BTTH Chapitre 470

BTTH Chapitre 469
BTTH Chapitre 471

Et hop, voilà un BTTH bonus en l’honneur de notre cher Ragnaar pour vous faire patienter jusqu’au OG de ce soir ! Un autre bonus arrivera dans la soirée !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 470 – Combat contre Fu Hao

 

Xiao Yan tapota doucement la tête de son aimée avant de se retourner lentement. Il regarda Fu Ao avec indifférence et lui demanda doucement : “On y va ?”

Fu Ao ne put s’empêcher de crier avec une certaine stupéfaction, en voyant qu’il osait se battre : “Héi, tu es courageux…” Il rit aussitôt : “Bien. Montre-moi si le chef des nouveaux élèves, qui a provoqué un énorme raffut dans l’académie interne, est aussi fort que la rumeur le prétend.”

Les spectateurs alentour reculèrent précipitamment de quelques pas devant l’imminence du combat. Ils avaient également entendu de nombreuses rumeurs à son sujet, et étaient très heureux d’avoir l’occasion de les vérifier de leurs propres yeux.

Je me demande si ce Xiao Yan peut faire face à Fu Ao… Dans le cas contraire, je crains qu’il ne perde beaucoup de face.”

Héhé, il paraît que Fu Ao a déjà percé au niveau de Dou Ling trois étoiles le mois dernier. Peut-être qu’il peut le vaincre, mais il est toujours très difficile et dangereux de se battre contre Fu Ao.”

S’il ne fait pas attention et perd contre lui, il perdra non seulement la face mais également sa nana… Ce serait vraiment drôle.”

L’adolescent ignora ces bavardages autour de lui. Il fit lentement un pas en avant, et forma rapidement de ses mains des sceaux étranges. Tandis que les sceaux se succédaient, des filets de flammes vertes jaillirent soudainement de son vortex, et se mirent à suivre une route étrange avant de rapidement circuler.

Lorsque ses flammes eurent accompli une circulation complète le long de cette route, les flammes crépitèrent un peu, et des vagues d’énergie violente se répandirent dans les moindres recoins du corps du jeune homme !

Le premier changement des trois changements mystérieux du feu céleste, le changement du lotus cyan !”

Bang !”

Il cessa soudainement de bouger ses doigts, et de puissantes flammes cyan jaillirent de son corps et l’enveloppèrent, le transformant en torche humaine.

Le feu gonfla pendant un moment avant de se rétracter en lui et lorsque ça arriva, tout le monde put sentir sa force monter sans cesse, jusqu’à presque atteindre celle d’un puissant Dou Ling !

Fua Ao fut surpris de le voir devenir soudainement plus puissant, mais il comprit aussitôt de quoi il retournait et rit froidement : “Il a augmenté sa puissance de force, eh. Je comprends mieux qu’il ait pu vaincre Luo Hou. Cependant, ce genre de technique secrète a des désavantages ; elle ne dure pas longtemps et cause de gros dégâts à son praticien. Alors Xiao Yan, c’est ça ta botte secrète ?”

Le jeune alchimiste resta silencieux devant ses ricanements. Il posa la main sur le manche de sa règle à côté de lui, pencha la tête vers Wu Hao et dit à voix basse : “Garde un oeil sur le groupe de Bai Shan.”

Wu Hao hocha la tête : “T’en fais pas, laisse-moi m’occuper de ces seconds couteaux.” Il hésita un peu et murmura : “Fais gaffe, ce Fu Hao est plus fort que Luo Hou.”

Je sais.” Xiao Yan hocha la tête, puis il tourna son regard vers Fu Ao, qui souriait froidement. Il leva doucement le pied, puis l’abattit tout à coup et fit exploser son Dou Qi en dessous. Il se changea alors en ombre noire et fonça droit vers son adversaire.

L’ombre grossit rapidement dans les yeux du senior, qui renifla froidement et serra le poing. “Hmpf, je vais te montrer ce que c’est que d’être un vrai Dou Ling d’élite ! Ta façon de faire est absolument hérétique !” Une lueur bleue brilla, et un trident de la même couleur de près d’un mètre cinquante apparut dans sa main.

