MWLU : Chapitre 156

MWLU : Chapitre 155
MWLU : Chapitre 157
〈 156. L’Entrée (4) 〉

 

Coincé entre Kim Yu-Rin qui demandait des réponses et le Seigneur Vampire qui les observait avec anticipation, Sae-Jin se trouva alors face à un dilemme.

Une seconde, puis une minute, un temps précieux qu’il perdait à s’inquiéter.

Pendant ce temps, le Seigneur fut suffisamment ‘gentil’ pour ne pas attaquer le premier, au lieu de quoi il attendait lui aussi de savoir quelle allait être la réponse de Sae-Jin. Il ne prenait visiblement pas la situation actuelle au sérieux, pas du tout, même.

Sae-Jin ferma les yeux et soupira profondément. La respiration nerveuse de Kim Yu-Rin avait vraiment l’air oppressante à ce moment précis.

« Je suis………… »

…Ceci dit, il ne finit pas sa phrase.

Il n’en eut pas le temps ; le son glacial d’une lame perçant la chair résonna sèchement.

Kim Yu-Rin, les yeux grands ouverts, tourna la tête vers le Seigneur son ennemi. Une lame d’argent était profondément enfoncée dans son plexus solaire.

« Kheu-heu… Espèce de petite pute ! »

Le Seigneur cracha son venin, sa haine, sa rage et du sang ; le tout en même temps.

« Je visais le cœur, pourtant. Tu as tout de même esquivé. »

Le temps de vol du poignard avait probablement été inférieur à un dixième de seconde, aussi court qu’un battement de cils. Et pourtant, digne de son titre, il parvint à pivoter très légèrement, juste assez pour éviter à son cœur de finir définitivement troué.

Et avec cette première attaque lancée et plus ou moins esquivée, il n’y avait plus de place pour la conversation entre eux. Kim Yu-Rin serra les dents et leva Gungnir.

Sae-Jin lui adressa enfin la parole à ce moment.

« N’oublie pas que notre but ultime est plus important que tout. Ne le perds pas de vue à partir de maintenant, s’il te plait. Je te raconterai tout une fois que nous en aurons terminé. »

« Cette promesse, je ne vais pas l’oublier. »

En même temps, le sol sous leurs pieds se mit à changer. Non, l’espace lui-même sembla se tordre : le sol sur lequel ils se tenaient se teinta d’une couleur rouge sang et le Seigneur, suffisamment près d’eux pour les toucher une seconde auparavant, fut soudain tiré d’un seul coup au loin et se contentait de les regarder fixement de ses yeux morts.

Presqu’immédiatement, le sol rougeoyant se mit à bouillir, littéralement, et des Monstres géants en sortirent un après l’autre.

Parmi eux était notablement présent une créature particulière qui attira aussitôt leur attention.

Un serpent géant, peint de cendres et de sang et qui avait l’air réel et immatériel à la fois.

L’Esprit du Crépuscule.

Une créature démoniaque que l’on estimait généralement être l’apex du règne mort-vivant.

Ce ne fut pas le seul Monstre à émerger, et un Ogre à deux têtes, une Wyverne cramoisie, des Chevaliers de la Mort, autant de présences terrifiantes et qui allaient se battre côte à côte… Quinze Monstres qui pouvaient individuellement raser la plus grande ville du monde, et ils étaient tous présents.

« Eh bien, on dirait que ça va se jouer finement pour nous deux. »

Kim Yu-Rin marmonna pour elle-même d’une voix frustrée. Sae-Jin secoua la tête suite à sa déclaration, comme pour lui signifier qu’elle avait tort de dire ça.

« Nous avons juste besoin d’encaisser pendant un moment. Il y a un Mana parasite et un puissant poison appliqués sur la lame de ce poignard. Si le Seigneur maintient cet espace grâce à son Mana, il ne va pas tenir longtemps. »

« …Dans ce cas, je vais nous aider. »

Kim Yu-Rin attrapa fermement son épée en retournant sa prise. Elle prévoyait de tirer un rayon d’énergie lumineux en une fraction de seconde afin de tuer le Seigneur.

D’un autre côté, Sae-Jin se transforma à nouveau en Léviathan et invoqua le Kraken afin de créer une diversion du côté des Monstres.

