OG Chapitre 84
OG Chapitre 86

Pfiou, j’étais très occupé ces deux dernières journées, mais je vais tout rattraper ! Voilà donc le OG du jour, et je vais poster ce soir au moins un des deux chaps de la veille.

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 85

 

« Ce n’est pas Jishuka ? »

« Woah, cette femme fière ? »

« Pourquoi la maîtresse de la guilde Tzedakah se chamaille-t-elle comme une gamine ? »

La jeune femme serra les dents en entendant ces critiques. Elle eut même envie de demander à Grid une compensation pour la destruction de son image et de sa réputation.

Pendant ce temps, le forgeron ne réalisait rien de ce qui se passait autour d’eux, tout simplement parce qu’il était vraiment désespéré. Ce n’était pas surprenant vu qu’on lui avait volé des centaines de millions de won ! Il ne pensait plus, à présent, qu’à récupérer son Bouclier Divin.

« Prêtez-moi Regas, s’il vous plaît ! »

« … Aaaaah. »

La demoiselle était bien obligée de céder face à cet homme intraitable.

« Soit, laissons Regard décider. » Elle lâcha l’oreille de ce dernier et lui refila la responsabilité de la décision. « Tu sais mieux que quiconque dans quelle situation désespérée se trouve notre guilde, pas vrai ? As-tu le vraiment le temps d’aider les autres ? »

Alors que le moine hésitait, Grid le supplia encore : « Regard, je te le demande une fois de plus. Tu es le seul sur qui je peux compter. »

Regas ne réfléchit pas longtemps ; son interlocuteur lui avait avoué avoir tout perdu au point de penser au suicide, puis il avait ajouté qu’il était le seul sur qui il pouvait compter.

« Je vais l’aider ! »

Au final, il prit la main du forgeron dans les siennes.

Snap !

Pajik.

Ça, c’était le bruit de la patience de Jishuka qui craquait. Tous les spectateurs se tournèrent vers elle, mais les deux lurons ne l’entendirent pas.

« Merci beaucoup, Regas ! Je te considérerai comme mon bienfaiteur à vie ! »

« Ha ha, ce n’est rien. Après tout, c’est ma responsabilité que de protéger la justice et d’aider ceux dans le besoin ! »

Le moine était très motivé. De son côté, la maîtresse de guilde avait furieusement envie de le frapper, mais elle ne pouvait pas se défouler à cause des trop nombreux témoins.

Ses lèvres rouges tremblèrent tandis qu’elle se retenait de jurer. « … Bien, tu as décidé ? Okay, je comprends. Bonne chance. » Dit-elle sans la moindre énergie.

Regas s’inclina devant elle et lui présenta ses excuses : « Je suis désolé, mais comprends-moi pour le coup ! Je vais lui filer un coup de main, puis je reviendrai vous aider aussitôt ! Allez Grid, on y va ! »

« D’accord ! »

Les deux hommes s’en allèrent et laissèrent Jishuka seule.

Les spectateurs alentour jasèrent en la regardant.

« Il a choisi un inconnu plutôt qu’une vieille amie… »

« Jishuka s’est faite rejeter pour un homme… »

« Pas une autre femme, mais un homme… »

« C’est ouf… »

……”

Elle décida d’ignorer ces commérages.

Les spectateurs s’emparèrent alors d’un autre sujet intéressant.

« Mais au fait, ce type n’est-il pas forgeron ? Tu sais qu’il s’est battu contre un super canon lors de la compétition de création d’objets ? »

« Aaaaah ! C’est lui qui a rejoint Khan durant ce match à deux contre un, mais qui a quand même perdu face à la nana ? »

Jishuka écarquilla les yeux de surprise.

Ce type est le disciple de Khan ?

La guilde Tzedakah, en plus de traquer Euphémina, voulait également trouver le disciple de Khan puisque l’ayant affrontée, il devait probablement avoir des informations à son sujet.

Cependant, il était difficile à trouver, étant donné que Khan n’avait jamais révélé son identité. La maîtresse de guilde se précipita de murmurer à Regas : « Regas ! L’homme qui t’accompagne est probablement le disciple de Khan ! Je dois te parler immédiatement ! Où es-tu à présent ? »

[Le destinataire a bloqué tous les murmures.]
« …. Cet enfoiré. »

Le moine avait bloqué tout contact de craindre que Jishuka ne le menace. Cette dernière invoqua donc un clavier holographique et discuta dans la fenêtre de chat de la guilde.

