MWLU : Chapitre 105

MWLU : Chapitre 104
MWLU : Chapitre 106
〈 105. Tout est si bien organisé (2) 〉

 

 

Après avoir reçu un résumé du contenu de la conférence en avance, le gouvernement coréen demanda un délai de trois mois, repoussant la date fin novembre, prétextant qu’ils avaient besoin de faire leurs propres préparations. Ils demandèrent également qu’afin de minimiser la panique générale et la confusion, la syntaxe et les structures des phrases soient adoucies au maximum.

- On dirait que mademoiselle Yu Baek‐Song et les membres de l’Assemblée Nationale qui sont en bons termes avec l’Aube nous ont traité avec quelque peu de bonté, monsieur. J’ai entendu que l’administration allait annoncer les découvertes du Lycan comme si elles étaient de leur fait.

« Ils vont faire ça ? Peu importe… Je comprends. C’est un soulagement, je pensais qu’ils allaient simplement nous ignorer. »

Les bureaucrates n’aimaient pas l’instabilité et l’incertitude, presque tous autant qu’ils étaient. C’était la raison pour laquelle on voyait souvent le gouvernement tenter de réparer en toute hâte le bordel après qu’il ne se soit produit, au lieu de le prévoir.

- Je pense que c’est uniquement possible à cause du poids de son nom. Le Lycan est quand même celui qui a prédit la Lune Rouge, monsieur.

« …N’est-ce pas ? Bien, monsieur Hahn‐Sung, je sais que vous êtes occupé, alors ne me laissez pas vous distraire de votre travail plus longtemps. »

Sae‐Jin raccrocha à ce moment. Yu Sae‐Jung attendait à côté de lui et en silence, et se permit alors de lui demander :

« Sérieusement, hein, est‐ce que notre pays ne va pas se faire détruire à ce rythme ? »

« …Non, ça n’arrivera pas, ne t’en fais pas. »

Kim Yu‐Sohn avait dit qu’il avait vu de nombreux monstres de niveau boss et beaucoup de villes se faire détruire, dans ses rêves. Cependant, ce qu’il avait vu n’était pas le passé, ce n’était pas encore arrivé. Non, c’était un futur indéterminé qui pouvait être modifié à n’importe quel moment.

Comme il avait prévu de révéler tout ce qu’il savait, en incluant la liste de cibles établie par les Vampires, il y avait encore une putain de montagnes de variables qui pouvait encore changer la donne.

« Il y a tellement de génies dans notre pays au moment où nous parlons. En te comptant toi – tu es quand même la plus jeune de niveau moyen supérieur de l’Histoire, c’est plus rapide que Yu‐Rin de deux ans, non ? »

« …Trois ans. »

Elle le corrigea sans honte et lui tomba dans les bras.

« La plus jeune du monde… Bon, vraiment, c’est uniquement grâce à toi. »

Murmurant les mots d’une façon qui rendait incertain son but ultime – le remerciait‐elle ? Le titillait‐elle ? – Yu Sae‐Jung frotta son visage sur ce large torse.

« Ah, c’est vrai ! Je n’avais vraiment aucune idée que tu savais te battre comme ça. J’ai été vraiment choquée, tu sais. Je ne savais pas que tu avais un tel niveau… »

Elle se mit soudainement à dire des choses qu’il ne parvenait pas vraiment à comprendre.

« De quoi tu parles, d’un seul coup ? »

« Mm ? Tu ne vois pas ? »

Elle pencha la tête de côté avant de sortir son téléphone et de s’identifier sur la page principale de l’Aube.

« Là. Quelqu’un a mis en ligne la bande d’une caméra de surveillance du moment où tu t’es fait attaquer par les Doo‐Urk‐Shi‐Nees, et c’est devenu un sujet hallucinant, mais… Hmm… Peut‐être parce que la vidéo ne circule que parmi les communautés de Chevaliers, c’est pour ça que tu ne savais pas ? »

« …Ah ?! »

L’histoire parlant de Sae‐Jin sous un assaut nourri en plein pays étranger était déjà le sujet chaud du moment. À un point que même le président des Etats‐Unis avait exprimé son regret.

