OG Chapitre 60

OG Chapitre 59
OG Chapitre 61

Bonjour tout le monde ! Vous avez passé un bon week-end ? J’espère que vous avez profité de ce beau soleil ^^

Voilà le premier OG de la semaine !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 60

 

Le Comte Steim avait recherché minutieusement et démoli presque tous les temples de Yatan dans le Nord ces derniers mois.

C’était là la punition qu’il infligeait à l’église pour avoir kidnappé une vierge dans l’intention de la sacrifier, mais malgré ça, le comte était terrifié. L’enlèvement de sa fille l’avait profondément marqué ; c’était une chance qu’elle lui soit revenue sain et sauf, mais il avait perdu son plus puissant guerrier de l’ombre, Doran, se faisant.

Le Comte Steim brûlait d’un désir ardent de se débarrasser de l’Église de Yatan pour de bons, mais les doyens de la secte occupaient en nombre le continent où ils s’étaient éparpillés. Ils étaient aussi difficiles à tuer que des cafards. Il y avait même un temple de Yatan dans la périphérie de Winston.

Au moins, il ne devrait plus y avoir de temples de Yatan dans le Nord…”

Irène éprouvait une haine aussi farouche que celle de son père, au point qu’elle ne tolère pas l’existence de l’Église de Yatan. Elle n’avait pas oublié l’épouvante qu’elle avait éprouvée en se faisant enlever par les fidèles de Yatan, et tremblait rien qu’à l’idée de redevenir une victime.

Il y a quelques jours, elle avait envoyé son armée détruire le temple de Yatan, mais celle-ci revint sans avoir rien accompli à cause de la résistance que leur avaient opposée les fidèles. Cent soldats et trois chevaliers avaient été grièvement blessés durant l’assaut.

Irène proclama : “Réorganisez l’expédition contre le temps et cette fois, assurez-vous de le réduire en cendres !”

Elle observa cette grande armée dans laquelle elle avait investi davantage de soldats par ambition, et elle toucha l’anneau bleu qui pendait à son collier.

Doran… Toi qui a sacrifié ta vie pour moi, je vais te venger.”

***

[Huitième Serviteur]
[Difficulté : SS]
[Vous êtes devenue une des créatures les plus bénies par le dieu Yatan. Rendez vous dans la région Nord du Royaume Éternel et sauvez les croyants qui y sont réprimés !]
[Si vous faites connaître aux païens du Nord la grandeur du dieu Yatan, vous recevrez la position de Huitième Serviteur.]
[Conditions de réussite : Sauvez au moins trois cents croyants isolés du temple des assauts constants de l’armée du Comte Steim.]
[Nombre de croyants sauvés jusque-là : 0/300]
[Récompense de quête : la position de Huitième Serviteur.]
[ * Huitième Serviteur : le sort ‘Foi Infinie’ sera créé. La sort ‘Enserignement de la Doctrine’ sera générée.]
[Le sort ‘Punition Divine’ sera créé.]
[Échec de la quête : -5 niveaux. -1,000 foi.]

Les soldats au Nord du Royaume Éternel sont connus pour leur force, donc il était évident que ça s’annoncerait comme étant une bataille difficile. Cependant, Yura n’hésita pas à se diriger vers Winston.

Je dois devenir plus forte.

Il y a peu, Yura affronta Agnus, qui occupait la 7° place au classement mondial, et elle avait réalisé la grandeur des classes épiques. Elle s’était sentie impuissante, comme lorsqu’elle s’était mesurée contre l’homme mystérieux au pseudonyme de Grid.

Elle avait à présent acquis une quête de rang SS ; c’était une occasion en or, et elle était déterminée à s’en servir comme d’un tremplin vers la première place au classement mondial, son but ultime.

***

Je reçus une méthode de production d’épée niveau 160 de Khan, mais cette méthode était plutôt contraignante. D’après la liste des matériaux nécessaires, elle me coûterait 950 pièces d’or à produire.

Bah… C’est comme ça.”