Il brandit le trident devant lui et tenta de percer sa proie en face de lui. Les dents de son arme étaient enveloppées d’un halo bleu, et laissèrent une traînée de la même couleur derrière elle.

L’ombre noire s’arrêta soudainement, et l’énorme règle entre ses mains vint se heurter contre le trident en tourbillonnant. Leur collision fit retentir un gros bruit métallique et créa quelques étincelles.

Clang !’

Fu Ao sentit son corps trembler légèrement et recula d’un demi-pas en riant, tandis que son adversaire recula d’un pas complet. “Tu es plutôt puissant !” Il chargea aussitôt au corps à corps, brandissant son trident similaire à un requin maléfique sous le couvert de son Dou Qi bleu. Elle dégageait une aura dense, glacée et maléfique.

Le ciel au-dessus du champ de bataille fut à moitié occupé par un Dou Qi bleu, et l’autre par une flamme cyan. Un léger brouillard commença à se lever et envelopper les environs, et on vit deux silhouettes fantomatiques apparaître et disparaître en son sein. Elles allaient à une telle vitesse que les spectateurs ne purent entendre que les cliquetis de leurs armes s’entrechoquant, ainsi que les étincelles qu’elles créaient.

Leurs puissants Dou Qi s’entrechoquaient et provoquaient de grosses explosions. Les ondulations énergétiques qui s’échappaient sans cesse de la brume forcèrent la foule à reculer sans cesse.

Hu Jia fixa intensément les silhouettes, et ne put s’empêcher de serrer fermement les poings et de demander à ses deux compagnons à côté : “Est-ce que Xiao Yan peut vaincre ce type ?”

Wu Hao secoua la tête et répondit d’une voix basse : “J’en sais rien, je ne vois rien là.”

A peine eut-il terminé de parler qu’une explosion assourdissante, qui fit mal aux oreilles de tous, retentit au sein du brouillard. Deux silhouettes en jaillirent tout à coup en traînant les pieds à terre sur une dizaine de mètres, avant qu’elles ne parviennent enfin à s’arrêter.

Fu Ao planta violemment le trident dans le sol en haletant intensément, et dit avec un sourire froid : “Hé hé, bien, tu es effectivement un minimum capable. Je comprends mieux que tu oses être aussi arrogant.”

Xiao Yan planta lui aussi sa règle dans une craquelure du sol, tout aussi haletant. Il avait été capable de se mesurer frontalement à son adversaire sans perdre en utilisant les trois changements mystérieux du feu céleste pour augmenter sa puissance de force, et il avait même réussi à le surpasser un peu à ce niveau. Cependant… Il ne pouvait s’en servir que durant un temps limité. Une fois que les effets de la technique se dissiperaient, il aurait du mal à continuer le combat.

Le Dou Ling en était d’ailleurs parfaitement conscient. Il se mit à rire sinistrement tandis que le trident dans sa main trembla tout à coup. Aussitôt, le Dou Qi bleu le couvrant gonfla abruptement ; en parallèle, son visage prit également une couleur bleue étrange.

L’adolescent changea légèrement d’expression en voyant le Dou Qi s’accumuler rapidement sur le trident. Il pouvait sentir que cette attaque allait être très puissante…

Réglons ça en un  coup !”

Fu Ao fit soudainement tourbillonner le trident dans sa main avant de le pointer vers son jeune adversaire. Il sourit, prit appui au sol et bondit en avant de façon explosive en se changeant en ombre bleue. Alors qu’il fonçait, le Dou Qi sur son trident roula rapidement, puis il forma un vague requin d’énergie pure.

Ce requin bleu ouvrit grand la gueule, laissant apparaître des dents acérées qui reflétaient froidement la lueur du Dou Qi bleu. Devant une telle scène, les gens n’eurent aucun doute : la morsure de ce requin devait indubitablement être fatale.

L’agglomération du Dou Qi en objet était la marque des Dou Lings, comme l’était la cape de Dou Qi pour les Dou Shi, ou encore l’armure de Dou Qi des Da Dou Shis. Utilisées avec des techniques de Dou, ces agglomérations de Dou Qi étaient extrêmement léthales.