« Attends une minute. Qu’est-ce que c’est que… »

Il se sentit tout à coup concerné et arracha le téléphone des mains de Sae‐Jung.

Les Doo‐Urk‐Shi‐Nees ne pouvaient qu’être vus à l’œil nu et ils n’apparaissaient donc pas sur l’enregistrement, mais…

Son inquiétude s’avéra fondée. Le Kim Sae‐Jin exhibé à l’écran passait son temps à envoyer des coups en l’air, épée, lance, autres types d’armes, tout y passait.

« Ah~, ça. Même si ça a l’air un peu étrange de combattre dans le vide, tes mouvements ont l’air vraiment parfaits, tu sais ? Vraiment. En plus, ces armes, tu utilises du mana pour les créer, hein ? Comment est‐ce que tu fais ça ? Chaque Chevalier du pays crève d’envie de savoir, à ce moment précis. Certains disent même que ça dépasse l’entendement, que ce n’est même plus du niveau de l’aura que l’on connait. »

Comme si elle aussi voulait savoir, Yu Sae‐Jung était en train de lui demander de manière à peine masquée, les yeux brillants d’une curiosité éclatante.

« Non, euh, ce n’est pas ce que tu penses, c’est… juste mon Trait. »

« …Vraiment ? Quoi qu’il en soit, à l’Aube, tout le monde parle de toi sur le forum. Il y a même certains sujets qui abordent le fait que tu devrais passer l’examen de Chevalier, parce que c’est une putain de honte de gâcher tes talents. »

« Keum, v, vraiment ? »

Il ne pouvait pas dire si c’était son opinion à elle ou non, mais maintenant qu’il s’entendait félicité de la sorte, l’enregistrement lui faisait un effet un peu différent. Se voir se battre ainsi, trancher l’air avec une épée de mana, c’était…

« Dans ce cas, on peut s’entraîner un peu ? »

…plus que suffisant pour lui faire bomber le torse.

Mais Yu Sae‐Jung secoua légèrement la tête…

« Non, euh, je… je veux faire l’autre genre d’entraînement avec toi. »

Elle prit une teinte rouge prononcée et approcha ses lèvres de celles de Sae‐Jin.

Malheureusement, l’autre type d’entraînement auquel elle aspirait fut coupé net par la sonnette de la porte d’entrée. Elle fronça violemment les sourcils et se dirigea vers la porte d’un pas lourd et peu satisfait.

« Qui c’est ?! »

Personne ne lui avait jamais entendu de cri aussi empli de colère et de haine jusqu’alors.

- Que… Uh… C’est, c’est Kim Yu‐Rin. Uh… Sae‐Jin est à la maison ? Je voulais lui parler des apparitions dans les talk‐shows…

« ………. »

Prise au dépourvue par ce développement inattendu, Yu Sae‐Jung envoya un regard à Sae‐Jin et alla se cacher dans le dressing room au pas de course.

 

*

 

Enterrés sous la montagne d’évènements dans lequel le grand nombre de monstres apparaissaient de nulle part peu importe le lieu et l’endroit, plusieurs incidents inexplicables commençaient à prendre place.

Quelques journalistes, Sorciers, Alchimistes et même des Chevaliers – ils croisaient tous la route d’accident étranges et perdaient la vie durant les heures auxquelles la plupart des gens dormaient.

Même si la DES suspectait des actes volontaires, comme ils ne parvenaient pas à trouver la moindre preuve, ils ne pouvaient officiellement que les considérer comme des victimes de circonstances des plus hasardeuses.

« …Excuse‐moi, Yu‐Rin ? Tu m’as entendu ? Tu peux sûrement voir que c’est un problème important, non ? »

Bien entendu, Sae‐Jin savait très bien que ces morts étaient liées à la liste de cibles. C’était pour cette raison qu’il était en plein milieu d’une conversation avec Kim Yu‐Rin, lui expliquant la dure vérité alors qu’elle n’était que venue pour le voir concernant les émissions de télé.

