SW Chapitre 11

SW Chapitre 10
SW Chapitre 12

Et hop, on poursuit sur la lancée avec ce premier chapitre de Shura’s Wrath de la semaine !

Bonne lecture ! 🙂

 

 

Chapitre 11 - Élite 2 étoiles

 

Même si un joueur niveau 0 attaquait continuellement un monstre niveau 5 immobile, il mettrait tout de même une demie-journée à le tuer. Tuer des créatures de niveau supérieur en tant que débutant était non seulement improductif, mais également dangereux puisqu’il était facilement de se faire instantanément tuer. Personne d’autre parmi tous les joueurs du Village de Débutants 49554 n’avait le courage que Ling Chen démontrait.

Celui-ci avait décidé de rester dans cette zone et de chercher proactivement les sangliers pour deux raisons : la première tenait à la quête qu’on lui avait donnée, la seconde à la tranquillité qui y régnait.

Une heure plus tard, le 30e sanglier tomba sous les coups de l’épée de novice devant lui. Un halo blanc s’éleva au même moment de sa tête…

« Félicitations ! Vous avez gagné un niveau. Vous êtes à présent niveau 1, PV +10, PM +10, gain de 5 PAs. »

Il expira doucement après avoir enfin gagné son niveau… Le système d’expérience de « Lune Divine » abusait complètement à ne faire passer que du niveau 0 au niveau 1 après avoir tué cinquante créatures de niveau 5… Cela dit, il venait enfin de faire son premier pas dans ce monde virtuel.

Le plus abusé dans l’histoire était encore qu’il n’ait eu que quelques potins rouges et une vingtaine de pièces de cuivre en tuant trente monstres de plus haut niveau que lui, sans même lui donner le moindre équipement blanc…

«*DING*…» Vous avez réussi à tuer trente sangliers sauvages montagnards, remplissant ainsi les conditions de la quête « Demande de Wang Ji ». Vous pouvez à présent retourner au magasin général du Village des Débutants, et rendre votre quête. »

Le jeune homme venait de prendre un niveau tout en terminant sa quête, mais il ne s’en alla pas immédiatement pour autant. Au contraire, il choisit même de rester et se mit à chercher sa prochaine victime porcine. Il n’avait pas vraiment besoin de la récompense de la quête, qui consistait en un tas de potions, pour le moment. Ce qu’il lui fallait le plus, c’était d’augmenter rapidement son niveau.

-17, RATÉ, RATÉ, -18…

Étant donné qu’il avait mis tous ses points d’attributs dans la force sans hésiter, ses dégâts doublèrent face aux sangliers. Ses points de vie étaient alors d’un mince total de 60 ; s’il se faisait toucher plusieurs fois par ces animaux, alors il mourrait sur le champ et retournait aussitôt au village. Personne, à moins d’avoir un pet au casque, n’oserait se lancer dans des attaques suicidaires au début du jeu… Quiconque ne pouvant pas encaisser deux attaques de monstre était aussi utile qu’une plante verte. Il faut savoir que les guerriers ont une profession de combattants au corps-à-corps très différents des archers maintenant les monstres à distance, ou encore les mages élémentaires. Ils devaient augmenter leur attaque, leur défense et leurs points de vie.

Il tua plus vite les créatures grâce à ses dégâts ayant doublé, mais aussi grâce à sa prise de niveau qui réduisit légèrement la réduction de ses chances de toucher due à la différence de niveaux. Il tua ainsi son 100e sanglier une heure plus tard, tandis que sa barre d’expérience avait monté à 70% du niveau 1.

Un morceau d’équipement gris sombre tomba de ce 100eme sanglier.

Ling Chen fit un pas en avant et le ramassa.

[Pantalon long de tissu de qualité] Type : vêtement du bas du corps. Qualité : Blanc Pâle. Critères d’utilisation : Être de niveau 5 de n’importe quelle classe. Pantalon long taillé dans un tissu délicat possédant plus ou moins des capacités défensives. Attributs : Défense +5.

Il ne sut pas s’il devait rire ou pleurer. (NdT C’est chaud quand même, dans aucun MMO je ne me suis contenté de drop blanc/gris :x)

Il fixa le chiffre ‘5’ à ‘Chance’ sur sa fiche de personnage et pensa : Est-ce que ma statistique de chance est trop basse ou quoi ?

Il regarda l’heure qu’il était et remarqua qu’il était déjà midi. Il cessa alors de traquer les sangliers et ferma les yeux, faisant ainsi apparaître la commande « Quitter le Jeu ».

Il les rouvrit pour voir le chandelier de cristal au plafond du salon, mais également deux yeux plus purs et beaux encore que ce cristal.

