Rebirth – Chapitre 564

Rebirth - Chapitre 563
Rebirth - Chapitre 565

Et voici un autre chapitre pour continuer dans l’histoire.

On commence à entrer dans le vif du sujet, niveau 97, bientôt niveau 100, on s’approche de plus en plus du statut de Danseur de l’Ombre dont Nie Yan nous parle depuis les premiers chapitres ! Bonne lecture à tous et passez une bonne journée 😉

Expression du jour : « Que l’homme aux testicules d’acier fasse attention à ne pas se pincer le chibre. »

 

Chapitre 564 – Une Épiphanie A Faire Pâlir Ses Ennemis

 

Après avoir effectué une rotation de ses sorts, Nie Yan avait remarqué que Brise-Vertèbre était redevenu disponible. Et une fois le bon rythme trouvé, il avait alors commencé à enchaîné ses sorts sans interruption.

Le Guerrier Barbare ne cessait d’essayer de le frapper et chaque coup était porté avec poids et puissance. Cependant, seul l’air se faisait frapper. Nie Yan utilisait constamment le jeu de jambe d’un Danseur de l’Ombre pour esquiver les attaques tout en se positionnant pour son prochain coup. En voyant ce combat depuis l’extérieur, il était évident que la différence entre notre Voleur et son adversaire était juste énorme.

Alors que la hache ennemie venait dans sa direction encore une fois, Nie Yan avait esquivé au plus près et avait exécuté un Assassinat Fantôme, frappant le guerrier à la gorge avec l’Épée de Zennarde. Et enfin, avec un grognement d’agonie, le Guerrier Barbare s’était effondré au sol.

Le combat avait duré près de deux minutes et il fallait avouer que c’était assez épuisant.

Assassinat Fantôme est passé Rang 3.

Cependant, la maîtrise de ses sorts avait grandement augmenté, rendant notre Voleur extatique.

Après avoir atteint le Rang 3, Assassinat Fantôme infligeait maintenant 100% de dégâts supplémentaires et avait 5% de chances d’instantanément tuer une cible. Et pour chaque augmentation de rang, les dégâts augmentaient de 50% et les chances d’exécution, de 1%.

Autrement dit, si Assassinat Fantôme atteignait le Rang 7, il infligerait 300% de dégâts supplémentaires et aurait 9% de chances d’exécuter la cible. Et si on prenait ces valeurs et qu’on les ajoutait à la puissance d’attaque de Nie Yan, cela avait de quoi faire froid dans le dos de ses ennemis, voire même de ses alliés.

A la fin du premier combat, Coup en Traître Retourné était passé Rang 4, Assassinat Fantôme et Brise-Vertèbre étaient passés Rang 3 et Frappe Vacillante était passée Rang 2. Il n’avait jamais réellement pu s’entraîner avec ces sorts par le passé, ce qui faisait qu’il n’était pas vraiment familier avec leur utilisation, rendant ses exécutions assez brouillonnes. Mais maintenant qu’il avait plus ou moins compris leur fonctionnement, il pouvait constamment atteindre un niveau de complétion de 60% ou plus.

Quant à réussir à obtenir une complétion plus haute tout en découvrant les subtilités de ces sorts, il lui restait encore un long chemin à parcourir.

Le Guerrier Barbare semblait aussi avoir fait tomber quelque chose. Après s’être baissé pour le ramassé, il avait pu identifier l’objet avec un sourire. C’était un Livre de Sort pour Brise-Genou Amélioré, un livre de sort relativement rare qui ne pouvait généralement pas être trouvé sur le marché.

« Pas mal ! Je me demande si Bladelight ou Smoke Stub pourraient l’utiliser. Je leur demanderais plus tard. » S’était-il dit en le rangeant dans son inventaire.

Ses récompenses pour ce simple combat étaient vraiment incroyables. Le seul défaut de cette zone était que le Guerrier Barbare ne lui avait pas donné d’expérience. Avec tant de points de vie et de Défense, il n’avait pas lâché le moindre point d’expérience. Même pas un, histoire de dire qu’il donnait quelque chose ! Cela signifiait donc que, s’il décidait de rester ici pour augmenter le rang de ses sorts, il ne gagnerait pas la moindre expérience pendant un long moment.

Avec un rapide coup d’œil, il avait pu voir de nouveau ce nombre : 97. Dans le tableau des scores, il n’y avait que deux personnes qui étaient maintenant au-dessus du niveau 80. Une fois ce niveau atteint, cela devenait bien plus difficile d’exp. Autant dire que pour ces personnes, à moins d’une méthode vraiment exceptionnelle, il leur faudrait au moins un mois, voire deux et même peut-être trois juste pour atteindre le niveau 90.

Donc même s’il restait pendant un mois entier dans la Terre des Rêves de Venita, il resterait en tête.

