BTTH Chapitre 412

BTTH Chapitre 411
BTTH Chapitre 413

Et voilà un nouveau BTTH, où le père Yan se motive pour les qualifications et apprend des choses…

Bonne lecture à tous !

Chapitre 412 - Rival

Xiao Yan détourna le regard de son rival et parcourut le reste du stade du regard. Il s’arrêta au milieu des tribunes, là où étaient les meilleures places, et posa son regard sur les quatre vieillards aux cheveux blancs qui les occupaient. Ces derniers avaient des auras extraordinaires, et sa perception spirituelle remarquable lui permettait de percevoir les vibrations qu’ils émettaient de temps à autre. Celles-ci n’apparaissaient que lorsque la puissance du Dou Qi d’une personne atteignait une certaine limite et lui permettait de résonnait avec le monde extérieur.

Parmi ses connaissances, personne n’avait atteint un tel niveau, pas même Hai Bodong. Seuls ceux qui avaient déjà atteint le sommet du niveau de Dou Huang, comme Jia Xingtian ou encore le puissant Yun Shan, en étaient capables.

Les quatre vieillards vêtus très simplement semblèrent soudainement sentir son regard, et ils levèrent leurs yeux troubles vers ceux du jeune curieux. Leurs regards se croisèrent, et le jeune homme éprouva aussitôt une légère douleur. Il fit rapidement circuler son Dou Qi en lui, une flammèche verte traversa ses pupilles et ce ne fut qu’alors que la douleur disparut peu à peu. Choqué par l’évènement, il détourna rapidement le regard.

Les quatre fossiles s’exclamèrent tous de concert en remarquant la flammèche dans ses yeux. « Hein ?!» Trois d’entre eux échangèrent des regards avec le dernier et dirent : « Quel Dou Qi étrange… Il est aussi agile et brûlant qu’une flamme. »

Le vieux birbe le plus à gauche dit lentement, le regard sidéré : « Il n’y a pas meilleur carburant que ce genre de Dou Qi pour raffiner des pilules médicinales. J’espère qu’il est alchimiste, ou ce serait un vrai gâchis. »

Un barbon vêtu de gris au milieu dit en souriant : « Ké ké, tu sais Vieil Huo, j’ai entendu dire que ce Xiao Yan a été le champion de la Grande Assemblée des Alchimistes de l’Empire Jia Ma ! Autant dire qu’il est très doué dans le raffinage… Si tu pouvais le recruter dans ton UFR (NdT Unité de formation et recherche) d’alchimie pour lui faire raffiner des pilules, il attendra certainement un jour un niveau qui en laissera les autres pantois. »

Le Vieil Huo en question opina du chef et répondit aussitôt : « Il a de fait un potentiel extraordinaire, à remporter la Grande Assemblée à dix-huit ans seulement. C’est un élément très prometteur, mais je pense qu’il a déjà un maître. Il n’aurait pas pu atteindre un  tel niveau à son âge avec son talent seul, autrement. »

L’homme en gris secoua la tête et dit en souriant : « Qu’importe s’il a déjà un maître, l’université n’empiète pas sur le territoire les tuteurs privés. De plus, l’UFR d’alchimie de notre académie a été fondé il y a bien longtemps ; il devrait pouvoir y apprendre bien des choses ! Après tout, les connaissances de son maître, fussent-elles vastes, ne peuvent pas rivaliser avec celles qu’a accumulées ton UFR au fils des ans, pas vrai ?»

Le Vieil Huo jeta un kop d’oeil à l’adolescent et dit à voix basse : « Il est vrai que mon UFR est indépendante de l’académie externe comme de l’interne, alors si ce Xiao Yan a envie de nous rejoindre, je serai content d’accueillir un nouvel élève remarquable…»

Remarquant le regard du jeune alchimiste, l’instructrice Ruo Ling, à côté de lui, lui expliqua à voix basse : « Celui le plus à gauche est le directeur adjoint de l’académie externe, et les deux à côté sont des doyens ayant un certain prestige dans l’établissement. Ils ont une très grande autorité dans l’académie externe, et ils sont tous les trois au sommet du niveau de Dou Huang. Le vieux monsieur peu bavard, celui le plus à droite, est le directeur de l’UFR d’alchimie, et dirige un grand nombre d’alchimistes. Comme les alchimistes occupent une position particulière sur le continent, l’UFR d’alchimie est indépendante de l’académie externe et de l’interne. Personne ne peut se mêler de leurs affaires, pas même le directeur de l’Académie. »

« L’UFR d’alchimie ?» Ce nom provoqua un certain émoi chez le Da Dou Shi. Cette soi-disant UFR devait probablement être une entité similaire à celle de l’Association des Alchimistes.

