BTTH Chapitre 492

BTTH Chapitre 491
BTTH Chapitre 493

Et voilà le premier des deux BTTH du jour ! Bonne lecture 😀

 

 

Chapitre 492 – Liu Qing à la lance de tyran

 

Xiao Yan sortit de la Tour et observa la nature verdoyante au-dehors. Les rayons chaleureux du soleil le caressèrent de leur chaleur, lui donnant l’impressionnant d’avoir été séparé du monde jusque-là. Il haussa les épaules et rit amèrement, ne s’attendant pas à être aussi sensible avec cette retraite de même pas un mois.

Comme la lourde règle de fer était devenue son symbole à ce moment, il ne la portait pas souvent afin d’éviter les problèmes. Certes, ne pas la porter aller affecter son entraînement, mais ça lui permettait d’avoir bien moins à se soucier.

Il remonta la route pendant près d’une demie-heure et arriva à la zone résidentielle des nouveaux étudiants de la ‘secte du Roc’. Il observa les gardes se tenant à l’entrée, droit comme des I, et les félicita intérieurement. Comme Xun’Er le lui avait dit, la secte changeait vraiment au point d’en être méconnaissable. L’aura des gardes lui permit de déterminer qu’ils étaient probablement tous au pic du rang de Dou Shi, ce qui prouvait clairement que nombre de ses membres étaient allés s’entraîner dans la Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste durant ce mois. De plus, ils avaient l’air d’en avoir bien profité.

Le jeune homme marcha lentement jusqu’à l’entrée et fut reconnu par les quelques sentinelles qui, d’abord surprises, se réjouirent de son retour. Lorsqu’il fut plus près, ils crièrent à l’unisson et à pleins poumons : “Chef !”

Leurs voix claires attirèrent l’attention des badauds allante et venante. Leur chef leur répondit par un sourire sot, approcha davantage et tapota l’épaule de l’un d’entre eux et reprit sa marche nonchalante vers leurs quartiers, laissant l’heureux garde abasourdi d’avoir reçu ses faveurs.

Ce dernier se mit à sourire en regardant l’adolescent encore partiellement visible de dos : “Hé hé, la puissance du Chef a beaucoup avancé durant ce mois d’absence. On dirait que notre secte du Roc va très vite voir un Dou Ling apparaître dans ses rangs et quand ça arrivera, nous n’aurons plus à nous préoccuper de qui que ce soit avant d’agir.”

Pfeu, de qui le chef a peur, hein ? Vous êtes tous allé vous entraîner dans la Tour, alors ne me dites pas que vous n’avez pas entendu parler de cet incident. Hé hé, il a terrifié un Dou Ling quatre étoiles au point qu’il abandonne le combat en un coup ! Combien d’étudiants de l’académie interne peuvent réaliser une telle prouesse ?”

J’ai aussi entendu parler de ça. Ha ha, maintenant plus personne n’osera nous prendre de haut en apprenant que nous sommes de la secte du Roc, à la Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste. Et tout ça principalement grâce au Chef !”

Le jeune alchimiste ne pouvait naturellement pas entendre les bavardages des gardes. Cependant, depuis son entrée dans la zone résidentielle des nouveaux, les quelques membres de sa secte qu’il avait croisés jusque-là furent surpris de le voir et s’écartèrent immédiatement de son passage. Ils le regardèrent passer avec le regard brillant de respect et de peur, tandis que lui commença à éprouver quelques doutes.

Il retourna dans le petit pavillon qui leur tenait de maison, et découvrit en entrant que Xun’Er, Hu Jia et Wu Hao étaient présents. Contre toute attente, même Lin Yan était là.

Xun’Er fut la première à s’apercevoir de son retour, mais ce fut Lin Yan qui réagit le plus intensément à son arrivée. On put le voir sauter de sa chaise comme un lapin et rejoindre son chef à la vitesse de l’éclair. Il lui attrapa ensuite les manches, sous son regard éberlué, et le gronda frénétiquement. “Tu es enfin de retour, petit bonhomme. Dépêche-toi, je n’ai plu du tout de pilule d’esprit de glace et le liquide d’esprit froid lavant la moëlle. Ça fait déjà trois-quatre jours que je t’attends. Tu ne serais pas revenu aujourd’hui que je serais allé à la Tour te chercher.”

