Rebirth - Chapitre 522
Rebirth - Chapitre 524

Et encore un nouveau chapitre nous rapprochant de la fin de l’histoire. J’espère que vous passez une excellente fin d’année 😉

Expression du jour : « Avoir la boule à zéro ne veut pas dire que ses testicules remontent parce qu’il fait froid. »

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

Chapitre 523 – Un Allié Pas Très Accommodant

 

Les Serpents des Vents étaient un type de monture volante. A présent, le tableau des montures volantes possédait trois monstres. L’Aigle Foudrabysse était premier, il y avait aussi un Griffon à Crinière Blanche en seconde position et enfin, un Serpent des Vents en troisième position. Parmi les montures volantes, les Serpents des Vents étaient considérés comme des créatures en bas de tableau. Leurs attaques physiques étaient relativement faibles. Cependant, ils avaient une d’arme secrète sous la forme d’un poison particulièrement virulent qui compensait leur manque de puissance physique. Ils pouvaient le cracher sur de grandes distances pour infliger des dégâts létaux. C’était pour cela que, même s’ils étaient inférieurs à des Aigles Foudrabysses ou des Griffons à Crinière Blanche, ils restaient tout de même des montures volantes considérées comme ayant une grosse puissance d’attaque.

Et n’oublions pas que, même si parmi les montures volantes, les Serpents des Vents étaient en bas, face à des joueurs ordinaires, ils restaient des existences incroyables.

Un Prêtre de l’Ombre était en train de chevaucher le Serpent des Vents tout en portant une capuche noire, camouflant entièrement son visage.

Son arrivée avait été si soudaine qu’à la fois Tang Yao mais aussi Crazy Magic avaient été pris de court. Il était clair que ce joueur n’appartenait ni à Asskickers United, ni à Alliance of Mages !

Il existait de nombreux experts dans Conviction. Même Nie Yan n’osait pas dire qu’il était le meilleur, du moins pas encore. Après être revenu à la vie, il avait utilisé ses connaissances et son expérience de sa vie passée pour créer une guilde et accroître sa puissance de manière impressionnante. Les meilleurs joueurs d’Asskickers United pouvaient facilement affronter deux, trois voire quatre des meilleurs joueurs d’Alliance of Mages ou Divine Protectors, ce qui était déjà particulièrement incroyable. Cependant, le nombre d’experts cachés qui avaient décidé de ne pas révéler leur nom dans le tableau des scores n’était pas non plus anodin. Si Nie Yan pouvait ne pas apparaître, d’autres le pouvaient aussi.

Ce Prêtre de l’Ombre était arrivé de nulle part. Mais une chose était certaine, quiconque était capable d’obtenir une monture volante à ce stade du jeu n’était pas un plaisantin.

[Hey, est-ce que les Serpents des Vents sont forts ?] Avait soudain demandé Tang Yao à Nie Yan en message privé. Les informations concernant les différentes montures volantes étaient assez peu répandues pour le moment. A l’exception de leur nom, il ne connaissait pas grand-chose à leur sujet.

[Tu as croisé un Serpent des Vents ?] Avait demandé Nie Yan avec surprise.

[Ouais, pourquoi… ?]

[Si tu en croises un, explose-le avec de la foudre puis fuis comme si tu avais la merde au cul ! La chose la plus importante à garder à l’esprit est que tu ne dois, en aucun cas, te faire frapper par son poison !] Avait alors prévenu Nie Yan. Même si les Serpents des Vents étaient classés assez bas, leur poison était juste trop puissant. Si le Foudrabysse se faisait frapper juste une fois, il passerait en blessures modérées immédiatement !