« La répartition du pouvoir entre les factions de l’académie externe est assez particulière. Je sais que tu caches une énorme puissance, mais tu dois tout de même être prudent face à deux factions en particulier. La première est celle de l’unité du maintien de l’ordre, qui a énormément de puissants experts et qui peut presque, de par sa position, procéder à des arrestations sauvages. Les offenser te serait assez problématique : ce sont eux qui ont organisé le combat sanglant entre l’Académie et la Région Sinistre, ou qui ont développé le concept de l’Arbre de la Mort qui donne la chair de poule à tout le monde… La seconde faction serait l’UFR d’alchimie ; où qu’il aille, un alchimiste bénéficie toujours d’une position extraordinaire. » Ruo Ling soupira, une pointe d’envie dans la voix. Même un alchimiste de second rang quelconque profiterait d’un traitement largement meilleur que celui que reçoit une instructrice de rang Huang comme elle.

« Je vois. » Xiao Yan hocha légèrement la tête, gardant en mémoire ces recommandations.

« De plus, comme je te l’ai dit hier, tu n’as besoin d’entrer que dans le top cinquante des qualifications, mais je pense qu’avec ta véritable puissance, tu pourrais peut-être entrer dans le top cinq…» L’instructrice le regarda en souriant, ne cachant pas qu’elle ait entendu certaines choses la nuit passée.

« C’est du pareil au même, non…» Répondit le jeune homme en souriant.

« Ça ne l’est pas, non. Si tu peux entrer dans le top cinq, tu auras alors le droit d’entrer dans la Bibliothèque de l’Académie. » Reprit Xun’Er, un sourire aux lèvres.

« La Bibliothèque de l’Académie ? Et on peut y trouver des trésors ?» Demanda l’adolescent, surpris.

« Tout ce que je peux te dire, c’est que plus de la moitié des participants des Qualifications s’y sont inscrit dans le but d’y entrer. Bai Shan, moi et les autres en faisons partie. » Dit la demoiselle dont l’attitude chaleureuse embrasa de jalousie les regards environnants rivés sur le jeune alchimiste.

« La Bibliothèque est une zone interdite située dans l’académie extérieure, et ses défenses sont impénétrables. Elle est généralement verrouillée la plupart du temps, et n’est accessible qu’à un nombre très limité de personnes. Elle n’est ouverte qu’une fois par an, à la fin des Qualifications, et pour une durée limitée. » Dit doucement Xun’Er. « Avec de la chance, tu pourras y trouver un objet qui t’offrira un avantage inimaginable !»

« Oh ?» Le Da Dou Shi leva un sourcil intéressé. Si Xun’Er, avec ses origines mystérieuses, avait une aussi haute opinion de cette Bibliothèque, c’est que les trésors qu’elle renfermait ne le décevraient pas. Il réfléchit à la question et hocha légèrement la tête. Cette nouvelle avait fait naître chez lui une certaine excitation ; il dit en souriant : « Faisons de notre mieux, dans ce cas. Cela dit, je te préviens, n’attends pas trop de moi. Il y a un grand nombre de puissants experts dans cette Académie, après tout. »

L’instructruce Ruo Ling éclata d’un rire merveilleux : « Tu ne devrais pas avoir trop de problèmes, au vu de ta force. Tu ne dois te méfier que de cinq personnes durant ces Qualifications. La première est la Petite Sorcière, dont le talent à l’entraînement n’est pas moins grand que le tien. De plus, elle a passé des années en compagnie du directeur de l’académie externe pendant des années, ce qui lui a permis d’avoir des connaissances largement supérieures à ceux de son âge, et un accès à des techniques de Dou de rangs inatteignables par le commun des mortels. Elle a également un caractère unique et étrange, qui fait d’elle un vrai petit démon, et la rend insensible aux menaces comme à la persuasion. Elle n’a malheureusement aucun intérêt pour les hommes, donc tu n’as pas à craindre qu’elle te harcèle. Par contre… Elle risque d’avoir une dent contre toi, vu ta relation avec Xun’Er. »