J’avais 6,710po à ce moment. Avec cet argent, je ne pouvais faire que sept épées, ce qui était également le nombre d’épées que j’étais capable de produire en une semaine.

Sept.  C’est bien que tout donne sept, non ?”

En Corée du Sud, le chiffre 7 était un symbole de chance ! Je faisais confiance à ce chiffre porte-bonheur.

Je vais y arriver d’un coup~ ! Un objet épique, un ! Héhéhéhéhé !”

Pris dans cet état d’esprit plaisant, je fredonnai en passant 20 heures sur l’épée. Et le résultat…

[Épée Longue Durable]
[Rang : Normal.]
[Durabilité : 250/250   Puissance d’attaque : 200]
[Une épée produite par un artisan de grand talent et avec du potentiel, mais qui manque d’expérience et de renommée.]
[Conditions d’utilisation : niveau 160 ou plus. Plus de 950 points en force. Maîtrise de l’épée intermédiaire.]
[Poids : 600]

… Qui a dit que sept était un chiffre porte-bonheur ? Urgh, je veux le tuer.”

Et une tentative de gâchée, une. Dans cette situation, il était normal d’avoir envie d’injurier le système, mais ça ne me rendrait pas la valeur des matériaux. Je traînai les pieds vers Khan en tremblant de colère.

À combien ça se vendra ?”

Le vieil homme observa l’épée un long moment avant de répondre prudemment : “Autour de 800 pièces d’or.”

Q-quoi ?”

Je manquai de l’attraper par le col. J’avais utilisé 950po en matériaux, mais l’épée ne valait que 800po ? C’est quoi ce merdier ?!

Une épée pareille avec de telles conditions d’utilisation ne se vendra pas bien, et c’est pourquoi…”

Le vieux forgeron élabora.

En résumé : un objet niveau 160 allait avoir de meilleures performances de base qu’un objet niveau 120. Les objets de rang normal n’avaient aucune option, tandis que les objets rares en avaient une petite. En fonction des options, un objet 120 rare surclassait souvent un objet normal niveau 120, et c’est pourquoi leurs prix ne différaient que peu.

Les gens fortunés achèteraient davantage un objet 120 rare qu’un objet 160 normal.

En d’autres termes, débarrasse-toi des objets normaux…”

Khan me réconforta : “Cela dit, ta pièce est bonne même si elle a un rang aussi bas, alors tu ne vas pas perdre grand-chose dessus. Tire-en un peu de réconfort.”

Du réconfort… Ah, quel gâchis.

Je ne pouvais plus faire que six épées, mais en prenant en compte le fait que j’avais une chance sur trois d’avoir un objet épique, j’avais encore une chance de réussir la quête.

Bon sang, cette fois, ça va marcher !”

Je me concentrai énormément et tentai de faire la meilleure épée possible.

20 heures plus tard, je terminai la seconde épée.

[Épée Longue Durable]
[Rang : Normal.]
[Durabilité : 250/250   Puissance d’attaque : 200]
[Une épée produite par un artisan de grand talent et avec du potentiel, mais qui manque d’expérience et de renommée.]
[Conditions d’utilisation : niveau 160 ou plus. Plus de 950 points en force. Maîtrise de l’épée intermédiaire.]
[Poids : 600]

Oh ce jeu de #@!$%~!  Ces @#$:)  d’opérateurs ! Bâtards ! Ils manipulent cette $!@# ! Non, pourquoi faites-vous ça ?”

Khan m’apporta une tasse de thé chaude. “Sois fort. Tout le monde fait fasse à des épreuves, et si tu parviens à la surmonter…”

Ah, ne me parle pas ! Je suis trop contrarié, là.”

……”

Je sortis de la forge de Khan en courant et hurla vers le ciel. “Ces foutus opérateurs ! Je vous dénoncerai au Centre des Droits du Consommateur si vous manipulez les probabilités ! Bande de #$@!# !”

