BTTH Chapitre 519

BTTH Chapitre 518 [Bonus]
BTTH Chapitre 520

Qui va douiller comme il faut à présent ? C’est le père Yaaaaaaaan 😀

Bonne lecture à tous ! NB : désolé, la publi auto a encore merdé… Le DNC arrive bientôt

 

 

Chapitre 519 – Mixer les liquides médicinaux

 

Xiao Yan observa la grosse bassine de bois face à lui, dans la grotte lumineuse et spacieuse qu’il occupait. La bassine était remplie d’une eau transparente, et à côté se trouvait une étagère de bois simple où étaient posés divers ingrédients médicinaux. À première vue, il y avait plus d’une dizaine de types d’ingrédients différents, et le jeune homme avait passé près de trois jours entiers à leur recherche.

Une fois qu’il eut vérifié qu’ils avaient tout ce dont ils avaient besoin, Yao Lao tendit la main et lui dit : “Donne-moi le lait corporel de trempage de noyau.”

Son disciple lui remit la bouteille de jade précipitamment, et le vieux maître la soupesa avant de l’ouvrir. Une légère brume émeraude s’en échappa aussitôt avant de se concentrer autour du goulot, et elle persista un long moment avant de disparaître.

Le vieillard prit une grande inspiration de cette brume, et sentit un léger flux chaud couler dans son esprit. Il l’encensa aussitôt : “Avec une telle richesse et une telle pureté, ce lait est vraiment digne d’être un trésor spirituel né de la concentration de la force de ce monde. Qu’il puisse laver et raffiner les os dans ces conditions n’est pas étonnant.”

Il pencha ensuite légèrement la bouteille et versa prudemment dix gouttes de liquide vert dans la bassine. Une fois qu’il eut terminé, il ne resta plus que les trois quarts du liquide.

De son côté, l’eau limpide de la bassine prit aussitôt une couleur vert émeraude riche, à une vitesse visible à l’oeil nu. De plus, elle se mit à dégager peu à peu une légère brume, qui elle aussi persista longtemps.

Le jeune alchimiste observa le changement du liquide avec curiosité. Il se frotta la tête et demanda, surpris : “Ne me dites pas que je dois m’entraîner là-dedans ce coup-ci également ?”

Si.” Yao Lao concentra toute son attention sur le changement de couleur de l’eau, et dit distraitement : “L’énergie du lait corporel est bien trop grande pour que tu puisses le consommer oralement avec ta force actuelle. Du coup, c’est la seule méthode que tu puisses utiliser. Et même ainsi, il faut le mélanger avec d’autres plantes médicinales pour pouvoir profiter de ses effets purificateurs. Sans toutes ces précautions, ça ne te laverait pas les os ; ça te purgerait carrément de ta vie.”

L’adolescent sourit avec embarras ; il n’était pas aussi faible que ça, si ?

Le vieil homme ignora ses grommellements et garda le regard rivé sur le liquide de la bassine, dont la couleur était à présent devenue très riche. Il lui donna alors cet ordre : “Donne-moi l’herbe d’encens.”

Xiao Yan se saisit alors rapidement de la plante en question sur l’étagère, une petite herbe rouge, et la remit à son maître.

Ce dernier remua la main en tenant l’herbe, et un amas dense de flammes blanches se forma sur sa paume. Les flammes se tordirent et gonflèrent, tout comme un tas de flammes glacées.

Il jeta ensuite la plante dans les flammes, et celle-ci se fana rapidement avant de finir par se changer en une goutte de liquide rouge, qui fut bouillie par la Flamme Glaçant les Os.

Le vieillard utilisa alors cette dernière pour raffiner le liquide rouge une paire de fois, puis il l’envoya dans la bassine d’une pichenette.

Avec cette nouvelle addition, l’eau émeraude se vit soudainement troublée par une pointe de rouge sombre.

Le fruit du lotus vert, maintenant.” Ordonna à nouveau Yao Lao avec indifférence. Le jeune homme s’empressa d’aller chercher l’ingrédient en question sur l’étagère de bois.

Après quelques minutes de raffinage, ce fruit se changea également en liquide, vert cette fois, qui fut ensuite jeté dans la bassine et ajouta une touche de vert pâle à l’eau.

Fleur de mue de serpent.”

Racine de flammes de Buddha.”

……

Le vieux maître demanda différents ingrédients médicinaux les uns après les autres, réduisant à chaque demande le nombre de plantes sur l’étagère. Une heure plus tard, des dizaines d’ingrédients différents avaient été complètement réduits en liquides, qui furent jetés dans la bassine.

Une fois qu’il eut terminé, le vieillard poussa un soupir de soulagement. Il jeta un oeil à la bassine et hocha la tête de satisfaction devant l’eau multicolore. Il fit face à son disciple et lui dit : “Va te déshabiller, puis entre dans la bassine et entraîne-toi jusqu’à ce que l’eau retrouve sa limpidité.”

L’adolescent observa avec stupéfaction le liquide multicolore issu de l’essence pure de dizaines d’ingrédients différents. Réussir ce genre d’absorption ne devait rien au talent, mais à l’expérience accumulée ainsi qu’à la compréhension des ingrédients qui composaient le liquide.

