TDG Chapitre 269

TDG Chapitre 268
TDG Chapitre 270

Pfiou, voilà votre TDG bonus tant attendu ! Un énorme merci à Norman, Jeremy, Sohely et Jeremy pour leur générosité 〈3

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 269 - Acupuncture

 

Lu Piao murmura à l’oreille de son ami : « Nie Li, pourquoi ce gamin de Xiao Yu a autant d’ennuis ? On ne s’en sortira jamais avec autant d’ennemis ! Pourquoi ne rejoindrait-on pas ce type ?»

« Tu crois que je n’y ai pas déjà mûrement réfléchi ? Nos familles sont encore entre les mains du Maître du Monde Souterrain » lui répondit-il en roulant des yeux.

« D’accord, d’accord. Je déconnais hein, vraiment » lui dit le benêt d’un air dépité. Xiao Yu semblait continuellement criblé de soucis. C’est cool de draguer des filles, mais pourquoi draguer une fille déjà prise ? Sans parler des origines conséquentes de son rival…

Nie Li regarda Yan Hao en haussant les épaules : « Tu peux tenter de nous convaincre autant que tu ne veux, tu ne peux pas lever la main sur nous à l’intérieur de l’Institut. Épargne-nous tes entourloupes minables. »

« Je ne peux lever la main sur vous ?» L’arrogant jeune homme rit froidement et poursuivit : « Alors tu me sous-estimes bien trop !»

Huang Ying lui jeta un regard noir en le réprimandant : « Yan Hao, je ne te le pardonnerai jamais si tu oses faire quoi que ce soit aux amis de grand-frère Xiao Yu !»

Le petit tyran lui jeta un regard glacial : ‘Pauvre connasse, pourquoi perdrais-je mon temps avec toi si ton père n’était pas un Doyen ? Je pourrais avoir autant de nanas aussi belles que toi si je le voulais !’ Cela étant, il n’osa pas exprimer cette pensée à voix haute.

« Est-ce que ce gamin de Xiao Yu est un tel lâche qu’il se planque et vous a envoyé monter la garde ici ?» ricana-t-il froidement.

À peine venait-il de dire ça que la voix du jeune homme en question résonna depuis l’extérieur : « Qui dit que je me cache ?» Il apparut alors à la porte, très élégant dans ses habits blancs. Il avait de belles joues et une aura héroïque rayonnait entre ses sourcils ; son regard était acéré et perçant. En un instant, il avait fait se sentir Han Yao inférieur.

Ce dernier pouvait être considéré comme beau gosse, mais il était vraiment inférieur à l’éphèbe sur ce plan. Il était vraiment impossible de les comparer ; ne serait-ce qu’essayer de jauger leur différence de niveau pourrait le faire mourir de rage.

Huang Ying rosit légèrement en le voyant arriver. Elle lui adressa un regard rempli d’étoiles et dit timidement : « Tu es de retour, grand-frère Xiao Yu !» (NdT #merciCaptainObvious)

« Yep » lui répondit-il calmement ce dernier. Il ne sembla pas vraiment lui accorder d’attention, et se dirigea vers ses deux amis.

« Tu n’as toujours pas progressé après tant d’années et reste coincé au domaine du Destin Terrestre ! Que c’est risible !» ricana le tyran de bas étage.

Xiao Yu balaya Yan Hao et Huang Ying du regard et leur dit : « Vous êtes dans une propriété privée. Pourriez-vous partir, je vous prie

L’intrus regarda la demoiselle à côté de lui et dit : « Ne vois-tu pas que même Xiao Yu ne veut pas de toi ici, Ying’er ?»

Les yeux de cette dernière étaient rivés sur le visage du jeune homme efféminé et n’en bougeaient pas. Elle avait l’air complètement raide dingue de lui ; elle l’aimait pour ce qu’il était et bien qu’il soit un peu froid, il avait un charme unique.

Yan Hao était extrêmement furieux. Il n’arrivait pas à voir en quoi il était incomparable à son rival, si ce n’est que ce dernier était légèrement plus beau que lui. Est-ce que toutes les femmes étaient donc dingues des garçons efféminés ?

