BTTH Chapitre 401

BTTH Chapitre 400
BTTH Chapitre 402

Et hop, cette fois pas de retard, voici le second BTTH de la semaine =) Voyons voir comment le Pere Yan va se sortir de son guépier ce coup-ci…

Bonne lecture à tous !

Chapitre 401 - Le premier des trois changements mystérieux : le changement du lotus vert !

Fan Lang n’eut le parchemin argenté entre les mains qu’une demi-seconde avant qu’on ne lui arrache, et il ne se reprit qu’en entendant ce rire moqueur. Il s’assombrit aussitôt et leva la tête pour fixer la personne encapuchonnée de noir sur la branche d’arbre. Il fut surpris de reconnaître cette silhouette qu’il avait déjà vu à l’hôtel des ventes, et il demanda aussitôt d’une voix froide : « C’est vous ?!»

Pendant qu’il parlait, la dizaine gardes de sang encore capable de se battre encerclèrent avec une excellente coopération l’intrus. Le doyen Luo révéla également une expression aussi sombre que glaciale, et fixa l’homme en noir avec une intention de tuer manifeste. Quelle que soit l’intention de cet intrus, il ne pouvait pas le laisser partir en vie.

Xiao Yan sourit en coin d’un air moqueur, en faisant tourner le parchemin entre ses doigts : « Ké ké, nous nous croisons à nouveau, jeune maître de secte Fan Ling. » Les gardes de sang qui l’encerclaient semblaient le laisser parfaitement indifférent.

Fan Ling le pointa de son couteau rouge vif et dit d’un air sombre : « Donne-moi le parchemin et je laisserai ton cadavre en un seul morceau !» (NdT il se répète) Une intention de tuer froide se dégageait de lui.

Son jeune adversaire haussa les épaules, l’ignora royalement et fit virevolter le parchemin dans les airs d’une chiquenaude avant de le ranger dans son anneau de stockage.

Le jeune maître sentit le coin de ses lèvres tressaillir en le regardait faire. Son visage pâle verdit de rage et il cracha avec une terrible envie de l’étriper : « Très bien, tu veux le jouer comme ça !»

En réaction à la remarque de leur jeune maître, la dizaine de gardes de sang se mit à hurler de concert et leur Dou Qi rouge sang dense et sombre les enveloppa, avant de remonter jusqu’à la pointe des longs couteaux qu’ils tenaient. Ils prirent alors appui sur leurs branches et se jetèrent de façon explosive vers l’adolescent.

Ce dernier les balaya du coin de l’oeil, tendit lentement la main derrière son épaule et se saisit de la poignée de son énorme règle noire, qui était cachée dans son dos sous sa robe. (NdT DISCRETION ABSOLUE). Il ferma légèrement les yeux pour mieux sentir les forces froides l’approcher et, un moment plus tard, il ouvrit soudainement les yeux en dégageant une puissante force. Une énorme ombre noire portant avec elle une pression énorme sortit immédiatement de la robe et se mit à tournoyer telle une roue à vent géante.

« Clang, clang, clang…»

La roue à vent créa des étincelles partout où elle passa, et sa puissance fit trembler les couteaux que tenaient les gardes jusqu’à ce qu’ils les lâchent. Seuls très peu d’entre eux, un peu plus puissant que le reste, parvinrent à conserver leurs armes… Mais seulement après que la peau entre leur pouce et leur index et convulsé et se soit déchirer sous la force.

Le jeune alchimiste cessa soudainement de tourner sur lui-même et fit disparaître sa roue à vent. Il leva la tête et observa les gardes qui s’étaient arrêtés à cinquante centimètres de lui et le fixaient avec férocité. Il se mit alors à sourire froidement, prit soudainement appui sur le tronc de l’arbre où il se trouvait et se changea en une ombre noire rapide comme l’éclair. Il esquiva les attaques des dix gardes tandis que des bruits étouffés retentirent ; à chaque bruit, un garde vomissait du sang et tombait de sa branche avait de s’écraser lourdement à terre. Ils se débattirent un peu une fois au sol avant de s’effondrer pour de bon.

