BTTH Chapitre 411

BTTH Chapitre 410
BTTH Chapitre 412

Premier des deux BTTH de la semaine, avec un père Yan un peu perplexe…

Bonne lecture à tous !

Chapitre 411 : Déconcertant

Xun’Er changea d’expression en entendant le récit de Xiao Yan. Un long moment plus tard, elle fronça légèrement les sourcils et une lueur glaciale traversa ses yeux limpides tandis qu’elle dit : « Je ne m’attendais vraiment pas à ce que ce Yun Shan soit bel et bien encore en vie… C’est une sacrée surprise. »

« C’était assez pénible, dois-je dire. » Soupira le jeune homme. Sans Yun Shan, la Secte des Nuages Brumeux n’aurait jamais été capable de le pourchasser au point de le pousser à quitter l’Empire Jia Ma.

Il jeta un regard au coin du mur derrière lui d’où quelqu’un aurait pu l’épier, et entendit quelques légers bruits de pas s’éloigner peu à peu. Ce ne fut qu’alors qu’il se tourna vers Xun’Er et la regarda d’un air sérieux : « Xun’Er, je vais te poser une question et j’aimerais que tu me répondes honnêtement, car c’est à propos d’un sujet très important pour moi !»

« Oh ?» Cette déclaration surprit la jeune femme, qui ne put s’empêcher de hocher immédiatement la tête en voyant son expression grave : « Si j’ai la réponse à ta question, je ne te cacherai évidemment rien, Xiao Yan ge-ge. »

« Lorsque j’ai réussi à quitter la Secte des Nuages Brumeux une première fois, j’ai craint qu’ils ne passent leurs nerfs sur le clan Xiao en représailles… Et j’ai eu raison. Lorsque je parvins enfin à Wutan, le clan avait bel et bien essuyé la vengeance du Premier Doyen de la secte. » Dit l’adolescent d’une voix quelque peu sombre et froide.

La demoiselle changea immédiatement d’expression à cette nouvelle, et ses sourcils se tordirent à la verticale sous la colère. « Cette Secte des Nuages Brumeux n’est-elle pas un peu trop audacieuse ? Est-ce que le clan a subi de gros dégâts ?»

« On a eu quelques pertes, mais rien de trop sérieux. Cependant, Père a été pourchassé par trois doyens de la secte jusqu’au-delà de la ville et a disparu depuis. » Le jeune alchimiste paraissait peut-être parfaitement calme, mais sa main que Xun’Er serrait entre les siennes trembla légèrement et trahit la rage qui l’habitait.

« Il a disparu ?» La jeune femme en fut d’abord surprise, mais son visage s’assombrit et revêtit rapidement une certaine solennité. Elle savait parfaitement quelle importance avait Xian Zhan dans le coeur de son fils, et cette nouvelle lui fit comprendre pourquoi ce dernier avait pris une seconde voir le risque de débouler dans la Secte des Nuages Brumeux.

« Je pense qu’Oncle Xiao Zhan doit être entre leurs mains, non ?» Dit-elle.

« Ça n’est pas le cas. » Le Da Dou Shi regarda son aimée droit dans les yeux, secoua la tête et dit doucement : « J’ai déjà assassiné celui qui a pourchassé mon père, le Premier Doyen de la secte. Avant de mourir, il m’a dit qu’alors qu’il le poursuivait, Père s’est soudainement et étrangement volatilisé…»

« Il s’est volatilisé ?!»

« En effet. Il a disparu sous les yeux du premier doyen qui le pourchassait…» Xiao Yan plongea intensément son regard dans celui de la jeune femme et dit lentement : « Je suppose que la disparition de Père n’est pas de son fait. Au lieu de ça… Il a dû être capturé par un mystérieux et puissant expert !»

« Un expert mystérieux, hein ?» Elle fronça davantage encore les sourcils, leva les yeux vers son aimé et lui dit : « Et que veux-tu me demander, Xiao Yan ge-ge ?»

