BTTH Chapitre 373

BTTH Chapitre 372
BTTH Chapitre 374

Et voilà le dernier BTTH régulier de la semaine ! Le père Yan est dans la panaaaade… Tiendrez-vous jusqu’à mardi ? :p

Bonne lecture à tous !

Chapitre 373 - Encerclé et attaqué dans la Chaine Montagneuse des Bêtes magiques !

Dans la grande forêt dense, les arbres au vert vibrant couvraient près de la moitié du ciel. Cependant, on pouvait parfois voir, au travers des trous du feuillage, des bêtes magiques passer à toute vitesse dans le ciel avec une intention de tuer glaciale..

Des dizaines de bêtes magiques dessinaient dans le ciel une énorme formation circulaire qui entourait la grande forêt. À ce moment, elles progressaient lentement de l’extérieur vers le centre tout en cherchant leur proie.

Dans un certain maquis dense, une paire d’yeux observaient silencieusement les énormes créatures volantes au travers des interstices entre les feuilles. Elles passèrent toutes au-dessus de lui en laissant traîner leurs ombres sur la verdure. Xiao Yan ne put s’empêcher de froncer sévèrement les sourcils ; Il avait beau être parvenu à semer l’unité qui le poursuivait précédemment, il ne pouvait tout de même pas aller plus vite à pied qu’à coups d’aile… Par conséquent, les renforts volants venant de toute part l’avaient rattrapé au bout d’une heure. Cela dit, il avait de la chance que ces ennemis ne puissent pas déterminer sa position exacte et soient incapables de le trouver rapidement.

Il se recroquevilla à l’abri d’une grande ombre et murmura : « On dirait que ces trois vieillards qui refusent de crever sont extrêmement furieux… Ils ont même commencé à passer la zone au peigne fin sans se soucier de la main-d’oeuvre nécessaire. »

« Ces doyens ont une force plutôt correcte et du coup, ils sont capables de mieux percevoir les légères vibrations de la trace d’énergie en toi que les autres. Ils ont beau être incapables de te localiser précisément, ils peuvent tout de même sentir ta position approximative. » Dit Yao Lao d’une voix grave. « Maintenant, ils ont commencé à encercler cette zone approximative avec leur formation de vol, et ils font scruter le moindre mètre carré de verdure depuis l’orée de la forêt jusqu’à son centre. C’est peut-être une méthode stupide, mais c’est aussi la seule manière qu’ils aient de te trouver rapidement… D’autant qu’il n’y a pas de bêtes magiques de haut rang dans ce coin alors avec la présence imposante de ces trois vieux machins, les bêtes n’oseront pas sortir de leur trou et leur laisseront le champ libre. »

« Qu’allons-nous faire, dans ce cas ? Ils sont en train de rétrécir le périmètre de leurs recherches… Si nous les laissons continuer ainsi, nous allons finir entre leurs griffes tôt ou tard !»

Le vieillard réfléchit à haute voix : « Nous allons nous déplacer en restant dans cette petite zone. La région qu’ils doivent fouiller est gigantesque, et ils n’ont qu’une cinquantaine de bêtes volantes, peu ou prou. De plus, ils sont assez éloignés les uns des autres… Tant que tu peux éviter les trois doyens et te servir du couvert offert par cette forêt dense, les disciples de la secte des Nuages Brumeux devraient avoir du mal à te trouver. Cela dit, cette trace d’énergie en toi finira par leur servir de balise ; tant que nous ne parviendrons pas à l’effacer, ils pourront toujours vaguement savoir où tu es. »

« Ne peut-on pas s’en débarrasser pour de bon ?» Demanda doucement le jeune homme.

« C’est possible mais comme je te l’ai dit, une ondulation intense éclatera au moment même où je l’enlèverai et de plus, elle va durer un certain temps… Par conséquent, tu dois au moins semer tes poursuivants si tu veux que je t’en débarrasse car dans le cas contraire, tu seras malheureusement fait comme un rat si tu ne fais pas attention. » Répondit le vieillard avec impuissance.