J’avais utilisé les meilleurs matériaux, j’avais fait de mon mieux durant la production alors si les opérateurs avaient eu un minimum de conscience, je n’aurais pas obtenu un rang normal ! Ainsi convaincu, je commençai la troisième épée.

Ttang ! Ttang ! Ttang !

Je martelai le métal continuellement alors que j’avais à peine dormi ces derniers jours. Mes épaules me lançaient, mais je ne cessai pas de marteler pour autant. C’était une question de fierté. J’avais le titre de Forgeron Légendaire, alors je ne pouvais pas continuer à produire des objets normaux. J’allais échapper aux manipulations des opérateurs et créer un objet épique.

… Il y a peu de temps encore, mon but était de créer un objet unique ou légendaire, mais à présent, je voulais juste obtenir un objet épique. Que pouvais-je y faire ? La réalité était brutale, alors il fallait bien que je m’en contente.

C’était l’heure du dîner, mais je n’avais aucun appétit. Je ne savais même pas si le riz entrait dans ma bouche ou mon nez.

Ma mère s’inquiéta à mon sujet et me demanda, déconcertée : “Dis Youngwoo, quelque chose ne va pas ?J’ai fait mijoter ces côtes braisées un long moment, alors pourquoi suces-tu cet os depuis cinq minutes ?”

Une personne pathétique comme moi ne mérite pas de manger de la viande…”

Une journée et demie s’était écoulée dans la réalité, tandis que six jours s’étaient passés dans Satisfy. Durant ce temps, j’avais produit six épées : 3 normales, 1 rare et 2 épiques. Je ne pouvais à présent plus faire qu’une seule épée, mais je n’avais que deux épées épiques.

Je suis ruiné…Ruiné…

En passant 20 heures à produire un objet, j’avais une chance sur trois d’avoir un objet épique ; en d’autres termes, j’avais bien peu de chances de produire une dernière épée de ce rang.

Ma quête ‘Affaires avec l’Administateur’ allait bientôt être détruire.

J’ai une classe légendaire, mais je ne peux même pas faire d’objet épique… Je suis vraiment un mec pathétique qui ne mérite pas de manger.

Sehee, frustrée, plaça une côte braisée au sommet de mon bol de riz.

Ça n’a rien de nouveau. N’as-tu pas été toujours pathétique, Oppa ? Pourquoi cette apathie soudaine ? J’ignore quelles difficultés tu rencontres ces derniers jours, mais ta seule qualité est de ne jamais savoir abandonner, n’est-ce pas ? Quand tu étais en sixième au collège, tu avais réussi à retenir le nom de tout le monde, du CP à la sixième, alors ne sois pas frustré cette fois et sois patient. Tu parviendras certainement à surmonter ces difficultés, Oppa.”

Son discours me colla la chair de poule, tant il était différent de ce qu’elle disait normalement. “S-Sehee… Tu as mangé quelque chose qu’il ne fallait pas ?” Je demandai à ma mère. “Mère, peut-être que quelque chose cloche avec ces côtes braisées. C’est de la viande de boeuf ? Ça vient d’une bête atteinte de la maladie de la vache folle ?”

Ce sont des côtes de porc !”

Ppak !

Sehee se saisit de la côte qu’elle m’avait donnée et me la jeta au visage. La viande glissa le long de ma joue tandis que je me demandai sérieusement pourquoi je me faisais frapper à chaque fois que je mangeais avec eux ? Pourquoi ma famille me traitait-elle pire qu’un chien ?

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

OG Chapitre 59
OG Chapitre 61

6 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  3. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre !
    Il fallait bien que sa poisse légendaire revienne ^^. Ben oui ! On a l’habitude maintenant avec Grid : quand quelque chose de bien lui arrive, la poisse n’est jamais très loin XD !!!
    Et honnêtement, il n’est vraiment pas malin non plus ^^”. Sa sœur tente tant bien que mal de le réconforter et lui se dit que quelque chose ne va pas. Il s’étonne après que sa sœur s’énerve ^^.

    Répondre
  4. PoloZore

    Merci pour le chapitre =)

    Répondre
  5. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com