Rebirth - Chapitre 103
Rebirth - Chapitre 105

Et voici votre dernier chapitre de la journée ! Fiou, je suis défoncé !

Allez, bonne lecture 😉

 

 

 

Rebirth – Chapitre 104 : Préparations pour l’Avenir

 

Nie Yan avait eu un sourire forcé en disant.

[Oh, donc tu me dis que tu n’as pas agi poliment cette fois… ?]

Moon Child et Feiyun étaient complètement choquées en voyant Yao Yao réellement accepter le cadeau. Elles comprenaient parfaitement les dispositions de cette dernière et elle était du genre à ne jamais accepter de cadeaux des autres, tout particulièrement des hommes. Même pour son anniversaire, elle n’acceptait que de simples cartes de vœux. Et pourtant, aujourd’hui devant elles, elle avait accepté un cadeau d’une grande valeur, et provenant d’un garçon qui plus est ! Il y avait définitivement une histoire cachée derrière tout ça !

[Yao Yao, quelle est ta relation avec lui ?] Avait murmuré Moon Child.

[C’est un bon ami à moi.] Avait répondu la jeune fille avec une conscience un peu coupable.

[Vraiment ? Juste un bon ami hein~ ?] Avait demandé la malicieuse jeune fille avec un ton taquin. Son expression montrait qu’elle ne croyait pas son amie le moins du monde.

[Vraiment ! C’est juste un ami !] Effrayée que Moon Child se fasse encore plus d’idées, Yao Yao avait décidé de maintenir un front uni en s’exprimant clairement. Bien que ses impressions de Nie Yan soient indéniablement favorables, ce n’était absolument pas de l’ordre de l’amour ou quelque chose d’aussi profond.

Ce dont elle n’était pas au courant, cependant, était la place spéciale qu’elle avait dans le cœur du jeune homme. Bien qu’il ait enfoui ces évènements de son passé dans les recoins de son esprit, les souvenirs et les émotions ne sont pas facilement effacés.

[Très bien, si tu dis qu’il n’est qu’un ami, je te crois pour le moment.] Avait gloussé Moon Child. Elle semblait avoir flairé quelque chose.

« Moon Child, Yao Yao, j’ai quelques affaires dont je dois m’occuper donc je vais devoir partir. » Avait annoncé Feiyun, semblant complètement ennuyée par le fait qu’elle était ignorée par Nie Yan et que même les deux filles discutaient en privé. Elle avait donc décidé de partir.

« Feiyun, prends-soin de toi. » Avait dit Moon Child en faisant un signe de la main.

Yao Yao avait agi de façon un peu froide et détachée, ne lui faisant qu’un signe de la main pour indiquer qu’elle avait entendu.

Pendant ce temps, Nie Yan avait complètement ignoré son existence. Son comportement n’avait fait qu’énerver la jeune fille encore plus et le temps qu’elle s’éloigne, elle avait développé une haine venimeuse envers le jeune home.

Suite à son départ, le groupe avait continué à discuter pendant un moment pendant lequel chacun avait vendu ce qu’ils étaient venus vendre au départ.

« Nirvana Flame, on va y aller aussi. Sœur Yu Lan veut faire un peu d’expérience de dernière minute et elle voudrait qu’on se dépêche de la rejoindre. » Avait dit Yao Yao en regardant les nouveaux messages dans son canal de groupe.

« Pas de problème. On discutera la prochaine fois. » Avait répondu ce dernier avant de leur faire un signe de la main.

Après quoi, il avait regardé ses notifications.

[Système : Votre Poche de Poudre Aveuglante x1 s’est vendu pour 2 pièces d’argent et 10 pièces de cuivre.]

[Système : Votre Poche de Poudre Aveuglante x1 s’est vendu pour 2 pièces d’argent et 5 pièces de cuivre.]

[Système : Votre Parchemin de Transformation en Mouton x1 s’est vendu pour 5 pièces d’argent et 20 pièces de cuivre.]

