DNC Chapitre 348

DNC Chapitre 347
DNC Chapitre 349

Et voilà le dnc que je vous devais parce qu’il ne faut pas déconner ! Je mange et j’enchaine sur le OG !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 348 – Luo Kedi et Tantan se rencontrent pour la première fois

 

Calme-toi, sérieux ! Ça ne va pas être de la tarte que de profiter de Xie Danqiong.” Grogna Luo Kewu en examinant le champ de bataille. Il n’avait rien manqué des combats et prêtait attention aux éventuels indices pouvant mener à un renversement du cours du combat. “Tu n’as pas remarqué ? Ces bêtes spirituelles sont formidables, certes, mais Xie Danqiong gère bien ses troupes et garde leur formation compacte. Le clan Xie ne subira pas beaucoup de pertes… Mais nous n’aurons pas beaucoup de mal à nous faire de l’argent sur leur dos le moment venu. Ne te la raconte pas, okay ? Il ne faudrait pas que Xie Danqiong nous refile ces bêtes spirituelles, autrement c’est lui qui profitera de nous…”

Ça n’arrivera pas !” Dit Luo Kedi en souriant malicieusement. “Je suis un expert, maintenant…”

Bah !” Son aîné cracha dédaigneusement, puis il s’éloigna de lui d’un pas.

Xie Danqiong était déprimé et avait envie de vomir du sang, car sa petite sœur avait disparu. Il s’était lancé à sa recherche et tuait des bêtes spirituelles sur sa route. Se faisant, il s’était séparé des autres clans aristocratiques et avait dévié du plan prévu.

Et il avait fallu qu’il tombe sur trois membres du clan des Trois Étoiles Divines. Il n’aurait rien eu à comprendre s’il n’avait eu affaire qu’à eux, mais ils étaient accompagnés de nombreuses bêtes félines cuirassées. Il y en avait des centaines, et chacune d’entre elles était des bêtes de cinquième niveau de bas rang.

C’était une sacrée troupe (NdT troupe est le nom donné à un groupe de lions), d’autant que ces gros lions n’étaient pas ordinaires. Leur peau était faite de fer renforcé, capable de briser une épée banale, et elles étaient extrêmement agiles. D’aucuns diraient qu’elle était aussi rapide que le vent. Ils se servaient de leurs sabots pour attaquer, et la force de leurs mâchoires était phénoménale. Il était extrêmement difficile de se protéger face à ces créatures terriblement compétentes.

Il y avait un pochon de fer dans leur gorge : leur noyau interne. Ces bêtes félines, en cas de danger de mort, crachaient ces noyaux au visage de leurs ennemis pour les endommager. De plus, une bête de cinquième niveau était assez puissante pour blesser sérieusement un expert de niveau Roi de premier ordre.

Et Xie Danqiong était tombé sur des centaines de lions. Si ça n’était pas de la poisse…

Mais le pire était encore que son groupe et lui n’étaient pas forcément capables de s’occuper seuls de ces bêtes. Cela dit, il pouvait encore prendre le dessus avec le temps et même se faire un petit profit, mais les frangins Luo l’avaient pris honteusement par revers. Ils n’attendaient plus qu’une chose : que ses hommes s’épuisent lors de cette bataille prolongée. Ils en profiteraient alors pour leur piquer leur butin de guerre.

Et cette idée rendait Xie Danqiong dingue.

Il employa, à plusieurs reprises, quelques stratégies  pour envoyer des bêtes vers les troupes du clan Luo. Cependant, les frères Luo étaient très rusés : ils s’écartaient toujours à l’avance et restaient loin de la bataille, puis ils observaient l’évolution de la situation. Il n’avait aucun moyen de réduire la pression.

Xie Danqiong sentit qu’il allait littéralement mourir de rage.

N’ai-je donc aucun moyen d’empêcher le clan Luo de m’exploiter ? Se demanda-t-il.

Ce n’est pas le genre de problème sur lequel je peux faire des compromis, la réputation de mon clan est en jeu.

Xie Danqiong refusait de faire des compromis. Il n’avait pas pu mettre la main sur le sabre solaire ni sur l’épée lunaire et peu importe que c’eût été ou non des faux — l’important était qu’il avait échoué à les voler.

Il ne se permettrait pas d’échouer cette fois-ci, aussi se calma-t-il aussi rapidement que possible après sa crise d’anxiété initiale. Il ne pensait plus aux frères Luo à présent, il se concentrait pleinement sur la bataille sous ses yeux.

Son esprit vola soudainement au-dessus du champ de bataille, et son regard impitoyable contempla la situation en donnant des ordres.

Xie Danqiong a subitement atteint le domaine du coeur glacial !”

Luo Kedi sentit son coeur bondir. “Le domaine du coeur glacial ?” Est-ce similaire au domaine du miroir vide que nous a appris grand-frère Chu Yang ? Ce type a vraiment atteint un domaine pareil ?