Tout d’un coup, deux jeunes femmes entrèrent. (NdT c’est plus une maison, c’est un moulin…) L’une d’elle portait une robe blanche sur sa silhouette gracieuse, l’autre était grande et aux formes voluptueuses.

Quand la fille en blanc regarda le jeune éphèbe, le rose lui monta aux joues : « Grand-frère Xiao Yu, tu es rentré…»

La grande demoiselle lui adressa un regard enjôleur.

Sa consœur se pinça les lèvres et sourit : « Grand-frère Xiao Yu, j’ai récupéré quelques herbes : elles ont un puissant effet qui augmente grandement la culture de qui les consomme !»

L’intrus arrogant, de son côté, manqua de faire exploser sa rage contenue. Ce type était vraiment trop populaire ! Les deux filles qui venaient d’arriver, comme Huang Ying, avaient de sacrées origines sociales et c’est bien pourquoi il ne pouvait que ravaler sa colère.

Xiao Yu semblait également souffrir d’une migraine.

Nie Li, en voyant cette scène, tapota l’épaule de Lu Piao et rit : « Rentrons dans notre chambre, Lu Piao. Tout ça ne nous regarde pas. »

Le benêt jeta un regard lourd de sens à la situation et regarda leur hôte une dernière fois. Il ne put s’empêcher de soupirer en son for intérieur ; Xiao Yu était vraiment beau garçon, mais il ne s’attendait pas à ce qu’il soit aussi populaire avec les filles. Han Yao, de son côté, était sur le point d’exploser de colère qu’il ne pouvait passer sur personne. Il valait donc mieux pour eux ne pas s’immiscer dans cette situation animée.

Le jeune homme efféminé les interpella immédiatement quand il vit qu’ils tentaient de filer à l’anglaise : « Attendez !»

« Qu’y a-t’il ?» lui demanda le prodige en le regardant.

Xiao Yu était dépité de voir leur manque de loyauté à tenter de filer en douce comme ça…

« J’ai déjà rempli vos inscriptions. Vous pourrez aller présenter vos respects aux professeurs dès demain ! Voici vos plaques d’identification !» Il lui tendit deux plaques d’argent.

« D’accord !» Le petit génie s’en saisit, lui fit un geste de la main et dit : « Merci !»

Les deux camarades firent alors demi-tour et rentrèrent dans leur chambre.

Le jeune éphèbe se retrouva seul face à trois femmes et un type furieux. Il était dans une situation inextricable ; il venait à peine de rentrer qu’il se retrouvait dans les ennuis jusqu’au cou.

Au moment où Nie Li rentra dans sa chambre et se prépara à cultiver, Jindan émergea de son sommeil et quand il vit la pierre spirituelle sur la table, il battit des ailes sans cesse en tentant de sauter. Cela dit, il eut beau essayer, il n’y parvint pas car il était trop gras !

Devant l’expression envieuse du petit animal, le jeune homme lui demanda en pointant le caillou sur la table du doigt : « Tu veux manger ça ?»

Le familier hocha immédiatement la tête avec excitation.

L’adolescent avait déjà absorbé toute l’Énergie Spirituelle que contenait la pierre, aussi ne servait-elle plus à rien et n’était pas différente d’un roc ordinaire. Il l’attrapa donc et le jeta à Jindan, qui l’attrapa dans sa gueule et commença à le croquer dans un bruit absolument effroyable.

La pierre avait beau avoir été complètement vidée de son énergie, elle était en elle-même extrêmement solide et difficile à couper, comme un Joyau. Pour le petit être, cela dit, c’était comme manger des flageolets frits à la poêle, et il la croqua et l’engloutit.

Une fois qu’il eut terminé, il regarda à nouveau son maître.

« Je n’en ai pas d’autre sur moi !» lui répondit ce dernier en tendant ses mains de part et d’autre. Alors ce p’tit gars mange même des pierres…

Ces pierres spirituelles étaient extrêmement importantes dans les Ruines Draconiques, et c’est bien pourquoi il allait devoir trouver une façon d’en obtenir davantage ; autrement, il n’en aurait jamais assez. Cela étant, il n’avait pas d’idées pour le moment. Il avait beau avoir des objets précieux sur lui, il n’avait pas moyen de les utiliser dans ce but.

