BTTH Chapitre 498

BTTH Chapitre 497
BTTH Chapitre 499

Salut tout le monde, voici votre premier BTTH du jour =) Le second arrive dans la soirée !

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 498 – Affrontement

 

Une suggestion ? Et laquelle ?” Demanda après un long moment un Han Xian, surpris par cette proposition à laquelle il ne s’attendait pas du tout.

Xiao Yan donna une chiquenaude à sa manche et se mit à rire ostensiblement en fixant son interlocuteur. “Nous battre devant tout le monde avec de véritables armes ne nous sied pas à nous, des alchimistes… Par conséquent, nous pourrions nous mesurer en duel en nous servant d’une méthode d’alchimiste, si tu en es capable. Si je perds, la secte du Roc ne vendra plus jamais de pilules médicinales de près ou de loin ; par contre, si tu venais à perdre, annule tes actions en sous-main. Qu’en penses-tu ?”

Une fois de plus, le chef du Gang des Médicaments fut étonné. “Tu veux rivaliser avec moi en raffinage de pilules ?” Demanda-t-il d’un ton moqueur.Il était non seulement le meilleur raffineur de toute l’académie, mais aussi de l’UFR d’alchimie. En tant qu’alchimiste de quatrième rang, il était en droit de prendre de haut tous les alchimistes de son âge.

Le jeune homme sourit froidement en coin : “Bien sûr, aurais-tu envie de te battre avec ton Dou Qi que je ne le refuserai pas.” Hei Nan avait beau être un Dou Ling, il était au mieux du niveau de Lei Na en termes de Dou Qi. Face à son Lotus du Courroux du Bouddha, il ne s’en sortirait probablement pas mieux.

Le Dou Ling avait, lui aussi, entendu les rumeurs quant à la force stupéfiante de son adversaire. Par conséquent, il n’allait naturellement pas accepter de se battre. Il n’avait pas peur de l’affronter dans une compétition de raffinage, mais il ne pouvait s’empêcher de se méfier quelque peu, d’autant que c’était une suggestion de son ennemi. Pendant un moment, il ne sut pas vraiment quoi répondre.

Une idée le traversa soudain. La pilule de récupération d’énergie, celle de récupération physique et celle de glace limpide ont de bons effets, mais sa technique semble quelque peu grossière. Si j’avais les formules de ces pilules, j’en produirais probablement de bien meilleures qualités, comparées aux siennes. Cela étant, il avait oublié que le jeune alchimiste avait tout raffiné lui-même. Face à une telle quantité, il était compréhensible que sa production ait été un peu crue.

Xiao Yan ne put s’empêcher de rire froidement et de se payer sa tête devant son hésitation. “Bah alors ? Tu n’oses pas accepter ma proposition, senior Han Xian ? Ké ké, ça ne serait pas très bon pour la réputation du Gang de Médecines, si ça venait à se savoir…”

Han Xian lui jeta un regard glacial. “Pas besoin de me provoquer. C’est inutile.” Ce n’était pas un imbécile, et il avait deviné son but d’un regard.

Un duel d’alchimiste me convient mais cependant, les enjeux sont trop négligeables.” Plusieurs pensées traversèrent la tête du chef des Médicaments. Il ajouta soudainement : “Si tu perds cette compétition, non seulement la secte du Roc n’aura plus le droit de vendre des pilules, mais tu devras aussi me remettre les formules médicinales de tes trois pilules. Si je perds, non seulement je ne bloquerai plus tes ventes, mais je te remettrai aussi les cinq stands les plus fréquentés de l’académie ! Notre Gang a dépensé près de huit cents jours d’énergie de feu pour les acheter à l’académie interne ; ils valent bien plus que tes pauvres emplacements. Tu ne perds pas au change, du coup. Qu’en dis-tu ?”

Le jeune homme se moqua de lui en riant. “Aaaah… Je ne m’attendais pas du tout à ce que tu en viennes à apprécier mes formules. Quel bon calcul.”

Han Xian ne réagit pas et se contenta de s’écrier en riant froidement : “Bon, tu oses accepter ou pas ?”