Cette stupeur ne dura pas longtemps, et ils retrouvèrent vite leur attitude malicieuse.

Xie Danqiong était également abasourdi, mais c’était parce qu’il avait vu une silhouette foncer vers eux à la vitesse du vent, depuis les alentours. Cette personne tenait un fouet entre ses mains et hurlait : “Bande de lions cuirassés insignifiants ! Comment osez-vous n’en faire qu’à votre tête devant moi, votre grand-tante !”

Le pauvre homme était ahuri. Trempé de sueur froide, il s’assit à terre ; son domaine du coeur glacial avait été brisé en une fraction de seconde. En fait, il était si accablé qu’il sentit une légère douleur le titiller.

Ma grand-tante… Xie Danqiong voulut pleurer mais il n’avait plus de larmes à verser. Je te cherchais sans pouvoir te trouver, mais tu es apparue quand je m’y attendais le moins ! Tu n’es pas ma petite soeur… Tu es vraiment ma grand-tante…

Il vit alors une scène plus choquante encore. Un homme bizarre se tenait à côté de sa soeur, et ce type était aussi laid que les gens du clan des Trois Étoiles Divines. Il rugit étrangement en avançant à grands pas et entra dans la formation, puis il fonça droit vers les lions. Il hurla alors d’une façon inoubliable : “Ouu… Ces lions de fer pourris osent assiéger le beau-frère du grand-oncle que je suis ! Allez, venez ! Venez ! Venez ! Je vais vous apprendre une leçon…”

Xie Danqiong était éberlué. C’était le coup de grâce, et il cracha du sang. Il pointa d’un doigt tremblant sa petite soeur et ce phénomène de foire, puis il dit d’une voix tremblante : “V-v-vous… vous, vous… vous… vous deux.. que…”

Il s’effondra alors…

Elle est partie à peine quelques jours… Et elle me ramène un beau-frère ? Et de plus… Un beau-frère aussi chelou ?

Jeune maître !” Les experts le protégeant se précipitèrent vers leur maître, qui venait de se relever. Ce dernier essuya dramatiquement le sang coulant au coin de ses lèvres, puis il ordonna froidement : “Protégez la jeune maîtresse !”

À vos ordres !”

Xie Danqiong ne l’avait pas dit clairement, mais tous ses soldats comprirent : Il n’a donné l’ordre que de protéger la jeune maîtresse, mais pas de protéger son compagnon. Nous n’avons pas besoin d’intervenir s’il est en danger, somme toute…

Le jeune maître du clan Xie bondit dans les airs et atterrit à dos de cheval. Il brandit le drapeau du clan en main, qui ne cessait de battre au vent, et les soldats firent pivoter rapidement leur formation.

Xie Danfeng et Tantan foncèrent dans la troupe de lions comme une véritable tornade. Comme ils combattaient ensemble depuis longtemps, ils étaient déjà familiers avec le style de combat de leur camarade et étaient donc vraiment synchrones.  Ton fouet et mon épée — l’un attaque à longue portée, et l’autre au corps à corps. Notre coordination est parfaite !

Je te l’ai déjà demandé plus tôt, mais… Pourquoi une grande fille comme toi s’est enfuie de chez elle ? Ce n’est pas bien, tu sais ?”  Bavassa-t-il en engageant le combat avec un lion.

Tantan fut envoyé bouler dans les airs après quelques bruits sourds, tandis que les soldats du clan Xie encerclaient leur jeune maîtresse pour la protéger.

Il est à l’intérieur de la troupe tandis que je suis à l’extérieur ! Pourquoi me protégez-vous moi et pas lui ?” Dit Xie Danfeng, furieuse. “Vous êtes stupides ou quoi ?”

Les experts gardèrent le silence et continuèrent de la regarder.

Laissez-moi passer !” La demoiselle était folle furieuse. Tantan a l’air d’être dans une situation critique ! Je me suis jetée dans la mêlée sans prévenir et il a foncé dans le tas pour m’accompagner. Je ne me le pardonnerais jamais s’il devait être blessé par ma faute…

Xie Danqiong ! Moi, ta vieille mère, ne te le pardonnerais jamais si Tantan devait être blessé !” Hurla-t-elle de désespoir en voyant les soldats autour d’elle ne pas bouger.

Le jeune maître se rembrunit.

Sa jeune soeur s’était désignée comme sa ‘vieille mère’ ? Il se sentait vraiment désarmé face à une soeur aussi vaillante, des fois…

Luo Kedi, qui se tenait sagement à une certaine distance de là, souriait de toutes ses dents devant le malheur des autres. Tout à coup, il fut comme frappé par la foudre et resta bouche bée. Je… J’ai bien entendu ? C’est Tantan, le confrère junior de grand-frère Chu ?