Et comme les ventouses du Kraken sortirent du sol dans un bruit étourdissant, le rayon tiré par Kim Yu-Rin parcouru la distance qui la séparait du Seigneur Vampire. Les Monstres invoqué par ce dernier se jetèrent en avant afin de bloquer le tir, mais se firent simplement balayer de tous les côtés, quand leur chair et leurs os ne se firent pas simplement déchiqueter.

Après tout, elle avait décidé grâce à son Trait que ce rayon serait « capable de percer tout et n’importe quoi. »

« Kkeuhahack ! »

Les cris de douleur du Vampire devint le signal ; les quinze Monstres se ruèrent en avant. Sae-Jin dépensa plus de la moitié de son Mana afin de tirer un coup de canon et presque la moitié des Monstres furent tués sur le coup. Cependant, le super-chiant Esprit du Crépuscule et les Chevaliers de la Mort se portaient toujours bien. Ils levèrent crocs et épées suite à cette attaque, leur désir d’en finir rapidement suintant clairement de tout leur être.

« Je m’occupe de ce serpent !! Les Chevaliers de la Mort sont à toi !! »

« Compris ! »

Le Serpent était un Monstre vivant à la frontière de l’ambiguïté et se trouvait posséder à la fois un corps physique et spirituel. En d’autres termes, il pouvait librement altérer sa nature et ses caractéristiques, n’importe quand, n’importe comment et à volonté. Il pouvait parfaitement devenir immatériel le temps d’une attaque puis redevenir physique afin de balancer un contre bien senti.

Comme dans le cas présent.

« Kkheup ! »

La queue du serpent se matérialisa de nulle part et percuta Sae-Jin dans l’estomac.

Comme il se faisait repousser en arrière à une distance considérable, il tenta de trouver un moyen de buter ce truc immonde. De ce qu’il avait appris dans le bestiaire des Monstres, celui-ci ne pouvait pas mourir suite à une attaque normale. Et le canon de mana avait une portée limitée et ne fonctionnerait pas non plus.

Cependant, en tant que Lycanthrope, il pouvait parier sur une faiblesse et il devait compter dessus.

Il se changea rapidement en Lycanthrope tandis qu’une gigantesque ombre se levait au-dessus de sa tête. L’énorme épée d’un Chevalier de la Mort s’abattait dans sa direction afin de le trancher en deux mais un rayon doré tiré par Kim Yu-Rin l’en empêcha au tout dernier moment.

« Un Loup-Garou ? Merde, c’est dingue !! Alors, le plan ?! »

Kim Yu-Rin lui posa la question tout en faisant montre de capacités acrobatiques hors du commun afin de balader le Chevalier de la Mort frustré de ne point pouvoir toucher ses cibles.

« Tuons les autres Monstres d’abord ! Ensuite, on pourra affronter le boss un contr… Euahurk !! »

En plein milieu de sa réponse, Sae-Jin se fit toucher à nouveau en plein ventre par cette putain de queue qui ne lui foutait décidément pas la paix plus de dix secondes.

Même pendant qu’il fuyait, de nombreuses attaques pleuvaient dans sa direction. Il sentait que son corps tout entier se faisait broyer, hacher, triturer. Il se faisait effectivement toucher et la douleur laissait monter en lieu des élans de colère.

Alors, il activa les Yeux du Loup.

Le corps de l’Esprit du Crépuscule vu à travers ces yeux spéciaux était évidemment d’un noir de jais. Il ne possédait aucune faiblesse. Mais lorsque Sae-Jin se concentra à l’endroit où devait se trouver son cœur, une très légère couleur rouge apparut ; sa seule et unique faiblesse, difficile à exploiter.

Sae-Jin se lança vers le Monstre d’un bond plein de confiance.

« Il est l’heure de mourir… Eu-Urkh !! »

Malheureusement, il avait oublié que même s’il existait une faiblesse, il manquait tout de même de la force nécessaire pour en profiter seul contre son ennemi. Kim Sae-Jin vola vers une direction lointaine d’un simple revers de queue bien placé.

« Ahhhh-euh ! »

Et pendant ce temps, Kim Yu-Rin grognait. De manière surprenante, elle était toujours bénie par les buffs de Sae-Jin mais utilisait pourtant sa propre puissance afin de combattre et vaincre trois des cinq Chevaliers.

