BTTH Chapitre 459
BTTH Chapitre 461 [Bonus]

Dernier bonus de ce samedi pour le conclure dignement 😀 Un grand merci Ă  Ragnar, le chef de la secte des fans du PĂšre Yan !

Bonne lecture et merci encore, cher viking~

 

 

Chapitre 460 – Dissuasion et politesse

 

Une fois sortis du Pavillon, ils tombĂšrent sur une grande route couverte de verdures, de part et d’autre de laquelle se trouvaient les quartiers des autres nouveaux. Bien sĂ»r, ces quartiers Ă©taient bien plus rudimentaires que le pavillon oĂč ils logeaient. Selon toute vraisemblance, ils avaient droit Ă  un traitement de faveur.

Ils ne virent pas l’ombre d’un de leurs condisciples aux alentours, probablement qu’ils devaient tous ĂȘtre rĂ©unis Ă  la sortie. Les quatre camarades n’osĂšrent pas traĂźner davantage ; ils prirent tous appui Ă  terre et bondirent Ă  toute vitesse vers le bout de la rue en se changeant en ombres.

Ils se mirent Ă  ralentir au bout de quatre-cinq minutes, arrivĂ©es Ă  destination. Ils observĂšrent la situation et s’aperçurent qu’une foule Ă©tait effectivement prĂ©sente sur les lieux. On entendait de nombreux jurons Ă©clater rĂ©pĂ©titivement.

Xiao Yan fit signe aux siens et les mena prĂšs du groupe. Les nouveaux Ă©lĂšves s’aperçurent de leur prĂ©sence et, fous de joie, ils poussĂšrent des hourras. Le jeune homme les interrompit cependant d’un geste de la main, et ils se turent prĂ©cipitamment.

Le petit groupe salua la foule en joignant les mains, puis ils tournùrent leurs regards vers la sortie qu’ils cachaient.

Cette sortie Ă©tait bloquĂ©e par sept ou huit seniors portant des badges en forme de tour Ă  la poitrine. Un groupe de vieux Ă©lĂšves plus important encore se tenaient derriĂšre eux pour admirer le spectacle, clairement heureux de voir ses bizuts se faire martyriser. Ils rĂ©agissaient probablement ainsi parce qu’ils Ă©taient passĂ©s par lĂ , eux aussi.

Face Ă  ces seniors se trouvait Atai, qui avait obĂ©i Ă  la demande du jeune alchimiste et reprĂ©sentait ses condisciples Ă  ce moment. Il faisait face Ă  ses aĂźnĂ©s en Ă©tant vert de rage.

Un jeune d’homme d’environ vingt-cinq ans souriait en observant Atai et les autres. “Inutile de bavasser davantage, gamin. Le tribut des nouveaux Ă©lĂšves est une vieille tradition de l’acadĂ©mie interne. Ça n’est absolument pas de la cruautĂ©, alors remettez-nous sagement votre Ă©nergie de feu. Vous Ă©viterez bien des problĂšmes en perdant un peu de votre richesse ! Quoi, vous ne le saviez pas ?” Il continua : “Que chacun d’entre vous me donne deux jours d’énergie de feu et je peux vous assurer que vous serez en sĂ©curitĂ© Ă  l’acadĂ©mie interne. Croyez-moi, c’est une affaire.”

Atai renifla froidement et rĂ©pondit avec fureur : “Hmpf, ne vous imaginez pas qu’on ignore les rĂšgles ! Effectivement, les nouveaux Ă©tudiants doivent verser un tribut Ă  leur aĂźnĂ©, mais la rĂšgle tacite est qu’ils ne doivent en verser qu’à deux groupes. Une fois qu’ils ont payĂ© leur tribut Ă  ces factions, les autres doivent aller les trouver et nĂ©gocier avec elles s’ils veulent nous soutirer davantage d’énergie de feu.Autrement dit, ça ne devrait plus ĂȘtre nos oignons mais cependant, pas moins de cinq factions sont venues depuis ce matin. On a plus rien Ă  vous donner !”

