TDG Chapitre 345

TDG Chapitre 344
TDG Chapitre 346

Et voici le dernier chapitre du jour, un TDG bonus pour remercier Julien, Nicolas et Muratet de leur générosité !

Un grand merci encore à nos mécènes et bonne lecture !

 

 

Chapitre 345 - Li Yufeng

 

Gu Bei se rassit en entendant sa supplique, ayant l’air de ne pas être pressé le moins du monde.

He Gui serra les dents et prit enfin sa décision : « Je peux coopérer avec vous, Jeune Maître Gu Bei. Cependant, ça doit rester secret !»

Le jeune homme sourit : « Évidemment. Coopère avec nous et tu seras des nôtres. Nous tairons totalement ta coopération pour ton bien. D’ailleurs, cet arrangement te sera bien plus bénéfique que ta situation actuelle auprès de Gu Heng ! Nous ne sommes pas radins avec ceux qui nous sont utiles !»

He Gui semblait réagir parfaitement selon ses estimations. Le groupe d’amis devait cependant rester prudent, au cas où leur nouvel espion déciderait de les doubler.

Celui-ci leva la tête et leur dit, après avoir réfléchi : « J’ai une requête à vous faire, Jeune Maître Gu Bei. Je me demandais si vous pourriez l’accepter ?»

« Quelle est-elle ?»

Les yeux de leur agent se mirent à briller de méchanceté : « Il y a un type du nom de Chai Yue parmi les hommes de confiance du jeune maître Gu Heng. Je ne me suis jamais entendu avec lui, et j’aimerais que vous m’aidiez à le faire tomber en disgrâce !»

« Pas de problèmes !» Papi Bei hocha aussitôt la tête. Chai Yue était un des hommes de confiance de son cousin, qu’on disait être d’une dévotion et d’une loyauté absolues. La première chose qu’il lui fallait faire en l’affrontant était, bien sûr, de lui couper les ailes ! (NdT de le séparer de ses subordonnés les plus fidèles/compétents. N’imaginez pas un gros pot de KFC, bande de cannibales) L’adolescent réfléchit brièvement puis dit : « Une fois de retour au quartier général de la Ligue de la Lune de Sang, répands la rumeur que Chai Yue est secrètement en contact avec nous. »

« Une rumeur seule ne suffira pas à ce que le jeune maître Gu Heng le suspecte !» dit He Gui après avoir réfléchi.

Le dandy sourit : « Tout dépendra de ta prestation. Si tu nous rapportes les faits et gestes de Gu Heng et nous laisse le tuer, il se mettra probablement à suspecter Chai Yue. Nous jetterons alors de l’huile sur le feu pour renforcer ses soupçons !»

« Que vous êtes sage, jeune maître Gu Bei !» l’encensa l’espion.

Gu Bei posa son regard sur lui et dit d’un ton léger : « Bien. Maintenant, tout va dépendre de ta sincérité : je veux que tu m’écrives quelques lettres déclarant que tu travailles secrètement pour nous. Si tu oses nous jouer le moindre tour durant le temps de notre coopération, elles finiront toutes entre les mains de Gu Heng !»

He Gui allait donc devoir lui remettre sa propre épée de Damoclès ! Le jeune maître pourrait facilement se débarrasser de lui s’il ne voulait pas jouer le jeu le moment venu ! « J’espère que tu n’essaieras pas de faire le malin. Autrement… tu sais comment ça va se finir. »

L’espion le savait parfaitement. S’il ne suivait pas les ordres de ce jeune homme, son futur s’avérerait assez sombre. Il resta silencieux un moment avant d’aller finalement s’asseoir, de prendre un pinceau et de se mettre à écrire. Il rédigea un total de six lettres décrivant, comme le demandait son nouveau patron, sa loyauté envers lui.

« Pas mal, pas mal du tout !» Gu Bei hocha la tête et tapota l’épaule de He Gui. D’un petit geste de la main droite, il lui envoya un anneau spatial contenant deux mille pierres spirituelles. « Voilà ta récompense. Continue de nous aider et nous ne manquerons pas de bien te traiter !»

