EER Chapitre 17

EER Chapitre 16
EER Chapitre 18

Chapitre 17 : Ceci est mon ouvrage 4/5

 

En dépit de la relative aisance avec laquelle Yu Ilhan parvint jusqu’à présent à s’en tirer, réaliser les gravures et y incruster l’hazra, ce métal liquide bleuté, s’avéra bien plus complexe qu’il n’y parut. Pour cause, la moindre et plus petite erreur l’aurait contraint à tout recommencer. Fort heureusement et fort de sa pratique, il sut parfaitement maîtriser chacun de ses gestes, rejetant tout à fait l’option même de l’échec. Il travaillait tel un véritable orfèvre.

Hmm… Je comprends mieux pourquoi elle s’est laissée séduire.

Herta, elle aussi, se rendit bien compte que Yu Ilhan était tout sauf ordinaire. Même pour une existence inférieure, quelque chose chez lui était particulier et magnifique. Elle sortit de sa rêverie quand elle l’entendit déposer ses outils, du même temps que quelque chose s’afficha devant sa rétine.

Vous avez atteint le niveau maximum en Forge.
Titre obtenu : Créateur de légende.
Effet : +20% d’efficacité en artisanat.

Ainsi donc, il avait déjà atteint les sommets de cet art ? Le titre, en tous les cas, lui serait à l’avenir d’une grande utilité. Satisfait à nouveau d’avoir décidé de suivre la voie du marteau, il installa précautionneusement le piège de destruction.

« C’est terminé. » eut-il pour propos.

« Que… Attends, déjà ?! » s’étonna Herta.

« Comment ça, déjà ? Ça fait cinq heures que je suis là-dessus… »

Herta avait bien conscience de sa propension à estimer le temps lorsqu’il était concentré, aussi décida-t-elle de regarder l’horloge. Elle devint alors toute rouge. Elle aussi en avait perdu le cours du temps…

« Oui, bon. Cinq heures, c’est trop court. Tu as bien suivi le plan ? » dit-elle en s’efforçant de se reprendre.

« C’est bon, la belle mère ? Tu n’as qu’à inspecter ! »

Elle ne tarda pas à réaliser que l’ouvrage était bel et bien parfait. Qu’un humain soit capable d’un tel niveau de finesse était tout bonnement incroyable. Enfin, pas suffisamment pour le révérer…

« Ahem… Mouais, ça passe. Sans plus. Il faut encore y insuffler du mana, avec le fascinum et les pierres magiques. » dit-elle en feignant de s’en contre-ficher.

« J’attendais que tu m’en parles ! » remarqua Yu Ilhan.

« Ah oui, c’est vrai que les anges devaient t’aider… »

Découvrir comment terminer cet artéfact si complexe que même lui, pourtant son auteur, avait du mal à en comprendre toute l’étendue, ne pouvait que l’intéresser. Herta eut un léger toussotement face à son regard insistant.

« Je vais les prévenir, attends un petit peu. »

« Lita ve venir ? »

« Non. »

Malgré la froideur de sa réponse, Yu Ilhan afficha un très large sourire en voyant un anneau de lumière se former au dessus de sa tête.

« Et les néons, de ma jeunesse… » se mit-il à chantonner bêtement.

« Ça s’appelle une auréole ! » s’offusqua-t-elle.

Elle avait eu beau se préparer à l’éventualité d’une remarque de sa part, elle ne l’agaça pas moins. Finalement, elle ne fit rien de plus que communiquer, envoyant un message à l’un de ses collègues qui se tenait sur le pied de guerre. L’auréole d’un ange n’était pas seulement un symbole, c’était aussi un lien insoumis aux contraintes de temps et d’espace, capable de transmettre aussi bien des émotions que des pensées.

Ainsi, quatre êtres aussi lumineux qu’Herta apparurent bientôt dans son atelier. Des deux sexes, ils avaient pour point commun leur grande beauté.