Le requin de Dou Qi de plus de trois mètres de long bondit explosivement vers le jeune alchimiste, qui regarda au travers pour voir le trident affûté caché dans son estomac.

Il observa intensément le requin qui approchait à toute vitesse, et dont les violentes bourrasques qui l’accompagnaient le firent graduellement prendre une expression solennelle. Il secoua son bras légèrement, et les flammes cyan traversèrent ses méridiens pour finalement sortir de sa main et recouvrirent entièrement la grosse règle noire. Une fois cela fait, il tint la poignée de la règle à deux mains et la leva lentement au-dessus de sa tête. Son Dou Qi circulait alors aussi vite que possible en lui !

Ses pupilles se contractèrent abruptement, et il poussa un cri assourdissant : “Brise-toi !” Il abattit immédiatement sa lourde règle enveloppée de flammes cyan vers le bas, comme s’il voulait trancher une montagne en deux.

On put voir alors l’air ambiant se tordre légèrement sous l’effet de l’évaporation de l’eau du sol alentour.

La règle couverte de flammes entra violemment en collision avec le requin de Dou Qi sous les regards de tous.

À ce moment, une explosion étouffée retentit, et un brouillard dense jaillit de leur point d’impact dans un crissement sourd. Une vague d’eau contenant des flammèches cyan commença alors à déferler dans toutes les directions, trempant tout ce qui se trouvait sur son passage.

Au milieu de la brume, Fu Ao grimaçait légèrement en fixant son trident bloqué par la règle. La flamme cyan qui y dansait n’avait non seulement pas été éteinte par son requin, mais en plus elle l’avait instantanément vaporisé en créant de la vapeur à son contact. Il ne s’était jamais attendu à cette éventualité.

Il tint fermement le manche de son trident, un peu apeuré par la puissance transmise par la règle qui faisait trembler ses bras.

Son jeune adversaire, de son côté, s’empourpra après avoir exercé toutes ses forces. Il fixa intensément Fu Ao, qui n’était qu’à soixante centimètres de lui, et se mit à sourire en coin.

Sa gorge roula légèrement alors qu’un son étrange s’y concentra. Sa bouche gonfla alors et, un moment plus tard, il leva la main et ouvrit son bec.

Roaaaaar !”

Un rugissement félin tonitruant éclata alors, forçant tous les observateurs alentour à se couvrir précipitamment leurs oreilles douloureuses.

Les oreilles des spectateurs étaient en pleine agonie, et c’était pire encore pour Fu Ao qui se trouvait tout près de l’adolescent.

Le Dou Ling avait senti qu’il y avait anguille sous roche, mais il décida de ne pas reculer et il se prit le rugissement félin brise-métal à pleine puissance.

Ses mains tremblèrent rapidement tandis que du sang coula de ses oreilles. Il eut l’impression que toute une ribambelle de cloches tintait dans sa tête et plongeait son esprit dans le chaos.

Xiao Yan lâcha sa règle lorsque le rugissement félin brise-métal le rendit confus. Il disparut alors et réapparut à la gauche du Dou Ling comme un fantôme ; il serra alors le poing d’un air aussi sombre que solennel, et il frappa sans la moindre pitié le visage de son adversaire sous les regards abasourdi de la foule, en faisant siffler le vent.

BOUM !”

Le poing rencontra la chair dans un bruit sourd qui souleva le coeur de tous. Fu Ao fut envoyé bouler dans les airs en tournoyant une paire de fois, avant de s’écraser lourdement à terre à quelques douzaines de mètres de là. Personne ne savait s’il vivait encore…

Le public fut alors plongé dans un silence de mort !

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 469
BTTH Chapitre 471

6 Commentaires

  1. Tazam

    Expéditif et implacable, j’adore !
    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre.
    Il fait pas dans le chichi, il place direct un bour pif.

    Répondre
  3. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Khultima

    Merci pour le chapitre, ainsi qu’au donateur.

    Répondre
  5. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  6. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Répondre à Zhexiel Kurokage Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com