MWLU : Chapitre 155

MWLU : Chapitre 154
MWLU : Chapitre 156
〈 155. L’Entrée (3) 〉

 

– Un Orque et une humaine, n’est-ce pas ? J’ai adoré assister à la destruction de ma création de vos mains.

« … ? »

Kim Yu-Rin hocha la tête plusieurs fois, ne parvenant pas à relier les fils.

Elle avait parfaitement entendu la voix du Seigneur Vampire mais échouait tout de même à comprendre ce que ces mots signifiaient. L’Orque et l’humains qu’il avait mentionné – l’humaine était là, oui, mais l’Orque ? Elle regarda derrière elle mais mis à part les ténèbres épaisses, il n’existait rien de tel qu’un Orque.

Tout en observant son changement d’humeur depuis les gradins proverbiaux, Sae-Jin essuya une rasade de sueur froide qui lui coulait sur le front.

– Et quel vent étrange vous mène donc dans ma modeste demeure ?

Heureusement pour Sae-Jin, la voix digne et hautaine du Seigneur changea de sujet très rapidement. Se sentant mis devant une urgence absolue, Sae-Jin tenta de se déplacer furtivement vers l’origine de la voix mais Kim Yu-Rin ne le suivit pas. Au lieu de ça, elle tendit la main et l’attrapa par le poignet, fermement. Puis, elle lança une question à l’attention du Seigneur.

« Que voulais-tu dire par ça, à l’instant ? »

– Par rapport à quoi ?

« Juste là, tu as parlé d’une humaine et d’un Orque. Les humains sont là, mais je ne vois pas d’Orque. »

– Hmm…

Le long et grave murmure du Seigneur sembla coller aux murs sur lesquels il se réverbérait.

« Réponds. »

– Bien que je ne m’attendais pas à ce que tu sois parfaitement polie avec moi… Ne penses-tu pas, humaine, que ton attitude est légèrement abusive ?

Il semblait qu’il n’avait cure du comportement de Yu-Rin ceci dit.

« ……Hah. »

Le visage de cette dernière durcit froidement. Comment osait-il prétendre à la moindre once de respect après avoir mené le monde au bord de la destruction ? Elle serra les dents et dégaina Gungnir.

« Dans ce cas, permets-moi, ô grand Seigneur Batman, de te tabasser et de faire cracher le morceau. »

– Comme prévu, même si le monde est différent, les humains sont toujours aussi arrogants et immatures…

« La ferme. Allons-y, Maître de Guilde. »

Kim Yu-Rin cria d’une manière confiante et prit les devants. Sae-Jin la suivit de près.

Ainsi, les deux « humains » s’avancèrent dans le passage tout tranchant largement dans les ténèbres. Plus ils avançaient, plus leur environnement renvoyait une sensation de largeur.

Bien sûr, l’intérieur de la caverne était en effet en train de changer. Pour être plus spécifique, l’étroit passage s’élargissait progressivement.

Et ils marchèrent ainsi pendant plusieurs heures, silencieux et décidés.

Finalement, tous deux arrivèrent dans ce qui ressemblait à un grand espace ouvert.

« Huh. Vraiment… Combien de temps devons-nous encore marcher ? »

Sae-Jin se gratta l’arrière de la tête et grogna. Kim Yu-Rin le fixa d’un air doux en souriant puis ouvrit la bouche pour la première fois depuis plusieurs heures.

« Mais je suis soulagée. »

« …À propos de quoi ? »

« Le Seigneur était dans ce passage, donc c’est à priori le bon. Et de tous ceux de l’équipe, nous sommes les deux plus puissants combattants, après tout. »

Comme on pouvait s’y attendre de la personnalité optimiste et généreuse de Kim Yu-Rin, elle était contente de porter ce poids à la place des autres. Sae-Jin gloussa doucement et sa main se leva automatiquement vers sa tête. Il s’arrêta net dans un Oups silencieux alors qu’il s’apprêtait juste à laisser parler cette vieille habitude d’Orque et à lui tapoter la tête par réflexe.