L’adolescent hocha légèrement la tête, puis il la pencha pour jeter un oeil à travers les fourrés à la bête magique volante la plus proche de lui. « Dans ce cas, je vais commencer par les épuiser. Une fois la nuit tombée, ils auront beaucoup plus de mal à poursuivre leurs recherches. Le moment venu, j’en profiterai pour échapper à leur encerclement. J’aurais également que vous m’enleviez la trace d’énergie que Yun Shan a placée en moi, ou cette traque ne finira jamais. »

« En, très bien. »

« Heï, maintenant allons jouer avec ces gens…» Rit froidement le jeune alchimiste. Il se colla contre le tronc de l’arbre sur lequel il se trouvait et en descendit agilement. Ensuite, il courut rapidement jusqu’à une certaine position…

Une fois qu’il eut déguerpi, un doyen de la secte des Nuages Brumeux fronça tout à coup les sourcils. Il échangea un regard avec ses deux collègues et dit d’une voix grave : « La trace d’énergie du vieux chef de secte s’éloigne de plus en plus. On dirait que Xiao Yan a dû découvrir nos plans et a pris la fuite. »

Le plus vieux des trois rit froidement : « Humpf, il ne va pas y arriver aussi facilement !» Il ferma légère les yeux, et les rouvrir subitement un moment plus tard. Il tourna alors directement son regard vers le sud de la forêt. Il pouvait sentir que les fluctuations de la trace d’énergie venaient plus ou moins de là-bas.

Il fit un geste de la main, désigna la direction qu’avait prise le Da Dou Shi du doigt et cria froidement : « Unité Aigle, maintenez votre formation et dirigez vos recherches vers le sud ! Accordez une attention particulière aux créatures courant à toute vitesse. »

« En !» Répondirent les disciples d’une même voix. Aussitôt, une vague de Cries de rapace résonna dans les airs, et les dizaines d’énormes créatures volantes se retournèrent subitement avant de voler à grande vitesse au-dessus de la mer d’arbres.

Xiao Yan, qui se déplaçait rapidement dans la forêt, parut remarquer la nouvelle trajectoire de ses ennemis. Il rit froidement en s’arrêtant abruptement de courir, pivota énergiquement et changea sa trajectoire avant de reprendre sa course.

Les trois doyens, un peu plus tard, sentirent avant tous les autres que leur proie avait à nouveau modifié sa course.Ils verdirent aussitôt de rage et ils jurèrent furieusement : de « Bon sang, ce petit malin a encore changé de direction !»

Le plus vieux des trois vieillards, qui avait des cheveux blancs, jeta un oeil vers la région nord. Le coin de ses lèvres tressaillit légèrement tandis qu’il prenait une grande inspiration, et il dit d’une voix lourde : « Ne le lâchez pas d’une semelle ! Je refuse de croire qu’il peut encore continuer longtemps avec ses blessures ! Il veut courir ? Alors nous allons l’épuiser !»

Une fois l’ordre transmis, l’unité volante loin de là modifia immédiatement sa trajectoire de façon coordonnée, avant de voler à nouveau dans la direction que prenait le jeune homme.

Cela dit, il ne fallut pas longtemps pour qu’il change à nouveau sa course.

« Suivez-le !» Dit le vieillard aux cheveux blancs d’une voix lourde et froide.

On aurait dit qu’un ballet aérien se déroulait au-dessus de l’océan de verdure. On pouvait voir des dizaines de bêtes magiques volantes changer répétitivement de trajectoire de vol. Cependant, en faisant attention, on pouvait se rendre compte qu’au final, ils volaient en rond dans la région…

Cette farce joyeuse continua jusqu’au coucher du soleil, et ce n’est qu’alors que les deux camps ralentirent sous l’épuisement. Ils finirent par rester immobiles, comme s’ils avaient passé un accord au préalable.

« Hu…»

L’adolescent était adossé contre le tronc d’un arbre quelque part dans la forêt. Il haletait rapidement, et de la transpiration coulait de son visage. Même un Da Dou Shi comme lui aurait eu du mal à courir à fond tout l’après-midi, sans le soutien de ses pilules médicinales. Heureusement que les bêtes magiques de la secte des Nuages Brumeux étaient épuisées après qu’il les ait fait voler dans tous les sens…

Il soupira de soulagement la tête, et en observant le soleil qui était déjà descendu à moitié sous l’horizon. « Le ciel s’assombrit enfin. » Il tourna prudemment le regard vers une unité volante dans le ciel lointain, et il fronça légèrement les sourcils. Il était étrange qu’ils ne fassent rien, même s’ils étaient épuisés… Avaient-ils abandonné ?

