BTTH Chapitre 477

BTTH Chapitre 476
BTTH Chapitre 478

Et voici le second chapitre du jour ! Le dernier sortira dans la soirée !

Bonne lecture o/

 

 

Chapitre 477 – Exploration et rencontre

 

Xiao Yan descendit le long de l’escalier en spiral durant cinq minutes environ, et tomba soudainement devant un espace dégagé. Après avoir tourné au détour d’un autre recoin, un autre étage spacieux apparut sous ses yeux.

Le second étage de la Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste n’était pas vraiment plus grand que le premier, mais par contre, il semblait un peu plus dépeuplé que le premier étage. Bien que de petits groupes d’étudiants le traversaient répétitivement, le second étage était bien plus agréable par rapport au premier où il était difficile de ne serait-ce que marcher.

Les étudiants qui étaient sortis des salles d’entraînement environnantes furent un peu perplexes de voir le jeune homme apparaître dans les parages. Cela étant, ils n’en firent pas non plus cas. Après l’avoir balayé du regard, ils discutèrent les uns les autres, se demandant probablement comment il avait pu descendre à cette heure.

L’adolescent rétracta son propre regard et observa les alentours sans se soucier du regard des autres. Il entra lentement dans le niveau.

Il prit une grande inspiration de l’air assez chaud de l’étage, qui lui permit de confirmer que le second étage était effectivement bien plus chaud que le précédent comme l’avait averti précédemment l’instructeur. Il se demanda alors quelle température pouvait atteindre le dernier niveau… Il était probable que seuls les doyens osaient y descendre.

Le jeune alchimiste marcha lentement le long d’un corridor circulaire, sur le côté gauche duquel se trouvaient les salles d’entraînement de rang inférieur, qui étaient le plus excentrées par rapport au coeur de l’étage. Cependant, ce n’était pas les salles qui l’intéressaient et du coup, il poursuivit sa route et continua de progresser. Il arriva ainsi dans la partie centrale du niveau et, au bout de huit minutes, il tomba sur le ‘quartier’ des salles de niveau intermédiaire.

Il se tint devant une salle dont l’insigne pendant sur la porte indiquait qu’elle était inoccupée. Il se mit à hésiter et, au bout d’un temps de réflexion, il reprit sa route vers le centre. Vu qu’il avait l’intention de faire main basse sur la Flamme au Cœur de la Météorite, il avait besoin de savoir jusqu’à quelle profondeur s’enfonçait le gouffre sans fond au milieu.

Il se dirigea donc vers le ‘quartier’ des salles d’entraînement supérieur. Celles-ci, rien que d’apparences, étaient indubitablement bien raffinées. De plus, il y en avait moins qu’il n’y avait de salles de niveau intermédiaire. Xiao Yan compta et s’aperçut qu’il n’y avait que dix-huit salles, et les écriteaux pendant à leurs portes indiquaient qu’elles étaient déjà toutes occupées.

Plus loin dans le quartier, on trouvait un grand mur qui scindait toute la zone. Tout au bout du mur se trouvait une porte de métal, devant laquelle trois instructeurs d’âge moyen montaient la garde avec des expressions indifférentes. Lorsqu’ils virent le jeune homme à l’intersection de l’autre regard, ils le criblèrent du regard à l’unisson de façon menaçante.

L’intrus ne put s’empêche de secouer la tête en son for intérieur devant une défense aussi impénétrable, et il dût se résoudre à oublier son idée. Il jeta juste un regard aléatoire alentour avant de se retourner comme si de rien était, et se de se diriger vers le quartier des salles intermédiaires.

Bien qu’il s’en aille lentement, il put tout de même sentir les regards des trois instructeurs rivés sur son dos. Une telle prudence le stupéfia un peu.