L’homme attrapa l’anneau et en parcourut le contenu. Il ne put empêcher ses sourcils de tressaillir en constatant qu’il contenait bel et bien autant de pierres que promis. En suivant Gu Heng, il devait risquer sa vie tous les jours pour juste gagner deux à trois cent pierres spirituelles. Son cousin, cependant, lui avait nonchalamment donné cette petite fortune.

Leur collaboration pouvait effectivement s’avérer très lucrative !

« Merci beaucoup, Jeune Maître Gu Bei !» lui dit-il d’un air très reconnaissant.

Il s’en alla peu après.

Papi Bei se tourna vers Nie Li et lui demanda : « Qu’en penses-tu, Nie Li ? Tu crois qu’il est fiable ?»

« Ce type accorde énormément d’importance à l’argent, et nous venons de lui remettre une somme considérable. En plus, nous avons deux leviers sur lui alors il n’y a rien à craindre : il nous obéira sagement. Il a probablement aussi compris de son côté qu’aller à notre encontre ne ferait que le desservir !» répondit son ami.

« Gu Heng a deux hommes directement sous ses ordres ; He Gui est un minable, mais Chai Yue, lui, a énormément de talent !» Li Xingyun ne put s’empêcher de soupirer. « Ce serait vraiment dommage que Gu Heng se débarrasse de lui !»

Le jeune prodige leva la tête vers lui, et lui demanda : « Tu lui as déjà parlé auparavant ?»

« Quelques fois. Je l’ai invité, une fois, à rejoindre ma Ligue de la Voie Céleste mais il a refusé !» dit le jeune maître Li en soupirant de regret.

« Tu devrais le contacter à nouveau dans ce cas. Si un jour, il perd sa position de subordonné auprès de Gu Heng, alors il pensera définitivement à toi, frère Xingyun ! Dans tous les cas, aucune autre faction ne voudra prendre un traître dans ses rangs !» lui dit le petit génie.

« D’accord. » Li Xingyun hocha la tête. Il ne laisserait pas le moindre talent filer entre ses doigts.

L’adolescent réfléchit un moment puis proposa : « Pourquoi n’irions-nous pas faire quelques emplettes, puisque nous sommes déjà à la Forteresse Mingshan ?»

Les trois autres hochèrent la tête : « Bonne idée !» (NdT Lu Piao, tu existes encore ! ;_;)

Le groupe se dirigea vers le Pavillon des Trésors Célestes, une compagnie vendant des artefacts au sein du bastion. Elle y était également le plus gros commerce du genre, aussi même les hauts gradés de la secte venaient y faire leurs achats. Il existait d’autres factions puissantes dans les Ruines Draconiques, en plus des diverses sectes majeures. Il y avait, par exemple, le Pavillon de l’Artisanat Divin dont le rôle était de forger des artefacts et de les vendre aux sectes majeures.

 

Dans le Pavillon des Trésors Célestes

Les quatre amis entrèrent dans une salle énorme et furent immédiatement accueillis par un vieil homme portant une longue robe. Il marcha jusqu’à eux et leur demanda avec un sourire aimable : « Bienvenue dans notre Pavillon des Trésors Célestes, jeunes maîtres. Puis-je vous demander ce que vous désirez ?»

Lu Piao parcourut les murs du magasin du regard et dit : « Avez-vous des artefacts servant à tuer et à se protéger ?» (NdT Pauvre Lu Piao, il ne l’ouvre pas du chapitre et quand il le fait, c’est pour sortir des âneries XD)

Le vieillard ne put s’empêcher de sourire : « La majorité de nos articles servent à ça. Puis-je vous demander de quel rang voulez-vous vos artefacts, jeunes maîtres ?»

Nie Li dit : « Amenez-nous vos meilleures pièces qu’on y jette un œil !»

Les sourcils du vieux vendeur tressaillirent légèrement, et il eut l’air particulièrement choqué. Il jeta plusieurs regards aux quatre jeunes hommes puis sourit immédiatement : « Suivez-moi, s’il vous plaît. »

Ils ont beau être tous habillés simplement, ils doivent probablement être des jeunes maîtres de factions majeures ! Ils ne m’auraient pas demandé de voir les meilleurs articles directement en entrant, autrement.

Les quatre amis suivirent cet homme âgé à l’arrière du magasin.

