MWLU : Chapitre 157

MWLU : Chapitre 156
MWLU : Chapitre 158
〈 157. Tension (1) 〉

 

Enveloppée dans un épais manteau de ténèbres sous le regard froid de la pleine lune, Kim Yu-Rin était assise sur l’un des bancs dans le Parc du Monstre. Les yeux fermés, elle était comme dans un état de profonde introspection.

Sae-Jin respirait bruyamment en arrivant près d’elle.

« Je suis déçue. »

Avant qu’il ne puisse s’approcher plus près, elle lui balança cette simple phrase au visage. Il se gratta la tête tout en baissant les yeux.

« …Sérieusement. Oui, c’était quelque peu étrange, bien sûr, comment un Orque peut-il ressembler autant à un humain ? Ah, maintenant que j’y pense, je peux clairement faire le rapprochement entre ses caractéristiques physiques et les tiennes. »

Sa réaction était complètement au-delà du champ de ce à quoi s’attendait Sae-Jin. Même si ce ne devait pas être au point de tout saccager, il était sûr qu’elle allait au moins être en colère contre lui.

Mais non, ce qu’elle montrait n’était en rien empreint de la rage de s’être fait mener en bateau, pas plus que de la tristesse de découvrir que le Héros Orque n’était pas réel ; elle était pleine d’une autodérision parfaitement inattendue. Et cette réaction fit monter un sentiment de culpabilité du fond de la poitrine de Sae-Jin, plus que n’importe laquelle.

Il s’installa à l’autre bout du banc sur lequel Kim Yu-Rin était assise. Elle fixait maintenant la pleine lune qui pendait dans le ciel nocturne et continua à parler.

« Non, depuis le début, un Orque, qui est supposé posséder le Q.I. d’un caillou mais qui apprend à parler était une notion stupide. J’aurais dû réaliser immédiatement qu’il y avait quelque chose qui ne collait pas… Tout ça à cause de ce Gobelin… »

Après avoir entendu ce soudain changement de sujet, Sae-Jin trembla visiblement.

Ce Gobelin.

Sans aucun doute, elle parlait de cette histoire qui datait des débuts de son aventure…

« Ah, c’est vrai. Maître de Guilde, savais-tu que les Gobelins pouvaient vraiment apprendre à parler, eux ? »

« L… Les Gobelins, tu dis ? »

« Oui. Bon, ils sont les plus petits des Monstres, après tout. Alors parmi les plus malins d’entre eux, celui avec le cerveau le plus abouti peut apprendre à parler Coréen. Je te le garantis. Mais c’était mon erreur de penser qu’un Orque mutant pouvait faire de même. Alors je ne suis définitivement pas une idiote pour l’avoir cru, n’est-ce pas ? Même d’autres personnes ayant eu les mêmes expériences que moi auraient pensé de même. »

Sae-Jin, incapable de répondre, se figea en l’écoutant parler. Ses gestes devinrent rapidement très étranges et sa respiration s’accéléra de façon suspecte.

« Pourquoi réagis-tu de la sorte ? C’est la vérité. Je l’ai vécu moi-même. »

« ……… »

Sae-Jin ne répondit toujours pas, parce qu’il ne savait toujours pas quoi dire. Il se sentait déjà tellement, tellement désolé de tout ce qu’il avait fait et il venait de réaliser qu’il ne pouvait décidément pas lui raconter un autre bobard. Plus maintenant.

Mais elle finit par interpréter son silence de la mauvaise manière et lui montra à quel point elle était frustrée.

« Tu ne me crois pas… Hah, c’est réglo. Oublie ça. Ce serait bien plus étrange de me croire, de toute façon. »

« Non. Je te crois. »

Il lui répondit le plus résolument du monde tout en la fixant dans le fond des yeux. Voyant cet enthousiasme soudain, Kim Yu-Rin rougit légèrement.