Ling Shuiruo était assise à côté de lui, les mains sur les joues et le fixait sans cligner des yeux depuis dieu sait quand, avec un petit sourire au coin des lèvres. Elle lui dit adorablement en remarquant qu’il avait ouvert les yeux : « Tu es réveillé, grand-frère. »

Il avait beau connaître parfaitement sa sœur, il ne put néanmoins s’empêcher d’être abasourdi en la regardant d’aussi près.

Il ne cessait de se louer les cieux qui devaient avoir mis toute leur énergie à façonner le visage et le corps de Shuiruo. Si ça n’était pas le cas, pourquoi était-elle si parfaite qu’on aurait cru avoir affaire à une illusion ?

Il s’assit sur le canapé et lui dit d’un ton trahissant à la fois le souci et le reproche : « Ruoruo, pourquoi ne m’as-tu pas écouté une fois de plus et t’es déplacée toute seule ? Tu as besoin de repos, dans l’immédiat. »

« Mais j’aime vraiment regarder l’air paisible que tu as quand tu dors. » Elle lui tira la langue et dit en souriant : « T’es-tu amusé pendant que tu jouais, grand-frère ?

« Yep !» Le jeune homme la porta du fauteuil roulant au canapé où il était assis, et posa sa main sur sa joue : « Tu as faim ? Que veux-tu manger au déjeuner ?»

« Hmm, je veux boire de la soupe aux champignons…  Peux-tu d’abord jouer un peu au piano pour moi ?» La demoiselle cligna ses grands yeux, traversés par l’envie et la joie.

« D’accord !» Il hocha la tête en souriant, allongea sa petite soeur puis se dirigea vers le piano qui était dans un coin du salon.

Il s’assit devant et toucha de ses doigts fins sur les touches du clavier. La première note s’éleva et ses doigts se mirent à courir sur les touches comme s’ils dansaient, produisant une mélopée aussi douce qu’une brise et nourrissante que de la rosée aux oreilles de la jeune femme. Elle ferma les yeux pour écouter les notes chaleureuses et apaisantes du piano.

Elle n’oublierait jamais le jour où elle avait commencé à apprendre à son frère à jouer. Il apprenait si rapidement qu’en l’espace de quelques mois, le son qu’il produisait en jouant avait captivé ses parents, au point qu’elle reconnaisse sincèrement sa défaite, elle qui jouait depuis toute petite… Par la suite, elle contracta l’Isrock, ses parents la quittèrent et ce fut lui, dans son plus grand moment de désespoir, qui lui permit lentement de sortir de son monde gris en utilisant les tonalités chaleureuses du piano…

Les notes restèrent en suspens, et Ling Chen put entendre la respiration régulière  de Shuiruo. Il se leva, retourna à la chambre à coucher pour y prendre un drap léger et couvrit sa petite soeur endormie et souriante. Il déposa un léger baiser sur son visage, puis se rendit à pas de loups à la cuisine.

Il ferma la porte afin de ne pas la réveiller, et au même moment la jeune femme rouvrit légèrement les yeux. Quand ses parents et elle tombèrent malades,  le jeune homme ne savait pas cuisiner, nettoyer ou accomplir la moindre tâche ménagère. Cependant, il apprit tout ce qu’il devait savoir pour elle, et fit quotidiennement tout son possible pour accomplir ses tâches au mieux… Et ce même jusqu’à présent.

Je suis pitoyable d’avoir attrapé le terrifiant Isrock, mais je trouve plus souvent que j’ai de quoi attirer l’envie et l’admiration de toutes les filles du monde… Parce que j’ai le meilleur frère qui soit.

Ils passèrent l’après-midi ensemble jusqu’à ce que la demoiselle s’endorme précisément. Son aîné rentra alors à nouveau dans « Lune Divine », et apparut là où il avait quitté le jeu le matin même.

Son appareil de communication se mit à sonner au moment même de sa connexion.

L’appareil de communication de joueur était un bracelet délicat qui servait non seulement à parler aux autres, mais aussi à montrer l’heure et à prendre des photos ou des vidéos. On pouvait également le mettre dans son sac pour empêcher quiconque de vous parler.

La personne l’appelant se nommait « Huan Mie ». Il hésita un court instant puis prit l’appel : une voix impatiente d’homme lui parvint :

« Ah , enfin. J’ai attendu longtemps que tu te connectes. C’est moi, Yun Feng !

C’était bien ce qu’il croyait… Il lui répondit : « Tu n’étais pas là ce matin ?»

Déception ? (NdT traduction de Huan Mie :p On gardera la VO par la suite) C’était un nom bien différent ce celui qu’il avait dans le « Cycle du Blizzard ».

« Oh, j’étais avec ma sœur ce matin. Je l’ai aidée à acheter une nouvelle maison et à mettre en place son bureau professionnel. On a fini en fin de matinée. Sa main est vraiment grande, mais en termes de personnel, c’est… *soupir* On en parlera une fois sorti des Villages de Débutants et arrivé en ville. Dans quel village es-tu ?»