L’argent commençait à rapidement s’empiler dans sa bourse. Ce n’était qu’en limitant la vente de ces objets qu’il serait capable de les vendre à pour des profits maximums. Bien que des objets uniques apparaissaient tous les jours à l’hôtel des ventes, ils étaient souvent très chers et seuls quelques joueurs acceptaient de les acheter. D’un autre côté, si leur nombre était trop élevé, le marché saturerait vite.

Plusieurs minutes avant la fermeture du serveur, Nie Yan avait vendu 8 Poches de Poudre Aveuglante, six Parchemins de Filet et cinq Parchemins de Transformation, gagnant ainsi aux alentours de cinquante pièces d’argent. Pendant ce temps, il avait visité plusieurs petites villes pour acheter des Crocs de Chauve-Souris, lui faisant découvrir que peu de joueurs voulaient lui vendre. Apparemment, les informations concernant le Forgeron Kade avaient déjà fait surface et la plupart des joueurs avaient commencé à vendre leurs propres crocs. Comme il n’y a plus d’argent à se faire avec ça, qu’il en soit ainsi… J’ai trouvé deux autres moyens de faire de l’argent de toute façon.

Pour le moment, il pouvait facilement faire de l’argent avec les objets de chez Milo la Tremblotte. Puis quand le prix et la demande du Phénol Noir augmenteraient, il distribuerait lentement ses réserves sur le marché.

Avant de se déconnecter, il avait, une fois de plus, vidé le marché de tous les objets relatifs au Phénol Noir. Après avoir inventorié son stock, il en était arrivé à plus de 800 bouteilles de Phénol Noir, 3200 ingrédients d’Alchimie et 220 Recettes de Phénol Noir. Du fait de ses achats fous, il ne restait presque pas la moindre trace de Phénol Noir à l’hôtel des ventes, faisant donc déjà monter les prix. Mais comme personne n’osait entrer en compétition avec lui regardant les prix de ces objets, les augmentations étaient dérisoires. C’était pour cela qu’il avait été capable d’en acheter autant.

Ces recettes de Phénol Noir étaient la partie la plus cruciale de son plan. Le montant en sa possession était déjà suffisant pour influencer le marché de Phénol Noir pour les prochaines semaines. Dans sa vie passée, avant que la Vallée de Sosil n’ouvre, le prix de ces recettes était relativement bas. Cependant, une fois le donjon ouvert, beaucoup d’Alchimistes avaient commencé à remarquer la demande croissante de Phénol Noir et s’étaient jetés sur ces recettes. Et même ainsi, la quantité de Phénol Noir produit était loin de rencontrer la demande des innombrables groupes qui parcouraient ce donjon. En conséquence, le prix du Phénol Noir et de ses recettes avaient crevé le plafond.

Et maintenant, toutes les recettes du marché avaient disparu. Autrement dit, le marché avait perdu plus de 220 Alchimistes pouvant produire un flot constant de Phénol Noir. Avec une telle pénurie et une demande qui allait bientôt augmenter, le prix du Phénol Noir allait probablement atteindre des sommets supérieurs à ceux de son ancienne vie.

C’est pourquoi Nie Yan était quasiment garantie d’avoir un monopole sur ce marché.

En plus, deux semaines après la sortie du jeu, un autre donjon de niveau 5 était sortie appelé l’Antre de la Méduse. Les guildes souhaitant avoir un avantage sur les autres allaient nécessairement devoir saisir cette opportunité en s’y rendant en premier. Dans ce donjon, les monstres posséderaient des attaques pouvant pétrifier leurs ennemis, donc, à l’époque, lorsque le donjon était apparu, la demande pour des consommables et des équipements empêchant ou augmentant la résistance à la pétrification avait soudain augmenté. Nie Yan allait donc pouvoir faire de même que pour la Vallée de Sosil en emplissant lentement mais surement ses stocks avec ce genre d’objets.

