OG Chapitre 85
OG Chapitre 87

Ce fut long, mais voilà votre OG du jour =)

Je devrais être moins occupé cette semaine, mais je me méfie…

Bonne lecture à tous~

 

 

Chapitre 86

 

« Kuk… Je ne m’attendais pas à ce qu’un type pareil soit ici. »

Regas but une potion pour récupérer ses points de vie, et il changea immédiatement ses options de jeu.

« Déblocage des murmures, déblocage du chat de guilde. »

Ainsi…

{Hé, vous autres ! Je vous tuerai si vous ne trouvez pas Regas aujourd’hui !}

{Détendez-vous, Chef…}

{C’est vrai ça, toute cette excitation est mauvaise pour votre peau. N’êtes-vous pas une femme vous-même, Chef ?}

{La ferme… Fermez-la, tous autant que vous êtes ! Si vous avez le temps de bavarder sur le chat, alors trouvez cet enfoiré de Regas !}

……”

La fenêtre de chat de la guilde était plongée dans le chaos. Jishuka le prenait moins bien encore que Regas ne l’aurait cru, aussi hésita-t-il un moment à taper.

{Envoyez des renforts au flanc de la montagne Rofl, svp.}

Le chaos du chat s’amplifia davantage.

{Regas !}

{Hé Regas, qu’est-ce que tu as fait toute la journée ? Pourquoi as-tu bloqué le chat ? Réponds-moi !}

{Tu ne sais pas comme nous avons été torturés par ta faute !}

{La montagne Rolf… ? Je vais bientôt te rendre visite. ^^}

Kwa kwang ! Kwang !

Regas évita les sorts de magie noire que les adeptes tiraient depuis toutes les directions, asséna un coup de coude au fidèle le plus proche et tapa à nouveau dans le chat : {Préparez-vous à vous battre, Malacus est apparu.}

Le chat de guilde explosa à nouveau.

{Malacus ? Le sixième Serviteur ?}

{Hein ? Mais pourquoi est-il là-bas ? Ne devrait-il pas être avec les autres fdp de Yatan ?}

{Hein… Où as-tu vagabondé encore ? ㅡㅡ}

{Pourquoi Malacus est là ?}

{Il n’est pas censé être un monstre niveau 310 ?}

{ㅡㅡ;;}

Tout le monde fut stupéfait par la présence de Malacus, tandis que Jishuka était obsédée par le disciple de Khan.

{Hé ! Regas ! Es-tu toujours avec ce Grid ?}

{ㅇ ㅇ}

{Attrape-le et ne le laisse pas s’enfuir ! Il est le disciple de Khan que nous recherchions !}

« De quoi ? » Le moine fronça les sourcils en la lisant. « Grid est un forgeron ? Impossible. » S’exclama-t-il en assénant un coup de pied à deux adeptes de Yatan à la fois. Après cette contre-attaque, il se cacha rapidement derrière un arbre et tapa à nouveau dans le chat : {C’est impossible.}

{Ça doit bien l’être -_-^ Je l’ai entendu de la bouche d’un témoin. Grid est définitivement le disciple de Khan.}

{Ce témoin doit se tromper ou t’avoir fait un faux rapport.}

Après ce court échange, Regas bloqua à nouveau le chat pour se concentrer sur la bataille. Il se tourna alors vers Grid, qui tenait une grosse épée faisant plus de 3 mètres de long, et qui faisait face à Malacus seul.

« Impossible qu’il soit forgeron. La maîtresse de guilde doit se gourer… »

Pendant ce temps, Grid…

Que se passe-t-il ?

Il semblait intéresser grandement Malacus depuis son apparition.

« Je suis impressionné que tu puisses supporter la pression de ma puissance magique. »

Le serviteur de Yatan avait jugé que cet homme, qui avait évité tous ses malus de statut, n’était pas une personne ordinaire. « Dans ce cas… es-tu comme Yura ? Une personne extraordinaire parmi les voyageurs ? » (NdT voyageur = nom donné aux joueurs par le PNJs)

Le forgeron voulait régler la situation autant que possible par le dialogue. « Pas vraiment… En fait, je ne suis pas venu pour vous, alors puis-je m’en aller ? »

« Je ne peux pas le permettre. »

« Ayez pitié juste ce coup-ci s’il vous plaît, eh eh. »

« Pitié est un des mots les plus insignifiants au monde. »

Malacus était une des figures religieuses les plus brutales de Satisfy. Il était stupide de tenter de communiquer avec lui.