Nie Yan avait appris par Guo Huai de la situation dans laquelle se trouvait l’expédition. Se serait mentir que de dire qu’il n’était pas inquiet pour ses troupes. La preuve était qu’il avait fait cesser sa session d’exp avec Xie Yao afin qu’ils puissent tous les deux venir prêter main forte à leurs camarades. Et comme son Faulkner était mort récemment, il ne pouvait pas encore l’invoquer, aussi il était forcé de venir à pied. Cette situation était une preuve de plus, s’il lui en fallait, que les montures volantes étaient vitales pour les joueurs de haut niveau. Il fallait absolument qu’il se concentre sur l’éclosion de son Dragon Sombraile !

En comparaison avec son dragon, les autres montures volantes n’étaient rien. Et comme cela lui permettrait d’augmenter aussi sa mobilité à grande échelle, il pourrait alors à la fois aider ses alliés et camarades et monter plus rapidement de niveau.

Après avoir entendu les paroles de son ami, Tang Yao avait commencé à être inquiet. Et en voyant le Serpent des Vents le prendre en chasse, il avait ordonné à son Foudrabysse de s’éloigner autant que possible.

Le comportement du nouvel arrivant lui était clairement hostile.

Comme l’avait conseillé Nie Yan, Tang Yao avait demandé au Foudrabysse de lancer un éclair sur le Serpent des Vents, mais le Prêtre de l’Ombre avait immédiatement contrôlé sa monture pour qu’elle fasse un tonneau, esquivant ainsi l’attaque.

Lorsque Crazy Magic avait observé le comportement des deux montures volantes, il avait crié dans son chat vocal :

[Ce Serpent des Vents est notre allié ! Tout le monde, tirez sur le Foudrabysse ! Voleurs, lancez vos haches !]

Tang Yao était sur le point de s’enfuir lorsque plusieurs dizaines de haches avaient commencé à voler dans sa direction. En plus de ça, le Prêtre de l’Ombre avait manœuvré afin de couper toute échappatoire à son adversaire.

En voyant ça, l’expression de Tang Yao s’était assombrie. Il était pris en tenaille et n’avait plus d’échappatoire.

Alors que les haches étaient sur le point de frapper, il avait rapidement pris de l’altitude. Il avait réussi à en esquiver la majorité en faisant cela, mais cinq avaient tout de même atteint leur cible. L’Aigle Foudrabysse avait alors hurlé de douleur alors qu’une gerbe de sang jaillissait de ses blessures.

Une belle opportunité ! Avait alors pensé le Prêtre de l’Ombre avec un sourire sinistre. Son Serpent des vents avait alors sifflé violemment tandis qu’un globe de poison vert sortait de sa gueule.

Si le Foudrabysse se faisait frapper par le poison, il souffrirait horriblement. Mais à cette distance et dans cette situation, il était presque impossible à esquiver. Tang Yao avait alors renforcé sa résolution et avait donné un ordre absolu à sa monture.

Avec un cri perçant, l’Aigle Foudrabysse s’était alors complètement enveloppé d’une armure de foudre blanche tout en plongeant droit sur le Serpent des Vents, choisissant de rentrer direction dans le globe de poison.

En voyant cela, le Prêtre de l’Ombre avait immédiatement perdu son sourire, ainsi que le sang de son visage. Jamais il n’aurait imaginé que quelqu’un oserait foncer sur lui sans prendre en compte sa propre vie ! Young Sparrow Hawk avait clairement comme objectif une destruction mutuelle !

En voyant ça, il avait hésité. S’il devait sacrifier son Serpent des Vents, sa victoire deviendrait complètement inutile !

Le Prêtre de l’Ombre avait alors ordonné à sa monture de reculer, comptant s’occuper du Foudrabysse après s’être mis en sécurité. Mais à ce moment, un gigantesque éclair avait percé le ciel et avait frappé le Serpent des Vents en pleine tête, l’assommant sur le coup !

D’innombrables arcs électriques avaient alors commencé à parcourir le corps du reptile volant tandis qu’il perdait de l’altitude. Le Prêtre de l’Ombre avait déjà perdu le contrôle de sa bête !

