MWLU : Chapitre 165

MWLU : Chapitre 164

〈 165. Vagues (3) 〉

 

Sae-Jin s’en retourna vers la salle de conférence et annonça à qu’ils pouvaient rentrer chez eux. Il leur précisa que Lillia et lui-même avaient concocté un plan acceptable et qu’ils ne devaient pas s’inquiéter outre mesure.

Puis, il s’installa, seul, dans la salle vide avant d’allumer la télévision.

L’émission décrivait le quotidien habituel, au-dehors.

Les chaînes dédiées à tout ce qui concernait la magie parlaient de la Tour et du Sorcier de Bangbae-Dong qui avait publié un nouveau grimoire peu de temps avant ; les chaînes de divertissement étaient emplies d’une espèce de sens des responsabilités qu’elles n’auraient pas dû exhiber, une obligatoire d’amuser et de distraire les foules en ces temps troublés ; les chaînes où passaient des journaux et d’autres émissions informatives avaient décidé de prendre ces dernières à contrepied et ne discutaient que de choses les plus sérieuse possible.

La vie restait la même.

Sae-Jin passa un long moment devant l’écran, perplexe, avant de quitter lui-même la pièce.

Salué par les employés de la Guilde, il quitta le bâtiment principal et se rendit chez lui en voiture. Bien que l’heure de pointe du début de journée approchait de façon critique, les routes étaient plus ou moins désertes à cause des fréquentes attaques de Monstres. Alors il conduisit à une vitesse un peu moins acceptable et baissa même sa vitre.

Un vent frais entra en catastrophe dans l’habitacle et fit voler ses cheveux de façon chaotique.

À travers la vitre ouverte, il pouvait apercevoir le soleil matinal pointer le bout de son nez derrière les nuages. Et sous ces rayons chauds et clairs, la rivière brillait comme la surface polie d’un joyau des plus précieux.

Il eut envie d’admirer le paysage un peu plus longtemps et passa la voiture en pilotage automatique.

Le décor succédait à un autre décor, de plus en plus magnifique à mesure que le soleil se levait et que les gens commençaient leur journée routinière.

Les humains, les Elfes, les Soo-in, tous, sans exception.

Sae-Jin étudia chaque visage qu’il pouvait voir au-dehors.

 

*

 

Sae-Jin arriva chez lui et trouva Yu Sae-Jung encore profondément endormie. Tout en affichant un léger sourire, il déposa un baiser sur sa joue. Elle ouvrit ses yeux endormis et lui sourit de toutes ses dents avant de le serrer dans ses bras.

« Tu as pris un jour de congé ? »

« Ng~ J’étais en raid hier, alors j’ai eu droit de rester à la maison aujourd’hui. »

« Un raid ? Tu dois être rentré il n’y a pas longtemps, alors. »

« Ouais, peut-être une heure ? Mais ça va. »

Il s’avérait qu’elle ne dormait plus. Et comme Sae-Jin se sentait désolé de l’avoir réveillée, elle approcha son visage et lui offrit un baiser forcé.

Elle avait l’air particulièrement entreprenante ce jour-là.

Alors il estima qu’ils n’avaient pas besoin de discuter plus intensément que ça et tout en souriant, se mit à la déshabiller lentement.

Ainsi commença leur précieuse journée.

 

****

 

« ……Tu quoi ?! »

Le lendemain, Bathory fut surprise par la visite surprise de Sae-Jin, mais se trouva encore plus perplexe après avoir entendu ce qu’il venait de lui dire.

« Tu es devenu fou ? »

« Eh bien, ça t’importe peu, au final, n’est-ce pas ? Ce n’est pas comme si tu vas manquer de sang, après tout. Au lieu de ça, je vais te fournir les packs de sang de la plus haute qualité en échange. Du sang de Chevalier, rien de moins. »

Sae-Jin ne laissa pas son sourire fabriqué mourir si vite, même sous le regard dégoûté de Bathory. Il venait de lui demander du sang. Son sang.

« Est-ce que tu réalises seulement ce que le sang signifie pour les Vampires ? »

« C’est important, je sais. »

« C’est bien plus qu’important, il sert à démarquer nos classes ! Mais voilà que tu demandes à un Vampire de te donner son sang, est-ce que ça ne veut pas dire que tu veux te suicider… par ma main ? »

Bathory fronça les sourcils et des rides se creusèrent sur son front.