On dirait que le centre contient un secret qui ne doit pas être rendu public… Je ne vois pas pourquoi ils garderaient ce coin aussi solidement, autrement. Aaaah, cette foutue Flamme au Cœur de la Météorite est vraiment pénible… Il ralentit son pas et leva la tête et observa une petite salle d’entraînement intermédiaire pas loin de là. Elle était assez grande pour accueillir quatre à cinq personnes seulement, soit beaucoup moins que celles du premier étage.

L’adolescent jeta un oeil à droite, puis à gauche, et il se rendit compte que l’écriteau de la salle indiquait qu’il y restait une place. Il se précipita aussitôt dans sa direction.

Une fois arrivé, il ouvrit doucement la porte de la salle, entra sans bruit et referma la porte.

Chaque coin de la pièce était illuminé d’une lueur chaleureuse, et cinq plateformes de pierre équidistantes l’une de l’autre d’un mètre se trouvaient en son centre. Quatre de ses plateformes étaient occupées par des personnes assises en tailleur, aussi ne put-il que se rendre à la seule place libre.

Peut-être était-ce à cause du bruit qu’avait fait la porte en s’ouvrant, mais les quatre occupants avaient ouvert les yeux et observaient le nouvel arrivant avec vigilance. Ils remarquèrent qu’il ne portait pas de badge représentant une faction à la poitrine et soupirèrent de soulagement.

Le jeune alchimiste les balaya à son tour du regard et remarqua que, comme lui, ces gens n’appartenaient à aucun groupe.

Malgré ce point commun, les quatre occupants ne prirent pas l’initiative d’engager la conversation avec lui ; ils restèrent juste silencieux à observer ses moindres faits et gestes.

Il alla s’asseoir à sa place et parcourut le dos de ses condisciples du regard. Quatre Da Dou Shis… Mais vu l’instabilité de leur Qis, ils doivent avoir percé récemment.

Il fit un petit geste de la main et y fit apparaître sa carte de cristal de feu vert.

Aussitôt, les quatre personnes s’écrièrent : “Une carte de cristal verte ?!” Leurs voix étaient pleines de stupéfaction, d’envie et de désir…

Xiao Yan ne put s’empêcher de froncer les sourcils en sentant leurs regards. Il renifla et fit jaillir son puissant Qi.

Les quatre individus changèrent involontairement d’expression en le sentant, et ils rétractèrent précipitamment leurs regards cupides sans plus oser montrer la moindre avidité. D’après son Qi, il était indubitablement bien plus fort qu’eux.

Le jeune homme rétracta son Dou Qi après avoir réussi son intimidation. Il inséra la carte verte dans l’encoche devant lui, qui émit aussitôt un léger halo. Alors que ce dernier se renforçait explosivement, l’adolescent s’aperçut tout à coup que deux jours d’énergie de feu avaient été déduits de sa carte d’un coup !

Il fronça les sourcils. Ne me dis pas que plus on descend, et plus le coût quotidien de l’entraînement augmente ? Ils sont vraiment sévères à l’académie interne.

Il secoua la tête d’un air désarmé, et ferma peu à peu les yeux en traçant les sceaux d’entraînement de ses doigts. Un moment plus tard, sa respiration se calma peu à peu et il entra à nouveau dans son état méditatif.

……

Une dizaine d’hommes âgés étaient assis convenablement dans une grande pièce large et lumineuse. La lumière se reflétait sur les badges qu’ils portaient à la poitrine, des badges particuliers que seuls les Doyens avaient le droit de porter.

L’ambiance était plutôt morose. Un moment, le vieillard occupant la chaise du chef et dont on ne voyait pas clairement le visage toussa doucement. Il brisa ainsi le silence, et une vieille voix retentit dans la pièce : “Cette chose recommence est redevenue instable ces derniers jours….”

Les vieillards présents froncèrent les sourcils.

J’ai découvert, après un certain temps à l’observer, que les fluctuations qu’elle émet sont plus intenses que par le passé et de plus, les émotions qu’elle dégage montrent qu’elle devient de plus en plus irritable… Selon toute vraisemblance, je crains qu’elle lance une énorme contre-attaque dans les prochaines années. Sans préparations adéquates, j’ai bien peur que nous courions à la catastrophe.”