« Oh, uh, merci de me croire, mais… »

« Le truc, c’est que ce Gobelin, c’était également moi. »

« ……………Eh ? »

Cette fois, ce fut son tour de ne plus esquisser un geste. La bouche à moitié ouverte et les yeux larges comme des soucoupes.

S’imaginant qu’elle ne le croyait peut-être pas, Sae-Jin enfonça le dernier clou dans ce cercueil bien particulier.

« Ton cadeau, je l’ai d’ailleurs reçu. Cet anneau possédait une valeur sacrément élevée… »

« Uh… »

Elle chuta dans un tourbillon mental pendant un bref instant ; un anneau comme cadeau. Un anneau donné en tant que cadeau, l’Anneau de la Promesse ; c’était une chose que seule elle savait.

Non. Elle… et le Gobelin.

« Mm. Alors c’était toi. »

Plop.

Elle marmonna une conclusion plutôt inattendue elle aussi avant de s’écrouler sous le choc. En réalité, l’épuisement physique du combat suivi de deux révélations complètement tonitruantes pour son esprit furent de top.

« Que… ?! Yu-Rin ?! Pourquoi ?! »

Quelque peu choqué par ce nouveau développement, Sae-Jin utilisa rapidement une magie de soin sur la pauvre Kim Yu-Rin. Mais comme elle ne reprenait pas connaissance, il la transporta rapidement vers l’hôpital le plus proche.

 

***

 

Après avoir laissé Kim Yu-Rin se faire admettre à l’hôpital, Sae-Jin revint à la Guilde afin de dénouer les relations ambigües qui s’étaient créées entre certains membres. Suite à ça, il rentra enfin chez lui.

Il était déjà 5 h de l’après-midi.

Comme Yu Sae-Jung était occupée avec tout ce qui concernait la nouvelle Tour de Sorciers, elle devait fréquemment découcher et la maison était à ce moment totalement vide pour la première fois depuis longtemps.

« Uh-whew… »

Il s’enfonça dans le canapé tout en soupirant longuement à cause de toute cette fatigue accumulée. Quelque part, il se sentait vide et absent. La mission était terminée, c’était un succès autant que faire se pouvait et un énervement extrême enveloppait son corps pour une raison obscure. Pensant qu’il devait simplement se sentir seul, il alluma la télé. Avec un timing parfait, le visage de sa dulcinée emplit l’écran.

– Quand prévoyez-vous de vendre des actions au public ?

– Des actions ? Mais… Y a-t-il vraiment besoin de faire ça ? Après tout, notre Tour est auto-suffisante et n’a aucun intérêt à recourir à l’aide financière du public.

C’était un entretien sur une chaîne d’informations, et Yu Sae-Jung était très confiante en expliquant les choses.

La voyant à l’écran, il finit par avoir envie de la voir pour de vrai. Alors il attrapa son téléphone et lui passa un coup de fil. Wuoong, wuoong~ Après trois sonneries, puis quatre et cinq, elle décrocha.

« Eh, Sae-Jung. Où es-tu en ce moment ? »

– Mm~miam. Moi ? Je mange avec des gens qui vont travailler pour la Tour, ouep.

Sa voir était légèrement empreinte d’un petit quelque chose… Avait-elle bu ? Sae-Jin fronça les sourcils, d’un seul coup.

« Où ? »

– Ah ? Ici ? Un restaurant de sushi.

Tandis qu’il parlait au téléphone, une autre voix, appartenant à un homme et répétant incessamment « à qui parles-tu ? » ne cessait d’interférer en fond sonore. Inconsciemment, Sae-Jin fit craquer sa nuque. Le son des os résonna clairement dans le téléphone.

« Quel restaurant de sushi ? »

– Ah, hein~ ? Oh, pourquoi m’as-tu appelé, au fait ?