Cela dit, en tant qu’humain, c’était bien trop demander que de pouvoir s’en sortir facilement face à cinq adversaires approchant le niveau d’un boss. Le Kraken l’aidait bien mais depuis que Sae-Jin n’était plus sous sa forme du Léviathan, son potentiel avait chuté drastiquement.

En un instant, la massive épée d’un Chevalier se fraya un chemin en direction de la tête de Kim Yu-Rin. Sae-Jin se hâta d’accourir afin de tenter de dévier l’attaque, mais à ce moment précis…

L’espace se contracta soudain et tous les Monstres disparurent.

Juste à temps, la force du Seigneur Vampire était arrivée à son point le plus bas. Les deux acolytes soupirèrent en le comprenant immédiatement et contrôlèrent leur respiration rauque.

Le serpent géant resta matériel contre toute attente. Ce fut le seul Monstre à rester sur place, maintenant sa forme physique et comme pour protéger son Seigneur, vint se placer face à lui.

« Peu importe les magouilles que tu pourras trouver maintenant, tu vas mourir. Alors pourquoi ne pas simplement abandonner gentiment ? »

« Heu…huhuh. »

Le Seigneur continua de rire même après avoir entendu les provocations de Sae-Jin. Le Serpent du Crépuscule bougea pour venir se placer aux côté de son maître, qui plongea sa main directement dans le cœur du Monstre. Celui-ci fut extrait aussi facilement qu’il aurait pu être sorti d’une bassine d’eau, et du sang jaillissait partout.

« Que… ?! »

« C’est une existence qui partage mon sang. Je l’ai créée en sacrifiant une partie de mon âme. »

Tout en ronchonnant des mots qu’ils ne pouvaient pas bien comprendre, il mordit dans le cœur à pleines dents et le consomma en entier. C’était effectivement une vision grotesque mais il n’était pas bien compliqué de deviner la signification de ce geste – son état général s’améliora nettement et même sa taille doubla instantanément.

« Keuhahahaha !!! »

Continuant à grandit encore et encore jusqu’à être aussi gros qu’un Ogre, le Seigneur se mit à rire comme un dément et se jeta sur Sae-Jin sans autre forme de procès.

Pour un truc aussi énorme, il était sacrément rapide. Il arriva en une fraction de seconde et son poing vola vers ses adversaires. Au moment où ils bloquèrent ce coup de concert, il put sentir chacun des os de leurs corps craquer et se briser – son simple coup de poing était aussi terrifiant que ça. Même si les deux compatriotes tinrent bon en serrant les dents, la pression était si immense que leurs globes oculaires étaient sur le point d’éclater.

Une seconde, puis deux et trois… la pression incroyable pesa de plus en plus tandis que les muscles de leur agresseur gonflaient à vue d’œil.

À continuer ainsi, ils allaient sous peu se faire broyer.

Sae-Jin leva les yeux vers son ennemi, des yeux injectés de sang où l’on pouvait lire une folie latente, un désir de vengeance et l’envie de vivre malgré tout.

Ce qu’il vit ne fit qu’attiser encore plus sa fureur.

Ce putain de connard SOURIAIT !

Ce rictus démoniaque était si dégueulasse, Sae-Jin voulu plus que tout le lui arracher de ses mains, sur le moment. Il fit tourner ses méninges le plus rapidement possible dans ce cerveau qui menaçait de se faire écrabouiller d’une seconde à l’autre.

Une dernière méthode apparut dans son esprit. Une toute dernière.

L’Orque et le corps divin.

Cette compétence lui permettait de dépasser ses limites physiques jusqu’à 1000%. S’il ajoutait à ça le Guerrier du Retournement, rien au monde ne pourrait sans doute lui résister en terme de puissance physique.

Kim Yu-Rin se trouvait juste à ses côtés mais comme il s’était déjà résigné à lui révéler toute la vérité, ce n’était plus qu’une question de temps, désormais…

Sa pensée fut rapide, et ses actes encore plus. L’épaisse fourrure recouvrant son corps disparut, laissant la place à des muscles puissants qui firent craquer sa peau changeante.

Se transformant en Orque, Sae-Jin ouvrit grand les yeux et en même temps qu’il activait le Guerrier du Retournement, une force explosive surgit du fond de son cœur pour dépasser toutes les limites qu’il se connaissait.

Et il hurla. De rage, de désespoir. De fureur et de passion. De plaisir, d’anticipation. Il hurla.

