OG Chapitre 61

OG Chapitre 60
OG Chapitre 62

Et voilà un autre petit OG des familles, avec un cliffhanger qui vous fera vous en demander encore !

 

 

Chapitre 61

 

Je retournai directement dans ma chambre une fois le repas terminé et entrai dans la capsule pour me connecter à Satisfy.

Khan m’accueillit : “Tu as bien dormi ? Tes soucis se sont envolés, à présent ?”

Vieux Khan, j’ai décidé de tout laisser tomber.”

Hein ? Comment ça ?”

Je vais vider mon esprit et abandonner mon obsession. De toute façon, les articles que j’ai promis avec ma pauvre technique ne méritent pas d’être livrés au château. J’ai beau faire de mon mieux, ça ne sert à rien.”

Mais non, que dis-tu voyons ? Comment le Descendant de Pagma peut-il dire une chose pareille ?” Le vieil homme était vraiment furieux. Peut-être que des lamentations pareilles étaient acceptables de la part d’un forgeron normal, mais elles ne l’étaient pas de la part d’une personne aussi talentueuse que moi.

Je l’ignorai et me tins devant la fournaise pour commencer la septième et dernière épée.

Je ne vais plus m’obséder du résultat.

Le résultat allait être aléatoire, quels que soient les efforts que je fasse, de toute façon. Cela dit, j’avais beau le savoir, je fus tout de même assez stupide pour choisir les meilleurs matériaux et me dévouer à la production. Contrairement aux fois précédentes, je travaillai en silence sans me soucier du résultat. Je laissai tout le savoir et l’expérience que j’avais accumulée jusque-là guider mon corps durant mon ouvrage.

L’aube approchait quand l’épée commença à briller. Je ne m’étais même pas aperçu qu’on était bientôt le matin tant j’étais concentré.

C’est alors qu’une fenêtre de notification apparut.

[Il reste deux heures avant la date butoir de la quête ‘Affaires avec l’Administrateur (1)’. Veuillez la terminer d’ici la fin de ces deux heures.]

J’allais voir un ‘quête échouée’ dans deux heures, donc… C’était comme ci la notification n’était apparue que pour se payer ma tête.

Après un certain temps, l’épée fut achevée.

[Épée du dépassement de soi]
[Rang : légendaire]
[Durabilité : 365/365   Puissance d’attaque : 356   Vitesse d’attaque : +6%   Taux d’attaque et de défense : +10]
[ * Causera +200 dégâts durant chaque attaque.]
[ * Le sort ‘dépassement parfait de soi’ sera généré.]
[ Une épée produite par un artisan de grand talent et avec du potentiel, mais qui manque d’expérience et de renommée. Il a abandonné tous ses désirs et écarté toute pensée pour se concentrer sur son oeuvre.]
[L’artisan ne le réalise pas lui-même, mais il a produit une épée qui n’existait nulle part dans ce monde auparavant.]
[Conditions d’utilisation : niveau 160 et plus. Plus de 950 points en force. Maître avancée de l’épée niveau 2 et plus.]
[Poids : 400]

[Vous avez produit un objet légendaire, alors toutes vos stats ont été augmentées de +25 de façon permanente, et votre réputation à travers le continent a augmenté de +1,000.]
[Vous avez obtenu le titre de ‘Seul producteur d’objet légendaire’.]

Le titre que j’avais reçu en produisant la dague unique était ‘Premier producteur d’objet unique’, mais dans le cas du légendaire, le mot utilisé était ‘seul’. Créer un objet légendaire dans Satisfy me rappela que j’étais le seul Descendant de Pagma.

……”

Je jetai un oeil à Khan et vérifiai qu’il était bien accroupi dans un coin de la forge. Je m’étais énervé contre lui à chaque fois que je n’étais pas parvenu à obtenir le résultat que je voulais cette semaine et malgré tout, le vieil homme avait continué de me donner des conseils et de m’encourager.

Le pauvre avait dû éprouver beaucoup de chagrin. Il avait l’air si seul… Il devait me prendre pour un type mauvais ; peut-être même qu’il reconsidérait sérieusement sa décision de me transmettre la forge.

Je m’approchai doucement de lui. Ses épaules étaient tendues à cause de son labeur quotidien répété.

Vieux Khan, je suis désolé d’avoir été aussi désagréable cette semaine. Je t’ai causé beaucoup de soucis, non ? Je ne vais plus te laisser te sentir seul.”