“HĂ© hĂ©, cette rĂšgle est appliquĂ©e en temps normal, mais n’ĂȘtes-vous pas tous trĂšs forts ? Je n’ai jamais entendu parler auparavant de nouveaux vainquant leurs aĂźnĂ©s et pillant leurs Ă©nergies au cours de la Chasse. Les rĂšgles qui s’appliquent Ă  vous doivent naturellement ĂȘtre aussi spĂ©ciales que vous.” Dit le senior en souriant.

“Et puis vous n’ĂȘtes pas aussi pauvres que des bizuts ordinaires. Vous devez encore avoir bien plus d’énergie de feu que la plupart des anciens Ă©lĂšves.”

“ArrĂȘtez vos conneries, nous vous avons dĂ©jĂ  dit qu’on ne vous donnera pas un seul jour d’énergie de feu. Vous pouvez tous faire une croix dessus, qu’on en ait encore ou non.” Les engueula furieusement Atai, vert de rage. Les autres Ă©tudiants derriĂšre lui Ă©taient tout aussi Ă©nervĂ©s par cette extorsion rĂ©pĂ©tĂ©e.

Le senior ne put s’empĂȘcher de rire froidement, et dit d’un ton sinistre : “Eeeh
 Bien, trĂšs bien
 Vous savez effectivement des durs Ă  cuir. Vous ne devriez pas oublier que vous n’ĂȘtes plus Ă  l’acadĂ©mie externe, les gamins. Peut-ĂȘtre qu’on ne peut tuer personne ailleurs qu’à l’arĂšne mais en gĂ©nĂ©ral, il arrive qu’on se fasse dĂ©rouiller lors d’un combat d’entraĂźnement, pas vrai ?”

“Crachez au bassinet ou ne je pourrais pas garantir que personne ne vous tombera dessus hors de ces murs. Un jeune homme ne devrait pas se laisser submerger par ses Ă©motions et agir sans rĂ©flĂ©chir.”

Les nouveaux Ă©tudiants se sentirent bouillir de rage devant son petit sourire narquois, et ils le fusillaient du regard : “EspĂšce de
”

Un petit rire glacial rĂ©sonna depuis l’arriĂšre du groupe de bizuts. “Nous n’avons pas besoin de votre garantie. Les nouveaux Ă©lĂšves ne vous verseront rien, pas mĂȘme une demi-journĂ©e d’énergie de feu. Retournez d’oĂč vous venez, senior.”

“Qui ose ?” Hurla le jeune homme d’un air aussi sombre que solennel. Il balaya froidement les nouveaux du regard en serrant le poing, et dit d’un ton glacial : “Les autres disaient la vĂ©ritĂ© : l’arrogance de ces bizuts n’a aucune limite. En tant que votre aĂźnĂ©, il est de mon devoir de vous montrer comment les choses fonctions Ă  l’acadĂ©mie interne.”

À nouveau, un rire froid retentit alentour. “KĂ© kĂ©, parfait. Je compte sur vous dans ce cas, Senior.” Les nouveaux Ă©lĂšves se sĂ©parĂšrent en deux et formĂšrent un chemin, rĂ©vĂ©lant quatre silhouettes approchant lentement.

“C’est senior Xiao Yan !”

Leur apparition provoqua immĂ©diatement des acclamations parmi les nouveaux. Xiao jouissait dĂ©jĂ  d’une excellente rĂ©putation parmi eux, aprĂšs le succĂšs de la Chasse Ă  l’Énergie de Feu.

Certains des vieux Ă©lĂšves qui observaient le spectacle depuis la route principale ne purent s’empĂȘcher de pousser des cris de surpris : “Xiao Yan ? Le Xiao Yan qui a vaincu Luo Hou ?” Ils fixĂšrent le jeune homme vĂȘtu de noir avec des regards Ă©tranges.

