BTTH Chapitre 433

BTTH Chapitre 432
BTTH Chapitre 434 [Bonus]

Yup désolé, le week-end fut difficile -et froiiiid-, mais voilà le BTTH de samedi ^^ Bon courage en ce début de semaine !

 

 

Chapitre 433 – Entraînement

 

De retour dans son bureau à l’académie, Hu Gan regarda le mur derrière son bureau se reformer lentement, puis il se  retourna et fit face aux cinq adolescents en leur souriant : “Bien, on peut dire que vous avez tous obtenu votre récompense. Reposez-vous aujourd’hui et demain ; vous entrerez dans l’académie interne dans deux jours. Vous aurez alors plein d’occasions de pleurer amèrement…”

Xiao Yan et les autres observèrent son visage souriant, puis ils s’échangèrent des regards et hochèrent légèrement la tête.

Vous l’avez deviné, mais je vais vous le rappeler encore une fois : la seule façon pour les nouveaux étudiants d’échapper aux brimades de leurs aînés, c’est d’être plus fort qu’eux. Bien sûr, ces aînés sont les anciens champions de l’académie externe, dont ils ont un talent certain à l’entraînement. Et si on considère les méthodes uniques d’entraînement de l’académie interne, il vous sera difficile de les rattraper, d’autant que vous allez juste y entrer.” Le directeur adjoint les balaya du regard et dit : “C’est pourquoi je vous recommande d’abandonner toute hostilité que vous pouvez avoir à l’égard de vos camarades et de coopérer avec eux. Vous allez souffrir si vous n’y parvenez pas.”

Hu Jia fit rouler ses yeux dans ses orbites. “Qu’est-ce qu’ils vont nous faire ? Nous briser les membres, nous tuer ?” Les quatre autres restèrent silencieux. S’ils avaient été incapables de se défendre, ils n’auraient pas atteint le top 5 de la compétition.

Hu Ga sourit et secoua la tête : “Ça m’étonnerait beaucoup : c’est une académie, pas un champ de bataille. Cela étant, il n’est jamais agréable de se faire piétiner par des gens plus puissants dans l’absolu, non ? Encore plus lorsqu’on est arrogant, comme vous cinq.”

Il s’aperçut que sa petite fille était sur le point de protester et prit aussitôt une expression sévère. “Bien, s’il n’y a rien d’autre, vous pouvez tous rentrer chez vous. Présentez-vous ici dans deux jours ; je vous ferai entrer dans l’académie interne.” Dit-il en les renvoyant de la main.

Xiao Yan hocha légèrement la tête, s’inclina devant lui et dit : “Merci pour vos conseils, Directeur Adjoint. Nous nous en souviendrons.” Une fois cela dit, Il partit aussitôt avec Xun’Er. Hu Jia et les deux autres s’en allèrent ensuite également, l’un après l’autre.

Hu Gan s’assit sur sa chaise et observa les jeunes gens qui venaient de partir. Il tapota du doigt sur la table et dit d’un air impuissant : “Il n’y a qu’en rentrant dans le mur que ces gamins comprendront réellement ce qu’est la douleur. Vous réaliserez rapidement que votre survie sera très difficile à l’académie interne. Elle n’a jamais manqué de gens talentueux…

Xiao Yan passa les deux jours suivants sur une grande montagne derrière l’académie. Il y chercha de tous ses forces un endroit isolé où il pourrait s’entraîner, puis il étudia les deux techniques de Dou qu’il avait obtenu.

L’avertissement de Hu Gan ne le tracassait pas, mais il avait le pressentiment qu’il lui fallait devenir rapidement plus fort. Aurait-il été seul qu’il l’aurait ignoré, mais à présent que Xun’er allait le suivre à l’académie interne, il éprouvait naturellement le besoin en tant qu’homme de la protéger jusqu’à ce qu’elle se sente parfaitement en sécurité. De plus, ce qu’avait le directeur adjoint n’était pas sans logique : qui, parmi ces seniors qui avaient pu entrer dans le top 50 de l’académie externe, n’était pas un de ces génies venus des quatre coins du continent ? Lui-même n’oserait pas prétendre pouvoir très bien se débrouiller à l’académie interne, dont il savait si peu de choses, sans bonnes raisons.

Par conséquent, le jeune homme avait besoin d’augmenter sa puissance aussi vite que possible. Comme il n’allait pas progresser des masses en termes de culture de Dou Qi à court terme, il se rabattit sur les deux techniques de Dou en sa possession.

Déplacement des trois mille éclairs.”

Le rugissement félin brise-métal.”