Un vieil homme donna son opinion : “Et si nous renforcions nos défenses en unissant nos forces ? Et si ça ne suffit pas, prévenons les directeurs de l’académie interne et externe. Nous ne pouvons pas laisser son existence être découverte, au risque que ces types de la Région Sinistre nous assaillent pour s’en emparer. L’académie interne a beau être loin dans les montagnes, elle n’est pas bien loin de la partie nord de la Région Sinistre. Ces vieux machins qui observent l’académie interne nous tomberons dessus dès qu’ils apprendront la nouvelle et avec leur expérience, ils pourraient très bien remarquer le sceau sur la Tour…”

Nous devons absolument renforcer nos défenses… Cependant, le Directeur est en pleine retraite spirituelle, et il est probablement que celui de l’académie externe soit parti en voyage. Personne ne sait où il se trouve actuellement.” Le vieux chef secoua lentement la tête. Il réfléchit un temps et leva soudainement la tête pour jeter un regard à un Doyen dans un coin, à qui il demanda : “Comment se débrouille le petit bonhomme possédant une flamme exceptionnelle, Doyen Liu ?”

Le vieil homme en question se leva précipitamment et répondit respectueusement : “Il s’entraîne actuellement au second niveau. C’est peut-être dû à sa Flamme, mais il ne craint pas l’érosion du poison de feu. Je me suis occupé correctement de lui comme vous me l’avez demandé, Premier Doyen.”

Ce dernier hocha légèrement la tête, puis il continua à voix un peu plus basse : “Aaaah, c’est vraiment surprenant… La Flamme au Cœur de la Météorite a permis à notre académie interne de gagner sa réputation actuelle et malgré tout, un petit bonhomme de même pas vingt ans possède un objet aussi mystérieux. Il y a vraiment de quoi être jaloux.”

Le Premier Doyen soupira et dit : “Vous tous, si jamais vous devez le rencontrer, essayez de lui faciliter la vie. Nous aurons peut-être besoin de dépendre de son aide lorsque la Flamme se rebellera dans le futur… Aaaah, nous ne pouvons pas sous-estimer la puissance d’une flamme exceptionnelle, cette chose si mystérieuse née des esprits du monde et à la puissance destructrice considérable. Si nous ne faisons pas attention, même l’académie interne risquera d’être détruite.”

La dizaine de Doyens se levèrent comme un seul homme et répondirent à l’unisson : “Bien, Premier Doyen !”

Le Premier Doyen toussa une paire de fois et fit un geste de la main : “Bon, vous pouvez disposer. J’oubliais : n’oubliez pas de surveiller les mouvements des grandes factions du coin nord de la Région Sinistre, et en particulier les types de la Secte du Sang, dont les membres agissent bizarrement récemment. J’ai entendu dire que c’était à cause de la mort du fils de leur patriarche… Vraiment, ça ne nous permet pas de nous reposer…”

Tous les doyens opinèrent légèrement du chef. Leurs corps frémirent aussitôt et ils se changèrent en vagues ombres qui disparurent de la pièce dans une brise.

Une fois que tout le monde fut parti, le Premier Doyen finit enfin par se lever lentement et, tandis qu’il se redressa, il devint soudain de plus en plus illusoire… Il disparut étrangement avant même de s’être levé complètement.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 476
BTTH Chapitre 478

7 Commentaires

  1. Dieu

    Team F5 <3
    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  2. Hinomura kid

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  4. eLoElO

    Merci pour le chapitre et pour ton retour tant espéré. Un bon repas, un Wazouille en bonne santé c’est la vie ! Bonheur assuré !

    Répondre
  5. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. ti

    merci beaucoup ^^ et content de te voir d’attaque 😉

    Répondre
  7. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com