« La seconde personne, tu l’as rencontrée hier ; il s’agit de Bai Shan. C’est un des étudiants les plus remarquables, et celui qui a reçu le plus d’attention dans l’académie ces deux dernières années. Il est également extrêmement fort, aussi n’est-il pas exagéré de le désigner comme ton rival… La troisième personne, tu ne l’as pas encore rencontrée, mais elle fait partie de l’unité de maintien de l’ordre que j’ai mentionné plus tôt. Il y occupe d’ailleurs une position assez importante, et a toute la confiance du chef actuel de l’unité. Comme il est orphelin, il va probablement rester dans l’académie quoiqu’il arrive, aussi y a-t-il des chances qu’il prenne le pouvoir dans cette puissante faction. »

« La quatrième personne ne somme Lu Mu. C’est un des meilleurs étudiants de l’UFR d’alchimie ; non seulement est-il très doué dans le raffinage, mais il ne l’est pas moins dans l’entraînement du Dou Qi. C’est un adversaire que tu ne dois pas sous-estimer, d’autant que d’après l’ordre de passage, tu risques de l’affronter aujourd’hui. » Lui dit l’Instructrice.

« Oh ?»  Le Da Dou Shi fut surpris par cette nouvelle et il demanda : « Quelle est sa force ?»

Xiao Yu fit la moue et dit : « C’est un Da Dou Shi trois étoiles, mais il doit principalement sa force à ses pilules. Son Dou Qi est superficiel, pas de quoi s’inquiéter. »

Ruo Ling se couvrit la bouche de la main et rit adorablement : « Ké ké, ce Lu Mu est un des prétendants de Xiao Yu. Le jour de son entrée à l’académie, ce type s’est fait passer pour un nouvel étudiant, et il l’a baladée dans l’académie pendant une demi-journée. Au bout d’un moment, Xiao Yu a reniflé la supercherie et l’a aussitôt fait tomber dans un étang à coup de pied. Qui aurait pu s’attendre à ce qu’après ce coup de pied, il ne cesse de l’importuner… Malheureusement pour lui, il s’est fait frapper à chaque fois jusqu’à être couvert de plaies. Heureusement qu’il est alchimiste, ou il n’aurait jamais eu assez de médecines pour se soigner. »

La jeune femme rougit sous les taquineries de l’instructrice, et dit d’un air désarmé : « Ne me parlez pas de cette sangsue dont je n’arrive pas à me débarrasser ! Il m’agace terriblement. »

« Oh ?» Xiao Yan fut surpris par cette discussion, et il tourna un regard stupéfait vers sa cousine avant de la taquiner : « Tsk tsk tsk, je ne m’attendais pas à ce que ma cousine Xiao Yu ait autant de succès. Cela dit, ton prétendant actuel a l’air un peu mieux que celui d’il y a deux ans, non ?»

Xiao Yu renifla en voyant l’expression stupéfaite de son cousin : « Hmpf, crois-tu vraiment que le monde partage ta vision des choses ? Je manque de prétendants…»

Le jeune homme sourit à nouveau et se retourna vers Ruo Ling, à qui il demanda : « Et la dernière personne ?»

L’instructrice dit d’un air malicieux : « Elle est juste sous tes yeux. »

« Hein ?!» Il tourna son regard vers Xun’Er et, devant son air taquin, il ne put s’empêcher de sourire avec amertume : « Effectivement, c’est un rival que je dois prendre sérieusement…»

La dernière personne dont il devait se méfier, selon l’instructrice Ruo Ling, était naturellement celle dont le talent à l’entraînement était le plus terrifiant, et qui avait des origines mystérieuses, Xun’Er.

Le stade se remplit entièrement durant leurs discussions, et le bruit des bavardages flotta au-dessus du stade. La seconde journée des Qualifications de l’académie externe allait enfin commencer.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 411
BTTH Chapitre 413

10 Commentaires

  1. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  2. Mazz

    Merci pour ce chapitre !!

    Répondre
  3. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. leffi22

    merci pour ton travail

    Répondre
  6. ti

    merci pour tout

    Répondre
  7. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Beslier

    Merci de ce chapitre

    Répondre
  9. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Metalis

    Merci pour ce chapitre ! 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com