Il ne pouvait pas contrôler cette puissance, ce pouvoir merveilleux, ce sentiment écrasant de supériorité qui envahissait son corps – il envoya bouler le poing de son ennemi d’une seule main, comme il aurait chassé une mouche un peu trop collante.

« Euh-euck… »

Libérée de l’énorme et meurtrière pression, Kim Yu-Rin s’effondra au sol. Et comme elle tournait la tête, nonchalamment, en direction de son allié…

…elle vit qu’en lieu et place de Kim Sae-Jin le Lycanthrope se tenait là, fier et puissant, le Héros Orque, plus féroce que jamais.

« ……Hah. Sérieusement, je ne peux même pas…… »

Complètement abasourdie, elle éclata d’un rire sarcastique et nerveux.

L’entité, l’être pour lequel elle nourrissait des émotions fortes pour la première fois de sa vie lui avait posé un problème depuis si longtemps. Après tout, il s’agissait d’un Orque ! Et voilà qu’elle en avait la preuve sous ses yeux : il n’en était rien. Elle ne savait pas si elle devait s’en sentir soulagée ou sacrément remontée… Ne s’était-il pas foutu de sa gueule depuis le début ?

Elle ne put cependant pas réfléchir trop longtemps à la question.

Son corps entier était épuisé. Un sentiment de faiblesse sans précédent l’envahit et elle tomba immédiatement dans les pommes, ravagée par la fatigue.

« Oh, enfant. Tu as perdu ton humanité. »

Le Seigneur murmura d’un air las tout en observant Sae-Jin et son corps brûlant de puissance.

« Pourquoi ne pas prendre un moment pour te reprendre ? »

« ARRETE D’ABOYER, CHIEN !! »

Sae-Jin l’Orque hors de contrôle bondit en avant en hurlant d’une voix plus rauque et profonde que jamais. Il se jeta en direction de l’endroit où la lame d’argent était toujours coincée et frappa. Un coup. Un seul et unique coup qui fit cracher sang et tripes au Seigneur Vampire.

Il finit par murmure d’étranges mots, comme face à une réalité inévitable.

« Ogribahack Sobet. »

« QUOI ?! »

« Huhuh… »

Son ricanement était des plus malsains. Peu après, son corps commença à rapetisser comme un ballon de baudruche percé ; il tituba quelque peu avant de retomber sur le dos, observant le plafond ténébreux de ses yeux aveugles.

« Je ne peux plus rien voir. »

« Vraiment. »

« Même en ayant perdu la vue… Je ne m’attendais pas à finir ainsi… Oh, enfant, approche. J’accepte mon destin et il y a quelque chose que je dois te dire. N’es-tu point curieux ? Ne te demandes-tu pas quelles recherches j’ai effectuées pendant tout ce temps ? »

Le Seigneur lui fit signe d’approcher tandis que sa voix faiblissait. L’Orque secoua légèrement la tête et approcha son oreille du Vampire agonisant.

Et ce dernier lui murmura quelques mots étranges et bien choisis, quelques mots que lui seul put entendre.

Sae-Jin l’Orque fronça les sourcils. Il ne pouvait pas clairement comprendre ce que signifiait tout ça, ces quelques paroles parlant de Monstre, de futur et de passé.

Malheureusement, avant de pouvoir en dire plus, le Seigneur perdit souffle et vie, juste comme ça.

 

*

 

Ainsi mourut le plus puissant et ancien Vampire de la Terre. Et juste comme le roi décrépit qu’il était de son vivant, sa fin fut vide et tordue.

Pendant ce temps, Kim Yu-Rin s’éveilla, et après avoir bu une potion, s’en trouva largement mieux.

Tous deux sortirent afin de localiser le reste de l’équipe. Ils ne prononcèrent pas un mot durant tout le trajet. Piégés dans ce silence obstiné, ils trouvèrent les membres perdus un après l’autre.

Yi Hye-Rin et Joo Ji-Hyuk n’étaient pas loin de mourir de froid ; Hazeline et Yu Baek-Song avaient dû se taper sur la gueule pour rien et arboraient des visages rouges et tuméfiés, la respiration lourde et rapide ; tandis que Rhosrahdel et Kim Sun-Ho étaient quant à eux dans un état critique. Tous deux avaient perdu un bras et s’ils n’avaient pas été trouvé juste à temps, ils seraient probablement morts.