« Commençons par monter ces sorts ! » S’était-il alors dit en passant à sa cible suivante.

Il avait alors repéré un Guerrier Barbare un peu plus loin. Se camouflant, il s’était alors approché et rapidement retrouvé à cinq mètres dans son dos.

L’ennemi était juste devant lui. Il pouvait clairement voir l’artisanat de l’armure du guerrier. Il était facile de déterminer les points faibles de cette armure : les omoplates, le cœur, l’abdomen et le centre de la colonne vertébrale.

Et soudain, une idée étrange avait frappé notre Voleur. Les Sorts Libres avaient probablement leur propre sens caché. Par exemple, Brise-Vertèbre était assez similaire à Coup en traître, ciblant le dos ennemi pour infliger des dégâts et un handicap.

Par le passé, Nie Yan avait toujours cru que frapper dans la direction générale attendue par le sort, dans le cas de ces deux sorts : le dos, était suffisant. Mais son niveau de complétion était toujours resté aux alentours de 60%, descendant même parfois à 50%.

Est-ce que j’aurais raté quelque chose ?

En fixant du regard le dos de ce Guerrier Barbare, il n’arrivait pas à s’enlever de la tête que le résultat de l’incorporation de quelques techniques de combats lors de l’exécution de ces sorts pourrait bien être surprenant.

Beaucoup de sorts dans Conviction étaient calqués sur la réalité. Par exemple, le sort Coup de Pied. Si une jambe ou une cuisse était frappée, l’effet restait faible. Mais si le coup arrivé sur une articulation, il était possible de paralyser ou en tout cas de considérablement restreindre les mouvements ennemis.

Quelques souvenirs avaient alors refait surface dans son esprit. Dans sa vie passée, lorsqu’il était niveau 160, à peu près, il avait combattu un Danseur de l’Ombre. Ce joueur n’avait pas utilisé de techniques tape-à-l’œil ou exotique mais uniquement des sorts comme Coup de Pied, Coup en Traître et Assassinat. Et pourtant, alors qu’il s’agissait de techniques non pas de Danseur de l’Ombre ou même de Grand Voleur, mais bien de Voleur, Nie Yan s’était fait lever comme une poupée gonflable. Un simple Coup de Pied l’avait laissé engourdi pendant cinq secondes. Comment aurait-il pu riposter face à ça ?

Le coup du Danseur de l’Ombre avait réellement été incroyable. Non seulement ses bottes avaient été équipées de lames, mais il n’avait pas visé la jambe en elle-même ou même le genou, mais bien un point précis juste sous la rotule, là où le nerf passait, et cela avait complètement handicapé Nie Yan.

En se souvenant de cela, il était devenu de plus en plus certain que ce joueur avait employé des techniques de combat du monde réel.

Une certaine réalisation était en train de s’opérer dans l’esprit de notre Voleur. Jusqu’à présent, il avait réussi à mettre le doigt sur plusieurs techniques de Danseur de l’Ombre. Il pouvait même être dit qu’il était quasiment un Danseur de l’Ombre à l’heure actuelle. Cependant, que lui restait-il à apprendre pour en devenir un à proprement parler ? Pourquoi est-ce que chaque Danseur de l’Ombre de sa vie passée avait été si discret et secret que pas la moindre information n’avait été fuitée sur le forum ?

Cela nécessité plus de recherches.

Il s’était alors doucement approché du Guerrier Barbare. A ce moment précis, il avait complètement oublié le fait que son adversaire était considéré comme un monstre. Il avait simplement prétendu qu’il s’agissait d’un joueur à la carrure large.

Si le Guerrier Barbare était une personne, quel genre de technique pourrait-il utiliser pour le neutraliser rapidement et efficacement ?

Comprenant quelque chose, notre Voleur s’était alors abaissé, transférant toute sa puissance dans sa taille avant de se propulser en avant avec un mouvement rotatif.

C’était une technique permettant de concentrer toute la puissance de son coup ainsi que l’élan de la rotation dans son bras. En exécutant cette action, il avait senti son corps chauffer, presque comme si des fourmis apparaissaient à la surface de sa peau, la concentration augmentant dans les zones avec la plus grande vélocité. Et alors que son corps devenait un chaos de sensation, son bras avait soudain dégagé une puissance incroyable.

C’est quoi ce bordel ?! S’était-il dit avec choc sans pour autant annuler son mouvement.

Et avec un rugissement bestial, il avait plongé sa dague dans la colonne vertébrale du Guerrier Barbare.

Un énorme bruit de collision avait retenti et une force incroyable avait empalé le guerrier, le faisait tituber sur plusieurs pas chancelant avant de le paralyser complètement.

Brise-Vertèbre : 73% de complétion, 150% de dégâts, 3 secondes d’assommage. Vous obtenez 100 points de maîtrise.