Yao Lao frappa des mains et dit en souriant : “Fais un peu attention en y entrant. Le lait corporel a beau être devenu bien plus doux après avoir été neutralisé par ces ingrédients, l’énergie qu’il contient s’est accrue… Par conséquent, il se peut que tu souffres un peu durant ton entraînement, mais tu en profiteras grandement si tu parviens à supporter la douleur.”

Le jeune alchimiste opina du chef, enleva rapidement ses vêtements et se glissa dans la bassine comme s’il ne pouvait plus patienter davantage.

Alors qu’il entrait dans l’eau, il se mit immédiatement à trembler violemment. Le bain était si froid que ça en était terrifiant. S’il ne protégeait pas son corps de son Dou Qi, des vagues de douleur dues au froid assailliraient sa peau.

Au moment où il allait céder et s’envelopper de Dou Qi, la voix de Yao Lao résonna tout à coup dans son esprit : “Ne te protège pas avec ton Dou Qi, ça va empêcher la force médicinale d’entrer en toi. L’eau est froide à cause de ma Flamme Glaçant les Os, ça ne te blessera pas.”

Xiao Yan ne put qu’acquiescer d’un air désarmé. Il put clairement sentir que le liquide dans lequel il barbotait contenait une énorme énergie. Avant même qu’il puisse entrer dans son état méditatif d’entraînement, la force que contenait l’eau entra incontrôlablement dans son corps ; ça le démangeait comme si des fourmis le piquaient partout sur le corps.

Il secoua violemment la tête et étouffa son inconfort. Il avait traversé bien des épreuves durant ces dernières années, aussi cette sensation de démangeaison ne le gêna pas plus que ça. Il s’assit correctement dans la bassine, forma les sceaux d’entraînement de ses mains et ferma peu à peu les yeux. Sa respiration devint aussitôt calme et profonde. Un long moment plus tard, ces démangeaisons devinrent de plus en plus faibles, jusqu’à disparaître totalement. Il était entré dans son état méditatif.

Yao Lao l’observait, assis à côté de lui. Il sourit et opina du chef : “Le lavage et le raffinage des os sont extrêmement profitables, mais le procédé est un peu douloureux. Tu n’auras aucune difficulté par la suite, si tu parviens à le supporter. Si tu échoues par contre, non seulement tu auras gâché tous tes efforts, mais tes méridiens pourraient être endommagés sous les assauts de l’énorme énergie de l’eau. Au final, tu pourrais même perdre plus que tu ne gagnerais  ; il y a des risques, certes, mais il faut savoir prendre courageusement des risques si tu veux aller loin.”

..…

Alors que Xiao Yan entrait dans son état méditatif, l’eau de la bassine se couvrit soudainement de petites bulles et, un instant plus tard, les bulles apparurent avec une intensité croissante. C’était comme si le jeune homme faisait bouillir le liquide, sauf que celui-ci avait terriblement froid.

Lorsque ces bulles apparurent, il se figea subitement ; il put clairement sentir que l’énergie incommensurable du liquide commençait à être aspirée par ses pores légèrement ouverts. En fait, elle s’y déversait de force !

L’adolescent sentit que sa peau s’était douloureusement gonflée sous l’afflux énorme d’énergie. Cependant, cette énergie pure ne s’arrêta pas pour autant ; au contraire, elle commença à se déverser en lui plus férocement encore.  Elle créait même des concentrations sous sa peau, au petit bonheur la chance, comme si nombre de petits serpents glissaient sous sa peau.

Naturellement, il n’était nullement conscient de son apparence horrifiante. Il pouvait juste se concentrer de toutes ses forces pour faire circuler son esprit et observer les mouvements en lui.

La belle énergie multicolore qui déferlait en son sein n’obéissait à aucun de ses ordres. Au lieu de ça, elle fonça droit dans ses os, comme si elle avait des cibles spécifiques. Tous les os qu’elle toucha devinrent aussitôt multicolores, et il put sentir que quelque chose les pénétrait et les renforçait.

Le jeune alchimiste n’avait aucun moyen d’empêcher l’énergie d’en faire à sa tête, aussi n’eut-il d’autre choix que de simplement la regarder ‘peindre’ tous ses os.

En moins de dix minutes, l’énergie recouvrit quasiment tout son squelette, dont chaque partie était couverte de couleurs différentes.

Tout à coup, il sentit l’anxiété l’envahir, tant il ignorait ce que faisait cette énergie. Il pouvait sentir une douleur intense et profonde lui parvenir de ses os, comme s’ils avaient été soudainement incinérés et au final, cette douleur se répandit dans les moindres recoins de son corps.

Xiao Yan serra fermement les dents tandis que son corps se mit à trembler légèrement. Une rougeur inhabituelle couvrit sa peau, et de la sueur froide naquit sur son front avant de finir par couler sur son visage et de tomber dans la bassine. Ce ne fut qu’à ce moment qu’il comprit pourquoi son maître avait dit qu’il allait souffrir un peu. Cela dit… Ça n’était pas qu’un peu, là !

Yao Lao, de son côté, écarquilla involontairement les yeux en le voyant pâtir. Il poussa alors un léger soupir et dit à voix basse : “Tu dois endurer la douleur, petit bonhomme. Tu aurais beaucoup moins de problèmes à percer au rang de Dou Wang si le lavage des os réussit.”

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 518 [Bonus]
BTTH Chapitre 520

5 Commentaires

  1. Hinomurakid

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Tazam

    Merci !

    Répondre
  4. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  5. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com