« …Je me demandais où tu étais parce que j’avais envie de te voir. Alors, où es-tu ? »

– Ah, ici ? Uh… Pas si sûre…

« Tu veux te faire tuer ?! »

– Ah~eeeeh… Pardonne-moi, mais c’est un dîner concernant les affaires de la Tour. Si tu te montres ici, je vais me faire gentiment reléguer de côté, tu sais~ »

Bien entendu, il pouvait la comprendre. Mais à ce moment, ce type éhonté à côté d’elle demandant sans cesse qui était au bout du fil lui tapait sérieusement sur le système et ça n’allait pas durer bien longtemps.

« Ok, parfait. Alors active le haut-parleur. J’ai quelque chose à dire. »

– Uh…… ? Oh… C’est vraiment nécessaire maintenant… ? Je parlerai pour toi !

« Promis, ce sera court. Je ne rentre pas à la maison pour toute une semaine si tu refuses. »

– Eii… Ok, ok, parfait… C’est bon, tu es sur haut-parleur…

Sae-Jin manipula ses cordes vocales et changea légèrement sa voix. Puis, à l’attention de ces gens paresseusement assis autour de la table et se construisant une amitié solide, il balança la bombe.

« Euh-eum. Bonjour tout le monde. Ici le Sorcier de Bangbae-Dong. Actuellement, je suis avec monsieur Kim Sae-Jin. Je lui ai demandé de passer cet appel après avoir longuement discuté avec lui ; vous voyez, je prévois de publier les grimoires 27 et 28 très prochainement et je suis à la recherche de deux personnes compétentes qui pourront examiner et vérifier leur contenu parce que… parce que leur contenu sera sans doute un peu plus complexe. Y a-t-il quelqu’un parmi vous que ça pourrait intéresser ? »

Il s’arrêta là et attendit, l’espace de trois secondes.

Par « examiner les grimoires », on pouvait s’attendre à avoir son nom associé avec le Sorcier de Bangbae-Dong gratuitement. Rien que ça pouvait permettre à leur réputation de se propulser vers les nuages ; et assurément, la respiration lourde et rauque de chacun des Sorciers assis autour de la table et souhaitant saisir l’opportunité énorme qui se présentait ne faisait aucun doute.

Sae-Jin fit de son mieux pour retenir un éclat de rire et reprit sur le ton le plus sérieux :

« Si personne n’est intéressé, alors je ne peux rien y faire, je suppose. »

Instantanément, les Sorciers réagirent.

Au début, afin de prouver qu’ils possédaient les capacités nécessaires afin de surpasser leurs voisins, ils commencèrent à rapidement faire étalage de leurs cursus.

– Voyant que l’illustre Sorcier de Bangbae-Dong n’a publié que des grimoires contenant des sorts d’attaque, moi, qui ai strictement marché sur la voie de la magie d’attaque, devrais être celui qui les examinerai.

– Non, ce n’est pas correct. Les sorts d’attaque doivent être combinés avec d’autres sorts. De ce point de vue, je devrais être responsable puisque j’ai sans ployer marché sur le chemin de l’application et utilisation de nombreux types de sorts…

– Vous deux avez tous deux tort. De base, une chose aussi importante devrait être faite par quelqu’un qui possède un profond savoir et une grande compréhension académique.

– Huh, que veux-tu dire par une grande compréhension académique ? Tu utilises ce raisonnement bizarre pour une affaire aussi sérieuse ?

Ceci dit, les voix s’échauffèrent au fil de la discussion et on put rapidement entendre des cris et des protestation violentes de la part de chacun d’eux. Les assiettes volèrent, et le bruit des meubles détruits ne pouvait être plus clair.

« Huhuh. Ils combattent si bien. »

Sae-Jin profita de cette cacophonie jusqu’à ce que d’un coup, le bruit cessa d’un seul coup. Yu Sae-Jung semblait avoir quitté le restaurant en catastrophe.

– Ces mecs ont perdu la tête, merde !! À l’instant, ils étaient prêts à utiliser la magie, tu sais !!