Malheureusement, elle semblait ne pas l’écouter du tout. Elle ne faisait que marmonner à voix basse à propos de l’idée de quitter l’industrie audiovisuelle tout en affichant une expression dégoûtée.

« Les gens meurent ici, là‐bas et ailleurs, Yu‐Rin. Mais en ces temps dangereux, tu prévois d’entrer dans la zone de chasse seule au milieu de la nuit ? Ce n’est pas seulement insensé, c’est aussi… »

« Tu n’as pas à t’inquiéter pour moi. Je ne suis pas du genre à me laisser avoir facilement à cause d’une petite embuscade. »

« Mais quand même, on ne sait pas ce que… »

« Même si c’est vrai, ce n’est pas le souci, là. Je me barre de ces conneries télévisées, et pas pour les raisons que tu crois, mais j’ai peur que tu ne te concentres trop sur le côté business de la chose. En tant que Chevalier, je dois rester fidèle à mes convictions et à mon rôle. Et c’est une des raisons pour lesquelles je patrouille dans la zone de chasse. Alors j’apprécierais vraiment si tu pouvais respecter mes choix. »

Il n’y avait plus rien d’autre à en dire, et Kim Yu‐Rin se leva de son siège. Après avoir laissé échapper un énième long soupir, elle baissa la tête et s’en alla.

Qu’est-ce que je devrais faire pour elle, maintenant ?

Sans aucun doute, elle était dans cet état à cause de l’Orque.

Après son départ, Sae‐Jin commença à se masser la tête, légèrement douloureuse.

« …Elle est partie ? »

Mais il n’avait pas le temps de s’inquiéter à propos de ce souci, parce que, rampant vers lui comme une ombre prédatrice au milieu d’une nuit sans lune, Yu Sae‐Jung lui sauta dessus, le visage rouge et impatient.

 

**

 

Une semaine après le départ de Kim Yu‐Rin de l’industrie audiovisuelle et complètement inconscient du temps qui s’écoulait, Kim Sae‐Jin était occupé à se laisser flotter à la surface de l’océan.

Les vagues de la Mer de l’Est caressaient sa peau et le léger vent ainsi que l’agréable chaleur du soleil le rendaient léthargique, tant physiquement que mentalement.

Il était sous la forme du Léviathan.

Le Léviathan grandissait naturellement sans qu’il ne doive faire quoi que ce soit ; il mesurait 140 cm désormais, alors il était un peu compliqué de l’appeler Athany. La puissance que ce corps pouvait déployer avait augmenté également. Pour comprendre l’étendue de sa force actuelle, il suffisait de regarder en‐dessous de lui : pas un seul de ces monstres opportunistes comme des hyènes et qui nageaient dans l’océan n’osaient l’approcher alors qu’il ne faisait que flotter paisiblement à la surface.

Uuoooong…

Une vague s’abattit sur lui. Bien sûr, ce n’était pas un phénomène naturel, mais Sae‐Jin tentait de tromper son ennui en jouant avec les vagues, surfant çà et là de temps en temps.

Pah‐Aaaang !

La vague le souleva en glissant le long de sa peau et créa une montagne russe le temps de quelques secondes.

Une autre pour ma, maman… (NdT : Ok. Bon. Ce petit morceau‐là, c’est notre MC qui récite d’un seul coup un poème écrit dans les années 40 par Yun Dohng‐Joo, « 별헤는 밤 » [Compter les étoiles, la nuit]. Il y a une traduction officielle et c’est celle‐ci qui est donc utilisée ici.)

Et tandis qu’il récitait tranquillement un poème tout en profitant du calme naturel d’un océan en solitaire, d’un seul coup, il put entendre le son de mana et d’armes s’entrechoquant sur la plage, au loin.