« Herta ! Est-ce là vérité ? »

« Tes yeux ouvrir tu dois, Fashta. Sous les yeux… l’évidence se trouve. »

« Le piège de la destruction ne puis avoir été construit par l’hominien ! »

« Vos apophtegmes sont superfétatoires ! Son effluence en tous points diffère, elle n’est point l’œuvre du dive ! C’est pourtant bien icelui qui l’a réalisée. »

Herta tapota dans ses mains afin d’attirer leur attention et d’enfin faire cesser ces bavardages animés par l’incrédulité.

« Vite, travaillons ! »

« Vraies sont tes paroles, Fashta. »

« Ce n’est là que pure véracité. »

« J’en viens à me géhenner sur le dénouement de tout ce bataclan… »

Les anges eurent enfin l’amabilité de se taire, et apposèrent leurs mains tantôt sur une épaule, tantôt sur sa tête ou son dos. Il sentit leur puissance combinée le traverser, comme un poids qui pesait sur toute son âme.

« Commence, humain. » lui dit Fashta.

« Ta volonté nous dirigerons. D’achever le piège de la destruction souhaiter tu te dois. »

« Yu Ilhan, c’est exactement comme pour le manartisanat. Concentre-toi, le fascinum et des pierres magiques dans une main, le piège de destruction de l’autre. On s’occupera de la suite. » lui expliqua Herta.

C’était donc ça, une existence supérieure ? Leur simple contact, de par leurs esprits si puissants, l’écrasait. Et en dépit de toute absence d’animosité de leur part, le fossé qui séparait leurs existences était tel qu’il souffrait réellement, comme si on le brûlait. Pourtant, un humain lambda aurait immédiatement perdu conscience. Ce n’était que grâce à son caractère exceptionnel et à sa volonté de fer qu’il parvenait à endurer.

« Putain… » ne put-il s’empêcher de lâcher.

Il prit de longues inspirations afin de se contenir. Comme Herta lui instruit, il se saisit des objets et ferma les yeux, ignorant les nouveaux bavardages angéliques. Yu Ilhan s’efforça alors d’imaginer une scène où tous les objets s’assemblaient en un seul. Il souhaita de tout son être éveiller ce donjon qui parviendrait à emprisonner les animaux devenus monstres.

« Concentration… » reprit Fashta.

« Prêter attention vous devez. Insulter le nom des anges vous ne devez. Le contrôle vous devez reprendre. L’humain… est puissant. »

« Mais qu’ouïs-je ! N’est-ce point là être remarquable ? Assurément, l’ensemble ne peut trouver justification dans un simple millénaire ! »

« Ahata. J’ai dit, on se concentre. » insista à nouveau Fashta.

Les anges eux firent bientôt transpirer leur volonté et leur mana au travers de Yu Ilhan, sans quoi le piège aurait-il à nouveau échoué. Deux d’entre les anges en vinrent à sincèrement se demander s’il n’aurait pas pu terminer le piège tout seul, simplement à en juger par ses capacités. Ils furent toutefois rapidement contraints de chasser leurs pensées passablement jalouses afin de se concentrer sur la seule tâche. L’atelier tout entier se chargea d’énergie et de lumière, et le piège de destruction commença à changer. Le pouvoir du fascinum l’animait.

« Plus. » fit Fashta.

« Continuer tu dois, humain. »

« Quel être… » s’impressionna Ahata.

Ils eurent bientôt terminé. Seul lui resta alors entre les mains le piège de la destruction, dont l’aura exceptionnelle et rouge brûlait. Il était terminé.

Méticuleux Piège de Destruction terrien terminé.
Manartisanat : niveau 7 obtenu. La qualité des artéfacts déjà construits augmente.

Yu Ilhan débarrassa tout à coup sa fenêtre de statut de son champ visuel, sentant le poids du piège lui échapper. Il n’était pourtant pas tombé. Il flottait, et ses anneaux commencèrent à tourner.

« Je m’étais préparée à une dizaine d’échecs… » admit Herta.

« C’est incroyable… » balbutia Ahata.

Yu Ilhan se sentit fier, autant de par la profusion de compliments que la réussite de son ouvrage. Cependant, il réalisa qu’il était à deux doigts de craquer.

« Éloignez-vous de moi. Je ne peux plus supporter vos esprits. » dit-il en s’efforçant de s’éloigner des anges.