« Hehehehe. Dans ce cas, pourquoi tu ne ramènerais pas le gagnant ici ? »

– …Tu es pourri, tu sais ? Sérieusement.

Même si son dîner avait été totalement ruiné, elle semblait quelque peu ravie de la situation.

– Au fait, publier deux grimoires en même temps, c’est vrai ? Si tu mens, je vais devenir folle de rage !

Et pour répondre à ça, Sae-Jin ricana légèrement.

« Bien sûr, puisque je l’ai dit. Ok, où es-tu, maintenant ? Je viens te chercher. »

– Oh, ouais~ Je suis à Tebudong Sashimi. Fais vite~

« J’arrive. »

Sea-Jin raccrocha et enfila son manteau ; mais alors qu’il était sur le point de partir, il entendit ce qui sortait de la télé toujours allumée.

– Une nouvelle important vient d’arriver en exclusivité. Il a été confirmé qu’une massive Super-Fissure s’est ouverte en Europe de l’Ouest. Cette Fissure est la plus grande jamais enregistrée dans les annales…

« ……Qu’est-ce qu’il se passe ? »

C’était différent de ce qu’elle avait promis. Alors il décida de contacter Bathory au travers d’un cristal de communication caché dans sa poche mais elle ne répondit pas. Revenait-elle sur sa promesse ?

Et comme l’arrière de son crâne commençait à le faire atrocement souffrir – le début d’une sacré migraine – la voix de Bathory lui parvint, fort heureusement.

Viens me voir demain. Occupée aujourd’hui.

 

*

 

Le jour suivant, Sae-Jin se rendit chez Bathory sans attendre.

« Je suis sûr que tu as déjà compris que nous avons réussi. »

« Yep. Je sais. El Las et ses chiens loyaux ont foutu un de ces bordels, si tu savais… »

Bathory faisait mine d’être détendue mais la tristesse qu’elle portait dans la voix ne pouvait pas être masquée. En plus, ses yeux fixés sur Sae-Jin ne le regardaient pas – ils observaient un lointain passé, des souvenir maintenant morts et enterrés et qui pourtant menaçaient constamment de la submerger.

« Hm ? Et qui est el Las ? »

Quand Sae-Jin lui posa la question, Bathory secoua la tête, confuse, comme si elle venait de visser de travers quelques vis dans sa tête.

« Oh, el Las ? C’est un clan. Les Bathory, les Nosferatus, les el Las. Il ne reste que ces trois-là, maintenant. »

Elle se força à sourire et continua.

« Et ta prédiction s’est avérée exacte. Ce que le Seigneur voulait, ce n’était pas revenir dans le passé, il voulait simplement effectuer un simple voyage vers une autre dimension. Apparemment, après avoir déchiffré le texte de notre ancien Tome, j’ai compris que sauter entre les dimensions et dans le temps est impossible… Pas les deux à la fois. »

« Vraiment ? Oho, étonnant, n’est-ce pas ? On dirait que je te l’avais dit. »

« Et à cause de ça, les el Las et ce qu’il reste du clan du Seigneur sont fous de rage. Je pense que le Seigneur s’imaginait fuir seul. »

« …… »

« En plus de ça, le trésor qui contrôlait l’instinct des Vampires a été perdu il y a longtemps, lorsque le Seigneur a perdu la vue. C’est… pathétique. »

Bathory cessa de parler sur ces mots. Sae-Jin n’en dit pas plus non plus.

Cependant, en venant la voir, il avait des tas de choses à dire. L’incident concernant la Fissure européenne ; le futur des Vampires qui venaient de perdre leur figure de proue ; et même tenter de la persuader de s’intégrer dans la Société.

Et Sae-Jin ne put rien prononcer face à elle.

Il ne pouvait néanmoins pas rentrer les mains vides, et il lui demanda prudemment ce qu’il en était à propos de la super Fissure.

