OG Chapitre 59

OG Chapitre 58
OG Chapitre 60

Et voilà le second  OG de la semaine ! Grid a-t’il vendu quoi que ce soit ?

Bonne lecture :p

 

 

Chapitre 59

 

L’oeuvre présentée par mademoiselle Clarice, le ‘collier de diamants provoquant un léger changement de sensation’, a été vendue pour 453 pièces d’or. La pièce présentée par monsieur Grees, ‘l’armure interne de protection contre le froid’ a été vendue à 189po. Le travail présenté par monsieur Cochonnet, les ‘potions de force supérieure, mais amères’, ont été vendues à 15 pièces d’or chacune. L’oeuvre présentée par monsieur Steng, la ‘longue épée qui s’harmonise facilement avec la magie’ a été emportée pour 1,900 pièces d’or.”

Ceux dont les objets avaient été vendus poussèrent des cris de joie, et Steng n’était pas en reste.

Le travail de mon maître a été vendu ! Il va être très content !”

En récompense pour avoir réussi sa quête, il allait recevoir une nouvelle méthode de production. Il s’approcha de moi dans le but de se faire féliciter, mais je gardai le silence car mon estomac me brûlait.

Bordel, mes objets n’ont pas été vendus au final… Fait chier, j’aurais dû définir un prix de départ inférieur.

Alors que je tremblais de colère et de regret…

Les oeuvres de monsieur Grid, ‘l’armure de plate très délicate’, a été vendue pour 3,500 pièces d’or. Les ‘gantelets apparemment ordinaires’ ont été vendus pour 2,000 pièces d’or.”

… hein ?”

Je n’en croyais pas mes oreilles. Venait-il de dire 3,500po à l’instant ? Ce n’était pas 2,000po ?

Les autres pétèrent un câble.

Impossible… Comme un objet peut-il être vendu aussi cher ?”

Je n’en attendais pas moins d’objets épiques ! Leur niveau d’utilisation est également supérieur à 100…”

Steng me regarda avec envie. “Incroyable ! Votre maître doit être un forgeron incroyablement doué ! A-t-il le métier de forgeron avancé ? Hein ?”

…”

Je ne pouvais rien dire tant les mots ‘j’ai gagné de l’argent’ et ‘jackpot’ résonnaient dans mon crâne. 5,500 pièces d’or valaient en cash…

6,600,000 de won… (NdT 5144€)

Je venais de gagner en une semaine une énorme somme qui m’aurait demandé 73 jours de labeur, et avec deux objets épiques !

Abo…aboooo…”

Je voulais crier de joie, mais ma bouche ne fonctionna pas très bien. Le commissaire-priseur me dit alors : “Monsieur Grid, l’administrateur veut vous rencontrer. Suivez-moi.”

Steng me félicita : “Woah ! Maintenant, tu vas avoir le droit de livrer des objets au château ! Vous allez être très occupés à votre forge, et vous allez recevoir des quêtes énormes de votre maître ! Félicitations !”

Il était véritablement heureux pour moi, là où j’avais souffert de le voir réussir. C’était encore un adolescent, mais il était déjà très amical. Je l’aimais bien. Une fois que je serais devenu le propriétaire de la forge, je m’assurerai de le recruter. Il avait l’air d’être du genre à ne pas se plaindre, même surchargé de travail.

Merci pour ces félicitations. Nous nous verrons la prochaine fois.

J’adressai à Steng le sourire le plus doux qu’il m’était possible de faire tandis que je j’attendais avec impatience notre rencontre future.

Ah, au revoir.”

Je lui fis mes adieux et me rendit au bureau de l’administrateur, qui était un homme entre deux âges à la moustache impressionnante. Il m’accueillit chaleureusement.

Oh, c’est vous Grid ! Je suis très impressionné par votre travail. Je me demandais comment vous aviez pu devenir le successeur d’une forge aussi jeune, mais je suis maintenant pleinement convaincu après avoir vu votre savoir-faire ! Je vous en prie, asseyez-vous.”

Nous nous assîmes face à face, et une domestique apparut avec du thé.

Woah… L’odeur de ce thé Elpa est différente.

Le parfum du thé que me préparait Khan était très faible, au point que je doive tenir la tasse sous mon nez pour parvenir à sentir quelque chose. Cependant, le thé Elpa devant moi était très corsé et je pouvais en profiter sans me coller la tasse sous le pif.

Ils ont utilisé des feuilles onéreuses.

Quand aurais-je à nouveau l’opportunité de boire un thé aussi cher gratuitement ? J’engloutis le thé chaud et tendis ma tasse vide à la domestique.

Une autre tasse, s’il vous plaît.

Oui, monsieur.”

Glouglou.

Une autre tasse.”

Oui, monsieur.”