Chacune de ces informations était juste incroyable, et il ne s’était absolument pas attendu à les voir ! Il avait gagné deux fois plus de maîtrise que précédemment et les effets avaient été décuplés !

Il venait de trouver la clé pour déclencher le véritable Brise-Vertèbre !

Notre Voleur n’avait pas pu s’empêcher d’être fou de joie en voyant ça. Il avait obtenu une meilleure compréhension de son sort. En fait, il était persuadé qu’il pouvait faire mieux que ça. C’était sa première exécution du sort de cette manière, donc ses mouvements n’avaient pas été particulièrement fluides. Il allait lui falloir encore beaucoup de pratique.

Cependant, son exécution réussie avait ouvert une nouvelle porte pour lui. Et soudain, un nouveau monde s’étendait sous ses yeux, n’attendant que de se faire explorer.

Découvrir que les sorts dans le jeu partageaient certains traits des techniques de combat de la réalité signifiait que la combinaison des deux pouvait permettre la création de nouvelles techniques de combat, décuplant leur puissance meurtrière.

Après avoir découvert comment utiliser Brise-Vertèbre, Nie Yan avait décidé de continuer à la pratiquer tout en augmentant sa maîtrise du sort. Quant à Coup en Traître Retourné et les autres Sorts Libres, il faudrait qu’il prenne le temps de les étudier un peu avant de trouver comment les utiliser efficacement. Une chose était cependant certaine, une fois la technique décryptée, son utilisation devenait bien plus facile.

Il avait alors continué à esquiver les attaques du Guerrier Barbare avec son jeu de jambe tout en attendant que Brise-Vertèbres soit de nouveau disponible.

Il avait alors utilisé un Contre avant de battre en retraite.

Le Guerrier Barbare avait laissé échapper un cri furieux avant de charger en avant pour frapper de toutes ses forces avec son énorme hache.

Nie Yan avait alors utilisé Pas Illusoires, esquivant l’attaque et contournant le géant, avant de baisser son centre de gravité et de transférer sa puissance dans son bassin. Cette fois-ci, il avait pu sentir que son exécution était bien plus fluide que précédemment et un immense pouvoir avait commencé à se concentrer dans son bras jusqu’au bout de son arme. Et lorsque son coup avait frappé, cette fois-ci, le Guerrier Barbare avait été directement projeté au sol face la première.

Une fanfare avait alors retenti. Brise-Vertèbre avait pris un Rang.

Nie Yan avait été choqué d’entendre ça. Pourquoi est-ce que le sort qui venait juste de prendre un niveau sur le monstre précédent avait soudain avancé de nouveau ? Il avait rapidement regardé la notification et ce qu’il avait vu l’avait complètement surpris.

Brise-Vertèbre : 93% de complétion, 270% de dégâts, 5 secondes d’assommage. Vous obtenez 300 points de maîtrise.

Il avait pris 300 points de maîtrise avec une seule utilisation ! En temps normal, un taux de complétion de 60% permettait d’obtenir 1 point de maîtrise alors que 70% en donnait 2 et 90% en donnait 6. Et comme il avait cela multiplié par 50 ici, il avait donc reçu 300 points d’un coup !

Brise-Vertèbre avait une base de dégâts correspondant à 120% de son attaque. Avec un taux de 93%, il était passé à 270%. Ce genre de résultat était juste incroyable.

Dans sa vie passée, il avait entendu dire que des Danseurs de l’Ombre étaient capables de soloter des boss au-dessus de leur propre niveau. Il avait cru jusqu’alors qu’il s’agissait de rumeurs abracadabrantes. Un Seigneur de niveau 100 ou plus était bien différent d’une Grenouille Écailleuse comme celle qu’il avait tué seul. Mais maintenant qu’il voyait l’efficacité des Sorts Libres quand utilisés correctement, il comprenait qu’il lui serait possible de facilement percer la Défense de monstres de haut niveau. Et ainsi, tuer un Seigneur de niveau 100 ou plus seul ne semblait plus aussi fou qu’avant.

S’il réussissait à monter ses cinq Sorts Libres au Rang 6 ou 7, il pourrait probablement doubler voire même tripler sa puissance de combat ! Et cette seule idée était suffisante pour complètement gonfler sa motivation à bloc !

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 563
Rebirth - Chapitre 565

Related Posts

11 thoughts on “Rebirth – Chapitre 564

  1. Ma théorie sur les sorts de Danseurs :
    Des sorts passifs qui augmentent les dégâts et provoquent des effets en fonction du niveau de technique employé.
    Par exemple un coup normal pourrait provoquer Saignement + Bonus de dégâts de [Coup en Traître]
    Merci pour le chapitre !

Répondre à Arq Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com