La main à moitié levée vers sa tête, Kim Yu-Rin semblait confuse.

« Pardon… ? »

Les yeux largement ouverts, elle ne comprenait pas ce qu’il voulait. Il retira rapidement sa main et toussota d’un air gêné.

« Ah, mes excuses… pour ta toute petite taille. »

…Et il tenta de tourna le tout pour une blague inopinée.

« …Je fais 1,68 m. Si tu trouves ça trop petit, je me demande ce qu’il te faut. »

Kim Yu-Rin plissa les yeux et se mit à se plaindre. Mais à voir ses joues rougir de la sorte, Sae-Jin ne peut s’empêcher de se demander si finalement, elle aimait se faire traiter comme une gamine. Bien entendu, il chassa cette idée aussitôt en secouant la tête.

Au lieu de continuer sur sa lancée malaisée, il pointa du doigt vers le bout du tunnel.

« Je plaisante, c’est tout. Pour détendre l’atmosphère, tu sais. Regarde, nous n’avons plus beaucoup de temps, maintenant. C’est bien de ne pas être trop tendu, mais il ne faut pas non plus se rela… »

KHUUOONG !!

Avant qu’il ne puisse finir sa phrase, le terrain tout entier vibra violemment.

Kwahang ! Kwahang !

Et juste après, de puissantes ondes de choc s’étendirent comme si quelque chose tentait de se frayer un chemin hors du sol rocailleux.

« Prêt à te battre ?! »

Kim Yu-Rin sentit la vieille habitude exploser dans son cerveau. Elle poussa Sae-Jin derrière elle et dégaina son épée à nouveau.

Kwajeeck !!

En même temps, la surface du sol craqua, craquela, se fendit et s’ouvrit. Quelque chose de massif s’en échappa en escaladant ; d’abord apparurent deux mains de la taille d’une personne adulte, et juste derrière suivirent deux têtes, chacune possédant deux yeux rougeoyants.

C’était un Ogre.

Bien entendu, il était d’un niveau totalement différent d’un Ogre normal. Tout d’abord, il y avait ces deux têtes, et puis la forme de l’une d’entre elles. Si la première était classique, la deuxième était celle d’un Cerbère, le gardien des Enfers.

« On dirait qu’on a affaire à un chien de garde sacrément ennuyeux. »

Kim Yu-Rin afficha une mine décomposée. Le monstre était vraiment dégueulasse à regarder. Pourtant, elle ne pouvait pas ignorer sa puissance potentielle, maintenant qu’un Cerbère et un Ogre avaient été rassemblés en une chimère horrible.

Elle raffermit sa prise sur la poignée de son épée tout en fixant la créature.

Et tandis qu’elle cherchait un éventuel point faible, une énergie transparente et lumineuse descendit sur elle.

« …Mm ? »

Elle oublia même sa nervosité grandissante. Quand cette lumière spectrale pénétra son corps, la moindre de ses cellules se sentit légère et le flux de mana dans ses veines reçut un boost énorme.

Elle se tourna pour jeter un œil à la personne responsable de tout ça, Kim Sae-Jin. Il répondit à son air interrogateur par un sourire chaleureux qui la fit vibrer jusque dans les tréfonds de son être.

« C’est un sort d’aide. Un buff, comme on dit. Je vais t’aider avec la magie depuis l’arrière. Go ! »

Il se changea alors en Léviathan.

« Merci. »

Un Léviathan veillait sur elle. Soutenue par ce fait qui inspirait la plus grande des confiances, elle se jeta en avant en direction de l’hideuse créature.

Et ce dernier réagit en hurlant avant de balancer violemment son énorme gourdin noir de droite à gauche.

KHOUNG !

Une épée émettant une lumière dorée brillante percuta une arme incassable faite d’un métal noir inconnu. Une explosion indescriptible résonna depuis le point d’impact ; un cratère gigantesque se creusa dans le sol et depuis l’épais nuage de fumée, on pouvait voir des étincelles et des flammes naître et mourir çà et là.