Xiao Yan dut tirer de toutes ses forces pour récupérer ses manches. Il dit ensuite en roulant des yeux : “Pourquoi es-tu aussi pressé ? Tu ne vas pas mourir juste parce que le poison n’est pas expulsé pendant un jour ou deux…”

Il ignora ensuite Lin Yan et alla s’asseoir sur une chaise avant de sourire à Xun’Er et aux deux autres. “Alors, comment ça va ? Y a-t-il eu le moindre problème à la secte du Roc récemment ? Ce Gang Blanc n’a rien fait, n’est-ce pas ?”

Ah, au début, quelques membres nous ont dit avoir rencontré des membres du Gang Blanc, venus leur chercher des noises à la Tour d’entraînement, durant les deux premiers jours de ta retraite. Cependant, grâce à ton récent coup d’éclat dans la Tour, le Gang Blanc n’ose plus être aussi présomptueux et évite ce genre d’agressions. Je pense que ta force de dissuasion a fait effet.”

Xun’Er versa personnellement une tasse de thé chaude à son aimé et sourit : “De plus, un grand nombre d’élèves plus âgés, jusque-là libres de toute attache, sont venus nous trouver dans le but de rejoindre notre secte. Après quelques évaluations, nous en avons accepté et à présent, la secte est vingt-cinq pour cent plus grande qu’avant ton départ en isolation. Et ces seniors ne sont pas faibles : la plupart d’entre eux sont même des Da Dou Shis.”

Oh ?”

Le jeune homme était surpris de l’entendre. Un sourire stupéfait aussitôt sur ses lèvres : “Je ne me suis servi de cette histoire avec Lei Na pour lancer un avertissement afin que personne ne me dérange durant mon entraînement. Je ne m’attendais pas du tout à ce qu’on en profite autant…”

À présent que l’adolescent était de retour, Lin Yan était beaucoup plus calme. Il traversa la salle et rit froidement : “Heï, effectivement on en profite, mais ça nous coûte aussi pas mal. Lei Na est à présent chauve par ta faute, et il grince maintenant des dents à ta seule mention. De plus, tu as même offensé Liu Fei, cette fille qui a tous dans les seins et rien dans la caboche. De base, ce n’est rien de l’offenser, mais n’oublier pas quel genre de personne son cousin plus âgé est. Liu Qing, à la Lance de Tyran ; un nom bien connu au sein de l’académie. Hé hé, s’il veut représenter Liu Fei, alors peut-être que même ton lotus de feu bicolore ne pourra rien contre sa ‘lance scindant la montagne’.”

Le jeune alchimiste ne put s’empêcher de froncer les sourcils et de demander : “Il est fort à ce point ?”

Lin Yan s’enfonça dans sa chaise, trop feignant pour répondre, et il renvoya la balle à Wu Hao : “Demanda à Wu Hao. Il s’est fréquemment rendu à l’Arène, ces derniers temps. Il devrait avoir une certaine compréhension de Liu Qing.”

Wu Hao secoua la tête d’un air désarmé sous le regard de son chef. Il réfléchit un moment et dit : “Liu Qing à la Lance de Tyran est un des experts du top 10 du Classement des Puissants. On peut compter d’étudiants de l’académie étant parvenue à le vaincre sur les doigts d’une main, et il est un des rares puissants experts à avoir obtenu huit victoires consécutives. Beaucoup de gens le révèrent.”

Xiao Yan opina silencieusement du chef en buvant une gorgée de thé. Wu Hao, avec sa puissance, perdait tout de même plus de matchs qu’il n’en gagnait dans cette Arène regorgeant d’artistes martiaux très forts. Par conséquent, il put vaguement deviner à quel point il était difficile d’obtenir huit victoires consécutives… Ce Liu Qing semblait effectivement être quelqu’un d’extrêmement difficile à affronter.