La nuit tomba graduellement et la lueur sélène se déversa dans la chambre de Nie Li, couvrant celle-ci d’un voile argenté.

« Toc ! Toc ! Toc !»

Le petit génie jeta un regard à la porte : « Entrez !»

Xiao Yu entra en portant une robe blanche légère. Il avait l’air d’un dieu flottant sous les rayons de lunes, et il ne put s’empêcher de le fixer. Pas étonnant que ces trois filles soient folles de lui ! Il était si beau que même les femmes le jalousaient !

« Que puis-je faire pour toi ?» lui demanda-t’il en le regardant.

L’éphèbe s’assit sur un siège à proximité et s’excusa : « Désolé de vous causer des ennuis les gars !»

« Ce n’était pas si grave » lui répondit l’adolescent en souriant.

Le jeune homme efféminé ne put tout d’un coup se retenir davantage et posa sa question : « Je voulais te demander quelque chose depuis l’examen des Racines Spirituelles : sais-tu comment m’aider à percer dans ma culture ?»

Le prodige hocha la tête : « Bien sûr !»

Les yeux de son bel interlocuteur étincelèrent d’espoir en le regardant : « Tu connais vraiment une façon d’y arriver ?»

Nie Li le regarda et lui dit : « Tu cultives avec la technique de culture des Myriades de Rugissement de Dragon, n’est-ce pas ?»

« C’est exact, tu arrives à le percevoir ?» dit Xiao Yu en tremblant. Cette technique lui avait été donnée par son père adoptif et était une technique extrêmement mystérieuse. Il n’aurait jamais imaginé que Nie Li la connaissait.

« La version de cette technique que tu utilises est incomplète, et c’est pourquoi tu te heurtes à un mur à chaque fois que tu essaies de percer du domaine du Destin Terrestre à celui du Destin Céleste » dit le jeune homme.

« Alors le Bambou Améthyste dont tu parlais plus tôt…»

Son ami rit : « C’était évidemment un mensonge pour bluffer ce Hua Ling. »

L’éphèbe ne put s’empêcher de rire également tant son camarade était vraiment vicieux à tromper ce type de cette façon. Il devait d’ailleurs s’être senti mal à l’aise sur tout le chemin du retour.

Le trop beau jeune homme riait de façon très réservée, et ses lèvres lisses et rondes avaient un attrait indescriptible. Le petit génie de Bourg-Triomphe fut stupéfait en les fixant. Si ce type était une fille, il séduirait probablement d’innombrables hommes…

Xiao Yu sentit quelque chose et ses oreilles prirent une légère teinte de rouge tandis qu’il dit avec gêne : « Je ne vais pas pouvoir percer du tout en ce cas ?»

« Il ne t’est pas impossible d’y arriver ; j’ai une méthode pour t’aider à y parvenir. Cependant, je dois pour ça te faire une séance d’acupuncture pour relier ton point Jian Jing à ton point Feng Men. Ainsi, tu pourrais réussir à percer » lui dit son ami. Un autre avantage que présentait cette liaison était qu’on pouvait ainsi se servir de sa Force Spirituelle ou de son Énergie Céleste pour soigner ses blessures.

L’éphèbe parut hésiter un peu : « Est-ce que ça marche vraiment ?»

« Bien sûr ! Mes talents en acupuncture sont irréprochables ! Avec quelques aiguilles, je te garantie de percer au Domaine du Destin Céleste » lui répondit Nie Li avec assurance. En fait, le plus gros facteur de réussite était que son camarade était déjà sur le point de percer. Il devait juste lui donner un coup de main.

L’efféminé y réfléchit longuement avant de finalement hocher la tête : « Soit, essayons l’acupuncture !»

Bien qu’il ait jusqu’à présent utilisé toutes les autres méthodes pour parvenir à franchir ce mur qui le bloquait, il avait été incapable d’atteindre le domaine du Destin Céleste. Il n’allait naturellement pas laisser passer une telle opportunité.