« Nos erreurs tu dois pardonner. Une existence supérieure tu n’es pas. »

« Oui… Tu es digne de discours panégyrique, humain. Tu en es même plus digne encore. » abonda en son sens Ahata.

« Son nom est Yu Ilhan. » expliqua Herta, le ton légèrement sec.

« Sois remercié pour tes actions, Yu Ilhan. Si cela te sied, j’aimerais t’admirer travailler le fer plus longtemps durant. »

« Nous ne savons pas si le piège est fonctionnel. Il nous faut expérimenter. » s’opposa soudainement Fashta, toujours sur le même ton abrupte.

« Raisonnable est cette idée. »

« Marchons ensemble, cher Yu Ilhan. Peut-être est-ce là notre destin que d’assister ton périple dans le manartisanat. »

Leurs bavardages reprirent bon train, mais un détail changea. Deux camps se formèrent : ceux qui reconnaissaient son talent et souhaitaient l’assister, et ceux qui doutaient qu’une créature si faible puisse réellement accomplir un tel exploit. Ces existences n’en restaient pas moins profondément bonnes. Aucune d’entre elle n’aurait osé lui souhaiter maux.

« Je pense aussi qu’il faudrait que tu viennes avec nous, Yu Ilhan. J’imagine que tu as envie de voir ce qu’il va se passer quand il s’activera ? » lui demanda Herta.

« Pas la peine de me demander. Je viens. » lui répondit Yu Ilhan.

Lui qui vivait à la poursuite de nouvelles expériences ne pouvait qu’accueillir la proposition à bras ouverts. Il s’essuya le visage quand un cri l’interpela.

« Oh ! Deux options il y a ! Beta, et Alpha ! »

« Comment quoi qu’est-ce ? »

« Méticuleux… Terrien… Cela est pourtant vrai ! »

Tandis qu’il tendit l’oreille, Herta lui fournit une explication.

« On appelle les attributs additionnels d’un objet issu de la forge ou du manartisanat une option. Ces options apparaissent de façon aléatoire selon des facteurs de chance, de qualité de matériaux et évidemment, l’aptitude de l’artisan est aussi prise en compte. En principe, il n’y a qu’un seul des deux suffixes, alors la présence des deux, surtout du premier coup, est sans précédent. Tu comprends ? »

« Tu sais vraiment tout, hein ? » lui demanda-t-il, moqueur.

« Oui, je sais tout ! »

Il finit ainsi par sortir, porté sous un bras par un ange, l’autre bras par un autre. Quoique parfaitement ridicule dans cette posture et conscient de l’être, Yu Ilhan exprima une certaine joie à l’idée de voler. Les rues étaient pour l’essentiel silencieuses, à part çà et là quelques tirs en réponse à des cris de monstres. Les soldats étaient toujours très occupés. Le terme d’apocalypse lui sembla soudain prendre tout son sens.

« L’humain n’est pas un ange. Il faut l’invisibiliser. » dit Fashta.

« Pas la peine. Sauf s’il attaque, personne ne pourra le trouver. » lui répondit Herta.

« Qu’ouïs-je encore ! Personne ne peut le voir ?! » s’étonna Ahata.

« Du solitaire ceci était attendu… »

Les anges se surprirent à tous le regarder. Son corps était véritablement exceptionnel… L’idée n’ennuya pourtant pas moins Yu Ilhan, qui prit la décision de tenter le moins possible de fréquenter des anges, aux yeux desquels il apparaissait comme une bête de foire. Les anges, finalement, le déposèrent au sommet d’une colline.

Yu Ilhan se saisit aussitôt du précieux artéfact afin de trouver comment l’activer. Herta lui arracha des mains et le balança au loin.

« Ça va pas ?! » s’offusqua-t-il aussitôt.

« Regarde plutôt, Ilhan. » lui répondit-elle d’une voix douce.

Le piège, encore soumis aux lois de la gravité, se mit à chuter. Puis l’un de ses anneaux, d’environ 20 centimètres, se mit à vibrer, avant de commencer à prendre en longueur. Plus il grossissait, plus il devenait fin, et passé les 10 mètres, Yu Ilhan ne parvint même plus à le voir. C’est alors que les autres anneaux se mirent à suivre la même voie, à la grande satisfaction des anges.