Dans tous les cas, tout le monde était vivant, et ils pouvaient s’en contenter.

Sae-Jin se servit de la sorcellerie afin de téléporter le groupe jusque dans leur salle de conférence habituelle.

Deux d’entre eux se réchauffèrent comme ils le pouvaient afin de dépasser la situation de crise pendant que Sae-Jin entama un traitement d’urgence sur Rhosrahdel et Kim Sun-Ho. Mais pendant ce temps, la Tigresse et l’Elfe Noire commencèrent à nouveau à s’agresser mutuellement jusqu’à sortir griffes et dents. Et non, elles ne comptaient pas s’arrêter à une gentille guerre verbale – elles s’apprêtaient à se tuer, au minimum, si on se fiait à la scène.

« S’il vous plait, calmez-vous… Je vous ai dit de vous calmer !! Mais qu’est-ce qui est arrivé, bon sang ?! »

« Allez-vous juste arrêter, vous deux ? Merde, stop !! »

Yi Hye-Rin attrapa Hazeline par les bras pendant que Joo Ji-Hyuk attrapa Yu Beak-Song par la peau du cou.

« Mais elle ne veut pas arrêter de se foutre de moi et de me traiter comme un chaton !! »

« Hah, et quand ai-je fait ça, exactement ?! Tu as commencé la première, en disant que j’aimais Sae… »

Yu Baek-Song pouvait encore entendre son propre cri résonner dans la salle tandis que, malheureusement, la réplique d’Hazeline ne put arriver à terme. Elle n’eut d’autre choix que de se rétracter et la fermer tout en vérifiant du coin de l’œil la réaction de Sae-Jin.

Et à ce moment, Kim Yu-Rin, qui était toujours plongée dans une réflexion profonde, se leva de son fauteuil, d’un seul coup.

« Je pars la première. »

Elle annonça sa décision tout en fixant Sae-Jin droit dans les yeux.

« Ah, bien sûr… F… Fais attention à toi, haha… »

Elle leva un sourcil.

« Tu ne m’accompagnes pas ? »

« …Eh ? »

Sae-Jin paniqua. Mais avec un timing parfait, Jo Hahn-Sung lui passa un coup de fil. Il attrapa son téléphone le plus rapidement du monde.

« Attends, une seconde. Laisse-moi d’abord gérer ça… Allô ? Quel est le problème ? »

– Maître de Guilde, monsieur, nous avons trop de commandes d’artefacts au moment où je vous parle. Alors j’ai posé des dates pour des rendez-vous mais…

Il lui parla d’artefacts. Le Monstre avait fait baissé le prix de location après avoir pris en compte la situation globale de par le monde et le nombre de commandes avait littéralement explosé. Peut-être inévitablement, ils durent faire face à un certain nombre de rendez-vous afin de choisir les bonnes personnes, celles qui auraient le droit de louer ces artefacts.

« Oh, ça. Je m’en occupe plus tard, ne t’en fais pas. Pour l’instant, donne la priorité à la liste compilée et tu peux d’ailleurs commencer les ventes en plus des locations. »

– Oui, monsieur. Je comprends.

Sae-Jin raccrocha rapidement. Kim Yu-Rin avait disparu depuis un petit moment, et il ne s’en sentait pas détendu pour autant.

« …Huh. »

« Elle est montée. Suis-la. Je ne sais pas ce qu’il se passe, mais je crois que tu ferais mieux. »

Yi Hye-Rin, qui connaissait son capitaine mieux que personne, lui donna le meilleur conseil qu’elle pouvait lui fournir. Et Sae-Jin l’accepta de bonne grâce avant de se hâter de suivre la trace de Kim Yu-Rin.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 155
MWLU : Chapitre 157

9 Commentaires

  1. Gunts92

    Il boit pas le sang du seigneur vampire a quel point c’est son ?

    Répondre
  2. Black

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  3. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre !
    Alors dans ce chapitre, on a : du drama, du combat épique et à la fin, du MalaiseTV. Mais que demande le peuple ^^ ?
    Bref, que vas-t’il se passer maintenant qu’elle sait la vérité ? Hâte quue le prochain chapitre sorte pour connaitre la réponse ^^.

    Répondre
    1. N-team

      Elle va envoyer sa lettre de motivation à la société “harem du monstre”

      Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  6. N-team

    Merci pour la traduction

    Répondre
  7. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com