BTTH Chapitre 483

BTTH Chapitre 482
BTTH Chapitre 484

Le Père Yan ne peut pas faire de courses sans faire de vagues… C’est bien lui :p

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 483 – Individu étrange

 

Xiao Yan contint sa joie et se faufila à travers la foule. Il approcha lentement de cette table de pierre assez spéciale, ce qui provoqua l’intérêt des passants alentours qui s’arrêtèrent par curiosité et l’observèrent avec amusement.

Le  jeune homme s’arrêta devant l’étal, riva son regard sur la plante grimpante céleste de bois vert et, après un moment d’hésitation, tendit la main dans sa direction.

Chi…”

Alors qu’il allait la toucher, un vent violent souffla soudainement devant lui. Cette bourrasque était si forte que les poils du dos de sa main s’en dressèrent de surprise.

Il fronça les sourcils devant la virulence du souffle et une pensée le traversa. Aussitôt, une flamme émeraude surgit de son esprit d’acceptation, puis elle traversa rapidement quelques méridiens avant de surgir de sa main et de l’envelopper.

Le vent fut immédiatement annihilé par la flamme, ce qui surprit une certaine personne. “Hein ?”

Après avoir rétracté sa main, l’adolescent leva la tête et observa l’homme en robe grise face à lui. Ce dernier avait déjà ouvert les yeux et le fixait avec stupeur ; ses yeux surprirent le jeune alchimiste, car ils étaient emplis d’une lueur rouge étrange où brillait une certaine férocité.

Ce halo rouge ne lui était pas inconnu. Cette condition apparaissait chez tous les gens s’entraînant longuement dans la Tour. En temps normal, c’était juste un empoisonnement de feu teintant un peu de rouge les yeux des gens, comme ceux qu’il avait vus il y a quelques jours. Par contre, ce type face à lui avait les yeux entièrement rouges. Le poison de feu avait clairement pénétré profondément son corps… C’était la première fois qu’il voyait un cas aussi sérieux.

L’homme en gris cligna ses yeux rouges en le fixant froidement du regard : “Si tu n’achètes rien, ne touche pas les articles à ton envie.” Il rétracta alors lentement ses doigts joints comme un couteau.

Xiao Yan était amusé par l’attitude du vendeur et secoua la tête en son for intérieur. Il comprenait à présent pourquoi les gens alentour l’ignoraient : les clients se faisaient presque attaquer en jetant un oeil aux marchandises. Personne n’osait lui acheter quoi que ce soit, quelle que soit la qualité de ses articles.

Il croisa les bras sur sa poitrine et répondit sur un ton également indifférent : “Qui a dit que je n’étais pas acheteur ?”

Les yeux rouges de l’homme brillèrent d’irritabilité. Il frappa soudainement la table du poing et dit rageusement : “Passe-moi tes palabres. Si tu veux acheter quelque chose, sors l’énergie de feu pour l’acheter ! À quoi sert de bavasser et de perdre du temps…”

Cette remontrance ne fit ni chaud ni froid au jeune homme, mais son expression devint sérieuse. L’invasion du poison de feu est aussi sérieuse que ça… Même son esprit en est affecté. Il ne s’attendait pas à ce que le poison de feu de la Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste soit aussi virulent. Il allait selon toute vraisemblance devoir s’entraîner plus prudemment, même avec la protection de la Flamme de Lotus Cyan.

Combien coûte cette plante grimpante verte ?” Demanda-t-il en la pointant du doigt. L’emplacement central de la plante sur l’étal prouvait que le vendeur connaissait sa rareté. Il allait probablement du mal à faire une aussi bonne affaire que précédemment.

Quatre cents jours d’énergie de feu.” Répondit froidement le type en gris.

À ses mots, la zone tout entière plongea dans le silence tandis que les spectateurs commencèrent à le regarder comme s’il était cinglé. Quatre cents jours… La plupart des gens seraient incapables d’obtenir un tel pécule en une année voire même deux. Ce vendeur n’était-il pas trop gourmand ? Certes, cette plante grimpante était un peu unique, mais personne n’était prêt à croire qu’elle vaille autant.

Même le jeune alchimiste sentit ses lèvres tressaillir à ce prix… Non mais ce mec…

Il ravala ces paroles et dit en fronçant les sourcils : “Je crains que ça ne soit un peu cher, non ?”

L’homme en robe grise lui jeta un regard avant de répondre en agitant la main : “J’ai beau ne pas savoir exactement ce qu’est la plante grimpante céleste de bois vert, je sais par contre que deux bêtes magiques de niveau de Dou Wang se sont battues à mort pour sa possession. De plus, j’ai presque failli mourir pour l’obtenir, et c’est pourquoi quatre cents jours d’énergie, ça n’est pas si cher que ça. Si tu ne peux vraiment pas te le permettre, va-t’en s’il te plaît et ne dérange plus mon commerce.”

Ces mots prononcés nonchalamment secouèrent la foule alentour. Ce type était digne de sa réputation du plus cinglé de l’académie pour avoir volé quelque chose sous le nez de deux monstres de ce niveau…

Même Xiao Yan fut surpris par sa déclaration, et il observa le vendeur avec un sérieux renouvelé. Il réfléchit et conclut qu’avec sa force actuelle, il n’était pas sûr de pouvoir réussir ce tour de force. Cet homme face à lui était peut-être arrogant et débridé, mais il était assez puissant pour se comporter de la sorte.