« Tout va bien. » s’étonna Fashta.

Yu Ilhan comprit dès lors que tout suivait son cours. Les anneaux avaient sans doute été créés pour ça… mais il fut bientôt contraint d’abandonner son admiration pour son propre travail. La terre se mit à trembler d’un seul coup. Des monstres arrivaient par centaines.

 


 

Notes de l’auteur :

1) Yu Ilhan, c’est pas un naze… T.T
2) Toute cette entreprise constituant une quête, il aurait très bien pu refuser la proposition. Ce n’est que parce qu’il le désirait qu’il a réalisé cet artéfact.
3) Herta ne l’a jamais menacé, hein. Il pose des questions, elle y répond, point.
4) Dieu est tout sauf omniscient et omnipotent dans cette nouvelle, je l’ai déjà dit, mais sans ça, EER n’aurait aucun sens.
5) Dieu comme les anges n’arnaquent pas les humains. Les récompenses sont en rapport à la difficulté de la quête, et si on ne peut se fier à ça, alors à quoi se fier ?
6) Vous vous en doutez mais si Yu Ilhan n’a pas obtenu la récompense de quête dès le départ, c’est parce qu’Herta n’était pas sûre qu’il pourrait réussir à construire le piège de la destruction. D’autre part, c’était aussi parce qu’il faudrait prendre en compte ses progrès d’ici à ce qu’il ait terminé, et ce dont il aurait le plus besoin à ce moment.
7) Il ne s’est jamais inquiété de la récompense tout simplement parce qu’il a bien vu, à la Flamme Éternelle, qu’il pouvait leur faire confiance.
8) Ça n’en a peut-être pas l’air, mais la Flamme Éternelle est ultra puissante. Je révélerai plus tard pourquoi au fur et à mesure de l’histoire, donc restez branchés !
Nostra) Pourquoi je m’emmerde à traduire ces conneries en fait ? Non, sérieusement, ça intéresse quelqu’un ? On me les réclamait, ces fameuses notes, mais je trouve ça aussi pertinent que de regarder un type en train de chier pour apprendre les maths.
Angel) Ceux qui veulent que Nos continue à traduire les notes de l’auteur, mettez « Merci pour ta traduction ». Les autres, mettez « Merci pour ce chapitre ». :3

Nostra

Nostra

Administrateur, traducteur d'EER, IATM et SSN. Nostra est un personnage obstiné, perfectionniste et dont seul l'ego parvient à rivaliser avec son talent.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

EER Chapitre 16
EER Chapitre 18

42 Commentaires

  1. natsu52

    merci nostra pour ta traduction et ce chapitre <3 au-faite, ta fais express de prendre la langue de molière, parler comme yoda et le clins d’œil du bataclan ? ou alors l’auteur a mauvais gout ?

    Répondre
    1. Angel-vieur

      http://www.cnrtl.fr/definition/bataclan
      Il faut tourner 7 fois ses pousses avant de poster…

      Les mots ont du sens dans notre langue, et Nostra fait toujours un travail remarquable de traduction et d’adaptation.
      Si effectuer une recherche appropriée est trop complexe pour toi, ben enjoy ta vie de mouton, on peut pas faire grand chose pour toi…

      Répondre
      1. NostraNostra (Auteur de l'article)

        Comme t’y vas, Angel ! Mais effectivement, bataclan, c’est un terme tout aussi familier que bordel et avec un sens similaire. Bien avant d’être une salle de concert…

        Pour le reste, les anges ont une façon de parler assez insupportable et utilisent un parler ancien. Le traducteur anglais ne se sentait pas capable de conserver cet aspect, moi j’ai fait en sorte de le respecter. La seule liberté réellement prise, c’est d’y adjoindre une « Yodata » afin que les anges se différencient bien les uns des autres. Fashta est si taciturne qu’il parle de manière hachée, « Yodata » (je connais pas son nom réel) parle comme Yoda, Ahata a des réactions exagérées et le dernier est pompeux à mort et difficilement compréhensible.