Lorsqu’il leva la tête pour y jeter un œil, il remarqua trois Chevaliers et un Ogre en plein milieu d’une bataille intense.

Sae‐Jin commença à observer la scène de ce combat ultime.

Deux hommes et une femme, de l’Ordre… Goryeo. C’était l’un des Ordres qui léchaient les bottes de Sae‐Jin récemment. Probablement parce que l’Ordre de l’Aube avait qui ils étaient précédemment en compétition avait progressé bien au‐dessus d’eux et était actuellement en compétition avec le Corbeau pour la première place, tandis que d’autres rivaux les menaçaient par en‐dessous.

Mm ?

Néanmoins, des trois de ce groupe impromptu, Sae‐Jin se rendit compte qu’il en connaissait la femme. C’était Jung Eun‐Ji. Elle n’avait jamais cessé de le contacter via son profil SNS ou par la Guilde comme si son Ordre lui avait ordonné de le faire.

Est‐ce que ça n’a pas l’air… un peu dangereux ?

À l’instant, l’épée de l’un des Chevaliers venait de se briser sur le gourdin de l’Ogre.

Cet Ogre‐là semblait particulièrement puissant, il s’agissait évidemment d’un Ogre gris à deux têtes, réputé pour être une saloperie à affronter. Le cours de la bataille était vraiment limite. Les Chevaliers tenaient bon grâce aux effets des potions, mais…

Après les avoir observé de loin pendant un moment, Sae‐Jin décia de les aider un peu afin de tester les capacités de combat de sa forme grandissante.

Il ouvrit la bouche en grand et y accumula du mana.

Goooooh…

Il changea le mana qui se rassemblait et résonnait naturellement dans sa gueule en un élément contre lequel l’Ogre possédait une faiblesse naturelle, le feu. Face à la soudaine transformation de l’atmosphère, des vents violents s’élevèrent et de grandes ondulations se répandirent à la surface de l’eau.

Vibrant d’une couleur rouge flamboyante, les flammes brûlant entre les mâchoires du Léviathan prirent une forme distincte avant de partir tout droit comme un souffle draconique enflammé en une fraction de seconde.

« …Phew !! »

…Malheureusement, le son qui accompagnait le tir était un peu trop mignon, à cause notamment de son jeune âge.

Pourtant, les flammes explosèrent en un pilier de feu monstrueux.

Les flammes d’un pur esprit infernal brûlèrent au‐dessus de la surface de l’océan et déformèrent l’atmosphère ambiant – et un moins de temps qu’il n’en fallait pour cligner des yeux deux fois, arrivèrent à la plage et recouvrirent le torse de l’Ogre.

« Kkyacck !! »

« Eu, eu‐euh ?! Mais putain, quoi !! »

Les flammes bouillantes du souffle du Léviathan firent fondre la partie supérieure de l’Ogre comme du beurre, et face à cette démonstration improbable et inattendue de puissance destructrice, non seulement les Chevaliers mais même Sae‐Jin s’en trouva profondément choqué.

Qu, qu, qu’est-ce que c’était que ce truc ?!

Aussitôt, Jung Eun‐Ji regarda vers Sae‐Jin après avoir cherché autour d’elle, un peu paniquée. Paniquant également, Sae‐Jin se hâta de plonger.

 

*

 

« … »

Les trois Chevaliers regardaient l’océan encore agité comme des idiots, à l’endroit où avait disparu la créature cracheuse de flammes.

« …C’était quoi, ça ? »

« Il vient de disparaître sous la surface, à l’instant. »

Un des Chevaliers répondit, toujours blanc comme un linge.

« …Tu sais que je l’ai vu, hein ? »

« Un dragon ? »

« Huh ?! »

« Je veux dire… »

Le Chevalier désigna le demi corps d’Ogre fondu. L’incroyable pilier de flammes ne s’était pas contenté de repousser l’Ogre en lui infligeant des dégâts, mais il l’avait simplement désintégré sur place, et avait continué son chemin vers la forêt derrière pour y brûler une immense zone circulaire.