G-Grid ?” Mes paroles laissèrent le vieillard perplexe. Il me dit même ces mots étranges : “Tu ne veux tout de même pas… ? Tu prévois de te jeter dans une rivière après avoir produit une épée de bas rang ? Hein ?”

Réagissait-il de la sorte parce qu’il avait déjà perdu un fils ?Je fis taire ses cris désespérés en lui montrant l’épée.

Comment pourrais-je faire une chose pareille ? Regarde ça, maintenant.”

Heok !” Khan trembla. “C’est… C’est un chef-d’oeuvre… ! *T-tousse !*”

Hé ! Vieux Khan ! Vieux Khan !”

Il était trop surpris ! Le vieil homme s’effondra en luttant pour respirer.

Non ! Ne meurs pas ! Tu ne peux pas mourir !”

Il était celui qui m’avait donné ma quête de classe, que je n’avais d’ailleurs même pas commencé. J’allais probablement mettre énormément de temps à l’accomplir alors d’ici là, il devait vivre.

Merde !”

Je soulevai Khan et me précipita à la clinique. Au bout d’un, moment, le docteur finit de l’examiner et rit : “Ne vous inquiétez pas, c’est juste dû à un choc passager. Il n’aura aucune séquelle dans le futur.”

V-vraiment ?”

Vraiment, alors soyez tranquille et cessez de pleurer.”

Q-quoi ? Qui pleuire ?”

Le médecin sourit silencieusement.

Kuk… !”

Je sortis de la clinique, honteux, et courus vers le château.

Bordel ! C’était quoi ces conneries ? Je pleurais, moi ? Ha ! N’importe quoi ! Qui pleurerait à cause d’un PNJ !”

J’étais totalement confiant, car j’avais deux épées épiques et une épée légendaire dans mon inventaire.

***

Château de Winston

Les 1,000 soldats et 8 chevaliers avaient été vaincus par le temple de Yatan et étaient rentrés avec près de 400 blessés. Irène n’arrivait pas à y croire. “Comment est-ce arrivé ? On m’avait dit qu’il n’y avait que 150 ennemis. D’accord, les fidèles de Yatan sont forts, mais cette défaite est absurde !”

Le capitaine des chevaliers de la Dame, Phénix, expliqua avec une expression désolée : “D’après le rapport, il y avait une personne terrible parmi les adeptes. Même nos chevaliers ne faisaient pas le poids…”

Ne me dites pas que…?”

Le capitaine opina du chef.

C’est bien ça. Peut-être qu’il… Non, qu’elle est un des fameux Sept Serviteurs.”

La rumeur disait que l’Église de Yatan avait sept serviteurs, des fidèles qui avaient reçu la faveur de leur dieu et dont la puissance transcendait celle des humains.

Mais pourquoi une personne aussi importante serait ici… ?”

Les nobles participant à la réunion furent tous terrifiés.

Si un des Sept Serviteurs est présent, alors l’enfer pourrait s’abattre sur Winston !”

Nous devrions contacter le Comte Steim sur-le-champ… !”

En revanche, Irène était calme. Elle ignora les nobles et s’adressa à Phénix. “Nombre de rumeurs à propos des Sept Serviteurs sont exagérées, n’est-ce pas ? S’ils étaient aussi puissants qu’on le prétend, alors les temples n’auraient pas été anéantis.”

Le capitaine approuva. “En effet, les Sept Serviteurs ne sont pas aussi forts que tout le monde le pense.”

Irène toucha l’anneau bleu. “Nous infligerions un coup dévastateur à l’Église de Yatan si nous tuions un des Sept Serviteurs de nos propres mains. Et ça honorerait l’âme de Doran.”

Quoi… ?”

Les nobles tentèrent de protester contre sa décision de se battre et à ce moment, la porte de la salle de conférence s’ouvrit sur un majordome affolé qui entra en courant.

Administrateur ! Ma Dame ! Il y a quelque chose que vous devriez tous les deux voir !”

Quelle urgence pouvait-il y avoir pour qu’il interrompe la réunion entre la Dame et les nobles ? Tout le monde se leva précipitamment de son siège et suivit le majordome.

Un jeune homme aux cheveux noirs se tenait devant la fontaine somptueuse des jardins du château. Il la couva d’un regard sérieux, puis il plongea tout à coup dedans comme un chat sur sa proie.

… Qui est-ce… ? Et que fait-il ?”

L’administrateur répondit à la question d’Irène : “Ce jeune homme est le forgeron Grid, qui a créé les meilleures pièces de ces dernières enchères. Cependant, j’ignore ce qu’il fait… Pourquoi nage-t-il dans la fontaine ?”