« Nous n’avons rien à voir avec ça. »

« …Quoi ? Vraiment ? »

« Ouais. On ne touche pas aux Fissures hors de Corée. »

« Donc, quelqu’un d’autre en est à l’origine ? »

« Nope. C’est juste la nature qui joue sa part du scénario. À partir du moment où la première Fissure est apparue, elle a ouvert la voie, pour ainsi dire. »

« Qu’est-ce que tu veux dire par là ? »

« Je veux dire que la planète va rencontrer le même destin que mon monde natal, c’est tout. Le Seigneur tentait de s’échapper avant que ça arrive mais je ne connais pas tous les détails. J’ai aussi entendu ça il y a peu, tu sais. »

« De qui ? »

« De mes subordonnés. Ils sont occupés à déchiffrer les résultats des recherches du Seigneur, en ce moment même. Ils me tiennent au courant en même temps que nous parlons. »

Elle se leva alors subitement de son fauteuil.

« Ok, tu devrais rentrer maintenant. Comme promis, nous n’interfèrerons pas avec tes affaites et te tenterons pas d’étendre la Fissure de force. Avec ça, tu devais avoir un an de répit. »

« …Juste un an ?! »

« Ouep. Alors tu devrais décider si tu te prépares à t’échapper dans un autre monde comme nous ou si tu vas te battre jusqu’au bout. »

« Et toi, tu vas faire quoi ? »

Bathory fronça les sourcils comme si elle allait se mettre à bouder comme une gamine.

« …Notre objectif a toujours été le même. Retourner dans notre monde natal, tu vois. Alors plie bagage, maintenant. »

Elle attrapa Sae-Jin par le col, très légèrement. Puis, la déplaisante sensation qui s’ensuivit eut l’air de tordre le monde et lui fit fermer les yeux en catastrophe. Quand il les rouvrit, Bathory n’était plus nulle part et au lieu de ça, il se trouvait à Séoul, dans le district de Gangnam.

« Pourquoi Gangnam ?! »

Comme il regardait autour de lui, un peu perdu, des chuchotements lui parvinrent des passants.

« Que… ? Ce n’est pas ce Kim Sae-Jin ? »

« Tu dois avoir raison. Eh mec, viens, on approche. »

Une minute devait encore s’écouler depuis son arrivée, et une vague humaine arrivait déjà dans sa direction.

Sae-Jin laissa échapper un grognement, pensant que les célébrités avaient en effet offensé les cieux pour mériter ça. Malheureusement, même s’il se mit en marche, ça ne fit que confirmer les soupçons de la foule.

« C’est bien lui !! »

« Un autographe !! »

« Aaaaaaaah~~ »

Apeuré par ce cri soudain, Sae-Jin se mit à courir comme si sa vie en dépendait.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 156
MWLU : Chapitre 158

10 Commentaires

  1. StulioS

    merci pour le chapitre !

    Même après je croit toujour dans le #TeamBathory !!

    Répondre
  2. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre !

    Pauvre Kim Yu-Rin ^^”! Non seulement, elle doit digérer le fait d’avoir découvert la vérité sur l’Orque et maintenant, elle doit en plus digérer le fait de savoir que le Gobelin était Sae-Jin depuis le début. L’auteur aime vraiment la torturer ^^”. Bref, juste pour dire : #Team Yu-Rin !

    Ah ! Aussi : le monde va être dans la merde dans pas longtemps avec la super fissure qui arrive. La poisse ^^” !

    Répondre
  3. tang san

    Merci pour le chapitre, j’attendais une autre réaction de sa pars, vivement son réveil.

    Répondre
  4. Gunts92Gunts92

    Dur tout ça on nous a jamais dis que ça ne finirai pas avec la mort du mechant tes
    Ça pu le sacrifice ultime du heros…

    Répondre
  5. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Nam

    Cours Sae-Jin ! Cours !

    Répondre
  7. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  8. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  10. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com