« Bah, on se fiche de savoir ce qu’ils préparent exactement. Quoi qu’il en soit, je veux voir comment ils vont faire pour me pourchasser une fois la nuit complètement tombée. » Rit froidement le jeune alchimiste. Il sortit une pilule de récupération d’énergie de son anneau de stockage et la jeta dans sa bouche. Après quoi, il ferma les yeux et sentit la puissance médicinale chaleureuse couler petit à petit en lui. Ses muscles jusque là endoloris semblèrent grandement se détendre.

Le soleil s’enfonça lentement sous l’horizon jusqu’à y disparaître complètement, comme il l’attendait.

Lorsque le soleil disparut complètement derrière la montagne, cette partie de la Chaîne Montagneuse fut immédiatement plongée dans des ténèbres totales.

À ce moment, Xiao Yan ouvrit lentement les yeux ; il se releva, leva la tête et jeta un oeil à l’unité volante qui flottait dans les airs sans bouger. Il ne put s’empêcher de froncer légèrement les sourcils à cette scène, et poussa aussitôt un rire froid. Il descendit de son arbre d’un bond, et fonça vers la partie la plus fragile de l’encerclement.

Au moment où il se mit en route, il y eut une certaine agitation sur l’unité volante. Ils avaient clairement senti que la fluctuation laissée par la trace d’énergie s’éloignait.

Le disciple le plus proche des trois doyens dit précipitamment : «‘Que fait-on, doyens ?»

« Maintenez l’encerclement ! Que personne ne bouge !» le doyen aux cheveux blancs fit un geste de la main et dit froidement : « Je veux voir comme il compte fuir, cette fois. »

« En. »

Un moment plus tard, l’adolescent ne put s’empêcher de tourner la tête en arrière vers le ciel en pleine course. Là, il vit un grand groupe d’ombres noires, encore suspendues dans le vide, sans faire le moindre mouvement.

« Qu’est-ce que ces types veulent faire ?» soupira-t-il doucement en fronçant un peu les sourcils. C’est lorsqu’il décida de les ignorer que son expression changea soudainement ;  il s’immobilisa tout à coup en fixant intensément le ciel nocturne qu’une lueur vive traversait comme une étoile filante.

Il parut comprendre quelque chose à cet instant, et il jura aussitôt en se jetant dans les ténèbres : « Ce Qi est celui d’un Dou Huang… Bordel, ils attendaient des renforts !» Il cacha sa présence autant que faire se peut, en fixant également cette lueur scintillante qui se rapprochait rapidement.

Elle déchira l’horizon et s’arrêta enfin soudainement devant les trois doyens de la Secte des Nuages Brumeux. La lueur s’estompa graduellement et révéla la silhouette gracieuse et noble d’une belle femme.

Tous les membres chevauchant les bêtes magiques alentour, ainsi que les doyens, s’inclinèrent précipitamment à son apparition. « Chef de Secte !»

« En. » Répondit légèrement Yun Yun. Ses beaux yeux balayèrent la forêt dense et sombre en contrebas, et une expression complexe traversa son beau visage. Le beau visage délicat et froid du jeune homme lui revint à nouveau à l’esprit.

Le Da Dou Shi serra doucement les poings, et dit à voix basse avec un sourire froid aux lèvres. « Alors c’est elle…»

Le doyen aux cheveux blancs fit un pas en avant et dit d’une voix grave : « Chef de Secte, Xiao Yan a tué les disciples de notre secte ; c’est une offense impardonnable. Peu importe à quel point il étouffe la trace d’énergie en lui, il aura du mal à vous échapper, puisque vous avez la même affinité élémentaire que le vieux chef de secte. Intervenez, s’il vous plaît Chef de Secte, et recherchez la trace d’énergie qu’il dégage !»

La jeune femme trembla un peu. Elle resta silencieuse un moment, puis elle ferma aussitôt ses beaux yeux.

La zone tout entière plongea dans un silence de mort à sa suite, et tous les regards étaient tournés vers elle. Cette fois, une seule pensée de cette femme pouvait exposer ou non le jeune fuyard !

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 372
BTTH Chapitre 374

10 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Khultima

    Merci pour le chapitre. Eh ben, il est pas encore sorti d’affaire.

    Répondre
  3. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Ling_Tian

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  7. Newkan

    Espérons qu’ elle ne couvre ^^’

    Répondre
  8. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Jian

    Slt,

    je dois commencer à partir du chapitre combien pour continuer la suite des scan en papier ?

    Merci

    Répondre
    1. ...

      Les scans vont plus loin que le novel en français et le mieux est de commencer du débuts car les deux histoires sont vraiment différentes.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com