Kya~~! Une autre tasse !”

… Oui, monsieur.” L’administrateur rit de bon coeur après la quatrième. “D’après les habitants, vous êtes un homme à l’apparence héroïque… Et pourtant, vous n’êtes pas nerveux du tout face à quelqu’un occupant une haute position.”

Avais-je commis une erreur ? Je le réalisais trop tard, mais l’homme d’âge moyen secoua la tête.

Mettez-vous autant à l’aise que vous le souhaitez, tout va bien.”

… Ah, oui.”

L’administrateur semblait ne pas être du genre à aimer les formalités. Il alla droit au but. “Je voudrais distribuer votre équipement aux chevaliers de la Dame et aux soldats. Qu’en pensez-vous ? Accepteriez-vous de travailler avec nous ?”

Ok, le moment de vérité était arrivé. Je voulais accepter immédiatement son offre, mais je devais garder quelques points à l’esprit.

Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais notre forge tourne extrêmement bien à présent. Je vais être occupé, donc je ne suis pas sûr d’avoir assez de temps pour produire de l’équipement pour les chevaliers et les soldats.”

Je ne voulais pas faire des objets pour les soldats car en considérant leur niveau moyen, je devrais faire des objets niveau 50, qui ne me feraient pas gagner grand-chose.

J’en suis sûr maintenant : plus le niveau des conditions d’utilisation est élevé, et plus grand est le profit. C’est bien mieux de faire un objet niveau 120 qu’une douzaine de niveau 50.

L’administrateur hocha la tête. “Je vois. Maintenant que j’y pense, il y a un savoir-faire phénoménal dans votre travail. Vous investissez probablement beaucoup de temps et d’efforts chaque fois que vous produisez quelque chose. J’étais stupide de vous demander de préparer des milliers de pièces pour les soldats. Dans ce cas, je vais changer ma demande : veuillez juste créer des équipements pour les chevaliers, s’il vous plaît.”

D’accord, j’accepte.”

Tout se passait bien jusque là, puis l’administrateur me prit par surprise : “Mais j’ai une condition : l’équipement distribué aux chevaliers devra être meilleur que les pièces que vous avez soumises aux enchères aujourd’hui.”

Hein ?”

Les deux pièces que j’avais soumises avaient un rang épique donc en d’autres termes, l’administrateur me demandait de lui apporter des objets de rang supérieur.

Il est cinglé ce type. Je n’ai aucune garantie de parvenir à produire mieux qu’un rang normal même en passant plus de vingt heures sur chaque pièce.

L’homme entre deux âges expliqua : “Je sais, bien sûr, qu’il est difficile de produire d’aussi bonnes pièces, alors je vous promets de les acheter à un meilleur tarif.”

Un meilleur prix… ?

Je paierai 10% de plus que les prix atteints aux enchères aujourd’hui. Bien sûr, si vous parvenez à produire de meilleurs objets que ceux que vous avez soumis, je suis prêt à payer davantage encore.”

Je n’avais pas besoin d’en entendre davantage. Je me levai et m’écriai : “D’accord ! Je vais retourner immédiatement à la forge. Au revoir !”

L’administrateur me rappela alors que je partais, tout motivé.

Tout d’abord, veuillez me faire trois épées. Certaines armes de chevaliers ont été endommagées dans un incident récent.”

Les informations de quête apparurent alors.

[Affaires avec l’administrateur (1)]
[Difficulté : A]
[L’administrateur de Winston, Vladi, vous a demandé de produire de l’équipement pour les chevaliers.]
[Il vous a proposé une bonne affaire par considération envers votre savoir-faire. Si vous le décevez, cet accord commercial sera immédiatement annulé.]
[Conditions de réussite : produisez au moins trois épées de rang épique avec un niveau minimum entre 120 et 180, et livrez-les d’ici une semaine.]
[Récompense de quête : dépends du niveau des armes livrées.]
[Échec de la quête : l’accord commercial avec l’administrateur est annulé, et la quête sera détruite.]

C’est pas mal du tout, ça…

J’avais investi 20 heures dans chacune de mes oeuvres ces derniers jours, et avait produit trois objets dont deux avaient un rang épique, et le dernier un rang normal. Ça signifiait que j’avais une chance sur trois de créer un objet épique. Produire trois objets épiques par semaine me paraissait possible.

À moins que ma chance disparaisse et que je ne produise aucun objet épique, je devrais définitivement pouvoir accomplir cette quête !

Je quittai le château, débordant de confiance. Les résidents m’approchèrent tandis que je remontais la route vers la forge et me murmurèrent : “Monsieur Grid, des gens vous suivent.”

C’est vrai. Vous devriez être prudent, ils pourraient être méchants.”

Mon affinité auprès des résidents était au maximum, aussi me couvraient-ils de faveurs. Ils me prévenaient notamment quand le danger approchait.