Même si le poison du Serpent des Vents était un danger, la monture en elle-même restait désavantagée face à un Aigle Foudrabysse. Après tout, il y avait une différence de rang.

« Tsk, il n’est pas mort le salopiaud… » Avait marmonné Tang Yao en claquant la langue. Il était déçu de ne pas avoir pu frapper le cavalier avec son éclair. Il serait mort sur le coup.

Maintenant que son Aigle Foudrabysse avait pris de plein fouet le poison du Serpent des Vents ainsi que plusieurs haches de lancer, il était maintenant passé en blessures lourdes. C’était pour cela que Tang Yao avait décidé de sortir du champ de bataille plutôt que de continuer ce combat. Il avait bien trop à y perdre.

Le Foudrabysse avait donc repris de l’altitude, repartant hors de portée des haches.

« Fais chier ! Il s’est échappé ! » Avait juré Crazy Magic. Il n’était maintenant plus possible de rattraper Young Sparrow Hawk et tous ses efforts avaient été réduits à néant.

A ce moment-là, un énorme bruit avait retenti alors que le Serpent des Vents s’écrasait au sol, éclatant plusieurs arbres au passage.

« Chef, qu’est-ce qu’on fait avec lui ? On va jeter un œil ? » Avait demandé un Voleur non loin.

Crazy Magic avait réfléchi un moment. Est-ce que le Century Financial Group avait envoyé cette personne en renfort ? Pour lui, seul un groupe de cette envergure aurait pu envoyer quelqu’un avec une monture volante à ce stade du jeu. Et même si Cao Xu n’avait pas de guilde à proprement parlé, il en possédait plusieurs et chacune avait un grand nombre d’experts. Il était même dit que l’organisation de jeu la plus mystérieuse du pays, Direwolf, était sous son joug. Contrairement à la majorité des joueurs professionnels, ce groupe ne recherchait pas la réputation et la gloire. Au lieu de ça, chacun de ses membres était trié sur le volet et recevait un salaire extrêmement généreux de la part du Century Financial Group afin d’amasser des objets rares et de constituer une force imbattable.

Après avoir opéré dans le monde du jeu vidéo pendant plusieurs années, ce n’était pas étonnant que le Century Financial Group ait ce genre d’atout dans sa manche.

Le Prêtre de l’Ombre les avait aidés. Cela était indéniable. Crazy Magic était donc naturellement persuadé qu’il avait été envoyé par le groupe qui le supportait.

 

« Allons-t. » Avait-il fini par répondre au Voleur, tout en en amenant une vingtaine avec lui pour rejoindre le lieu du crash. Cela ne coûtait rien d’être prudent.

Après un moment, le Serpent des vents avait récupéré ses facultés et s’était remis sur pied, façon de dire. Le Prêtre de l’Ombre avait regardé vers le ciel en direction du Foudrabysse qui n’était maintenant qu’un point à l’horizon. Il était trop tard pour le rattraper.

Alors qu’il avait toujours la tête levée, il avait entendu des bruissements de feuilles, et quelques instants après, Crazy Magic et ses 20 Voleurs étaient apparus devant lui.

« Mon ami, es-tu de Direwolf ? » Avait commencé Crazy Magic avec un signe amical de la main.

Avec ses 20 Voleurs derrière lui, il était en mesure de donner du fil à retordre au Prêtre de l’Ombre s’il décidait d’attaquer. Mais avec son Serpent des Vents à ses côtés, il pouvait tout aussi bien en faire baver à ce groupe.

Le Serpent des Vents faisait dix mètres de long et avait un corps à la fois épais et musclé. Il n’était qu’à peine plus petit qu’une wyvern. Sa langue fourchue sortait régulièrement de sa gueule, et il semblait être capable de gober quelqu’un en un instant.

Le Prêtre de l’Ombre n’avait pas répondu à la question. Son visage était caché par sa capuche, aussi son expression non plus n’était pas visible.