L’adolescent lui tint la main et lui dit d’une voix grave : « Xun’Er, je sais que tu n’es pas du clan Xiao et que la faction qui te soutient est d’une puissance extraordinaire. J’ignore exactement quelles relations cette faction entretient avec mon clan, mais ma propre source d’informations tend à me dire qu’elle serait liée à la disparition de Père. J’ai une totale confiance en toi et je sais que tu n’as rien à voir avec tout ça, mais j’ai besoin d’avoir la preuve qu’il va bien. Je n’arriverais jamais à manger ou dormir sereinement, autrement. »

La demoiselle changea légèrement d’expression face à son plaidoyer. Un long moment plus tard, elle secoua la ta tête et dit avec un calme olympien : « C’est inutile, ce ne peut pas être eux. Ils ont un certain contrat avec le clan Xiao et par conséquent, ne seraient pas aussi impudents au point d’enlever quelqu’un ! Tu ne peux pas imaginer la puissance de l’engagement qui lie les deux clans ; ça en est au point où si quelqu’un dans ma faction devait avoir effectivement enlevé ton père, il subirait une punition sévère. De plus… La personne qui a capturé Oncle Xiao Zhan l’a fait devant un Dou Wang sans être repéré, il doit donc avoir au moins une force de Dou Huang. Cependant, je n’ai pas reçu la moindre nouvelle quant à la présence d’un des nôtres dans les parages. »

Le jeune homme serra abruptement la main de sa bien-aimée face à sa dénégation, et dit d’une voix où tintait la colère : « Ah oui ? Je suis le seul de mon clan à avoir jamais croisé la route d’un Dou Huang, alors pourquoi un puissant expert quelconque viendrait capturer mon père ? La faction qui t’abrite est la seule que je connaisse à avoir un lien avec le Clan Xiao, et également la seule à avoir la puissance pour réussir un coup pareil !»

Le calme de Xun’Er s’effondra devant son air colérique, et elle ne put s’empêcher de dire d’un air marri : « Je ne t’ai vraiment pas menti, Xiao Yan ge-ge. Certes, ma faction a un lien avec le clan Xiao, mais je ne peux pas encore te dire pourquoi ou comment, au risque de te causer du tort… Cela étant, je peux t’assurer qu’elle n’a rien à voir avec la disparition d’Oncle Xiao Zhan !»

Face à son air contrit, le jeune alchimiste retrouva peu à peu son calme. Il se gratta doucement la tête, soupira longuement et murmura : « On dirait que le clan Xiao recèle des secrets que j’ignore. Soit, puisque tu ne veux rien me dire, je ne vais pas te forcer ; si ce que tu dis est vrai, alors la faction qui te soutient n’est pas la responsable et le plus grand suspect reste la Secte des Nuages Brumeux… Cette secte semble plus mystérieuse qu’on ne le pense. »

Il tourna la tête vers la jeune femme, lui caressa la tête et dit d’un air réconfortant : « Bien, rentre te reposer, nous avons encore des qualifications à remporter demain. Quant à mon père… Bien que j’ignore exactement comment il va, il n’a pas l’air d’être en danger pour le moment à tout le moins. Aaah… Je dois rapidement augmenter ma force, de crainte d’être incapable de le sauver plus tard, même en retrouvant sa piste. »

La demoiselle opina du chef : « Je vais envoyer quelqu’un enquêter sur sa disparition et je te ferai immédiatement part de ce qu’on pourrait découvrir. » Elle joignit ses mains délicates tout à coup, le regarda et lui demanda d’un air incertain : « Xiao Yan ge-ge, tu ne m’en veux pas de ne pas te dire quelle est ma faction ou ses liens avec le clan Xiao ?»

Le Da Dou Shi sourit, lui caressa la tête et lui demanda : « Est-ce que tu vas t’en prendre à moi ?»

Sa question troubla légèrement Xun’Er, qui sourit aussitôt en secouant la tête et murmura : « Non, jamais. »

« Alors je te crois. Il est tard, va te reposer à présent. » Il l’enlaça et serra contre lui son adorable silhouette à la douceur infinie un moment. Il la relâcha ensuite immédiatement, lui dit au revoir de la main et se retourna pour se diriger vers sa chambre.

« D’accord. » La demoiselle hocha légèrement la tête en le voyant disparaître derrière la porte. Elle réfléchit ensuite un temps avant de faire également demi-tour et de rentrer rapidement dans sa chambre. Elle en ferma la porte du revers de la main, et envoya une petite boule de lumière dorée dans un coin de la pièce d’une chiquenaude. Une ombre noire y apparut aussitôt et se tordit avant de se changer en une silhouette humaine avec un genou à terre.