Tout à coup, une mystérieuse chaleur emplit son cœur et il se mit à hurler comme un loup. Il dégaina alors une longue épée et la leva dans les airs. Elle se changea alors en une épée de foudre stupéfiante, puis il courut sur trois cents mètres sans réfléchir ni prévenir son aîné, puis il bondit au-dessus de la formation du clan Xie.

Il traversa les airs en un éclair. “Ahwooh ahwooh… J’arrive !”

Luo Kewu n’eut aucune chance d’arrêter son cadet. Exaspéré, il ne put s’empêcher de jurer à haute voix : “Luo Kedi, petit bâtard ! Tu verras comment je te botterai le cul tout à l’heure… !”

Cependant, il n’oublia pas de donner des ordres à ses troupes. Il frappa furieusement le sol du pied et beugla : “Qu’est-ce que vous regardez ? Vous n’avez pas vu votre second maître charger ? Et vous restez quand même plantés là comme une volée de poulets ? Grouillez-vous de foncer à sa suite !”

Les membres du clan Luo se lancèrent donc à ses trousses.

Luo Kedi arriva au milieu des créatures félines et atterrit à la droite de Tantan. Il brandit son épée et trancha un lion en deux. Le tranchant de son épée avait de quoi stupéfier…

Il continua de se battre en penchant la tête de côté et demanda, sans cligner des yeux. “Es-tu Tantan ?”

Oh, euh ?” Répondit ce dernier d’un ton étrange. Il se pointa alors du doigt et demanda : “As-tu déjà entendu mon nom élégant ?”

Sa voix était un mélange de cri de dragon, de rugissement de tigre et de hurlement lupin. Luo Kedi sentit son âme trembler, et un frisson lui parcourut l’échine. Il tituba alors de quelques pas.

Ça ne fait aucun doute !

Il a une voix si unique, une attitude très narcissique… Et ce même en pleine bataille. Il doit forcément être cet agaçant disciple junior de grand-frère Chu. Comme il le lui avait dit, il était vraiment difficile de trouver un type comme lui dans les Neuf Cieux tout entiers…

Ahwooh… Pourquoi ne pas nous battre ensemble ?” Proposa Luo Kedi en riant malicieusement.

Tantan fronça les sourcils en lui lançant une pique, visiblement réticent : “Pourquoi pas, mais tu es très laid. Je vais subir une terrible pression rien qu’en me tenant à côté de toi.”

Coyote eut envie de vomir du sang. “Ahwooh… C’est quoi ces conneries ? Je suis plus beau que toi !”

Seuls les gens complexés vis-à-vis de leur apparence parlent comme ça.” Tantan plissa les yeux et demanda, l’air agacé : “Pourquoi ne cesses-tu de dire ‘ahwooh’ ? Tu te prends pour un loup ou quoi ?”

Luo Kedi en resta sans voix et ne put lui répondre quoi que ce soit.

C’était leur première rencontre, et il avait été complètement vaincu.

Il comprit enfin pourquoi Chu Yang lui avait dit un jour : “Quand tu rencontreras mon condisciple junior Tantan — il te matera dès les premiers instants !”

Des larmes coulèrent le long de ses joues. Je n’ai pas été simplement maté, grand-frère ; ce fut comme si le ciel me tombait sir la tête… Un type aussi agaçant est aussi rare que le merle blanc, et il a fallu que ça soit ton condisciple junior…

Il correspond parfaitement à l’image que tu m’en as faite. Je dois dire que tu as même été modeste dans ta description…

Xie Danqiong !” Luo Kedi brandit son épée dans les airs et rugit : “Pour mon petit frère que voici, je te propose de faire coopérer nos clans et d’éliminer ces bêtes ! Rassure-toi, nos clans respectifs garderont ce qu’ils auront gagné une fois que tout sera fini. On ne touchera même pas à tes gains ; c’est ton jour de chance !”

Xie Danqiong était surpris par la route des évènements. C’était comme si les cieux avaient tout à coup pris son parti. Comment pourrait-il refuser une telle proposition ? Il répondit précipitamment : “Tu penses vraiment ce que tu dis, Luo Kedi ?”

Bien sûr !” Répondit arrogamment ce dernier.

Xie Danqiong le regarda avec des yeux de merlan frit. Qui est ce type hideux ? Et comment peut-il avoir une telle réputation ? Même le second jeune maître du clan Luo est prêt à passer un compromis pour lui ?

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
DNC Chapitre 347
DNC Chapitre 349

7 Commentaires

  1. Hyrtik

    Merci pour le chapitre ! 🙂
    vous avez des nouvelles de AlthanMaiel ?

    Répondre
  2. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. eLoElO

    Merci pour le chapitre.
    Tantan le plus fort ! Il te bats avant que tu ne puisse ouvrir la bouche !

    Répondre
  4. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Coco

    Seuls les gens complexés vis-à-vis de leur apparence parlent comme ça.”
    Jpp xD
    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  6. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com