L’adolescent secoua la main et dit doucement : “Si tu insistes tellement, senior Han Xian, je vais passer pour une mauviette si je recule maintenant. C’est juste que j’ignore de quelle façon veux-tu qu’on s’affronte.”

Le chef du Gang des Médicaments répondit d’une voix grave : “On va suivre la même formule médicinale, et on sortira nos chaudrons et raffinera en même temps. On verra qui a la meilleure pilule une fois qu’elles seront formées !”

D’accord ! Cela dit, quelle formule va-t-on utiliser ?” Demanda le jeune alchimiste en plissant les yeux.

Aucun de nous deux n’aura confiance, si on en vient à utiliser nos propres formules.” Dit calmement Han Xian. “Du coup, je propose d’utiliser une formule médicinale parmi celles conservées par l’académie. Il se trouve que j’ai, par hasard, rencontré le Doyen Hao, qui est responsable des formules. On peut lui emprunter une formule, cette fois, et également en profiter pour l’inviter à être le juge de notre affrontement. Qu’en dis-tu ?”

Le Doyen Hao ? C’est quelqu’un que tu connais, donc ?” Demanda Xiao Yan en fronçant les sourcils.

Le chef du Gang rit froidement en le voyant douter aussi clairement. “Pas besoin de t’inquiéter que ce doyen puisse être de connivence, je ne suis pas aussi doué. Lin Yan, à tes côtés, connaît mieux que personne son caractère. C’est probablement le doyen le plus impartial de l’académie.”

Lin Yan opina du chef et, sentant son regard sur lui, il expliqua au jeune homme : “Il dit la vérité. Le Doyen Hao est effectivement un bon choix. Il ne déteste rien de plus que les tricheurs et les escrocs.”

L’adolescent réfléchit un long moment, puis il finit par lever la tête et sourire : “Allons trouver ce Doyen Hao et négocions tout avec lui. On verra qui est le meilleur alchimiste de nous deux au stade nord demain. Qu’en dis-tu ?”

J’ai hâte de mettre la main sur tes trois formules.” Dit le chef du Gang avec un petit sourire en coin dédaigneux. Il fit un geste de la main et se s’en alla avec ses troupes.

Et moi de mettre la main sur tes points de vente.” Répondit le jeune alchimiste en souriant froidement. Tout à coup, il tourna son regard vers Bai Cheng : “Senior Bai Cheng, notre secte du Roc se souviendra de votre petite ‘faveur’. On vous remerciera dûment plus tard.”

Hé hé ; je te prends quand tu veux, tant que tu ne te planques pas derrière qui que ce soit.” Dit Bai Cheng en roulant des yeux.

Xiao Yan sourit doucement. Le Gang Blanc allait attendre, maintenant qu’il avait entre les mains l’instigateur de cet incident.

Une fois qu’il eut quitté l’endroit avec les autres, ils se rendirent à la zone de gestion et d’entrepôt des formules, en compagnie du Gang Blanc. Après Le Doyen Hao, après avoir entendu toute l’histoire, parut assez intéressé. Les combats armés arrivaient quotidiennement au sein de l’académie interne, mais les duels d’alchimistes étaient extrêmement rares. Par conséquent, lorsqu’il apprit que les deux hommes venaient le trouver pour lui emprunter une formule, il accepta sans la moindre hésitation.

Cependant, il posa une condition : qu’il puisse sélectionner lui-même la formule médicinale. Les deux alchimistes furent un peu surpris par cette condition, mais ils ne purent que hocher la tête avec impuissance. Ils retournèrent ensuite dans leurs propres résidences, ayant déjà accepté de se retrouver le lendemain au stade nord.

Sur le chemin du retour, Xun’Er dit avec inquiétude : “Xiao Yan ge-ge, ce Han Xian paraît confiant…”

Naturellement qu’il l’est. En tant que noble alchimiste de quatrième rang, il pourrait être aussi bien traité qu’un Dou Wang n’importe où. De plus, avec ses capacités, il est devenu le meilleur élément de l’UFR d’alchimie. Durant ses deux premières années à l’académie, il raffinait fréquemment des pilules mais à présent, très peu de gens peuvent lui passer commande.” Dit Lin Yan avec un petit sourire.