Les quelques seniors bloquant la sortie changĂšrent un peu d’expression en voyant le moral des bizuts remonter soudainement. “C’est toi, Xiao Yan ?” Sa rĂ©putation les inquiĂ©tait clairement, car Luo Hou faisait partie du top cent des meilleurs combattants de toute l’acadĂ©mie interne. À tout le moins, il avait rĂ©ussi Ă  se glisser dans le Classement des Puissants et bien qu’il n’y soit restĂ© que trois jours par chance, cet exploit tĂ©moignait clairement de sa force extraordinaire. Et pourtant, mĂȘme ce puissant individu avait Ă©tĂ© vaincu des mains de cet adolescent, et c’est pourquoi certains le craignaient.

Le jeune alchimiste dĂ©visagea le jeune homme dont l’expression ne cessait de changer. Il croisa les bras sur sa poitrine et demanda en souriant : “Je suis Xiao Yan, oui. Comment fonctionne l’acadĂ©mie alors, Senior ?”

Le senior en question ne voulait pas perdre publiquement la face, aussi se donna-t-il des airs de bravoure et renifla froidement : “Tu veux te distinguer, c’est ça ? Tu devras savoir qu’à l’acadĂ©mie interne, beaucoup de gens sont plus forts que Luo Hou !”

Xiao Yan balaya les seniors prĂ©sents d’un regard froid et dit d’une voix grave : “Oh, nous autres nouveaux Ă©tudiants n’avons aucunement l’intention de paraĂźtre arrogant. Nous avons contre-attaquĂ© lors de la Chasse Ă  l’Énergie de Feu car certains seniors Ă©taient allĂ©s trop loin
 Nous comprenons parfaitement qu’en tant que nouveaux venus, nous devons faire preuve de tact et que c’est la meilleure façon de s’intĂ©grer. C’est d’ailleurs pourquoi nous ne voulons pas ĂȘtre traitĂ©s diffĂ©remment : nous sommes tout Ă  fait prĂȘts Ă  payer le tribut des nouveaux Ă©lĂšves selon les coutumes. Par contre, je vais vous le dire clairement, nous refuserons de nous soumettre Ă  ceux qui souhaitent nous imposer des rĂšgles injustes. Si vous voulez faire usage de la force, alors les quarante-six nouveaux prĂ©sents vous affronteront de toutes leurs forces.”

Les douzaines de nouveaux derriĂšre lui furent aussitĂŽt excitĂ©s et frappĂšrent violemment le sol du pied en faisant jaillir leur Dou Qi. “Bang !” En un instant, des douzaines de Dou Qis diffĂ©rent s’agglomĂ©rĂšrent ensemble, et firent prĂ©cipitamment reculer de quelques pas leurs aĂźnĂ©s sous leur pression collective.

Le jeune homme ne put s’empĂȘcher de grimacer en se faisant surprendre et repousser de la sorte par des bizuts, et il lança aussitĂŽt un avertissement rageur : “EspĂšce de
 Ne t’imagine pas que tu peux ĂȘtre arrogant juste parce que tu as davantage de gens de ton cĂŽtĂ©, Xiao Yan. Nous sommes de la faction ‘Qingshan’. Nous offenser Ă  l’acadĂ©mie interne
” Il n’eut pas le temps de terminer que le sifflement aigu du vent qu’on dĂ©chire retentit abruptement devant lui. Une ombre noire passa immĂ©diatement devant ses yeux. Il fut horrifiĂ© de rĂ©aliser qu’une Ă©norme rĂšgle noire Ă©tait collĂ©e sur son cou.