Un simple coup avait provoqué tout ça, une scène si mémorable.

Mais rapidement, le nuage se dissipa et le résultat était clair.

L’Ogre, à qui il manquait le bras droit et son arme qui avait disparu pour de bon.

Kim Yu-Rin se jeta sur sa proie, qui agonisait suite à la perte de son bras. Son corps entier avait l’air d’être deux… non, trois fois plus pur et puissant grâce à la magie de Sae-Jin, une magie incomparable, une efficacité qu’elle n’avait jamais connue auparavant.

Cette sensation, elle voulait la conserver pour le reste de ses jours.

L’apparence de l’Ogre à deux têtes était uniquement le début, ceci dit. Néanmoins, ils purent vaincre les autres monstres relativement facilement. Selon Kim Yu-Rin, c’était dû à leur incroyable travail d’équipe, apparemment. Il s’agissait évidemment d’un combat en duo de nom, mais tout ce que Sae-Jin faisait, au bout du compte, était de l’aider grâce à sa magie.

Bien entendu, le niveau de la magie de Sae-Jin était bien trop élevé pour être catégorisé comme une simple magie de support. Comme la Sorcellerie formait la base de sa magie, il devait se changer en Léviathan juste pour pouvoir la maintenir. Et les effets en valaient le coup !

Quoi qu’il en fut.

Comme ils éliminaient une Chimère après l’autre, toutes tentant de bloquer leur progression, ils finirent par arriver face à une porte des plus suspectes.

Même d’un simple coup d’œil des plus simples, ils pouvaient dire qu’il s’agissait d’une porte ancienne et digne, une porte qui criait « Ci-gît le boss final ! »

D’étranges formes peintes en blanc décoraient la porte noire.

« …On y va ? »

Kim Yu-Rin fut la première à se décider et Sae-Jin se saisit alors de la poignée sans dire mot.

Je voulais l’ouvrir moi-même, m’enfin…

Kim Yu-Rin se plaignit intérieurement mais hocha la tête. Sae-Jin ricana tout bas en comprenant ce qu’elle pensait et poussa la porte.

Elle craqua lugubrement en s’ouvrant en grand. Derrière elle, la toute première chose qui leur apparut fut un vieillard portant une robe noire qui semblait depuis longtemps froissée et en lambeaux. Puis, ils virent ses épaules semblant manquer de toute énergie et les yeux d’un blanc laiteux qui voulait les observer avec le peu de vitalité qu’il leur restait.

Il était par contre totalement aveugle.

« Ses yeux… »

Seulement alors Sae-Jin réalisa pourquoi le Seigneur avait refusé de se montrer même alors que les Nosferatus se rebellaient ouvertement et que Bathory montrait un comportement des plus suspects.

Le dirigeant d’une organisation qui ne pouvait plus rien diriger n’était plus reconnu en tant que tel. Il n’y avait que deux fins possibles pour une telle personne – se faire dévorer par un nouveau-venu ou se retirer de son propre fait.

« J’ai entendu que tu possédais des yeux qui pouvaient tout voir. »

Kim Yu-Rin se moqua un peu de lui tout en brandissant son épée vers le cou du Seigneur.

Il sembla regarder les deux nouveaux arrivants avec ces yeux qui ne pouvaient plus rien voir. Cependant, même s’ils avaient perdu leurs fonctions de base, il avait vraiment l’air de pouvoir déchiffrer les tréfonds de la réalité malgré tout.

« Comme tu peux le voir, mes yeux ont perdu leur clarté. »

La voix gluante et malade du Seigneur était calme et stable malgré son ton indiquant qu’il sermonnait clairement les deux intrus devant lui. Il était évident qu’il entretenait une rage profonde sous cette apparence sereine.