Il laissa lentement tomber sa robe (NdT visualisez à quoi ressemble une robe de chambre. Voilà pourquoi il peut la laisser glisser :p) jusqu’à ses coudes. Il cachait un peu ses épaules, comme une fille embarrassé et avait l’air extrêmement mal à l’aise.

Le jeune prodige ne put s’empêcher de lui dire en le voyant faire sa chochotte : « Tu peux simplement te mettre torse nu hein, on est tous les deux des hommes, il n’y a pas de raison d’être gêné !»

« Ce n’est pas nécessaire !» lui répondit Xiao Yu, complètement cramoisi.

Nie Li haussa les épaules ; il allait simplement laisser tomber, puisqu’il n’en avait pas envie. Il baissa la tête pour examiner ses épaules, qui s’avérèrent toutes deux lisses et douces. Sa clavicule était aussi exquise qu’une sculpture de jade, belle au point que même celle d’une femme y serait incomparable.

Le jeune homme regarda l’éphèbe avec une expression bizarre. Il prenait vraiment trop soin de lui, jusqu’à avoir la peau plus douce que celle d’une fille. Il ne put s’empêcher de vouloir la toucher, mais il se rappela que son ami était un homme et bannit immédiatement cette idée de son esprit.

Il prit une aiguille fine et la plaça dans le point d’acupuncture Jian Jing ( Littéralement le puits de l’épaule, qui est la légère fossette entre le cou et l’épaule ) de l’efféminé.

Celui-ci grogna. Il ne savait pas pourquoi mais quand l’aiguille de son camarade perça sa peau, une sorte de démangeaison traversa tout son corps et une sensation engourdissante et aigre traversa ses méridiens. Cependant, son cœur trembla en sentant l’aura dans son royaume spirituel s’agiter de façon totalement différente de quand il cultivait.

Ça marchait !

Il devint extrêmement excité.

Une fois que Nie Li eut posé la première aiguille, il poursuivit en plantant la seconde dans le point Feng Men du trop beau jeune homme.

La peau blanche comme neige près de ce point prit instantanément un ton rouge pâle.

« Comment te sens-tu ?» lui demanda-t’il.

« Je peux le sentir !» lui répondit Xiao Yu avec enthousiasme. L’Énergie Céleste dans son royaume spirituel déferla rapidement dans ses méridiens et tout autour de son corps.

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 268
TDG Chapitre 270

20 Commentaires

  1. athomic

    Merci Wazouille !!

    Répondre
  2. Letyure

    Merci c :
    Un mec dans le harem c’est original x)

    Répondre
  3. XiaoZiyun

    Merci pour le chap :3

    Répondre
  4. nickylaboum

    merci a tout ceux a qui on doit ce chapitre

    Répondre
  5. Xhanto

    Merci pour les chapitres et merci aux donateurs 😀

    Répondre
  6. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  7. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  8. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Spoil nous veut-tu,c’est vraiment un gars ou c’est une fille en réalité ?

    Répondre
    1. Tendo

      Bah… pas de spoil… mais juste, crois tu vraiment qu’un mec ferais aussi attention à lui ? 😀

      Répondre
    2. Xhanto

      j’en suis venu à me posé la question moi aussi & pour moi c’est réellement une fille avec l’apparence d’un gars xdd

      Répondre
      1. Ane Trotro

        Enfin il y a le temps avant que le script donne la réponse 🙂

        Répondre
  9. Psycho

    Merci 🙂

    Répondre
  10. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. UnautreJeremy

    Merci pour le chapitre et les Jeremy donateur !

    Répondre
  13. Citizen14

    Pour ceux qui ce demande si c’est un homme ou une femme, il existe un terme pour le décrire.
    C’est androgyne.

    Répondre
  14. #Uta

    merci

    Répondre
  15. asd4321

    C’est une femme qui se fait passer pour un mec pour de bonnes raisons je supposse
    d’héritage surement tout sa comme quoi c’est les mecs les plus forts

    Répondre
  16. esteban albo

    peut etre que c est un extraterrestre ? ou alors un homme qui veut etre femme ?
    merci pour ke chap

    Répondre
    1. natsu

      probablement un androgyne quoi doit choisir entre devenir un homme ou une femme et choisira qu’une fois au rang domaine celeste.

      merci wazz

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com