Il hésita un moment ; cette plante grimpante était un ingrédient clef du raffinage de la pilule d’esprit terrestre, et celle-ci lui était indispensable s’il voulait pouvoir avaler la Flamme au Cœur de la Météorite. Par conséquent, il était obligé de réunir tous les ingrédients nécessaires avant de penser à la Flamme. “Puis-je te régler différemment ? Comme par exemple en troquant cette plante contre autre chose ? Je ne peux pas payer une telle somme.”

La pilule d’esprit terrestre ne demandait pas beaucoup d’ingrédients, mais ils étaient tous extrêmement rares. Si cette plante grimpante céleste de bois vert venait à lui glisser entre les doigts aujourd’hui, les dieux seuls savaient quand il allait pouvoir en trouver une autre. Par conséquent, il n’allait naturellement pas abandonner si facilement.

Le marchand lui répondit sans hésitation : “Oui, tu peux. J’ai besoin de techniques de Dou de rang Di. Tu en as ?” Sa nouvelle offre laissa à nouveau cois son acheteur et l’entourage. Il était peu probable que beaucoup d’étudiants aient une telle technique de Dou en leur possession.

Bien sûr, l’adolescent en possédant effectivement une, et une d’agilité qui plus est. Cependant, il avait besoin de la pratiquer, il n’en avait juste pas le temps. Penser à échanger sa technique contre la plante lui retournait l’estomac.

Son expression changea de multiples fois en un court instant, mais il finit par secouer la tête sous les regards du public. Il dit lentement : “Je ne peux pas non plus sortir une technique de rang Di…”

L’homme en gris lui jeta un regard dédaigneux. Trop paresseux pour dire quoi que ce soit de plus, il ferma à nouveau les yeux et ignora son client.

La foule alentour rit en voyant le jeune homme ainsi humilié, trouvant amusant qu’il ait provoqué de lui-même cette conclusion.

Le jeune alchimiste secoua la tête d’un air désarmé. Il a effectivement un tempérament particulier… Il ignora les rires moqueurs et resta immobile. Il resta longtemps devant la table de pierre avant qu’une pensée vienne tout à coup le traverser. Il balaya alors lentement du regard l’homme en gris.

Au bout de deux minutes, l’homme en gris émit une puissance force rageuse qui fit drastiquement changer d’expression les badauds, qui reculèrent avec précipitation.

En plus de reculer, les étudiants alentour éprouvèrent du ressentiment pour avoir été mêlés à cette histoire, et ils se perdirent du coup en moqueries et en plaintes.

Cet imbécile va se faire démonter. Il a vraiment exaspéré ce taré de Lin Yan…”

Il ne l’a pas volé. Il sait pertinemment que ce type est l’homme le plus soupe au lait de l’académie interne tout entière et il ose quand même traînasser. C’est tendre le bâton pour se faire battre, non ?”

Mais j’ai l’impression de connaître ce bonhomme…”

Xiao Yan changea également un peu d’expression sous la puissante furie du marchand, et il recula d’un pas. Il était un peu secoué, car d’après son Qi, ce type était probablement plus puissant qu’un Dou Ling sept étoiles.

Les yeux clos de l’homme en gris s’ouvrirent à nouveau lentement, ses pupilles rougies brillant de colère et de violence. Il observa son jeune client et lui demanda d’une voix froide et sombre : “Tu peux te faire rosser ?”

L’adolescent haussa les épaules et rit doucement : “Je ne souhaite pas me battre, mais j’ai cependant un certain intérêt pour cette plante grimpante.”

Le vendeur prit une grande inspiration et trembla en disant d’une voix à la fureur contenue : “Tu as une minute pour quitter la zone d’échange.”

Le jeune homme se frotta la tête, vexé : “Je n’ai pas quatre cents points d’énergie, et je n’ai pas non plus de technique de Dou de rang Di…” Avant même qu’il ne puisse terminer, l’aura de l’homme en gris jaillit entièrement et il se leva d’un bon. Il apparut en un instant devant son client qu’il fixa de ses yeux rouges tandis que son poing déchira presque l’air en sifflant, laissant sur son chemin une légère ombre rougeâtre.

L’adolescent changea d’expression devant cette force agressive fonçant vers lui, mais il resta bien droit à fixer les yeux érodés par le poison de feu. Il dit lentement d’une voix calme : “Cependant, je peux t’aider à expulser le poison de feu en toi…”

Chi…” Le poing légèrement enveloppé de Dou Qi rouge se figea soudainement à cinq centimètres de son visage, et derrière lui se trouvait le visage choqué de l’homme en robe grise.

Le rouge vif de ses yeux faiblit légèrement tandis qu’il lui demanda d’une voix tremblante : “Tu… Qu’as-tu dit ?”

Le jeune alchimiste toucha doucement du doigt le poing devant lui et le baissa lentement. Il regarda cet homme apparemment très puissant au sein de l’académie et dit avec indifférence. “Je t’aiderai à expulser le poison de feu qui te ronge contre la plante. Que dis-tu de cette offre ?”

L’expression du vendeur ne cessa de changer avec intensité.

Xiao Yan ne se préoccupa pas de lui ; il glissa ses mains dans ses manches et attendit silencieusement qu’il décide.

Le bruit ambiant s’éteignit pour laisser place à un silence temporaire. De nombreux regards stupéfaits couvrirent ce jeune homme capable de maîtriser le cinglé de l’académie interne… C’était vraiment incroyable.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 482
BTTH Chapitre 484

4 Commentaires

  1. Hinomura kid

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. ti

    merci beaucoup !!

    Répondre
  3. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com