« …Ce qui veut dire qu’on peut se débarrasser de toi plutôt facilement, non ? »

Cette fois, Sae-Jin donna son avis. Il attrapa le cadeau de Bathory et s’apprêta à bondir sur son nouvel ennemi. Cependant, Kim Yu-Rin tendit le bras et l’arrêta. Elle exprimait clairement qu’il y avait quelque chose dont elle se souvenait toujours et qui nécessitait que le Vampire reste en vie.

« Il y a une chose qui me tracasse. »

« Et quelle est donc cette chose ? »

À ce moment, Sae-Jin sentit son visage blanchir de panique. La question était évidente ! Évidente… Elle n’allait pas se laisser leurrer plus longtemps, il avait déjà eu de la chance qu’elle ne fasse pas le rapprochement immédiatement !

« Tu as clairement dit : L’Orque et l’humaine. Prétends-tu que cet Orque est ici également ? Et de quel Orque parlais-tu, d’abord ? »

« ……… »

Le Seigneur conserva le silence. Pendant ce temps, Sae-Jin se changea à nouveau en Léviathan ; il pensait tirer le canon de mana et se débarrasser du Seigneur affaibli avant qu’il puisse répondre.

Malheureusement pour lui, cette décision s’avéra être le pire choix.

« En effet… Un simple humain possédant un Trait lui permettant de se transformer en de nombreuses autres formes de vie. Le voir de mes yeux – ha, ha – est vraiment intéressant. »

Les mots du Seigneur semblaient faire mouche bien trop précisément pour un aveugle.

« Oh, la demoiselle Chevalier, de quoi parles-tu ? L’Orque réside dans cet homme. Je me souviens de cette apparence en particulier puisqu’il la possédait lorsqu’il a abattu ma Chimère, il y a quelques temps. C’est pourquoi je me suis adressé à lui sous ce nom. N’aurais-je pas dû ? »

« …………………… »

Instantanément, les mouvements de Kim Yu-Rin cessèrent net.

Foooouuuuuuuuuuuuuiiiiiiiii………

Un vent froid et malsain souffla depuis la porte restée ouverte. Comme réveillée par cette froideur à glacer le sang, Kim Yu-Rin tourna lentement la tête vers Sae-Jin. Au fond de ses yeux trop largement ouverts et au-dessus de ces deux larmes qui se formaient à leurs coins, on pouvait y lire un mélange savant d’émotions débridées. Confusion, surprise, trahison, etc, etc…

Même si Sae-Jin pouvait sentir son regard posé sur lui, il continua à étudier le Seigneur sans piper mot.

Et tandis que le silence tiquait comme le temps qui passait, ce dernier ouvrit à nouveau la bouche.

« Par chance, peut-être ne savait-elle pas ? Oh, oh, oh. Je me demande pourquoi. »

« ……Juste… Qu’est-ce que ça veut dire ? »

Elle ouvrit elle-même finalement la bouche pour parler d’une voix éraillée. Cela dit, la cible de sa question n’était pas son ennemi, mais son allié.

Sae-Jin tourna alors la tête vers elle pour soutenir son regard.

Il put y voir le reflet du Léviathan, qui s’incrustait dans des pupilles tremblantes. Soudain, il se trouva repoussant, pour une raison obscure, peut-être parce qu’il se voyait dans les yeux de celle à qui il avait menti pendant tout ce temps, et à qui il n’avait pas été celui qui avait révélé la vérité. Alors, il se changea à nouveau en humain.

Il serra les dents et posa ses yeux sur le Seigneur à nouveau avant de s’exprimer.

« Il tente de nous séparer. De creuser un fossé dans notre confiance. Ne te laisse pas avoir. »

« Creuser un fossé ? Que pourrais-tu vouloir dire par là, Orque ? »

Malheureusement, le Seigneur le coupa dans son élan. Et en affichant un sourire narquois et pervers, qui plus est.

Les yeux de Kim Yu-Rin restaient fixés sur Sae-Jin tandis qu’elle buvait ce que disait son ennemi.

Ainsi, elle se remémora les choses, une par une.