        Voilà. S’ils parlent ainsi, c’est parce que l’auteur l’a voulu. 😉

        Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. lipton

    Merci pour ta traduction

    Répondre
  4. Delwin

    Merci pour ce chapitre :p

    Répondre
  5. Galvaniel

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. volames

    merci pour ta traduction (et pour le chap aussi car je suis un rebelle ^^)

    Répondre
  7. HinomuraHinomura

    Merci pour ta traduction

    Répondre
  8. atepolonosse

    merci pour ta traduction

    Répondre
  9. CraZyNiak

    Merci pour ta traduction

    Répondre
  10. Ptitkudo

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Fabien

    Merci pour le chapitre.
    Si il a quelque chose à préciser, qu’il le fasse dans le texte, pas à la fin où ça n’a ni de sens, ni d’intérêt.

    Répondre
  12. nikos74190

    merci pour le chapitre ET la traduction (surtout bon boulot!) ! ^^

    Répondre
  13. Hadjime

    Merci pour ta traduction

    Répondre
  14. Wawan

    Merci pour ta traduction

    Répondre
  15. newkan

    merci pour la traduction noss ^^ (oui on t’aime :p)

    Répondre
  16. Cèlen

    Merci pour la trad et le Chap ! Mouhahah XD

    Répondre
  17. leprophetej

    merci pour ce chapitre !

    Répondre
  18. noname.exenoname.exe

    Merci pour ta traduction

    Répondre
  19. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour ta traduction
    De temps en temps les notes de l’auteur dises un ou deux trucs intéressant mais j’avoue que le reste du temps c’est pas folichon !

    Répondre
  20. Bibidor

     Merci pour ta traduction 

    Répondre
  21. VV

    Merci pour ta traduction.
    J’imagine les questions qui sont posées à l’auteur (ou qu’il se poses) pour qu’il doit précisé sont travail.
    Les personnes qui ne lisent pas les notes, ni les coms ne savent pas pour le vote, c’est faussé !!

    Répondre
  22. Zappingzap

    Mercipour la traduction

    Répondre
  23. KryllaKrylla

    Merci pour ta traduction

    Répondre
  24. Sai1905

    Merci pour le chap

    Répondre
  25. Tokaï

    Merci pour ta traduction

    Répondre
  26. Darkaito

    merci pour la traduction

    Répondre
  27. gutsguts

    Merci pour ce chapitre c’est vrai que c’est pas toujours clair ces notes ça a même tendance à embrouillé des fois
    Merci pour ton boulot

    Répondre
  28. essitamessitam

    Merci pour ta traduction

    Répondre
  29. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  30. Laghtt

    Merci pour la traduction ^^

    Répondre
  31. mirahau

    merci pour la traduction (et pour le chapitre )^^

    Répondre
  32. Fanny

    merci pour ta traduction, continue stp 😉

    Répondre
  33. yann

    En tant que fan de maître Yoda, Merci pour ta traduction !

    Répondre
  34. Werydick

    Merci pour la traduction !

    Répondre
  35. Mélody

    merci pour le chapitre et merci pour ta traduction

    Répondre
  36. Tazam

    Merci pour la traduction !

    Répondre
  37. Cerbère

    Merci pour la traduction !
    Elles ont un intérêt de temps en temps, surtout plus loin dans l’histoire

    Répondre
  38. Mehlroth

    Merci pour les traductions 🙂

    Je viens de commencer ce novel après quelques hésitations et je ne regrette rien une fois commencer j’ai tout lu d’une traite donc merci beaucoup de nous le faire découvrir surtout avec une traduction de qualité ^^

    Bon courage pour la suite.

    PS : Pour les notes de l’auteur je serais plutôt pour leurs traductions si elles rajoutent des informations intéressantes.

    Répondre
  39. XiaoZiyun

    Merci pour ta traduction (ça fait longtemps j’avais pas mis un truc sur le site)

    Répondre
  40. joana

    merci pour le chapitre ! Je ne suis pas contre avoir les notes de l’auteur traduites mais si elles sont importantes pour la suite ou pertinentes. Bon courage pour la suite. 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com