Il se tourna vers le majordome, qui avait l’air perplexe : “J’ai essayé de le guider jusqu’à la salle d’accueil, mais il est resté ici parce qu’il voulait rester davantage dans le jardin. C’est tout ce que je sais, j’ignore pourquoi il nage dans la fontaine.”

Le jeune homme en question émergea alors de l’eau.

Puah ! C’est vraiment de l’or !” Il tenait une pièce d’or en main, qu’il embrassa ensuite joyeusement sans se soucier de ses habits trempés. Il se mit alors à pleurer. “Je n’aurais jamais cru que je ne ramasserais jamais une pièce un jour… ! Bwahahah ! C’est la première fois de ma vie que j’ai de la chance !”

Phénix le regarda et fronça les sourcils. “C’est… Je pense que c’est la pièce d’or que j’ai perdu il y a quelques jours…”

……”

Irène ignora le capitaine et demanda au majordome : “Pourquoi nous avez-vous amenés ici aussi urgemment ?”

Le serviteur prit une grande inspiration, puis il lui répondit prudemment : “Il a dit qu’il était venu livrer trois épées à l’administrateur, mais… Ces armes sont d’un niveau incroyable, même pour un humble roturier comme moi. Ma Dame, vous devriez les inspecter vous-même… *tousse* Je suis désolé, j’étais si excité que j’ai grossièrement interrompu votre réunion. J’accepterai n’importe quelle punition.”

Hmm…”

Le majordome faisait preuve d’humilité, mais il fallait être polyvalent pour devenir le factotum du château. Il avait un excellent discernement, et il était toujours d’un calme olympien. Quelles merveilles devaient être ces épées pour l’exciter autant ?

Tout le monde marcha vers Grid, plein d’anticipation. Le forgeron remarqua le groupe et salua l’administrateur. “Bonjour, monsieur.”

Ce dernier le salua en retour : “La politesse demande à ce que vous saluiez la Dame d’abord.”

La Dame ?” Le jeune homme détailla le groupe et trouva Irène.

j’ai entendu dire que la nouvelle Dame était une vierge jeune et belle.

Il s’inclina ensuite vers elle : “C’est un honneur que de vous rencontrer.”

Enchantée de vous rencontrer.”

Les habitants de Winston disaient que Grid travaillait dur pour eux, et il était prévu qu’Irène lui attribue une récompense. Cependant, elle avait repoussé la cérémonie en découvrant le temple de Yatan mais comme elle voulait bien faire les choses, elle avait prévu de la lui remettre en le voyant aujourd’hui.

Cela dit, récompenser le jeune forgeron sortit complètement de sa tête en voyant les épées. Elle était si surprise qu’elle ne pouvait penser à ces frivolités. Pourquoi était-elle aussi surprise ? Parce que…

Ce sont les trois épées que j’ai produites.”

…Heok !”

Tout le monde fut surpris, le majordome y comprit, et ce bien qu’il les ait déjà vues.

Ces armes étaient simplement aussi bonnes que ça. Deux des trois épées étaient inhabituelles, mais la dernière était tout bonnement incomparable.

Phénix hurla s’écria : “C’est une épée comme on en voit tous les 100 ans !”

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

OG Chapitre 60
OG Chapitre 62

10 Commentaires

  1. Cèlen

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  2. Maitrezang

    Haaaaaa la suite snnniffgfggf
    Je crois que j ai un choc moi aussi….
    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  3. tang san

    et bha voila ! nous sommes fier de toi Grid, avec un peu de chance tu aura même la bague de Doran ahahaha

    Merci pour le chapitre et pour le travaille effectué au quotidien.

    Répondre
  4. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    T’as chance va remonter grid =D

    Répondre
  5. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre
    Pour une fois que ça ce passe bien pour lui ça en devient presque suspect.

    Répondre
  6. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre.
    Il faut savoir lâché prise de temps à autre pour mieux avancer.

    Répondre
  8. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre !
    C’est tout Grid ça que de plonger dans une fontaine pour récupérer une simple pièce d’or et qui, en plus, appartient à un des chevaliers ^^. Il a tellement été dans une situation de merde que la moindre petite piécette est un trésor pour lui XD.
    Sinon ouais ! Le chapitre qui se fini sur un beau cliffhanger. C’est trop pour être vrai. La poisse va sûrement lui revenir en pleine gueule ^^.

    Répondre
  9. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  10. Magy

    Phénix hurla s’écria : “C’est une épée comme on en voit tous les 100 ans !”
    Y a un verbe en trop, je pense.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com