SSN - Chapitre 3

SSN - Chapitre 2
SSN - Chapitre 4

Bonjour ! Voilà le premier chapitre régulier du mardi. Par ailleurs, bonne nouvelle ! Comme j’ai un peu de temps cette semaine, j’ai pris la décision jusqu’à dimanche de poster un chapitre par jour, dans la mesure du possible. Quoiqu’il en soit, les réguliers seront bien postés. Sachez par ailleurs que dans les jours qui suivent un certain nombre de changements vont ponctuer le site, pour le mieux… Ne vous inquiétez pas, pour l’instant, on ne touche pas au design ! Bonne lecture.

Edit : modification du premier message.

Edit² : modification du nom des « lapchiens », au profit du terme « wolpertinger », une créature mythique issue du folklore allemand qui définit un croisement entre un loup et un lapin (puis deux-trois autres trucs aussi).

 

 

Chapitre 3 : Vous avez pris un niveau. 1/2

 

Ah oui, donjon. C’est vraiment un donjon en fait.

Ça bouillonnait dans sa tête, et il eut une nouvelle fois le réflexe d’apposer sa main contre sa tempe.

Après un soupir, il lut le message qui s’était affiché devant ses yeux :

〈Ce donjon a déjà été conquis. Les monstres basiques vont maintenant être invoqués.〉

Quoique cette situation fut pour le moins surprenante, elle évoqua tout au contraire une certaine familiarité à Woojin.

« Ça me rappelle à s’y méprendre Alphène…» se surprit-il à énoncer à haute voix.

Woojin avait dû batailler de toutes ses forces pour y survivre. La planète Alphène ne constituait ni plus ni moins qu’un monde tout droit sorti d’un jeu vidéo.

La Terre a changé, ou j’ai droit à un traitement spécial ?

Il s’interrogea un moment, mais ne put parvenir à une réponse objective. Après tout, il n’était là que pour prendre le métro, en aucun cas pour le donjon ! La Terre avait dû effectivement bien changer en cinq ans. Il prit alors la décision de faire machine arrière. Il restait les bus. Pourtant, le passage lui était bloqué par une barrière invisible.

« Hein ? Bordel…» dit-il avant de se gratter l’arrière de la nuque.

Il ne savait pas même à quoi pouvait bien ressembler une pierre de retour…

Ah… Ils avaient de bonnes raisons de bloquer l’accès.

Sa curiosité l’avait poussé à entrer ici, mais il y était désormais bloqué.

Bon, jetons un œil à tout ça…

Il avait perdu toute magie. En revanche, son niveau d’entraînement physique était intact, et vingt ans dans ce domaine, ça comptait. Il vit un petit commerce et y dénicha un porte-manteaux. Un puissant cri retentit soudain. Il retira alors la hampe du porte-manteaux et s’en saisit comme d’une arme.

Ça va faire un peu léger…

Il regarda du côté du commerce adjacent, d’où il put trouver, au milieu du foutoir, une masse.

Voilà, ça devrait être plus utile.

Après quoi, il envoya un large coup sur une chaise. Il en arracha le dossier et l’aplatit un peu à l’aide de son marteau. Ça ferait office de bouclier.

Allons-y…

Il ne savait pas exactement vers quoi, mais des monstres venaient d’être invoqués. Son sentiment de doute fut plus accru encore par le fait qu’il n’était pas certain d’être tout à fait préparé à la situation. Il ne pouvait toutefois de toute évidence plus reculer. Avançant dans la lumière intermittente des néons blafards, il eut une étrange impression. Comme si quelque chose ou quelqu’un l’observait des toilettes.

Il s’abaissa prudemment au niveau du sol et saisit un morceau de carrelage, qu’il lança en direction de la source de ses suspicions. La réaction ne se fit pas attendre : un cri perçant et affreux retentit à nouveau. Qu’est-ce que faisait une créature comme ça sur Terre, dont l’apparence évoquait un chien avec des oreilles de lapin ? Woojin connaissait en effet cette créature. Il l’avait rencontré plus d’une fois, là-bas, sur Alphène.

Un wolpertinger.

« Waaagh !» lança le wolpertinger avant de s’élancer vers lui, ses deux crocs dressés. Il se servit de ses deux énormes pattes arrières pour le charger en sautant. C’était une technique d’attaque propre au wolpertinger, et d’ailleurs la seule et unique qu’il possédait.

Woojin para son attaque à grand bruit, et asséna un large coup. La bête, quelque peu sonnée et au sol, lâcha un cri désespéré : « Gwark…».

Il n’hésita pas une seule seconde et courut au niveau de sa nuque, qu’il transperça à l’aide du manche de sa masse.

Le monstre avait beau lui être familier et ne pas représenter une véritable menace, il ne pouvait se permettre d’abaisser sa garde un seul instant, à la moindre occasion, il fallait en terminer.

C’était la règle sine qua non à la survie, en tous cas face à un monstre.

Le corps tout entier du wolpertinger s’affaissa en poussant un soupir sifflant. Woojin ne s’y attarda pas une seconde et porta toute son attention à son environnement. En effet, les wolpertingers avaient la particularité de toujours être en paire.

Comme il s’y attendait, un autre arriva d’un bond, l’effrayante gueule grande ouverte. Pas question cette fois d’utiliser son bouclier de fortune, détruit par la précédente rencontre.

