TDG Chapitre 472
TDG Chapitre 474

Bonjour tout le monde ! Me voilà enfin de retour !

Comme certains l’ont su, je me suis cassé la figure me rendant chez le médecin le lendemain de la première chute de neige. J’ai donc dû faire une radio, souffrir un peu plus et subir les volontés de mon médecin, qui en passant m’a fait faire des analyses de sang et un check-up de mon estomac à la recherche du cancer perdu. Autant dire que j’ai passé de bons moments.

Me revoilà donc, avec un rythme de parution de 6 chapitres par semaine au lieu de 9 dans un premier temps, histoire de ne pas trop forcer. Je vais néanmoins faire des bonus, histoire de rattraper ceux de l’event de Noël que je n’ai encore pu faire.

Aujourd’hui est également l’anniversaire du site ! Xiaowaz souffle ses trois bougies !

Lorsque je l’ai fondé, je n’aurais imaginé qu’il devienne ce qu’il est aujourd’hui, et c’est à vous tous que je le dois. Merci à vous, mes chers lecteurs, des premiers valeureux là depuis les débuts comme à tous ceux qui nous ont rejoint en cours de route !

J’espère que nous pourrons encore passer de longues années ensemble et d’ici là, je vous laisse en compagnie du TDG 473, qui prouve 1) que la team #Ning’er avait raison et 2) que Ziyun est une cockblock.

Bonne lecture à tous, et très heureux de vous retrouver !

 

 

Chapitre 473 – Marque

 

Xiao Ning’er ferma les yeux et rougit comme un coquelicot.

Elle fit peu à peu tomber ses vêtements de ses épaules, révélant ainsi sa peau lisse et pâle à la vue de laquelle Nie Li ne put se retenir de déglutir.

Une sensation délicieuse remontait de ses doigts partout où il les passait sur sa peau.

La silhouette toute en courbes de la jeune femme, qui ne portait alors que ses sous-vêtements, était entièrement dévoilée sous son regard.

Elle trembla tandis que le bout des doigts de son aimé parcourut son corps. Une sensation indescriptible la parcourut et balaya son cerveau pour en chasser ses pensées, n’y laissant que sa timidité.

Nie Li la regarda avec tendresse, parfaitement conscient qu’elle était prête à se donner à lui.

Il se rendit graduellement derrière elle et vit, sur sa clavicule brillante comme du cristal, une petite marque rose.

Les yeux de l’adolescent brillèrent de ses larmes, et il toucha doucement la marque de sa main droite.

Dans sa vie passée, Xiao Ning avait également une marque similaire dans son dos.

Le doute le rongeait. Toujours dans son ancienne vie, Xiao Ning’er avait disparu après être entrée dans la Forêt du Diable Noir, et il ne voyait pas pourquoi elle apparaîtrait plus tard dans les Ruines Draconiques sous l’identité de Xiao Ning.

Le remords le dévorait. Sans lui, Xiao Ning n’aurait pas dû mourir ! Et la pitié et le soulagement qu’il éprouva à sa mort le hantaient à chaque fois comme un coup de poignard dans le cœur à chaque fois qu’il y repensait.

Xiao Ning’er grogna de douleur quand il la toucha. « Hmm. »

Il lui demanda : « Est-ce une tâche de naissance, Ning’er ? »

Celle-ci ouvrit les yeux et secoua la tête : « Non, ça n’est pas ça. »

« D’où vient cette marque alors ? » ne put s’empêcher de demander le petit génie.

La demoiselle lui expliqua : « Mon grand-père, avait de décéder, a scellé une page temporale dans cette marque. »

Cette réponse le stupéfia : « Une page temporelle ? Quelle page temporelle ? »

Il sortit la page restante du Livre Esprit Démon Temporel de sa poitrine et regarda son aimée en lui demandant : « Est-ce qu’elle ressemble à ça ? »

Ning’er se retourna et, après une légère surprise, elle hocha la tête : « Exactement, mais elle est scellée dans la marque. Grand-père m’a dit un jour que je devrais faire face à une grande tribulation, et que cette page me sauverait la vie. »

« Alors c’est donc ça… » dit le jeune prodige qui comprit enfin, mais se retrouva plus perplexe encore.

Dans sa vie passée, c’était cette marque contenant la page restante du livre qui avait sauvé Ning’er lors de son entrée dans la Forêt du Démon Noire. Cependant, cette épreuve qu’elle dut traverser la défigura et la força à porter un masque. Elle changea ensuite de nom et entra dans les Ruines Draconiques, où elle rencontra Nie Li.

Cette page restante scellée en elle avait occasionnellement permis de voir certains souvenirs de la vie précédente de son cher et tendre, qui la fixait à ce moment d’un regard où se lisaient de nombreuses expressions, comme la tendresse, l’envie de la choyer, le regret, la culpabilité, le chagrin…

Quoi qu’il arrive, il ne pouvait pas l’abandonner dans cette vie. Il fit se retourner la jeune femme et l’enlaça. « Ning’er… »

Il avait laissé tomber trop de gens dans son autre vie. Ziyun, Xiao Ning, son maître… Certains étaient morts pour lui, d’autres à cause de lui, et c’est pourquoi il voulait changer leur vie à tous dans cette vie-ci.

Xiao Ning’er, enveloppée des bras et de la chaleur du jeune homme, se sentit en paix comme jamais auparavant, et elle sentit doucement son aura autour d’elle.

Elle se souvint de la première fois qu’ils s’étaient rencontrés, dans la forêt, et elle sentit vaguement que ce devait être l’œuvre du karma.