L’une était une technique de Dou de rang Di Inférieur, tandis que l’autre était une technique de rang Xuan Supérieur. L’une était une technique d’agilité, tandis que l’autre était une technique acoustique. L’une pour esquiver, et l’autre pour attaquer. Comme il ne pouvait pas apprendre les deux techniques à la fois même avec l’aide de Yao Lao, il décida de se concentrer sur le rugissement félin brise-métal. Cette technique de Dou de rang Xuan Supérieur était bien plus facile à pratiquer que celle de rang Di Inférieur, le déplacement des trois mille éclairs. De plus, de par sa nature extrêmement hétérodoxe, elle pourrait lui permettre de prendre ses ennemis de court.

Bien sûr, cette plus grande facilité était toute relative, et n’était basée que sur la comparaison entre les deux techniques. Le rugissement félin brise-métal restait une technique de rang Xuan Supérieur, le genre de technique si puissante qu’elle permettrait à une personne ordinaire du sortir du lot. En parallèle à sa puissance, sa difficulté était également extrêmement élevée… Et c’était d’autant plus vrai pour les gens n’ayant jamais pratiqué de techniques acoustiques comme Xiao Yan.

Il se trouvait sous une petite cascade d’eau au reflet argenté entourée de verdures, qui chutait du haut d’une falaise pour s’écraser sur des pierres en contrebas en pulvérisant de l’eau partout alentour.

Un jeune homme vêtu de noir se tenait sur une de ces pierres en contrebas. Il avait la bouche grande ouverte et avait le visage cramoisi. Il poussa un petit rugissement assez étrange, à mi-chemin entre le rugissement d’un tigre et celui d’un lion. Son cri se répercuta incessamment à travers les montagnes avant de se fondre dans le bruit de la cascade, et de faire trembler la surface du lac jusqu’à ce que naissent des ondulations.

Le jeune homme rugit une fois de plus, le visage rouge, et finit par ne plus pouvoir retenir sa toux : “*Roar*… *tousse*, *tousse*…” Il fit de son mieux pour avaler sa salive afin d’apaiser sa gorge brûlante et poussa un rire amer : “Cette foutue technique de Dou acoustique est trop difficile à pratiquer ! J’ai rugi presque tout l’après-midi, je suis presque aphone et le rugissement est encore plat. On peut vraiment s’en servir pour attaque ?”

Sa voix était bien plus rauque qu’elle ne l’avait été il y a deux jours de ça. Clairement, l’adolescent avait souffert pour pratiquer ce soi-disant ‘rugissement félin brise-métal’.

La voix souriante de Yao Lao résonna dans ses pensées : “Que tu puisses pratiquement imiter le rugissement du lion et du tigre au bout d’une journée est déjà pas mal. Tant que tu continueras de t’entraîner diligemment, tu parviendras tôt ou tard à contrôler la puissance de ton rugissement et à ne pas te faire mal à la gorge.”

J’ai aussi envie de m’entraîner à rugir jour et nuit, mais ne m’aviez vous pas dit que la pratique de ce genre de technique de Dou acoustique avait une limite quotidienne stricte, Maître ? C’était trois heures il me semble, non ? Et une fois ce temps dépassé, une personne finirait pas endommager ses cordes vocales s’il ne fait pas attention et finir muet ?” Demanda le jeune alchimiste avec impuissance, en se grattant sa gorge douloureuse.

Le vieillard sourit fièrement : “C’est effectivement le cas pour une personne ordinaire, mais tu crois vraiment devoir t’inquiéter pour si peu quand je suis là ?”

Vous avez une solution, maître ?” Demanda précipitamment le disciple, surpris.

As-tu réuni tous les ingrédients que je t’ai demandé de préparer hier soir ?”

Xiao Yan hocha la tête : “Oui Maître… L’entrepôt d’ingrédients spirituels de la ville de Jia Nan est bien plus fourni que ceux de l’empire Jia Ma. J’ai demandé à Xun’Er de m’aider à rassembler tous les ingrédients dont vous avez besoin.”

Sors-les et raffine un exemplaire par toi-même. Je vais te transmettre la formule médicinale.” Tandis que la voix du vieux maître résonna, le jeune homme sentit son esprit enfler soudainement et aussitôt, il eut l’impression qu’on y enfournait tout un tas d’informations de force.

Le ‘sirop pour la gorge d’esprit de glace’, un médicament de soutien. Il peut soulager diverses douleurs lancinantes et protéger la gorge contre de soudaines apparitions d’énergie ardente. Pour le raffiner, tu auras besoin d’une feuille esprit de glace, d’herbe à trois fleurs et d’un noyau de monstre de type eau.”