La jeune femme lui jeta un regard et lui ordonna d’une voix froide et calme : « Laisse Ling Shi se rendre à la montagne derrière l’académie demain. De plus, je veux que tu envoies quelqu’un enquêter dans l’Empire Jia Ma sur un éventuel expert mystérieux. Je veux également toutes les informations que nous avons sur la Secte des Nuages Brumeux !»

L’ombre noire ne protesta pas et dit d’une petite voix féminine :  « À vos ordres, Xiao-jie. » (NdT Xiao-jie = jeune maîtresse) La silhouette chancela et redevint une ombre noire qui se fondit dans les ténèbres avant de disparaître complètement.

Xun’Er poussa alors un long soupir de soulagement, et murmura dans un souffle qui résonna dans la pièce : « Bon sang, qui se peut bien être exactement ? Qui a jeté son dévolu sur Oncle Xiao Zhan ?»

Le lendemain matin, la légère et chaleureuse lueur de l’aube se répandit sur la terre, et l’académie sortit également de sa torpeur. Sous le lever éblouissant du soleil, elle retrouva à nouveau toute son énergie et vit se déverser dans ses rues une foule de jeunes gens. Ils se rendaient bien évidemment au stade, qui se situait en plein milieu de l’académie.

La compétition pour les qualifications était un évènement annuel important de l’académie, auquel seuls les meilleurs élèves avaient le droit de participer. Un tel spectacle était vraiment intéressant à voir, et il l’était d’autant plus cette année avec les participations de Xiao Xun’Er, Bai Shan et la jeune demoiselle en rouge, soit les éléments les plus remarquables de l’académie. Leurs présences seules avaient attiré plus de la moitié de la foule.

Il y avait, bien sûr, de nombreux compétiteurs notables en plus d’eux, dont Xiao Yan qui avait vaincu son adversaire à la vitesse de l’éclair à peine arrivé ; un exploit qui avait naturellement attiré l’attention de tous. De plus, sa relation intime avec Xun’Er, la déesse de nombreux élèves mâles, provoqua de nombreux grincements de dents chez ses soupirants. Ils voulaient tous le voir s’humilier sous leurs yeux.

Xiao Yan se lava rapidement, puis il sortit de sa chambre et quitta la demeure en compagnie de l’Instructrice Ruo Ling, de Xun’Er et de Xiao Yu. Ensuite, le groupe se dirigea vers le stade.

En tant que centre de l’attention, le jeune homme dut subir d’innombrables regards aux émotions variées sur le chemin, ce qui lui donna une légère migraine. Devant son expression désarmée, Xun’Er ne put s’empêcher de rire doucement et son sourire chaleureux à l’élégance irréelle fit déglutir bien des gens.

Le groupe marcha ainsi jusqu’à arriver au stade déjà bondé, et ils rejoignirent les places qui leur avaient été assignées.

Le couple de stars attira immédiatement tous les regards.

Une fois à sa place, l’adolescent discuta avec son aimée quand tout à coup, ses sourcils tressaillirent, comme s’il avait senti quelque chose. Il leva la tête et jeta un regard de l’autre côté du stade, où il trouva Bai Shan vêtu de blanc et les mains jointes à une bonne place. Ce dernier, en sentant son regard, lui adressa un petit sourire glacial et leva son majeur à son égard.

Le jeune alchimiste plissa les yeux sous son geste, et se retrouva également à sourire doucement tandis qu’une lueur glaciale traversa ses grandes pupilles noires. Il n’avait jamais prétendu être quelqu’un de bien et vu que son opposant ne cessait de le provoquer, il allait lui répondre en espèce.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 410
BTTH Chapitre 412

14 Commentaires

  1. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Hinomura kid

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Mana

    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  4. Mazz

    Merci pour ce chapitre !!

    Répondre
  5. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  6. ti

    un grand merci !!

    Répondre
  7. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  8. 4Help

    Mode anti-prétendant activé : fister tout les mâles qui veulent conquérir sa go et pour les femmes (lesbiennes hein) .……il y a pas de loi égalitaire donc la patate sur la bouche est conseillé.

    Chui pas normal , mrc du chap .

    Répondre
  9. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. artriste

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. gutsguts

    merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Soumsoum

    merci pour le chapitre

    Répondre
  13. Tazam

    Merci pour le chapitre ! C’est super de te voir de retour.

    Répondre
  14. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com