Xiao Yan sourit et opina du chef : “En effet. Il a effectivement un remarquable talent à l’entraînement, s’il a pu devenir un alchimiste de quatrième rang à son âge.”

As-tu la moindre change de gagner ?” Demanda Wu Hao en fronçant légèrement les sourcils. La bande n’avait pas envie de lâcher une affaire aussi profitable, maintenant qu’elle avait découvert les bénéfices qu’engregeaient la ventre de pilules.

Le jeune homme répondit simplement avec un petit sourire. Il glissa les mains dans son dos et fit lentement un pas en avant. Ce n’est qu’un long moment plus tard qu”il rit et répondit doucement : “N’est-ce pas un simple alchimiste de quatrième rang ? Il n’y a pas de quoi avoir peur. Attendez de voir son expression, demain.”

Ses camarades se figèrent sur place en entendant sa déclaration pleine d’arrogance, au point d’en friser l’arrogance. Ils s’échangèrent des regards, puis ils secouèrent la tête en souriant amèrement. Que pouvaient-ils faire d’autre, au point où ils en étaient ? En une courte nuit, la nouvelle de leur duel de raffinage s’était répandit à travers toute l’académie interne comme une traînée de poudre.

Cette nouvelle excita les étudiants de l’académie, qui étaient très intéressés par cet évènement. Il y avait tous les jours des combats dans l’académie, mais les compétitions de raffinage étaient extrêmement rares. De plus, certains Doyens, qui n’avaient rien de mieux à faire, éprouvaient une certaine curiosité vis-à-vis de cette nouvelle. Durant cette période de temps, ils avaient entendu le nom de Xiao Yan encore et encore au point qu’il leur soit devenu familier.

Les premiers rayons de l’aurore se répandirent lentement depuis l’horizon, sous l’attente d’innombrables personnes.

L’académie interne avait quatre stades, aux quatre points cardinaux. Chacun d’entre eux pouvait recevoir des milliers de spectateurs. Le duel du jour avait lieu au stade nord.

Ce dernier, habituellement rarement utilisé, était aujourd’hui plein à craquer, et il était même plus bruyant que l’arène. Quelques doyens venus secrètement observer le duel soupirèrent devant la foule compacte. Les autres zones importantes de l’académie, comme la zone commerciale, étaient moins peuplées.

Dong !”

Un bruit grave retentit soudainement et se répandit lentement à travers le stade. Aussitôt, les conversations environnantes devinrent bien plus basses.

Une silhouette âgée apparut d’un coup au centre de l’arène sous d’innombrables regards. Selon toute vraissemblance, c’était le Doyen Hao.

Ce dernier balaya lentement la multitude amassée dans le stade du regard, en s’arrêtant occasionnellement ça et là avec un petit sourire. Ces doyens ne peuvent vraiment plus se retenir davantage.

*tousse* Sa toux rauque fit immédiatement taire la foule.

À ce moment, une personne portant une robe d’alchimiste surgit de nul part sur la plateforme, puis elle se vint se tenir à côté du doyen sans bouger. On pouvait voir quatre vaguelettes argentées extrêmement tape-à-l’oeil sur sa poitrine. C’était clairement le chef du Gang des Médicaments, Han Xian.

Des vagues d’acclamation éclatèrent dans le public à son apparition. Ce type avait effectivement une grande réputation au sein de l’académie interne.

Peu après l’ascencion de Han Xian sur la plateforme, un passage s’ouvrit brusquement dans la foule. Un jeune homme vêtu de noir remonta lentement le long de ce passage sous de nombreux regards étranges. Enfin, il arriva seul dans l’arène et s’inclina devant tout le monde. Il était calme et indifférent, provoquant l’admiration de certaines personnes l’observant.

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 497
BTTH Chapitre 499

3 Commentaires

  1. IsybileXiaoNovels

    Xiao Yan qui après avoir cassé du Dou Ling, s’attaque au chef de l’UFR alchimiste rien que ça… Hâte de lire la.suite ! Hahaha

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com