{Hé, Regas ! Regas Regas Regas Regas Regas Regas Regas Regas Regas !}

{Maîtresse de guilde (ㅡ.ㅡ) Ne spammez pas le chat.}

{La ferme = _ = Ce n’est pas le moment de plaisanter.}

{ㅠ.ㅠ dsl dsl}

{Regas ! Ne vois-tu pas le chat ? Hé ! Tu veux vraiment mourir ou quoi ?}

{S’il garde le silence devant ton flood, c’est qu’il a bloqué le chat de guilde, non ? Que se passe-t-il ? Il a encore eu un accident ?}

{Il est avec le disciple de Khan, mais il ignore qui il est !}

{Hein ? Le disciple de Khan ? ㅡ ㅡ ; Et comment s’est-il retrouvé avec lui ?}

{Quoi qu’il en soit, trouvez immédiatement Regas ! S’il s’agit bien du disciple de Regas, il doit avoir une idée d’où se trouve Euphémina !}

À ce moment, Jishuka et les membres de la guilde Tzedakah ne pouvaient s’imaginer que le disciple de Khan qu’il recherchait était en fait l’artisan inconnu qu’ils voulaient rencontrer !

***

« Hrmm… »

J’expliquai toute l’histoire à Regas, en changeant évidemment quelques points vu qu’il me prenait pour un guerrier et pas un forgeron. Mais avant tout, je devais lui donner une description du voleur.

« Donc, tu as reçu une quête et t’es rendu au château de Winston, où un soldat s’est tout à coup changé en un vieillard et t’a volé ton objet ? Et tu voulais te lancer à sa poursuite, mais tu as fini par le perdre ? »

« Oui, c’est ça. Une aura noire est sortie du corps du soldat, et il s’est soudainement transformé… »

« Une aura noire ? »

« Yep. »

Le moine réfléchit attentivement : « Ça ressemble à ce que ferait quelqu’un de l’Église de Yatan, non ? »

Ah bon ? Les adeptes de l’Église de Yatan étaient censés éprouver de la douleur juste en se tenant face au bouclier, mais le vieillard allait bien en le tenant…

« Je ne pense pas que le voleur soit un adepte de Yatan… »

Je réfutai prudemment, mais Regas secoua la tête.

« Je suis certain que ça soit bien le cas. Ceux qui utilisent la magie noire ont 90% de chance d’être des fidèles de Yatan. Cherchons où sont leurs planques dans les parages ; si nous les nettoyons une par une, nous finirons bien par trouver le type qui t’a volé ton objet. »

Au final, j’ajoutai une précision : « Non en fait, l’objet que le vieil homme m’a volé est un truc qui cause de gros dégâts aux adeptes de l’Église de Yatan. Cela dit, il l’a touché facilement touché, alors il ne peut pas être un fidèle de Yatan… »

« Si c’est un grand prêtre qui s’est transformé, il se peut qu’il n’ait pas été influencé par l’objet grâce à sa stat de foi élevée. »

« Ah bon ? Hmm… » Après un moment d’inquiétude, je finis par prendre une décision. « Okay, je vais te faire confiance, Regas. Où se trouve le repaire de l’Église de Tatan, au fait ? »

Le moine se gratta la tête. « Je n’en suis pas sûr. On doit juste le trouver, non ? »

……”

Regas était un type balèze surnommé le ‘maître du taekwondo’. Sa puissance de combat allait certainement être extraordinaire, mais son intelligence n’était visiblement pas son point fort.

***

« … Où suis-je ? »

Irène se réveilla plongée dans les ténèbres. Où se trouvait-elle ? Elle n’en avait aucune idée. Elle avait l’impression d’avoir dormi pendant très longtemps. Elle entendit alors une voix masculine dans toute cette confusion.

« N’ayez pas peur, il est très facile de s’adapter aux ténèbres. Vous allez rapidement réaliser où nous sommes. »

Et de fait, les yeux de la jeune femme s’adaptèrent progressivement aux ténèbres. Elle découvrit où elle se trouvait au bout d’un moment.

« Le temple de Yatan ! »

« Non, c’est une grotte ordinaire comme on en trouve partout. Je l’ai juste décorée comme un temple. »

« Vous êtes… ? »

Irène trouva un homme agenouillé devant une statue du dieu Yatan. Il tourna la tête vers elle et se présenta.

« Je suis Malacus. »

« ……! »

La demoiselle savait qui était Malacus. En fait, peu de gens ignoraient ce nom sur le continent.

Malacus.

Le sixième Serviteur de Yatan, et le responsable de tous les sacrifices de l’Église. C’était Malacus qui déterminait le nombre de vierges devant être sacrifiées chaque année. Un seul de ses ordres pouvait contrôler la vie de nombre de femmes…

« Comment êtes-vous… ? Où se trouve cet endroit ? Et pourquoi suis-je là ? »

Malacus se leva et approcha lentement d’elle. « Le château de Winston avait un moyen de faire le Bouclier Divin. J’ai alors passé un accord avec un forgeron doué. »

« La lumière existe pour être teinte par les ténèbres, vous ne le saviez pas ? Que se passera-t-il si le bouclier vient à contenir de la magie noire ?3

Le vieillard éclata d’un rire maléfique. Irène attrapa l’anneau de Doran de ses mains tremblantes.