« Tché, comme vous voulez ! »

Le jeune homme ouvrit son inventaire, puis il équipa son armure en faisant attention à la position de Regas. Après ça, il dégaina Dainsleif, qu’il avait renforcé jusqu’à +5.

 

[Dainsleif (Reproduction)]
[Rang : Unique.]
[Durabilité : 500/500]
[Puissante d’attaque : 451-635]
[Vitesse d’attaque : -8%]
[* L’ennemi subira 10% de dégâts additionnels, équivalents à sa défense actuelle.]
[* Plus le porteur est entouré d’ennemis, plus les dégâts qu’infligera l’épée seront élevés.]
[* Le sort ‘Flash Doré’ peut être généré.]
[Une pièce créée par Albatino, le premier humain à recevoir le titre d’artisan avant l’ère de Pagma. Il tenta de reproduire l’arme mythique, Dainsleif.]
[Bien que sa copie soit loin d’égaler la Dainsleif originale, Abaltino parvint à restaurer certaines de ses options et en fit un chef-d’œuvre de son cru.]
[La copie fut acclamée comme était un ‘chef-d’œuvre de l’histoire de l’humanité’ par le fondateur du Royaume Éternel et le roi du noir, Loran.]
[La rumeur dit que le forgeron légendaire Pagma a été très inspiré par le travail d’Albatino.]
[Conditions d’utilisation : niveau 250 et plus. Plus de 1800 points en force. Maîtrise de l’épée avancée.]
[Poids : 1580.]

 

« Une épée à deux mains ! Mais peut-elle m’atteindre ? »

Malacus n’était pas un monstre, mais un humain. Son apparence n’était en rien particulière, il avait juste la tête d’un trentenaire ordinaire, qui portait un masque noir et une longue cape couvrant son corps. Il avait l’air moins effrayant que les horribles monstres du Canyon Kesan.

« Tu le sauras vite ! Courroux du forgeron ! Mouvements rapides ! Habilité de Pagma, Lien ! »

Pagma tenait Dainsleif à une main sur le bas-relief, mais c’était impossible pour Grid avec sa force actuelle. Il la tenait du coup à deux mains, et il avait l’air moins impressionnant.

Buuuong. Buuuong.

Dainsleif se mut à une vitesse disproportionnée par rapport à sa taille et s’abattit sur Malacus. Mais au moment où elle allait le frapper, un bouclier noir apparut et il bloqua le coup.

Kaaang !

Ugh !”

Après que son attaque ait été bloquée, le forgeron rangea précipitamment l’épée à deux mains dans son inventaire, puis il sortit la dague idéale +8. Il avait utilisé 490 points de mana en activant ses deux sorts et l’habilité à l’épée de Pagma ; il se servit des 277 restants pour activer l’un des sorts intégrés à la dague.

« Coup de vent ! »

Pepepepeng !

Coup de vent explosa contre Malacus, mais il ne parvint pas à lui infliger de dégâts. Au moment où les vents allaient le frapper, un bouclier apparut au point de collision et les bloqua.

Gulp gulp.

Grid sortit une potion de mana et la but avant d’activer le vent de la justice. Mais une fois encore, le sort s’effondra devant le fameux bouclier.

Pepepepeng !

Vent de la justice était bien plus puissant que coup de vent, mais même lui s’effondra contre le bouclier.

Le jeune homme trembla.

C’est quoi ce sort de défense frauduleux ? Combien de dégâts peut-il encaisser ?

Malacus sortit une main de sous sa cape est visa son adversaire : « Tu es trop faible pour le briser. Meurs. Punition divi-… ?

Le serviteur de Yatan s’arrêta en cours de sort et s’éloigna du forgeron, car celui-ci venait d’utiliser Restriction. Restriction subjuguait tout, mort-vivant exceptés, et les ennemis subjugués étaient incapables d’approcher Grid pendant trois secondes.

Ce dernier s’éloigna aussi loin que possible de son adversaire et cria : « Regas ! Allons-y ! »

Mais le moine affrontait les adeptes sans penser une seconde à s’enfuir.

Regas !”