Il souleva son arme d’un seul geste et porta un coup dévastateur.

La tête du marteau venait de lui exploser la gueule. Littéralement, puisqu’elle ressortait à l’arrière de son crâne. Il l’avait parfaitement contré.

J’ai un sentiment de déjà-vu…

Il se remémora son arrivée sur Alphène. Il était alors en état de choc et terrifié. Là, en revanche, il avait un net avantage.

Comment se fait-il que des monstres d’Alphène se trouvent ici ? Ce donjon n’a pas non plus sa place ici…

Il interrompit brusquement sa réflexion, alerte à une nouvelle menace. Il ne connaissait que trop bien cette impression. Le message qui s’était affiché devant ses yeux, ces monstres, ce donjon, tout ça, il le connaissait d’Alphène. Mais sur Terre, dans une station de métro ?

Je vais finir par prendre un niveau à ce rythme…

Ceci constituait, précisément, la raison pour laquelle Woojin avait pu jusqu’à présent survivre. Alphène représentait pour lui un univers de jeu vidéo, domaine qu’il connaissait bien. À la différence près que tout était bien réel.

De la même manière, les niveaux existaient bien, aussi. C’est ainsi que Woojin parvint au sommet de son art comme lui avait alors dit l’administrateur dimensionnel. Quoiqu’il ne soit parvenu à, si on peut s’exprimer ainsi, la fin d’Alphène, il avait bien atteint un niveau satisfaisant. C’est aussi une des raisons qui l’avait poussé à retourner sur Terre.

Même s’il en avait perdu toute magie, peu lui importait, ses facultés ne lui auraient été d’aucune utilité sur Terre, il n’aurait plus eu à s’inquiéter de mourir.

Pourtant, maintenant coincé dans ce donjon, il exprima le plus profond désir de la récupérer. Il pouvait s’en sortir contre des wolpertingers sans trop de soucis, mais s’il y avait plus gros, la situation allait sans le moindre doute devenir bien plus dangereuse.

L’idéal, dans le cas actuel, était de rapidement trouver une pierre de retour avant de rencontrer un véritable monstre.

Bon… Si ça marche comme sur Alphène, un monstre doit en posséder une. Ou alors, ça devrait émettre une énergie bien particulière.

Effectivement, un objet doté d’une telle faculté devrait laisser une signature énergétique. Il regarda alors du côté des deux wolpertingers, mais aucun ne possédait de gemme de mana, appelée Pierre de Sang.

« Ces merdes servent à rien…» lança-t-il avant de laisser les corps tels quels après sa recherche, pour aller se réfugier derrière un pilier.

Il espérait qu’un monstre vienne par ici, attiré par l’odeur du sang. Dans le pire des cas, il pourrait toujours reprendre ses recherches après avoir récupéré un peu.

Un cri marqué d’une interrogation résonna soudain : « Queeerk ?».

Deux nouveaux wolpertingers venaient d’arriver et se mirent à tourner autour des corps. La ressemblance avec le chien était évidente. Malgré tout, leur odorat n’était pas aussi développé et ils se servaient plutôt de leur ouïe pour se repérer.

Woojin éclata alors volontairement un morceau de carrelage sous son pied et, dans un hurlement aigu et empreint de menace comme celui d’un prédateur qui vient de retrouver la trace de sa proie, les deux bêtes se jetèrent en sa direction.

Malgré le faible écart de temps séparant leur arrivée, Woojin eut le temps d’asséner deux coups brutaux directement sur leurs têtes respectives. C’est à cet instant que lui parvint un nouveau message :

〈Vous avez pris un niveau.〉

Nostra

Nostra

Administrateur, traducteur d'EER, IATM et SSN. Nostra est un personnage obstiné, perfectionniste et dont seul l'ego parvient à rivaliser avec son talent.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

SSN - Chapitre 2
SSN - Chapitre 4

10 Commentaires

  1. aximili

    Merci pour le chap !

    Répondre
  2. Zhexiel Kurokage

    Merci pour les chapitres.

    Répondre
  3. Fabulas

    C’est un nain qui est niveau 2 ???
    Merci pour le chapitre

    Répondre
    1. NostraNostra (Auteur de l'article)

      Pas exactement non… on découvrira ça durant le chapitre de demain, mais il est pas tout « noob » non plus.

      Répondre
  4. noname.exenoname.exe

    Merci pour le chapitre
    P.S. l’auteur c’est le même gars qui a inventé les noms de poissons ? Nan parce qu’on va se retrouver avec un tigre-laveur on va pas trop comprendre

    Répondre
    1. NostraNostra (Auteur de l'article)

      Haha ! J’ai pas réussi à choper une bonne version coréenne (pour convertir le texte en alphabet compréhensible), et la version anglaise disait « drabbit ». J’ai pris le parti de traduire, mais dans l’idéal, j’y mettrai la version coréenne quand je pourrai y accéder.

      Après je pourrais aussi essayer de mélanger les langues… genre Lapog, ça sonnerait mieux ?

      Répondre
      1. noname.exenoname.exe

        Nan mais traduire des néologismes étrangers c’est déjà assez dur donc pas besoin de t’embêter à faire un nom qui sonne bien et puis de toute façon c’est plutôt amusant donc si un jour tu veux mettre un lionobo ou une panthcarabée lâche toi.

        Répondre
  5. essitamessitam

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Laghtt

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  7. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com