« Mais bon, si c’était vraiment un dragon, il aurait dû s’envoler plutôt que de plonger, non ? »

« …Tu penses aussi ? Ce serait vraiment étrange de voir une créature ailée plonger dans les profondeurs. »

« Ouaip. Vraiment bizarre. »

Tous trois continuèrent à regarder le lointain océan qui se calmait petit à petit, espérant que peut‐être, la créature pourrait apparaitre à nouveau.

 

*

 

Trouvant que le Léviathan possédait une telle puissance s’avéra être pour Sae‐Jin une récolte fructueuse et une nouvelle source d’inquiétude.

Si sa forme grandissait encore un peu, alors vaincre les monstres de type boss qui apparaitraient à l’avenir serait une partie de plaisir – mais d’un autre côté, si la seule condition pour sa croissance était le passage du temps, ça voulait dire qu’il allait bientôt se trouver incapable de lutter contre les instincts qui allaient naturellement de pair avec une puissance démesurée.

Et tandis qu’il conduisait vers chez lui tout en se souciant de son futur proche, son téléphone sonna d’un coup. C’était Hazeline, s’il en croyait l’affichage.

« Oui, Hazeline ? Qu’est-ce que je peux faire pour toi ? »

- Ah, Sae‐Jin. Ben, rien de bien particulier. Je t’appelle parce que je pensais que maintenant qu’un rendez‐vous pour l’exportation de potions a été programmé, ne serait‐ce pas agréable si tu y participais aussi ?

« …C’est quand ? »

- Mardi prochain.

Le mardi suivant… il marmonnait tout seul tout en fouillant dans sa mémoire pour vérifier si quelque chose était prévu à cette date. Mis à part combattre en tant que super clochard, il n’avait rien de programmé.

« Mais, uh… Je dois vraiment y venir ? »

Cependant, il se sentait vraiment trop paresseux pour ça. Après tout, ce ne serait pas faux de dire qu’il vivait actuellement trois vies différentes. Alors il appréciait de ne pas se rendre à des endroits lorsque sa présence n’était pas absolument nécessaire.

- Ah, ben… Même si tu ne viens pas… Mais, ce serait mieux. Je veux dire, si tu te pointes, ils penseront qu’ils se font traiter de façon plus que correcte~ et ils seront agréablement surpris. Et quand la nouvelle se répandra, d’autres pays vont se battre pour ne pas perdre, non ? Ainsi, on sera capable de les mener à la baguette…

Elle commença à expliquer la situation d’une manière un peu chaotique.

« Dans ce cas… Je serai là. »

- Oh, c’est promis ?

« Oui. Alors on se voit là‐bas. »

- Très bien. À mardi.

Leur conversation était terminée. Mais étrangement, Hazeline soupira et ne raccrocha pas la première.

« Uh, alors, je dois raccrocher le premier ? »

- …

Hazeline ne répondit rien.

Elle agissait de la sorte les derniers temps. Pour une raison quelconque, elle l’appelait à la moindre occasion, et les émotions cachées dans sa voix semblaient bien loin de son comportement habituel.

« Il y a autre chose dont tu aimerais parler ? »

- …En fait, tu vois, j’ai été dans un certain restaurant…

« Je raccroche. »

- Ah, attends ! C’est une histoire intéres…

Kim Sae‐Jin raccrocha d’une manière résolue.

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 104
MWLU : Chapitre 106

13 Commentaires

  1. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Pauvre Hazeline, lol.
    Cette forme de Léviathan est trop puissante, dommage qu’il ne puisse l’utiliser que dans l’eau.

    Répondre
    1. HinomuraHinomura

      Non je crois qu’il peut l’utiliser ou il veut.

      Répondre
  3. Cèlen

    Merci pour le chapitre!! ^^

    Répondre
  4. Gunts92Gunts92

    Mais lol merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  8. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. PoloZore

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  10. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  11. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com