Je suis suivi ?”

Qui était-ce ? Je tournai le regard dans la direction indiquée par les habitants. À l’entrée d’une allée, sous l’ombre d’un arbre, derrière l’étal d’un vendeur à la sauvette, etc… Des gens suspects se cachaient autant que possible.

Wow… Je suis suivi par beaucoup de monde, non ?”

J’en eus la chair de poule. Étais-je devenu la cible d’une mystérieuse organisation d’assassins, comme un héros de film ?

… Non, ça n’avait pas l’air d’être cas en y regardant d’un peu plus près. Je reconnus le visage de certaines personnes qui me suivaient : je les avais vus aux enchères. Ils me suivaient pour trouver où se trouvait ma forge.

Je demandai alors aux habitants : “Empêchez-les de me suivre. Ne vous inquiétez pas, ils ne sont pas dangereux.”

Les résidents répondirent vigoureusement avec des regards résolus.

D’accord, je vais faire tout ce que je peux pour t’aider !”

Laisse-moi m’en occuper !”

Les habitants retroussèrent leurs manches et des douzaines d’entre eux crièrent en même temps avant de courir vers mes poursuivants.

Q-quoi ? Pourquoi nous attrapent-ils ?”

Haaaa ! Mais qu’est-ce qu’ils ont, ces PNJs ?”

Lâchez-moi !”

Du coup, le problème fut rapidement résolu. Je remerciai brièvement les habitants et rentra à la forge. Je décrivis la situation à Khan et me déconnecta.

Hu… huhuhu !”

Je ne parvins pas à contenir mon rire en sortant de la capsule.

Puhahahaha ! Je suis riche à présent !”

Après avoir crié, j’eus davantage l’impression que c’était bien la réalité et non pas un rêve. J’avais gagné 6.6 millions de won en juste une semaine ! Et j’avais également obtenu la permission de livrer mes objets au château. J’allais bientôt pouvoir rembourser ma dette et échapper à mon statut d’insolvable.

Je pourrais, un jour, conduire une voiture étrangère !

Ahyoung s’assiéra sur le siège passager !

Huhuhu… Je ne pus m’empêcher de rire de joie. J’étais si heureux que je me mis à pleurer, et c’est à ce moment qu’un employé vint me trouver.

Excusez-moi, vous gênez les autres clients alors soyez silencieux si’l vous plaît.”

Je suis désolé.”

Je réglai ma note et rentra à la maison.

***

Shin Youngwoo quitta la salle de capsule, et l’employé fit claquer sa langue.

Un type pareil parlant d’être riche… Il riait même en le disant. Il n’y a aucun doute, il est cinglé.”

Il a l’air de ne pas avoir de boulot ou de logis, non ? Ne porte-t-il pas les mêmes vêtements tous les jours ? Non ?”

Je crois aussi… Il utilise régulièrement la capsule.”

Les étudiants qui travaillaient là-bas parlaient de Shin Yougwoo, qui paraissait pathétique à venir tôt le matin en portant toujours les mêmes fringues.

J’ai vu ses informations de membre, il est âgé de 26 ans, là. Tsk tsk, à quel point sa vie doit être pathétique ? Je ne vivrais pas comme ça après avoir obtenu mon diplôme à la fac.”

Arrête de parler de ce type, parle plutôt de Satisfy. Tu sais que j’ai atteint le niveau 40 hier ?”

Woah, vraiment ? Trop cool ! Je suis encore niveau 39. Hé, où gagnes-tu aussi rapidement de l’expérience ?”

Je chassais. J’ai eu la chance d’obtenir un objet rare, alors c’est devenu plus facile. Je suis plus rapide grâce au pouvoir de cet objet.”

Où trouve-t-on des objets pour magiciens ? Aaaaah… Je veux un objet rare. Hé, tu penses que ce clodo est de quel niveau ?”

Pfff, regarde-le : crois-tu qu’il puisse jouer correctement au jeu ? Satisfy est plus cruel que la réalité. Un loser dans la réalité sera un loser dans le jeu. Pas la peine de t’inquiéter, ce n’est pas un joueur de haut niveau.”

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

OG Chapitre 58
OG Chapitre 60

7 Commentaires

  1. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  2. Coco

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  3. PoloZore

    Merci pour le chapitre =D

    Répondre
  4. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  7. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre !
    La chance a l’air ENFIN de sourire à Grid ! Il était temps ^^. Il se tape la poisse depuis bien trop longtemps donc j’imagine bien à quel point il doit être heureux de se sortir de sa situation de merde. Hâte qu’il devienne riche pour mettre la misère à tous ces connards qui se moquent ouvertement de lui… Ce sera tellement jouissif quand ce sera le cas ^^.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com