« Eh bien, puisque je ne peux pas y faire grand-chose, on dirait que je vais devoir le prendre de force. »

Sae-Jin grogna d’une façon sourde et de manière délibérée en la regardant plus sauvagement. Ceci dit, elle n’en montra qu’une expression plus colérique.

« Putain de taré… »

« Argh, aide-moi un peu, veux-ru ? Comme le boss que tu es. »

« Et pour quoi comptes-tu utiliser mon… Non, attends, pourquoi devrais-je t’aider, pour commencer ? »

« Parce que tu nous as déjà aidés ? »

« Tu t’es vraiment cogné la tête, hein ? »

Sae-Jin gloussa légèrement et sortit son téléphone.

« En échange, laisse-moi t’offrir un petit cadeau. »

Il projeta un des enregistrements qu’il possédait dans son téléphone, sous forme d’hologramme.

Il s’agissait d’une vidéo montrant une mésange coréenne voletant çà et là. En voyant cette petite chose mignonne, Bathory se figea.

« N’est-elle pas adorable ? Elle a l’air, en tout cas. Mais tu sais, cette bestiole est sacrément puissante et c’est une saloperie. »

« …Et… Et alors ? »

« Je te laisserai la posséder. Comme animal de compagnie. Elle a une personnalité pourrie, mais je suis sûr que vous irez très bien ensemble une fois que tu l’auras mise au pas. »

Bathory avait évidemment l’air intéressée mais elle retrouva rapidement ses esprits et secoua fermement la tête.

« Pourquoi devrais-je… »

Mais Sae-Jin n’en avait pas terminé.

« J’ai entendu que cette chose avait été créée par le Seigneur Vampire. »

Il avait reçu cette information d’un Nosferatu. L’oiseau était une chimère créée avec grand soin par le Seigneur ; ce qui semblait approprié, car un Monstre normal ne pouvait normalement pas avoir l’air aussi puissant, quoi qu’il soit.

Et la raison pour laquelle il l’avait créé… eh bien, c’était pour l’offrir à Bathory en tant que cadeau, à un certain moment. Il était apparemment conscient des goûts douteux de sa filleule.

Sae-Jin choisit de ne pas le lui faire savoir, cela dit.

« ……… »

Comme si elle avait compris ce fait sans qu’on ait eu besoin de le lui annoncer, Bathory ne pipa mot. À en juger par son menton relevé et tremblant, elle luttait clairement contre un flot d’émotions à cet instant précis.

Après un long moment de silence, elle finit par ouvrir la bouche. Sa voix était faible et miséreuse.

« …Mais… Mais… est-ce qu’il n’est pas déjà à moi ? Je veux dire, je suis le Seigneur, maintenant… »

Sae-Jin évita son regard afin d’éviter d’avoir à faire semblant de ne pas avoir remarqué ces larmes qui menaçaient de couler sur les joues de la Vampire.

« Techniquement, oui. Mais cette putain de merde est si rapide, même toi, tu aurais du mal à l’attraper. Probablement que tu perdrais un temps fou à voler çà et là inutilement avant d’abandonner. »

« Que… ? Alors, putain, comment tu comptes faire pour attraper quelque chose que même moi, je ne pourrais pas… »

Kim Sae-Jin ricana de manière confiante.

« Il y a un moyen. »

Bathory le regarda sans dire mot. Sae-Jin déglutit nerveusement, sentant la tension qui montait entre eux. Le temps était suffocant, il savait qu’elle allait accepter, et la tension ne faiblissait pas pour autant.

Soudain, elle baissa la bretelle de sa robe rouge. Sa peau, pâle et douce, était désormais exposée aux yeux un peu incrédules de Sae-Jin et il se mit à rougir sans le vouloir, en évitant de croiser son regard une fois de plus.

« Eh, eh, eeeeh, c’est trop soudain, là. Tu sais… »

« Pourquoi tu ne la fermes pas ? Quelle quantité de sang as-tu besoin ? »

 

***

 

Il ne restait pas énormément de temps. Il ne pouvait pas se permettre de perdre le moindre jour.

Alors, le jour après avoir reçu la permission de Bathory, Sae-Jin appela les membres pour planifier une conférence régulière. Prévue pour le 17 de chaque mois, son but était de maintenir les liens entre les membres, afin qu’ils restent éternellement camarades et amis.

La toute première personne sur qui il tomba fut Kim Yu-Rin, connue pour sa rigidité et sa morale stricte. Elle était de ce fait arrivée avant l’heure prévue. En réalité, elle était là presque une heure trop tôt – mais elle n’avait pas l’air en forme.