Doran… Doran !

Doran fut longtemps le soldat de l’ombre de la famille Steim, et il l’avait sauvée à chaque fois qu’elle s’était retrouvée en danger pendant son enfance. Cependant, il était parti à présent, et ça la désespérait.

Elle se souvint de ses dernières paroles.

Si vous trouvez l’homme qui connaît cet anneau, fiez-vous à lui. C’est grâce à lui que j’ai pu vous aider cette fois, ma Demoiselle… Il vous sera certainement d’une grande aide si vous pouvez le trouver. Assurez-vous de le garder auprès de vous.

Quand l’homme dont parlait Doran allait-il apparaître ? Irène espérait sincèrement qu’il allait venir à sa rescousse.

Doran… Aide-moi à le rencontrer, s’il te plaît.

De leur côté, Grid et Regas arrivèrent à la montagne Rolf, et le premier haletait pour retrouver sa respiration.

« Ah… Ah… Et si on avait fait tout ça pour rien ? »

Une journée s’était écoulée et ils avaient fouillé toutes les forêts et les montagnes près de Winston, à la recherche de la planque de l’Église de Yatan. Le forgeron était fatigué et manquait de sommeil, mais le moine débordait d’énergie.

« Si ce n’est pas ici, on a juste à fouiller une autre montagne ? » Répondit-il sans hésitation, avec un grand sourire.

……”

En temps normal, Grid l’aurait déjà taclé, mais il ne pensait qu’à trouver son précieux bouclier, aussi le suivit-il sans se plaindre.

Lorsqu’ils atteignirent le milieu de la montagne…

[Votre persistance a augmenté.]

Alors qu’il regardait cette notification, qu’il avait déjà vue une dizaine de fois, Regas cria : « C’est ici. »

Le forgeron tourna son regard vers la direction que le moine indiquait du doigt, et découvrit alors une grande grotte gardée par des fidèles de Yatan.

« Ils sont vraiment nombreux… Il y en a au moins une trentaine, non ? »

L’armée de Winston avait lancé plusieurs campagnes sous le prétexte de subjuguer les adeptes de Yatan, mais malgré tout Grid n’aurait jamais cru qu’il y aurait autant de fidèles dans le village.

L’armée menée par le plus puissant chevalier du Nord… Qui était armé de l’épée du dépassement de soi, et il a tout de même perdu. Quel putain d’incompétent.

« Amenez-vous, bande de mécréants ! »

Heok.”

Grid fut choqué car alors qu’il voulait s’approcher aussi discrètement que possible, son compagnon avait beuglé et s’était jeté au milieu de l’ennemi.

Il est cinglé !

Mais que le forgeron l’insulte ou non, Regas était très excité.

« C’est plutôt pas mal, non ? Attaque tempête ! »

Chachak !

Regas bondit aussi vite que le vent, et les fidèles de Yatan autour de lui s’effondrèrent.. Le combattant fut plus heureux encore de voir un fidèle qu’il avait frappé se relever.

« Okay ! Ces types sont balèzes ! Amenez-vous ! Paume de force ! »

Pepepepeng !

La bataille à un contre trente débuta.

……”

Plus le forgeron passait de temps avec le moine, et plus il avait de mal à s’habituer à lui.

Je dois me ressaisir.

Grid ne trouva pas le vieillard parmi les trente adversaires à l’extérieur de la grotte. Il progressa donc vers cette dernière, dans l’espoir de le trouver. Il put s’y rendre sans encombre vu que toute l’attention était concentrée sur Regas.

Au moment où il entra dans la caverne…

« Je n’aime pas les intrus. »

Il entendit une voix bizarre, qui lui donnait l’impression que deux personnes parlaient en même temps. Une fenêtre de notification apparut alors.

[Le sixième Serviteur du Dieu Yatan, Malacus, est apparu.]
[La puissance des ténèbres a appliqué un effet de peur, de faiblesse et d’immobilisation.]
[Une légende n’a pas facilement peur.]
[Vous avez résisté à toutes les conditions anormales.]
[Malacus a lancé une attaque magique surprise.]

Kwa kwa kwa kwang !

« ……! »

Grid remarqua que des lames noires volaient vers lui depuis la grotte et s’échappa rapidement.

Cependant, Regas était différent. Bien qu’à l’extérieur, il fut submergé par la puissance magique de Malacus et resta immobile. Il ne put donc échapper aux lames volantes et subit de gros dégâts.

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 84
OG Chapitre 86

Related Posts

9 thoughts on “OG Chapitre 85

  1. Merci pour le chapitre 😀
    Au début tu écris 2 fois Regarde au lieu de Regas
    Et 65e paragraphe Gris parle de l’église de Tatan

    1. C’est bien l’eglise des tatan XD
      Premier commandement :par la tatan punis tu sera pour tes crimes et tes péchés…
      Dans la gueule tu la recevera et dans ton ame tu soufrira…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com