Rassure-toi, cela dit, ce type n’aura pas le temps de représenter sa petite cousine pour le moment. Dans six mois se tiendra la grande compétition de l’académie interne, qui n’a lieu qu’une fois tous les cinq ans, et il s’y prépare actuellement à huis clos. Lorsqu’il lui arrive de sortir de la Tour, ce n’est que pour exercer ses techniques de Dou dans l’Arène, alors il ne viendra pas te chercher des crosses avant la fin de la compétition. Après ça, cela dit… hé hé, c’est difficile à dire.” Dit Lin Yan avec un sourire jubilatoire.

La grande compétition de l’académie interne ?” Répéta le jeune homme surpris en fronçant les sourcils. “On a un tournoi pareil ? Pourquoi n’en ai-je jamais entendu parler auparavant ?”

Parce qu’elle ne te concerne pas… C’est une compétition entre les experts du Classement des Puissants ; les gens ordinaires ne peuvent qu’en être spectateurs, et c’est pourquoi vous ne méritez pas d’en entendre parler.” Lin Yan sourit et dit : “On peut mériter d’être choisi pour devenir un Doyen tant qu’on peut entrer dans le top dix de la compétition et de plus, on peut même obtenir le droit d’avoir la chance d’entrer au neuvième niveau et de se faire façonner par la source de la Flamme au Cœur de la Météorite !”

Sais-tu ce qu’est la source de la Flamme au Cœur de la Météorite ? Grossièrement, si une personne devait se faire façonner par la source de la Flamme au Cœur de la Météorite, elle obtiendrait un laissez-passer la menant droit au niveau de Dou Wang, pourvu qu’elle n’ait pas une poisse abominable. Tu comprends si j’explique comme ça ?”

Un laissez-passer direct au niveau de Dou Wang ?” Les regards de Hu Jia et Wu Hao s’embrasèrent aussitôt. Le niveau de Dou Wang était en gros un moment charnière dans l’entraînement du Dou QI, un point s’opposant presque aux cieux. D’innombrables personnes douées à l’entraînement se retrouvaient coincées au pic du rang de Dou Ling, incapable de faire ce dernier pas depuis longtemps.

Contrairement à eux deux, Xiao Yan se concentra sur autre chose : “La source de la Flamme au Cœur de la Météorite ?” Se pouvait-il qu’il désigne… Le corps original de la Flamme ?

La tasse entre ses mains trembla légèrement, et il renversa un peu de thé. Il étouffa de force le choc qu’il éprouvait en posant lentement la tasse sur la table, puis il leva la tête et demanda à Lin Yan : “Quelles conditions faut-il remplir pour entrer au neuvième niveau ?”

Oublie tout espoir d’y entrer.” Lin Yan roula des yeux et répondit à voix basse : “En gros, il est impossible aux étudiants de descendre au neuvième ou au dixième niveau. Seuls les Doyens de l’Académie ont le droit, et c’est pourquoi la plupart des types qui peuvent être diplômés et partir préfèrent rester dans le but d’en devenir un. Ainsi… Ils peuvent rapidement toucher la barrière vers le rang de Dou Huang.”

Dou Huang…” Xiao Yan soupira doucement. Il échangea un regard avec Wu Hao, assis à côté de lui, et remarqua la stupeur dans son regard. Un Dou Huang était capable de devenir une figure d’autorité imposante dans un groupe, même à travers tout le continent. Ils ne s’attendaient pas à ce que certains élèves de l’académie interne soient aussi ambitieux.

Cette grande compétition… Seuls ceux faisant partie du Classement des Puissants peuvent y participer ?” Demanda-t-il à voix basse en tapotant doucement du doigt sur la table.

Lin Yan répondit franchement : “De fait. Après tout, on ne peut pas s’attendre à ce que certains des nouveaux étudiants qui ne sont là que depuis peu soient capables d’être potentiellement choisis pour devenir des doyens, pas vrai ?” Il semblait avoir oublié que les quatre personnes face à lui étaient des novices, entrés dans l’académie interne il y a deux mois à peine.

Le jeune alchimiste ne put que secouer la tête devant la langue perfide de ce type. Il leva légèrement la tête et observa le plafond, une étincelle vacillant dans le regard. Peut-être était-ce… Une opportunité.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 491
BTTH Chapitre 493

5 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. eLoElO

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Cailloux

    Merci pour tes traductions !

    Répondre
  5. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com