De nombreux soucis l’assaillaient sans doute, des peurs et de l’anticipation de ce qu’elle ne souhaitait pas voir arriver.

Il l’amena dans un restaurant cinq étoiles que même un épicurien auto-proclamé comme lui-même trouvait impeccable, au-delà de tout reproche.

Moins de dix minutes auparavant, elle protestait, elle n’avait pas faim… mais aussitôt une tranche de viande rouge et juteuse placée devant elle, elle se jeta dessus sans attendre. Sae-Jin la trouvait plutôt amusante à arborer une expression désespérée quant aux problèmes que le monde rencontrait tout en engloutissant sa nourriture comme une affamée.

« C’est bon ? »

« Oui…… »

Tout en l’étudiant de manière intéressée, il vit un autre membre arriver. Cette fois, il s’agissait d’Hazeline. Elle n’avait pas l’air en meilleure forme mais quand elle aperçut Kim Sae-Jin et Kim Yu-Rin, la couleur sembla lui revenir légèrement.

Hazeline hésita, debout près de la table. Devait-elle s’asseoir près de Sae-Jin ou de Yu-Rin… Mais avant qu’elle ne se décide, Yu Baek-Song entra dans le restaurant, poussa un petit cri d’exclamation et vint se faufiler jusque sur le siège aux côtés de Sae-Jin. Hazeline avait également fini par choisir cette place avec une grande difficulté et se sentit lésée quand une nouvelle venue lui faucha sa place sans lui demander son avis. Elle l’attrapa rapidement par la peau du cou.

« Eh, toi !! Bouge de là ! »

« Eh, tu te crois où, à attraper les gens comme ça ?! »

Malheureusement, Hazeline ne pouvait pas gagner face au physique de la Tigresse et la situation se renversa en un tournemain.

« Laisse-moi… Lâche-moi !! …Tant que je suis encore gentille !! »

Hazeline cria, parfaitement alarmée. Après tout, elle venait de se rendre compte que c’était désormais elle qui était coincée, les bras de Yu Baek-Song fermement serrés autour de ses épaules et de son cou.

« Pourquoi tu n’essayerais pas de devenir méchante, alors ? »

« Ah, arh, ahh !! Tu me fais mal !! »

Sae-Jin les regarda se chamailler et gloussa tout bas.

« Hahaha… Le siège à côté de moi est réservé pour une personne bien particulière, de toute façon. »

« …Huh ? »

« Aujourd’hui, c’est un rassemblement de tous les membres de la Guidle, vous vous souvenez ? Sae-Jung devrait arriver. »

Seulement alors Yu Baek-Song lâcha Hazeline et changea de siège, pour se décaler vers celui juste à côté.

« Les autres ne sont pas encore arrivés ? Les nouveaux membres vont participer, n’est-ce pas ? »

« Ils devraient être là d’une minute à l’autre, eux aussi. Ah, les voilà, justement. »

Kim Sun-Ho et Rhosrahdel venaient de franchir le pas de la porte.

Peu après, deux nouveaux types, Joo Oh-Hyung et Bretin, entrèrent à leur tour, totalement figés, nerveux au possible.

« « C’est un plaisir de faire votre connaissance !! » »

Après les salutations énergétiques du duo fraîchement arrivé, Joo Ji-Hyuk et Yi Hye-Rin daignèrent eux aussi se montrer.

Leurs bras croisés, ne cachant rien à personne, leur relation avait apparemment enfin évolué dans le bon sens. Peut-être sous la pression de ce danger imminent ?

« Nous sommes là, tout le m… »

« ….H… Hmm. »

Yi Hye-Rin, feignant une bonne humeur à toute épreuve et Joo Ji-Hyuk, toussant de manière éhontée en affichant une expression compliquée – ils s’assirent l’un à côté de l’autre.

Yu Sae-Jung entra peu après.

« J’ai été retarde parce que j’ai dû garer la voiture~ Vraiment, Chevalier Joo Ji-Hyuk, pourquoi n’as-tu pas encore le permis de conduire ? Et Mademoiselle Ye-Rin non plus ?! »

« Haha… Je… Euh… J’ai uniquement un permis de Griffon. »

Joo Ji-Hyuk se trouva une excuse parfaite tout en se grattant le crâne. Yu Sae-Jung lui sourit avec joie et s’installa à côté de Sae-Jin.