Fan Ling observa le combat extrêmement rapide dans les airs, et son visage sombre devint soudainement plus calme. Il retira doucement du sol un long couteau ensanglanté du pied, tendit la main pour le ramasser fermement et déchira un bout de ses vêtements pour en essuyer la lame. Il dit alors d’une voix indifférente : « Il a l’air d’être un Da Dou Shi quatre étoiles… Et il ose venir m’arracher ma proie avec une si petite force. Il est vraiment audacieux et fier. »

« Doyen Luo, laissez-moi m’en charger et restez ici. Arrêtez-le s’il tente de s’enfuir. »

« Oui jeune maître de secte, soyez prudent. » Dit le vieillard en hochant légèrement la tête. Il souleva le doyen Han qui était temporairement incapable de se battre, et recula de quelques pas. Ils avaient pu grossièrement déterminer sa puissance en le voyant se battre avec les gardes de sang. Ce type en noir était plus puissant et agile que les Da Dou Shis de la Tombe du Squelette Noir de tout à l’heure, mais ça n’était après tout qu’un Da Dou Shi. Fan Ling, par contre, était un vrai Dou Ling !

« Bang !» Le dernier garde tomba de sa branche, s’écrasa à terre et, le visage sanglant, ferma peu à peu ses yeux pour la dernière fois.

Xiao Yan descendit alors doucement à terre. Il pencha sa règle vers le bas et laissa le sang couler graduellement le long de son corps à terre.

Fan Ling jeta négligemment ses vêtements couverts de sang et demanda à voix basse : « Tu nous as suivis jusque là à cause du morceau de carte, pas vrai ?»

La lourde règle trembla légèrement, et le jeune homme le dévisagea avec une nouvelle froideur.

Le jeune maître remarqua sa légère réaction et ne put s’empêcher de rire froidement : « Hé hé, on dirait que j’ai de la chance d’avoir obtenu un trésor accidentellement ! Et vu comme tu tiens à mettre la main dessus, ça ne doit pas être un truc ordinaire. Je laisserai mon père l’étudier une fois à la maison ; je suis sûr qu’il aura quelques idées quant à ce fragment de cartes, avec son expérience. »

Une voix calme lui parvint de sous la robe noire : « Tu n’auras peut-être pas cette occasion…» Un Dou Qi vert jaillit doucement de l’adolescent et l’enveloppa.

Le jeune maître leva un sourcil et se mit à rire froidement. « Ah ouais ? J’en ai vu des pécores comme toi, l’esprit obnubilé par les trésors des Terres Sinistres… Cela dit, ils ont tous mal fini !» Un Dou Qi rouge sang, sombre et froid jaillit lentement de lui, et emplit l’air d’une odeur ferreuse.

En même temps, Fan Ling se pencha un peu telle une bête féroce devant sa proie. Ses yeux s’injectèrent peu à peu de sang et lui donnèrent un aspect bestial.

Il planta ses pieds dans le sol, poussa un rugissement sourd, puis il prit soudainement appui et bondit comme une flèche ! L’instant d’après, il apparut devant le jeune alchimiste et le frappa vicieusement à la verticale de son long couteau enveloppé du Dou Qi rouge sang qui fit siffler le vent.

Ce puissant coup provoqua une explosion sonique qui déchira l’air.

L’énorme règle noire vint abruptement à sa rencontre, enveloppée dun Dou Qi vert aussi visqueux que du liquide, et les deux armes s’entrechoquèrent.

“Bang !”

La rencontre des deux armes provoqua de nombreuses étincelles, tandis que les deux Dou Qi provoquèrent des ondulations bicolores à leurs points de contact qui creusèrent un sillon de quinze centimètres au sol…

Le Da Dou Shi sentit ses mains s’engourdirent et changea légèrement d’expression. Son adversaire était bel et bien digne d’être un Dou Ling ; sa force était un certain nombre de fois supérieur à la sienne, et pourtant… Pourquoi le Dou Qi de ce type semblait facilement perçable ?

Normalement, avec sa force, il devrait pouvoir tenir quelques échanges contre un Dou Ling sans se servir de techniques de Dou, mais au prix d’une grande quantité de Dou Qi… Cependant, bien l’attaque de Fan Ling avait été d’une férocité incomparable, elle était moins puissante que ce à quoi il s’était attendu.