« Le 49554. »

« Je suis dans le 99999 ; pas mal comme nombre hein ? Eh eh. Bah, on se doutait qu’il serait impossible d’être dans le même village vu qu’il y en a cent mille en tout. On se retrouvera en ville, je suppose. Oh j’oubliais, quel est ton niveau actuellement ?» demanda Yun Feng, plein d’espoir.

« Niveau 1. » (NdT le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’est pas bavard xD)

« Hum…» Son interlocuteur parut clairement estomaqué un moment. Il y avait déjà plein de niveau 3, et nombre d’entre eux tendaient vers le niveau 4. De son côté, cet homme qu’il considérait comme un « super expert » était encore niveau 1… Il rajouta en toute hâte : « Je suis aussi niveau 1, mais je ne vais t’empêcher de prendre de l’expérience plus longtemps. Appelle-moi si tu as besoin de quoi que ce soit. »

Un sanglier le chargea au moment où il raccrocha. Ling Chen se retourna nonchalamment, dégaina son épée de novice et se remit à maltraiter le cuir épais de ces sangliers pas très futés.

Il était évident qu’à affronter constamment des monstres de plusieurs niveaux de plus que lui et à s’occuper de sa soeur tout l’après-midi, il n’allait pas être du même niveau que les tarés qui avaient même des groupes dédiés à leur montée de niveau. Il ne se pressa pas pour autant, car dans le monde de jeu virtuel, ce n’est pas seulement le niveau qui différencie les joueurs puissants des faibles.

Une demie-heure plus tard, sa barre d’expérience était remplie à 99.7%, et il pourrait passer niveau 2 en tuant un sanglier en plus. Cependant, une lumière blanche étincela à cet instant à 5 mètres à sa droite, et fit apparaître un gros sanglier sauvage faisant deux fois la taille de ses congénères normaux. Cela dit, seule sa taille était extraordinaire. Deux petites étoiles dorées flottaient au sommet de sa tête.

Un monstre élite… Et un élite 2 étoiles, qui plus est ! Le jeune homme sentit son sang bouillir.

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

SW Chapitre 10
SW Chapitre 12

15 Commentaires

  1. nickylaboum

    merci

    Répondre
  2. MrZerbow

    Merci pour le chapitre 😀

    Répondre
  3. Kur

    Bonjour, merci pour le chapitre.

    dans le chapitre 9 il ait qu’ils ne gagnaient pas de PCs en montant de niveau, mais dans celui il y a «« Félicitations ! Vous avez gagné un niveau. Vous êtes à présent niveau 1, PV +10, PM +10, gain de 5 PCs. »»
    je comprend plus &_è.

    Répondre
    1. Mircaé

      A mon avis, les PCs font références aux stats (Force/agilité etc). Du moins c’est comme ça que je l’ai compris puisque par la suite il dit avoir augmenter sa force et donc doubler ses dégats.

      Répondre
      1. Kur

        Pour moi PCs fait référence aux points de compétence et le points de force qu’il a attribués été au moment de la création de son personnage, si cela aurait été des points de stats ça aurait eu un autre nom.

        Répondre
        1. Mircaé

          Yep, je pense pareil. Mais au vue de ce qui suit, c’est ce que j’en ai déduit. Donc je me dis que c’est une erreur.

          (Aprés, dans certain jeux, les Points de Compétences sont aussi des points a mettre dans les Stats. J’avoue n’avoir jamais compris pourquoi il y a des différences entre les jeux concernant ce genre de chose mais bon.… :/)

          Répondre
    2. reynolds

      a moins qu’il gagne des pcs car il tue des mob +5niveau
      tu gagne un bonus car tu prend des risques

      Répondre
      1. reynolds

        enfaite :
        j’ai peut etre la solution Congratulations ! You have leveled up, now LV1, HP+10, MP+10, gained 5 AP.”
        ap = ability power (dans certain jeux)
        puissance d’attaque magique

        Répondre
        1. Kur

          C’est sûr que ça passe mieux avec AP, mais je suis moins sûr de magique vu qu’il utilise des dégâts physique, à moins que les dégâts magique et physique ne sont pas de type de dégâts différent ( je sais pas si c’est assez clair).

          Répondre
          1. Kur

            Ou que le A veux dire tout simplement augmentation, du coup ça ferait puissance augmenter ou augmentation de puissance, ça a plus de sens.

          2. reynolds

            en faite la nuit porte conseil^^
            alors on a ap pour ability point( point d’habilité ou point de statistique ou point d’attribut) vu qu’après il met tous en force pour taper plus fort. et la sa parait logique du coup

  4. Mircaé

    Bon. Je me suis permis un cadeau de générosité pour ce Novel car il mérite vraiment sa traduction en FR. Ce don est aussi là pour espérer que tu continue a l’avenir.

    Répondre
    1. Black Lotus

      Merci à toi et aux autres donateurs

      PS : merci aussi pour le chapitre

      Répondre
  5. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com