« … »

Et le serra dans ses bras, d’une manière qui ne prêtait pas à confusion, pour bien faire passer le message à tout le monde.

Kim Yu-Rin jeta un regard vers Hazeline. Elle-même lui rendit ce regard mitigé. Les deux se regardèrent et se comprirent. Hazeline lui fit un signe lui signifiant que tout était ok avant de poser sa tête contre son épaule.

« …Alors, c’est tout le monde ? »

Kim Yu-Rin posa la question tout en repoussant lentement la tête d’Hazeline de son épaule.

« Non, pas encore. Il reste encore une personne. »

« Encore une ? »

Kim Yu-Rin regarda autour de la table. Cependant, elle avait beau chercher, tout le monde semblait être présent.

Puis, elle se souvint d’un visage supplémentaire. Mais, ce n’était…

« …pas possible. »

Avec un timing de tous les diables, un cliquetis de talons hauts résonna de manière dominante.

L’entrée du restaurant s’ouvrit d’une manière très étrange et grandiose, exagérée et le protagoniste inattendu fit son apparition.

Ellie von Bathory.

La Reine des Vampires.

« Uh-hurk ! »

Suite à son intrusion soudaine, tout le monde paniqua, à l’exception de Yu Sae-Jung qui se contenta d’afficher une mine qui en disait long sur ce qu’elle ignorait.

Pendant ce temps, Bathory s’approcha de la table en un éclair et prit place aux côtés de Yu Baek-Song. Totalement raide, cette dernière tenait désormais plus du chaton que de la Bête Divine.

« ……Et que me vaut cette accumulation de regards ? Je suis aussi membre de la Guilde. Vous avez quelque chose à redire ? »

Bathory pointa vers Joo Ji-Hyuk en posant la question. Celui-ci ne sut pas quelle expression prendre et finit par fixer la Reine des Vampires sans dire un mot. Aussitôt, il secoua la tête et évita son regard par tous les moyens.

« Eh bien, parfait, dans ce cas. Ne soyons pas si tendus. Nous sommes rassemblés aujourd’hui afin d’approfondir notre amitié et notre camaraderie, nous comprendre un peu mieux, alors profitons-en ».

Sae-Jin frappa ses mains l’une contre l’autre afin de détendre l’atmosphère. En même temps, plusieurs serveurs apportèrent de nombreux mets et plaisirs, boissons et autres apéritifs à la table. Tout était luxueux, le meilleur du meilleur qui donnait un aperçu de ce qu’était une vraie fête.

Mais Bathory se fichait plutôt pas mal de la magnificence du repas qui défilait sous ses yeux.

Bien entendu, ce fut le cas jusqu’à ce qu’un plat empli de barres énergétiques n’apparaisse devant elle.

« Que. Eh, tu veux mourir pour de bon, aujourd’hui ? »

Bathory fronça les sourcils et fixa le serveur qui venait de déposer le plateau du crime. Néanmoins, comme s’il avait reçu des instructions préalables, il dégagea bien vite.

« Eh ! Ramenez-moi ce connard ! »

Comme si elle venait de se faire insulter, Bathory fit craquer les muscles et les os de son cou en exigeant qu’on lui amène le serveur, doigt pointé dans la direction dans laquelle il s’était enfui.

Sae-Jin la calma rapidement.

« Ne sois pas comme ça, goûte. »

« Et pourquoi devrais-je bouffer cette merde ?! »

Au lieu de sa calmer, elle se mit à hurler d’une voix encore plus puissante, glaçant totalement l’atmosphère en un instant.

« Hmm… »

Sae-Jin tapota la table sans dire un mot de plus, avant de se décider.

« Goûte et tu décideras ensuite. Ces barres ont un goût de vin, alors je pense que tu apprécieras. »

Bathory trembla légèrement en entendant Sae-Jin.

Du vin. L’alcool que les humains adoraient boire régulièrement, une chose qu’elle n’avait jamais pu apprécier, de laquelle elle n’avait jamais pu profiter. Dans son monde natal, boire du bon vin était un passe-temps populaire. Et même à cette époque, son jeune esprit se demandait souvent à quel point ça pouvait être bon… une simple bouteille pouvait se vendre au prix d’un village entier. À quel point pouvait-ce être bon ?

« ……… »

Bathory apprécia son environnement l’espace d’un instant. Les membres de la Guilde qui la fixaient se hâtèrent de remballer leur curiosité et de plonger dans leur repas aussitôt qu’ils la virent dubitative. Merde, ils démarrèrent même des conversations entre eux, de manière forcée. Ils lui jetèrent tout de même des regards inquisiteurs de temps à autre comme si leur curiosité n’était plus quelque chose qu’ils pouvaient réprimer.