L’adolescent tenait son arme de la main gauche, et fixa de ses pupilles noires sa proie, que la pression de la rĂšgle faisait flĂ©chir. Il dit froidement : “Je vais le rĂ©pĂ©ter une derniĂšre fois : nous, les nouveaux Ă©lĂšves, sommes prĂȘts Ă  payer ce que nous devons payer, mais nous ne verserons absolument rien Ă  ceux Ă  qui on ne doit rien. Je me fous de savoir de quelle faction tu es ; ne me reproche pas d’oublier mes maniĂšres si tu continues de dire tes fadaises
”

Le senior dĂ©glutit froidement en voyant la froideur de son regard, et ses compagnons sentirent des gouttes de sueur froide couler le long de leur front. L’intention de tuer manifeste et rĂ©elle de ce gamin plus jeune qu’eux ne leur avait pas Ă©chappĂ©.

Le jeune alchimiste rengaina sa rùgle dans son dos en faisant siffler le vent, puis il recula lentement jusqu’à se tenir devant Xun’Er et les deux autres.

Le visage du senior oscilla alors entre le vert et le blanc puis, un long moment plus tard, il signala enfin leur retraite d’un mouvement de la hanche avec autant de colĂšre que de honte. Il se retourna et lança des menaces creuses avant de fuir rapidement avec les siens. “Attends un peu, tu verras !”

Les nouveaux Ă©lĂšves ne purent s’empĂȘcher de lancer des vivats en les voyant fuir la queue entre les jambes de peur. Ils couvrirent leur hĂ©ros de regards incroyablement ardents. AprĂšs son intervention pour les dĂ©fendre, ils le considĂ©raient tous clairement comme leur chef.

Xiao Yan leva la tĂȘte pour observer les spectateurs qui regardaient le spectacle sur la route principale. Il les salua en joignant les mains et s’adressa Ă  eux d’une voix claire et courtoise : “Chers seniors, notre promo n’a aucune capacitĂ© spĂ©ciale et ne demande aucun privilĂšge. Comme je l’ai dit tout Ă  l’heure, nous ne nous sommes opposĂ©s Ă  nos seniors que parce qu’ils Ă©taient allĂ©s trop loin. Nous n’avons aucunement l’intention d’en profiter pour nous montrer arrogants maintenant que nous sommes Ă  l’acadĂ©mie interne. Vous ĂȘtes tous nos aĂźnĂ©s, et nous paierons ce qu’il faut Ă  qui de droit. Vous n’avez aucune raison de nous voir diffĂ©remment. Merci Ă  tous.”

Les Ă©lĂšves plus ĂągĂ©s s’échangĂšrent des regards en le voyant se montrer aussi poli aprĂšs avoir dĂ©montrĂ© sa puissance. Certains parmi les plus raisonnables d’entre eux opinĂšrent silencieusement du chef. Ce Xiao Yan est un sacrĂ© personnage, il sait se montrer raisonnable.

Xun’Er et les deux autres derriĂšre lui hochĂšrent lĂ©gĂšrement la tĂȘte Ă©galement. Il leur Ă©tait impossible de se mettre Ă  dos tous les seniors de l’acadĂ©mie interne, quelle que soit leur force. Si leur chef avait Ă©tĂ© davantage arrogant aprĂšs sa dĂ©monstration de force, son comportement serait rapidement parvenu aux oreilles de puissants seniors de l’acadĂ©mie interne. Ils auraient alors beaucoup de mal Ă  circuler sans se faire harceler. Ce coup-ci, les Ă©tudiants plus ĂągĂ©s venus les ennuyer Ă©taient faibles, mais les prochains pourraient bien ĂȘtre trĂšs forts.

Ils avaient pu vaincre Luo Hou, mais la puissance de ce dernier Ă©tait dans la moyenne de l’acadĂ©mie interne. Du coup, ils ne devaient pas trop se faire remarquer pour le moment. Le plus important pour eux Ă©tait de s’implanter solidement, et de faire de leur mieux pour augmenter leur force dans une vision Ă  long terme !

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
BTTH Chapitre 459
BTTH Chapitre 461 [Bonus]

Related Posts

6 thoughts on “BTTH Chapitre 460 [Bonus]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com