Sa première suspicion concernant la marque placée sur les armes de l’Orque que Sae-Jin avait fabriquées, qui pouvait étalement être trouvée sur celle du Héros Orque. Cette conviction qu’avait l’Orque en Kim Sae-Jin. Ces habitudes que ce dernier montrait inconsciemment et qui était tellement, tellement similaires à celles de l’Orque. Et finalement, son Trait qui lui permettait de se changer en monstre…

En même temps, toutes les questions qu’elle avait enfouies au fond de son cœur refirent surface tel un tsunami d’émotions.

Toutes ces questions sur lesquelles elle avait posé le sceau « ce n’est pas possible », se libérèrent de leur emprisonnement.

« Monsieur le Maître de Guilde. »

Son visage se durcit férocement mais elle n’en dit pas plus. Elle utilisa le silence qui s’ensuivit pour mettre la pression à Sae-Jin.

Devait-il lui avouer ? Mais honnêtement, il était hésitant. Après tout, tout ce qu’il avait fait sans trop y penser en tant qu’Orque, pourrait-elle les voir comme une moquerie extrême ? Elle allait penser qu’il s’était foutu d’elle tout du long !

« Plus tard. Il y a un travail plus important à finir d’abord. »

Sae-Jin s’en remit à l’excuse « plus tard » afin de surmonter ce moment critique. Évidemment, ils avaient une mission à mener à bien à ce moment et en cet endroit ; il attrapa à nouveau le couteau d’argent et avança vers le Seigneur.

« Non. »

Mais Kim Yu-Rin se trouvait être têtue.

« L’histoire sera trop longue à raconter. Nous avons quelque ch… »

« Tout ce que je veux, c’est une simple réponse. Ce ne sera pas long. Un simple mot. »

Ses lèvres résolument pincées et ses yeux plissés – une expression grave et sérieuse pouvait être lue sur son visage, du genre que Sae-Jin ne lui avait jamais connu auparavant.

« Toi. Tu es le Héros Orque, n’est-ce pas ? Ton Trait, il te permet de te transformer en d’autres chose que le Léviathan. N’est-ce pas ? »

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 154
MWLU : Chapitre 156

19 Commentaires

  1. ptitkudo

    ENFIN !!!!!!!!!

    Merci pour le chapitre !!

    Répondre
  2. GoblesGobles

    Ohhhhhhhhhhh MON DIEU CE SUSPENSE EST INSOUTENABLE !!!!!!!!

    Répondre
  3. Wolverine

    La suite vite
    Ps : merci pour le chapitre

    Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. SairentoSairento

    Merci pour la traduction.

    Répondre
    1. SairentoSairento

      Euh.. Le chapitre. Pourquoi j’ai écris ça moi ?

      Répondre
      1. RakaRaka (Auteur de l'article)

        Bah parce que c’est une traduction ?

        Répondre
  6. En a marre

    Combien de temps se foutu suspense vas durer ptn D : je sais pas si je pourrais tenir là

    Répondre
  7. Gunts92

    Pourvu qu’elle fasse pas tué sea jin

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Genre Sae-Jin, mourir :joy :

      Répondre
  8. 4Help

    M’enfin elle a l’illustre seigneur Batman devant elle et elle ne pense qu’à un schtroumpf un peu beau gosse .
    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  9. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre !
    ENFIN BORDEL DE MERDE !!!!!!!!!!!!! La vérité éclate au grand jour. Putain ! Il fallait vraiment qu’un putain de seigneur vampire lui dise en face pour qu’elle le réalise. C’est pas trop tôt ^^”… Et puis mon Dieu ! Ce cliffhanger à la fin ! L’auteur est un énorme sadique. Pas autant que Toika mais quand même, un gros dans son genre ^^.

    Répondre
  10. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  13. IsybileXiaoNovels

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  14. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  15. MrMoutik

    merci pour le chapitre

    Répondre
  16. Nam

    Sae-Jin : “Je suis ton Orc”
    Kim Yu-Rin : “Noooooooon !!!!”

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com