Tous les karmas semblaient avoir changé à l’apparition de l’adolescent. Il avait changé son destin et depuis ce jour bénit, elle savait qu’elle devait tout faire pour le garder à ses côtés.

La demoiselle ne put s’empêcher de lui demander : « Nie Li, sais-tu ce qu’est cette marque ? »

« Ton grand-père était un homme sage. Nous devrons rapidement nous rendre dans le Petit Monde, car des secrets inimaginables y sont enfermés. » dit-il en continuant. « Mon Épée Météorite du Dieu Tonnerre peut à présent briser le sceau sur notre monde. »

« Mmhmm. » Xiao Ning’er hocha la tête. « Quand part-on alors ? »

”Je dois préparer certaines choses ici auparavant, donc nous partirons d’ici quelques jours. » dit solennellement le petit prodige.

« Que devrions-nous faire maintenant, dans ce cas~ ? » demanda timidement la jeune femme. Elle se souvint alors seulement qu’elle était en sous-vêtements et en éprouva une grande timidité.

Nie Li sourit soudainement : « Dans ce cas, nous devrions faire quelque chose d’extrêmement important. »

Sa compagne sentit soudainement sa main sur son sein, ce qui la fit rougir davantage encore.

Elle se mit à gémir : « Nie Li, il… Il f ait encore jour… hm… »

Il sourit et alla plus loin : « Ce n’est pas grave, profitons de l’occasion~… »

Tout à coup, la porte s’ouvrit en grinçant et Ye Ziyun la franchit. La scène qu’elle découvrit la stupéfia tout à coup.

« Nie Li, Ning’er… vous… » Elle se mit à rougir violemment, ne s’attendant pas à ce que ses deux précieuses personnes s’adonnent à ce genre d’activités en plein jour. Elle resta figée sur place, mal à l’aise et ne sachant pas quoi faire.

Le jeune homme était lui-même sidéré, ne s’attendant pas lui non plus à ce que Ziyun déboule à ce moment. Dans ce moment gênant pour tout le monde, Xiao Ning’er ne put s’empêcher de vouloir trouver un trou et s’y cacher.

« Vous pouvez continuer, je vais filer. » dit Ziyun en rougissant davantage encore. Elle ne put se retenir de taper du pied avant de s’en aller en toute hâte.

Bien qu’elle ait déjà accepté le fait qu’ils doivent dépendre les uns des autres et que Ning’er et elle étaient déjà comme des sœurs, elle ne pouvait s’empêcher de se dire que Nie Li était trop impatient à faire une telle chose en plein jour.

Le jeune génie l’interpella : « Ziyun, attends ! »

« Je vais vous attendre tous les deux dehors. Je dois vous dire quelque chose d’important ! » dit Ziyun en sortant de la pièce et en fermant la porte.

Nie Li sourit amèrement car même si Ziyun ne semblait pas fâchée d’après son ton, il s’était tout de même comporté un peu trop impulsivement. (NdT Mais non, par contre finis ce que tu as commencé làààààààààà…)

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
TDG Chapitre 472
TDG Chapitre 474

Related Posts

33 thoughts on “TDG Chapitre 473

  1. Enfin le retour de wazouille ! J’espère que les chapitres futurs de TDG seront plus long car on avance pas bcp à ce rythme là.. D’ici 50ans on y est encore..

  2. coucou Waz ravis de te revoir ( enfin te re lire plutôt ) j’espère que tout va bien ce passer pour toi.
    Bonne anniversaire au site <3
    et un grand merci pour le chap

  3. Merci pour ce chapitre

    Ça faisait longtemps Wazouille. Je suis content que tu reviennes.

    Mais maintenant qu’il s’est fait choper, qu’il continue ! Faut savoir profiter de la vie!!!

    1. On peut peut-être espérer qu’il récupère les 2, et là Nie Li surpasserait le rang divin!!(bien que Ziyun ne valle pas ning’er

  4. Merci pour le chapitre et bon retour Wazouille !
    J’attend ton retour depuis longtemps, DNC me manquait vraiment !!! Mais ne force pas trop et fait attention ! Récupérer vite

  5. Revoilà Wazouille le chef de secte!!!!! Merci pour ce chapitre !!!!! J’espère que tu t’es complètement rétabli!!!!!!! Joyeux anniversaire au site, marqué par la victoire de la #teeeeaaaaaam Nnnnnnning’er!!!!!

  6. Déja trois ans ? Je commente peu mais je me rappel encore être arrivé vers les chapitres 50 de TDG (quands ils étaient encore longs X) ) vraiment merci pour tous ces chapitres et tout votre travail qui m’accompagne depuis longtemps deja, jours aprês jours ^-^ koeur à vous

  7. BON je commente très rarement mais je tien juste à de souhaiter un bon rétablissement et félicitations pour les 3 perso sa fait 1 ans que je Vien quasi tt les jour sur se site ou je suis à jour de quasi tout repose toi bien un fan anonyme

  8. Bon Anniversaire au site ! C’est trop cool de voir ton retour, j’espère que ton estomac vas mieux, pour pouvoir bien t’empiffrer x) On a attendu ton retour pire que le salaire , y a intérêt à ce que ça ne se reproduise plus ( infarctus en approche ) :p

  9. Je déteste cette Xiao Ning, elle s’interpose entre Ziyun et Nie Li mais qu’elle aille se trouver quelqu’un d’autre, Nie Li aime Ziyun point. Hmmmm !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com