C’est une babiole que j’ai découverte autrefois, quand je n’avais rien de mieux à faire. Comme elle protégera ta gorge, tu n’auras pas à te soucier d’une quelconque limite de temps. Tu pourras pratiquer cette technique aussi longtemps que ton esprit le supportera, sans devoir craindre de devenir muet.” Dit Yao Lao en souriant.

L’adolescent hocha la tête avec excitation, les yeux brillants. Une personne ordinaire ne pourrait donc pratiquer une technique de Dou acoustique que trois par jour au maximum, mais grâce à ce sirop, elle pourrait continuer de s’entraîner deux jours de suite s’en s’arrêter. Il était persuadé de pouvoir saisir l’essence du rugissement félin brise-métal s’il mettait tous ses efforts à pratiquer cette technique pendant deux jours. Ne disait-on pas que les efforts pouvaient compenser la maladresse ? Et il était loin d’être malhabile !

Ce soi-disant ‘sirop pour la gorge d’esprit de glace’ n’était même pas digne d’être considéré comme une pilule médicinale. Le jeune alchimiste dût certainement accorder une attention extrême aux détails du raffinage, mais le raffinage en lui-même se déroula sans accroc grâce à son extraordinaire perception spirituelle. Il sortit simplement les ingrédients médicinaux déjà préparés, les souleva dans sa main et les raffina. Une demie-heure plus tard, tous les ingrédients avaient déjà été raffinés en un liquide bleu pâle, qui occupait deux petites bouteilles de jade.

Yao Lao hocha la tête et observa les bouteilles dans sa main : “Ah, c’est pas mal. Tu contrôles bien mieux les flammes, à présent. On dirait qu’avoir une perception spirituelle remarquable est très utile.” Le sirop n’était certes pas difficile à raffiner, mais que son disciple soit parvenu à ne perdre que 30% des ingrédients lors de sa première tentative de raffinage était on ne peut plus remarquable.

Bois-en une gorgée toutes les heures, et tu pourras pratiquer le rugissement félin brise-métal sans te soucier de ta santé. Si tu as de la chance, il se pourrait que tu parviennes à comprendre les bases du contrôle de ta technique pendant le temps qu’il te reste.” Le vieux maître sourit : “Laisse le déplacement des trois mille éclairs de côté pour le moment. Deux raisons à cela : tu n’as pas assez de temps, et les techniques de Dou de rang Di ne sont pas aussi faciles à pratiquer que tu ne le penses. Par conséquent, on ne peut qu’attendre que tu entres à l’académie. Je trouverai alors une occasion de te préparer un plan d’entraînement.”

Oui Maître.”

Xiao Yan hocha la tête, rangea une des bouteilles et but une gorgée de l’autre. Au moment où le sirop coula dans sa gorge, il sentit une sensation de fraîcheur glacée s’y répandre et la couvrir entièrement. La douleur lancinante qui le peinait jusque là disparut alors rapidement.

Heï, c’est effectivement efficace… Bon, maintenant, tentons de comprendre comment contrôler cette technique pendant le temps qu’il me reste.”

Tandis que la douleur s’effaça complètement, il ne put s’empêcher de trouver la rapidité d’action du sirop un peu étrange, et un sourire vint flotter sur ses lèvres. Aussitôt, il prit une grande inspiration d’air humide et, un moment plus tard, un étrange rugissement s’échappa à nouveau de sa bouche. Il s’en répandit sous la forme d’une ondulation circulaire qui se répandit dans toutes les directions, avec l’adolescent à son épicentre. Le rugissement créa des vagues d’onde sur la surface du lac.

Le rugissement étrange, couvert par le bruit assourdissant de la cascade, devenait de plus en plus net et pressurisé.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 432
BTTH Chapitre 434 [Bonus]

10 Commentaires

  1. Sayanel

    Merci pour le chapitre et hâte de lire la suite !

    Répondre
  2. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Soumsoum

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. vico70

    il y a aussi le cri draconique à incorporer avec cette technique !

    Répondre
  5. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  6. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  8. Ragnaar

    waza met moi 2 chap bonus de plus

    Répondre
  9. Ragnaar

    je comprend pas les chap bonus sont pas dispos et pourtant c’est déjà débiter de mon compte, y a qqchose qui cloche là Wazouille.

    Répondre
  10. Ragnaar

    je vais continuer à mettre 2 chap en début de mois et selon comment je le peux 2 autres en milieu du mois ( a partir de maintenant que pour BTTH ) si tu pouvais déjà me mettre les 2 du début de ce mois-ci sa serait bien merci.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com