Il avait jeté un œil à son inventaire. Il avait 63 pièces d’argent en poche. A ce niveau-là du jeu, c’était déjà incroyable pour un joueur seul d’avoir une telle somme, surtout au niveau 7. A ce niveau-là, une seule pièce d’argent pouvait acheter beaucoup de choses. Même l’équipement de rang Or le plus cher ne valait pas plus de trente ou quarante pièces d’argent.

Ayant obtenu autant d’objets, Nie Yan avait rangé son sac et son coffre personnel qui n’étaient remplis que d’objets relatifs au Phénol Noir. Après les avoir organisé consciencieusement, le spectacle sous ses yeux était particulièrement agréable et impressionnant. Le coffre personnel fournissait 200 emplacements d’inventaire gratuitement. Chaque emplacement supplémentaire coûtait une pièce de cuivre par jour pour 200 emplacements. Nie Yan avait loué cinq milles emplacements supplémentaires pour stocker tous ses objets, ce qui revenait à 25 pièces de cuivre par jour. Cependant, il avait accumulé suffisamment de richesses pour que ce montant lui paraisse négligeable.

Après avoir fini ses affaires en jeu, il s’était finalement déconnecté juste avant que le serveur ne s’éteigne.

Lorsqu’il avait retiré son casque de jeu, il avait quitté sa chambre pour aller dans la cuisine. Il avait alors pris un tube de tonique nutritif dans le frigo avant de s’asseoir à table. Il avait bu le tube avant de jeter un regard circulaire à la pièce. Depuis les murs âgés jusqu’aux vieux chandeliers ayant accumulés cendres et poussières durant des années, cette pièce lui donnait un sentiment de familiarité et de confort.

Il n’avait pas reçu de nouvelles de ses parents depuis un moment maintenant. Heureusement, il connaissait déjà la vérité et la raison de leur disparition, donc il ne leur en voulait plus. Pour pouvoir s’assurer d’avoir une meilleure vie, ils avaient bravé de grands dangers et risqué leurs vies. De quel droit aurait-il pu les critiquer ?

Si ses parents avaient pris le risque de le contacter, cela les aurait probablement menés à leur mort. C’est pourquoi il ne pouvait que garder ses émotions sous contrôle en attendant patiemment de leurs nouvelles.

Après avoir fini son tube de tonique nutritif, Nie Yan s’était remis à suivre son entraînement quotidien, améliorant sa force, son agilité et sa vitesse de réaction.

Porter ces casques de jeu avait aussi un autre effet bénéfique. Durant la nuit, ils envoyaient des courants électriques dans tout le corps pour stimuler les nerfs, nourrissant les cellules et permettant aux muscles d’être toujours en état de croissance, permettant ainsi de ne pas gâcher les efforts de la journée avec une nuit de repos. Autrement dit, un jour d’exercice à cette époque revenait au même que dix jours d’exercice pour les gens du passé.

Récemment, sa méthode d’entraînement s’était prouvée efficace et ses besoins nutritionnels avaient aussi été géré. Sa carrure s’améliorait chaque jour un peu plus et sa croissance avait repris son cours. Dix-huit ans était un âge excellent pour la croissance d’une personne, et à ce moment-là, son corps se transformait à un rythme effrayant !

{BAM ! BAM ! BAM !}

Un lourd son de poing sur la porte avait retenti.

Nie Yan avait écouté attentivement. L’isolation de la porte n’était pas génial, aussi avec le son des pas derrière la porte, il avait pu déterminer qu’il y avait au moins cinq ou six personnes.

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 103
Rebirth - Chapitre 105

Related Posts

9 thoughts on “Rebirth – Chapitre 104

  1. J’aimerais tellement que ce soit un carnage IRL qui se présage… hahaha

    Merci pour le chapitre !

  2. merci pour ce chapitre la fin du chapitre on dirait un peu shura’s wrath avec les clans qui le recherchent

Répondre à Hinomura Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com