Ainsi, dix minutes filèrent.

S’assurant que personne ne la regardait, Bathory attrapa furtivement et en un éclair l’une de ces barres et l’ouvrit en effaçant toute trace de son à l’aide de son mana. Puis, elle jeta un coup d’œil circulaire de plus pour s’assurer que personne ne regardait dans sa direction.

Et en effet, personne n’avait remarqué son manège.

C’était le moment ou jamais !!

Elle avala la barre d’une seule bouchée, rapidement, efficacement.

Et à ce moment, ses yeux s’ouvrirent grands, immensément, gargantuesques soucoupes au milieu d’un visage coi.

L’arôme si léger des vignes qui semblait lui chatouiller toutes les cellules du corps la fit rougir et elle sentit un violent frisson lui parcourir l’échine.

Ce goût… correspondait parfaitement, idéalement, de manière céleste à ses préférences.

« Uh-heuph… »

Elle bloqua rapidement sa bouche alors qu’elle s’apprêtait à laisser échapper un gémissement de plaisir ultime. Grâce aux cieux, personne n’avait remarqué ce petit incident de parcours.

…à l’exception unique de ce putain d’enfoiré, bien entendu.

« Eheheh. »

Bathory se sentait bien de mettre toute sa force au service de la juste cause qu’était le nettoyage de la gueule de Sae-Jin, afin d’en effacer ce rictus satisfait et condescendant. Même si ce n’était qu’une seule fois.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 164

15 Commentaires

  1. gutsguts

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre !

    Un chapitre où il ne se passe pas vraiment grand chose. Après, c’est le calme avant la tempête ^^. Par contre, comment tout le monde semble tendu durant cette réunion. Bon, c’est normal vu qu’il reste peu de temps avant le cataclysme. Et puis, un personnage tel que Bathory assit sur la même table que les autres, il y a de quoi être tendu XD (Sae-Jung, innocente et ne devant pas comprendre pourquoi tout le reste stress face à Bathory. Si elle savait ^^”.).

    On dirait que Bathory s’est laissé tomber par le côté obs… je veux dire par les barres énergétiques XD ! Par contre, je compatis d’avance pour Sae-Jin qui va certainement passer un sale quart d’heure ^^”…

    Vu qu’on s’approche de la fin de ce LN, penses-tu traduire un nouveau LN à la fin de celui-ci ou pas du tout ? Si tu me dis oui, je te dis respect parce que ça doit être chaud de traduire 2 LN + écrire 2 LN dans le même temps. Comment fais-tu ^^” ?

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Je fais un chapitre par jour. Parfois plus, quand je le sens.
      Je vais bien entendu enchaîner (peut-être après une courte pause) mais je ne sais pas encore si je vais reprendre une traduction (j’ai quelques droits en attente mais bon…) ou si je vais écrire autre chose perso. J’ai quelques œuvres en attente aussi.

      Je sais pas, je ferai ptet un sondage.

      Ou pas.

      Répondre
      1. DarkramDarkram

        Ok. De toute façon, c’est toi qui a le dernier mot et c’est selon comment tu te sens. On te l’a déjà dit un milliard de fois mais je vais le répéter : on ne vous remerciera jamais toi et toute la bande de nous fournir des traductions de qualité avec des œuvres de qualité ^^.
        Bref, j’ai hâte de voir le bout de cette oeuvre et de voir ce que tu prévois de faire par la suite :).

        Répondre
        1. Dagua

          Ou alors passer à 4 DMS par semaine mais je sais pas si c’est tenable vu que c’est un LN original 🙂

          Répondre
          1. RakaRaka (Auteur de l'article)

            Ca l’est. J’y ai pensé aussi.

  3. IsybileXiaoNovels

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  4. Gobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  5. Gunts92Gunts92

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Mathelly

    Merci pour les chapitres et bon courage pour la suite de cette oeuvre.
    Oeuvre qui s’approche à grand pas de la fin.
    Quelle suspence, c’est limite un compte à rebours ^^.
    It’s final countdown !!! ^^

    Répondre
  7. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. essitamessitam

    merci pour le chapitre
    PS:”mettre toute sa force au service de la juste cause qu’était le nettoyage de la gueule de Sae-Jin” cette phrase m’a tué 🙂

    Répondre
  11. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com