Alors que leurs armes étaient en contact, les deux adversaires se battirent avec leur pied à une vitesse prodigieuse, puis la règle tomba à la transversale et ils reculèrent tous les deux de quelques pas. Le jeune maître de la secte de Sang pouvait encore sentir une légère douleur dans ses jambes, et il ne put s’empêcher d’être un peu stupéfié. Ce type a une grande force…

Père avait raison : la méthode de Qi de notre secte de Sang est écrasante et bizarre, mais elle dépend exagérément de facteurs externes, et le Dou Qi de ses praticiens ne peut pas être condensé. C’est un léger désavantage lors des combats… Mais j’ai de la chance que ce type ne soit qu’un Da Dou Shi ; je n’aurais pas de mal à le finir rapidement. Il jeta soudainement son couteau, et son visage blanchâtre devint étrangement rouge vif.  Ensuite, un rouge sang apparut rapidement sur ses paumes, en suinta goutte par goutte et, en un clin d’oeil,  des paumes sanglantes apparurent sur ses mains, comme celles que Fan Lao avait utilisé pour tuer la Doyenne Qing.

« Qui que tu sois, tu n’as déjà plus assez de temps pour regretter de m’avoir attaqué ! Cela dit, je te remercie de m’avoir appris la vraie valeur de ce morceau de carte ! Je vais à présent te vider de ton sang !»

Une odeur ferreuse et vomitive se dégagea de ses deux paumes, qu’il leva vers Xiao Yan avec un sourire carnassier. Il prit soudainement appui, se changea en une brume sanglante qui fonça à la vitesse de l’éclair sur sa proie et, d’un geste de la main, il remplit le ciel et le sol alentour de ce brouillard.

Les deux doyens sur le côté ne purent s’empêcher d’être surpris en voyant les paumes de leur jeune maître se changer. « Les paumes maléfiques sanglantes transformant les os ?!» Ils s’échangèrent un regard et se dirent : « Je ne m’attendais pas du tout à ce que le maître de secte ait même appris cette technique au jeune maître. On peut dire que ce type en noir est venu s’empaler lui-même sur un os. »

« Heï, c’est bien fait pour lui. Il a osé dérober ce qui appartient à notre secte. Moi, je l’aurais vidé de son sang en le maintenant en vie jusqu’au bout. » Dit le doyen blessé avec un rire maléfique.

L’adolescent fixa intensément de ses yeux noirs cette brume sanglante, dont il renifla l’odeur ferreuse abominable. Sa perception spirituelle exceptionnelle lui avait permis de clairement sentir la puissance féroce des paumes sanglantes que masquait le brouillard.

« Fais attention, petit bonhomme, tu n’es pas encore de taille contre un puissant Dou Ling. » Rappela Yao Lao à son disciple.

« Ce n’est pas forcément vrai. »

« Tu penses à…»

Le jeune homme rit doucement, ferma lentement les cieux et vit jaillir des filets de flammes vertes de l’esprit d’acceptation au centre de son vortex. Ensuite, il les fit suivre un chemin mystérieux dans ses méridiens et commença une rapide circulation.

Tandis qu’il les faisait circuler, il sentit soudainement une puissance énergie sauvage se déverser dans toutes les parties de son corps !

L’odeur sanglante qui emplissait l’air lui tomba soudainement dessus, et la force froide et sombre qu’elle contenait atteignit instantanément le corps du jeune alchimiste.

Cependant, alors que la brume allait complètement l’envelopper, il ouvrit subitement les yeux, d’où jaillirent explosivement des flammes vertes. Une puissance égale à celles des forces en présence se mit alors à jaillit subitement de lui.

Il tendit les mains à toute vitesse et des flammes vertes vinrent les envelopper. Il poussa un rugissement assourdissement en son for intérieur et frappa violemment le brouillard  avec une puissance cataclysmique.

« Le premier des trois changements mystérieux de la flamme céleste : le changement du lotus vert !»

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 400
BTTH Chapitre 402

10 Commentaires

  1. Kids

    Merçi pour le chapitre

    Répondre
  2. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  3. Alexisempereur

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Alexisempereur

    Il sera bientôt à l’académie

    Répondre
  5. Alexisempereur

    J’ai commencé à lire SW ce matin et je suis déjà au chapitre 35 et je tiens à dire que j’adore ton boulot que ce soit sur SW TDG et BTTH

    Répondre
  6. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  9. DarkspoartDarkspoart

    merci pour le chap

    Répondre
  10. gutsguts

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com