Crazy Magic avait froncé les sourcils en voyant sa preuve de bonne foi se faire ignorer de la sorte. Cependant, il savait qui il pouvait et ne pouvait pas offenser. Le souci était qu’il ignorait dans quelle catégorie se situait l’homme devant lui. Il avait donc ravalé sa colère et avait continué à parler.

« Si tu fais partie de Direwolf, descend donc et parlons un moment. »

Toujours pas de réponse.

Crazy Magic avait commencé à sentir ses nerfs brûler. Qu’est-ce que ça pouvait foutre qu’il ait un Serpent des Vents ? Lui-même était le maître d’une des plus grosses guildes du jeu ! Il n’y avait pas de raisons de se la péter comme ça !

Plusieurs Voleurs à ses côtés avaient aussi fait de gros efforts pour se retenir de l’insulter. Si leur maître de guilde continuait à se faire prendre de haut de la sorte, ils allaient probablement commencer à lancer des injures plus vite que Young Sparrow Hawk n’envoyait de sorts !

Alors que le Prêtre de l’Ombre observait le groupe devant lui, ses yeux avaient soudain eu un éclat glacial. Le Serpent des Vents, qui était resté relativement calme jusqu’alors, avait commencé à sifflé et un globe de poison était alors sorti de sa gueule en direction des intrus !

Crazy Magic avait tout d’abord été choqué de se faire attaquer de la sorte. Mais il avait réussi à faire jouer ses réflexes et s’était téléporté 50 mètres plus loin, comme avec Tang Yao. Mais hélas pour ses subordonnés, ils n’avaient pas la chance d’avoir un sort de téléportation comme lui.

Le globe de poison avait éclaté et avait déversé un torrent de liquide létal, frappant trois Voleurs instantanément. Ils avaient tous les trois laissé échapper des cris d’agonie avant de s’effondrer au sol.

Deux autres Voleurs, un peu plus chanceux, n’avaient été que partiellement éclaboussés, mais leur chance s’était arrêtée là, car ils n’avaient pas pu faire 10 mètres qu’ils s’étaient, eux aussi, effondrés sur le sol, morts. Ce n’était pas une blague quand on disait que le venin du Serpent des Vents était très puissant !

« Enculé de ta mère ! Comment oses-tu nous attaquer ?! »

« Putain ! Butez-le ! »

Ces Voleurs avaient déjà utilisé toutes leurs haches de lancer pour s’occuper du Foudrabysse. Ils n’avaient aucun moyen d’infliger des réels dégâts au Serpent des Vents. Autrement dit, la situation s’était rapidement transformé en un véritable bain de sang. Les 20 Voleurs d’Alliance of Mages étaient rapidement devenus les 16 tapis d’Alliance of Mages et leurs 4 amis fuyards !

Le Serpent des Vents était comme une bête démoniaque venue tout droit de l’enfer. Il massacrait tous les joueurs devant lui comme du bétail.

En voyant cela au loin, Crazy Magic avait froncé les sourcils. Il commençait à se demander si cette personne était vraiment de Direwolf. Les chances que ce soit le cas étaient maintenant quasi-nulles. Mais alors, qu’était-il venu faire ici ?

L’identité de ce Prêtre de l’Ombre était maintenant complètement voilée de mystère. Personne n’arrivait à savoir de qui il s’agissait.

Peut-être qu’il s’agissait d’une autre puissance ? Ou bien c’était un joueur solo ?

Une chose était cependant certaine, le Serpent des Vents était actuellement une existence qu’il ne pouvait pas se permettre d’affronter, et donc, Crazy Magic avait courageusement fui pour sa vie.

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 522
Rebirth - Chapitre 524

Related Posts

10 thoughts on “Rebirth – Chapitre 523

    1. 995 on a encore de la marge 😀
      Je pense qu’il voulait parler qu’on se rapprochait de la fin de cette bataille.
      Bonne fêtes à tous ! Et merci pour ces chapitres c’est toujours un bonheur de te lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com