Il regarda le jeune homme qui fonçait désespérément vers lui et déclara : « Je ne fuirai pas. Je vais me battre ! Quand rencontrerai-je d’autres adversaires aussi puissants ? Je veux me battre ! »

« … « Tu es vraiment cinglé. N’as-tu pas peur de perdre tes objets et ton expérience en mourant ? »

Le forgeron rechignait à abandonner le moine et à fuir seul. Il voulait que son compagnon l’aide à retrouver le bouclier divin.

Mais je ne peux pas mourir ce faisant. Si je devais mourir et perdre des objets…

La plupart des objets dont il était équipé étaient onéreux. Perdre l’un d’entre eux lui donnerait des envies de suicide… Il décida donc de s’enfuir seul mais à ce moment, il entendit un bruit.

Swaeek !

Un objet sortit à toute vitesse de la forêt. C’était une flèche.

Peeok !

Kuk !”

Malacus semblait encore plus ou moins sous l’influence de Restriction, aussi ne put-il répondre à la flèche surgie de nulle part qui frappa son épaule. Une femme magnifique sortit alors de là d’où venait la flèche. C’était Jishuka.

Elle adressa un avertissement à Grid en fixant âprement le serviteur de Yatan. Puis elle tira sur la corde de son arc.

Teong !

Jishuka, qui était classée 19° au classement mondial, était considérée comme une archère experte depuis longtemps. La flèche frôla l’oreille du forgeron, la dépassa rapidement et fila droit vers le crâne de Malacus.

Mais au bout d’un moment, il se libéra de l’influence de Restriction et créa un bouclier noir.

Ting !

La flèche rebondit dessus, mais l’archère ne se laissa pas démonter. Elle tira rapidement cinq flèches à la suite.

Syu syu syu syu syuk !

Ting ting ting ting ting !

Elles visaient toutes des points sensibles du corps, mais le bouclier les repoussa sans problème.

« L’incantation est vraiment rapide ? » Dit la beauté, admirative.

Malacus sourit : « Hé, tes flèches fragiles ne me toucheront pas… »

Il ne put terminer sa phrase car Regas, qui venait de tuer les 30 fidèles, l’approcha sur le côté et frappa.

« Pénétration. »

Peeng !

Keok….!”

Malacus se tordit dans une direction étrange après le coup du moine, et ses yeux se révulsèrent jusqu’à faire apparaître leur blanc. Jishuka banda une nouvelle flèche.

« Ce n’était pas les vraies flèches. En voilà une vraie. »

Puok !

La flèche traversa le vent sans faire de bruits et frappa le serviteur en plein coeur. Grid connaissait bien cette flèche.

« Hein ? Une flèche spéciale jaffa ? Il en restait encore ? »

L’archère pencha la tête de côté. « Comment sais-tu ça ? »

Est-ce que la puissance conjuguée de Jishuka et de Regas suffisait à abattre le puissant Malacus ? Et dans ce cas, peut-être qu’il n’allait pas perdre ses objets ? Le forgeron était si excité qu’il parla sans réfléchir.

« Oh, je les ai faites. »

« … Quoi ? »

Jishuka écarquilla les yeux, puis Regas hurla : “Kuaaack!”

……!?”

La beauté et le forgeron tournèrent précipitamment la tête et virent le moine se faire empaler par cinq lances noires. La magie noire encerclait les plaies. Malacus, qui avait rapidement récupéré, attrapa la tête de Regas et déclara : « Vos efforts sont inutiles, vous allez tous mourir de mes mains ! »

Mais…

« Sommes-nous en retard ? »

« Hé, Regas ! T’es encore en vie ? »

15 membres de la guilde Tzedakah apparurent, ce qui fit même reculer Malacus un moment.

« Comment un groupe pareil peut… ? »

Jishuka lui adressa un sourire débordant d’assurance et déclara : « Commencez la chasse. »

Le niveau moyen au sein de la guilde Tzedakah était au-dessus de 200. Nombre d’entre eux étaient premiers au classement de leur classe, et faisaient partie du top 100 du classement mondial. Et il y avait aussi la variable du nom de Grid. Cette bande avait une puissance non négligeable, même face à un adversaire comme un des huit serviteurs.

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 85
OG Chapitre 87

Related Posts

9 thoughts on “OG Chapitre 86

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com