur voyage vers Reidan, et c’eut un bon effet sur l’enfant. Des monstres et des bandits menacèrent occasionnellement le couple, mais ils ne furent que des points d’expérience pour le forgeron.

[L’enfant dans le ventre a vu la danse du sabre de son père et l’admire.]
[L’enfant dans le ventre est intéressé par l’escrime.]
[La force de l’enfant va augmenter de 1 de façon permanente.]
[L’enfant dans le ventre a vu son père réparer son arme et l’admire.]
[l’enfant est intéressé par l’activité de forgeron.]
[La dextérité de l’enfant va augmenter de 1 de façon permanente.]

Ce genre de fenêtres de notification apparaissait de temps à autre devant Grid.

C’est presque une blague, à ce niveau.

Les personnages de niveau 1 avaient un total de 22 points de stats. Par contre, il semblerait que le bébé naisse avec au moins 50 points…

Bah, le plus important reste la limite maximale de ses stats.

Grid n’attendait pas grand-chose des stats de son enfant, car les stats d’un PNJ avaient une limite, exception faite des PNJs nommés. Il espérait juste avoir un enfant beau et agréable qui ressemble à Irène. Effectivement, il oubliait que son enfant était un être spécial qui héritait du sang d’un père légendaire et de la lignée du Marquis Steim du Royaume Éternel.

 

***

 

Nom de guilde : Surstuffé
Niveau : 10 (MAX)
Maître de guilde : Grid
Capacité : 28/250
Affiliation : Royaume Éternel.
Alliance : Marquis Steim.
Relations hostiles : Il n’existe aucune force clairement définie comme ennemie à proprement parler, mais nombre d’entre elles sont sur leurs gardes.
Inclination : une relation inconditionnellement positive avec le Marquis Steim.
Territoire : Reidan.

 

En temps normal, il était très difficile d’augmenter le niveau d’une guilde. Les meilleures d’entre elles mettaient au moins un an à atteindre le niveau 10, mais Surstuffé était un cas spécial. Ils avaient pu atteindre le niveau 10 en 7 mois grâce aux récompenses de l’invasion de golems. Mais Grid n’était pas satisfait pour autant.

« Pourquoi y-a-t-il une limite de 250 guildeux ? Le système de guilde est à chier. »

Les Chevaliers d’Argent avaient très exactement 225 membres, et une des conditions de la fusion interguilde était d’accepter tous les membres sans exception, ce qui laissait le forgeron perplexe.

« Vous pouvez créer une autre guilde. » Lui expliqua Lauel.

« Une personne peut fonder plusieurs guildes ? »

« Non. Quelqu’un de Surstuffé devrait créer une nouvelle guilde, et assigner cette guilde à Surstuffé. C’est une seconde guilde, en gros. »

« Ah, c’est comme ça que font les guildes avec plus de 250 membres ? »

« En effet… »

Lauel le contempla d’un air las. Il ignorait même cette information basique. »

« Bon, d’accord. Crée une nouvelle guilde. »

« Je ne suis pas encore assez bon pour ça. » Lauel désigna Jishuka du doigt. « Jishuka était la maîtresse de la Guilde Tzedakah, qui est un peu le berceau de Surstuffé. Elle peut parfaitement diriger une 2nd guilde. »

« Certes, certes. »

Grid avait une confiance absolue en Lauel. Il croyait dur comme fer qu’il réussirait tant qu’il suivrait son avis. Cependant, la brésilienne refusa de devenir la maîtresse de la seconde guilde. Elle avait déjà assez de responsabilités en tant que seigneur de Bairan.

Lauel la rassura. « Les membres de Surstuffé ont appris comment gérer un territoire, ces six derniers mois. Nous avons bien des gens capables de gérer Bairan à ta place, alors ne t’inquiète pas. »

« D’accord, dans ce cas. »

Les membres de Surstuffé se réunirent et Jishuka fonda une nouvelle guilde.

« Comment allons-nous l’appeler ? »

C’était au maître de guilde de trouver un nom, aussi tout le monde se tourna vers Grid, qui réfléchit.

« Surstuffé 2 »

« Non mais merde ! » Cria rageusement Lauel, mais les autres n’eurent pas l’air de s’y opposer. Ils s’étaient déjà faits à son goût bizarre en matière de noms. Lauel, par contre, était désespéré.

« Les guildes secondaires sont généralement nommées en fonction de leurs rôles ! La seconde guilde sera composée de classes secondaires, aussi devriez-vous la nommer selon ses caractéristiques ! »

« Main-d’Œuvre ? »

Soupir…”

Au final, le nom de la seconde guilde fut décidé : Surstuffé 2. (NdT : pauvre Lauel… Quel cauchemar :D)

 

***

 

Le jour de la fusion.

Les 225 membres des Chevaliers d’Argent, dont Lame au Zénith, arrivèrent à Reidan. Les monstres du désert ne purent les arrêter grâce aux efforts de leur maître de guilde, qui était 15e au Classement Global.

« Woah, c’est extraordinaire. »

Les Chevaliers d’Argent étaient submergés par Reidan, qui s’était développée à pas de géant. C’était une grande ville avec toutes sortes de bâtiments, et ses soldats étaient bien armés. Le complexe alchimique et les champs étaient tout particulièrement développés par rapport aux autres villes.

C’était là le résultat des 20 millions de pièces d’or investies par Grid.

« Bienvenue à Reidan. »

Un homme aux cheveux noirs apparut parmi les soldats. C’était Grid, qui était suivi par la petite trentaine de membres de Surstuffé ; chacun d’entre eux était soit une célébrité, soit un joueur classé. Lame au Zénith et ses camarades tremblèrent en pensant qu’ils allaient bientôt former un seul et même groupe.

« J’ai hâte de travailler avec vous, Maître. »

Lame au Zénith savait différencier sa vie privée de sa vie publique. Il était peut-être plus vieux que Grid dans la réalité, mais il lui était bien inférieur dans Satisfy. Son attitude allait aider à établir les fondations de la discipline de la guilde nouvellement agrandie.

« Moi de même. »

Ce fut le moment où l’homme qui était ignoré par les enfants du voisinage renaquit en tant que chef d’une énorme guilde. Si un documentaire sur sa vie devait être un jour tournée, ils reproduiraient cette scène.

Grid allait-il vivre la belle vie à présent ? Non, il allait devoir surmonter de nombreuses péripéties. À ce moment, le détecteur humain de minerais, Mineur, fonçait vers lui à toutes jambes.

 

 

Bientôt la facture du site, j’ai besoin de vous !

 

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 284 [Bonus]
OG Chapitre 286

Related Posts

5 thoughts on “OG Chapitre 285

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com