Dans la chambre forte la plus reculée du Pavillon des Trésors Célestes, il y avait une salle secrète où étaient exposés des centaines d’artefacts de haut niveau.

Nie Li put sentir que de nombreux experts se cachaient dans la salle, et chacun d’entre eux était au moins au domaine du dao du dragon. Il y entra avec ses trois camarades.

Une voix agacée leur parvint de l’intérieur : « Pourquoi y a-t-il quelqu’un d’autre avec nous ?»

« Nous sommes vraiment navrés, cher jeune maître, mais n’importe quel client voulant acheter un artefact de cinquième rang ou plus peut venir ici. » expliqua patiemment une voix féminine.

Le regard de Li Xingyun tomba sur les gens qui les précédaient et il fronça les sourcils.

Le client mécontent leva également la tête et parcourut les quatre larrons du regard. Son regard devint légèrement froid quand il croisa le regard de Li Xingyun.

Le jeune prodige remarqua son expression, et lui transmit sa voix par conséquent en demandant : « Qui est-il ?»

Son ami se calma avant de répondre doucement : « Li Yufeng !»

Ses trois camarades comprirent immédiatement de quoi il retournait. Comme le disait le proverbe, « les ennemis suivent un chemin étroit ». (NdT se rendent souvent aux mêmes endroits) Il avait fallu qu’il tombe sur l’ennemi juré de Li Xingyun. C’était lui qui lui avait volé son esprit démon de lignée draconique à vitesse de croissance divine et il se souvint également qu’il avait voulu s’approprier ses hommes.

« Je n’aurais jamais cru que cousin junior Xingyun serait là également. Asseyons-nous ensemble dans ce cas !» Li Yufeng rit : « Je n’aurais jamais imaginé que tu aurais assez d’argent pour te payer un artefact du Pavillon des Trésors Célestes !»

Li Xingyun aurait salué n’importe qui d’autre dans cette situation, mais il ne prit pas cette peine pour son cousin senior. Il n’avait pas le moins du monde l’air énervé ; au contraire ; il s’assit calmement à côté de lui sans lui accorder le moindre regard.

Nie Li et les deux autres remarquèrent ce qui se passait, aussi s’assirent-ils à côté de leur ami et ignorèrent également Li Yufeng.

Ce dernier ne prenait pas ombrage de la réaction de son cousin junior, mais que les autres soient arrogants au point de l’ignorer comme s’il n’existait pas l’enragea à en faire tressaillir le coin de ses lèvres. Il ne se préoccupa pas de ce groupe davantage.

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 344
TDG Chapitre 346

19 Commentaires

  1. Khultima

    Merci pour le chapitre, ainsi qu’aux donateurs. Je sens que les prochains chapitres avec ce nouveau jeune maître vont êtres excellent…faut jamais faire ses courses en même temps que Nie Li x)

    Répondre
    1. essitamessitam

      ouai c du sucide 🙂

      Répondre
  2. MrZerbow

    Merci pour le chapitre 😀

    Répondre
  3. Riri

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Loaks

    Merci pour ce nouveau chapitre hate de voir le prochain chapitre bonus =)

    Répondre
  6. Portos83

    Merci pour ce chapitre vivent la suite

    Répondre
  7. nickylaboum

    merci

    Répondre
  8. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Il y à trois règle dans ce monde ;
    1 - Ne jamais participé à une enchère avec Nie Lie
    2 - Ne jamais faire ses courses avec Nie Lie
    3 - Ne jamais provoquer Nie Lie
    Ceux qui ne suivent pas ces règles deviendront tous fou ou mort.

    Répondre
    1. Minelix

      Je rajouterais rancunier aussi.

      Répondre
      1. essitamessitam

        ou soumis

        Répondre
  9. Senke

    Merci pour le chapitre, ainsi qu’aux donateurs. 🙂

    Répondre
  10. leffi22

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Minelix

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  13. yann

    Merci pour ce chapitre !
    Je sent trop le » je prend le tout ! » xd

    Répondre
    1. Ascrassin

      soit ça soit c’est de la m*** vos truc soit il prendras que deux ou trois truc d’une valeur inestimable

      Répondre
  14. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  15. Conan

    Merci pour les chapitres!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com