BTTH Chapitre 520

BTTH Chapitre 519
BTTH Chapitre 521

Je crois que le père Yan n’aura jamais été un meilleur exemple de l’expression “no pain, no gain”. Mais il exagère.

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 520 – Da Dou Shi 9 étoiles

 

Xiao Yan avait l’impression d’être dans une fournaise, si ce n’était que les flammes venaient de ses propres os. La douleur lui fit d’ailleurs prendre une grande inspiration. Le liquide médicinal multicolore bouillait aussi de plus en plus intensément, et on pouvait voir de minuscules fils d’énergie traverser rapidement l’eau avant de charger droit dans la peau du jeune homme, où ils disparurent ensuite en un instant.

La puissance de l’énergie du liquide laissait encore l’adolescent stupéfait, encore plus à présent qu’il avait pu en faire l’expérience lui-même. Une telle force était digne d’un trésor spirituel naturel formé durant des siècles et des siècles. Enfin, il avait pu s’y baigner grâce aux autres ingrédients médicinaux, sans lequel sa trempette l’aurait mené illico à la mort.

Le temps passa, et les os multicolores de son corps devinrent étrangement un peu transparents. Il pouvait même vaguement voir sa propre moelle rouler rapidement dans ses os sous son observation spirituelle.

L’énergie folle du liquide médicinal ne s’arrêta pas à ses os ; elle envahit tout son corps en grande quantité. Elle recouvrait tout d’une couche multicolore sur son passage, qu’elle rencontre des os, des méridiens ou encore ses organes et ses cellules. En un instant, il put voir l’intérieur de son corps devenir un véritable arc-en-ciel, ce qui ne manqua de le faire tristement soupirer. Il savait qu’une douleur plus vive encore allait incessamment le tanner.

Et de fait, une douleur intense dix fois pire qu’avant se répandit soudainement de toutes les parties de son corps que l’énergie avait peintes. C’était comme si une flamme ardente s’était insinuée dans tout son être et voulait le réduire en cendres. Sans la moindre pitié, elle devint de plus en plus chaude encore.

Suite à ce merdier, son corps tout entier prit la couleur de charbons ardents en un instant. Des filets de brume blanche dégageant une odeur de brûlé s’échappaient du sommet de son crâne… Le jeune alchimiste serra fermement les dents, et un filet de sang coula du coin de ses lèvres et teignit son menton jusqu’à complètement l’ensanglanter.

Yao Lao déglutit devant ce spectacle et serra involontairement les poings. Son regard apparemment paisible se teignit d’anxiété ; il savait à quel point son disciple pouvait être tenace, mais ce lavage et raffinage des os l’avait tout de même réduit à cet état… Il était difficile d’imager quelle douleur il éprouvait.

Certes, le vieux maître savait que ce processus allait sans aucun doute être douloureux, mais il n’avait aucune idée précise de la douleur qu’il engendrait, vu qu’il ne s’était jamais servi du lait corporel de trempage de noyau lui-même. Cela dit, il comprenait clairement en voyant l’apparence de son protégé qu’il avait sous-estimé la souffrance qu’il engendrait. Il ne pouvait plus que prier silencieusement, en espérant qu’il allait pouvoir continuer de supporter la douleur. Il n’y avait pas d’autre choix.

……

De la douleur, rien que de la douleur, uniquement de la douleur. C’était la seule chose qui lui parvenait de chaque partie de son corps, et lui non plus n’avait la moindre solution face à cette situation. Son seul maigre réconfort était de sentir nettement des vagues d’énergie suivaient l’expansion de la douleur cuisante. Il réalisa qu’après cette chaleur ardente, sa moelle, ses os, ses méridiens, ses muscles, etc… subissaient un changement drastique et complet. Ce lait possédait vraiment un effet magique.

J’dois tenir bon ! Hurla-t-il en son for intérieur en serrant les dents. Après avoir souffert ainsi un long moment, Xiao Yan devint un peu distrait, peut-être parce que la douleur avait fini par engourdir son esprit. Grâce à ça, la douleur ardente qui l’envahissait fut grandement réduite. Et dire qu’il lui avait fallu si longtemps avant d’enfin avoir une certaine résistance face à cette douleur…

Petit à petit, la souffrance disparut graduellement avec le passage du temps. Au final, le jeune homme plongea dans un état de semi-conscience, un état dans lequel il avait oublié la notion même du temps. La seule chose qu’il sentait encore, c’était que ses os, veines, cellules, etc… devenaient lentement plus purs et résistants sous le grill de la douleur ardente…

……

Yao Lao glissa les mains dans son dos, toujours à côté de la bassine, immobile. Ça faisait maintenant trois jours que son disciple était entré dans la bassine de bois, et il ne l’avait pas quitté une seconde durant tout ce temps. Toute son attention était concentrée sur lui.

Xiu !” Une lueur multicolore apparut soudainement à l’entrée de la cave et vint flotter au-dessus de la bassine. Le Python aux Sept Couleurs Avalant les Cieux observa son maître, qui ressemblait à un charbon ardent, et siffla en le couvant d’un regard visiblement inquiet.

Le vieillard lui sourit, puis il tourna son regard vers le liquide au sein de la bassine, dont il étudia la nouvelle pâleur en disant : “Tu n’as aucune raison de t’inquiéter, il a déjà traversé le pire. Ça va se passer un peu mieux, à présent.”

Le serpent tira et rétracta sa langue, comme si’l avait compris. Il balança ensuite sa langue avant de filer à toute vitesse hors de la grotte. Il voulait aider à protéger le jeune homme dans le monde réel, et empêcher quoi que ce soit de le déranger.

Le vieux maître posa alors à nouveau son regard sur son disciple et dit doucement : “On dirait que ça va bientôt se terminer…”

……

La douleur intense qui était apparue subitement s’était grandement affaiblie à l’insu du jeune alchimiste. Un long moment plus tard, elle devint plus légère encore et disparut complètement, laissant l’esprit de sa victime perplexe et la réveillant soudainement. Il balaya précipitamment son corps mentalement, et fut abasourdi en réalisant que toutes les couleurs qui recouvraient ses organes et sa chair avaient complètement disparu. En fait, tout son corps émettait une légère lueur fluorescente, comme si une quantité inquantifiable d’énergie s’y cachait.

Il rétracta son esprit de son corps et se faisant, son corps commença aussitôt à faire une circulation complète de son Dou Qi pour terminer complètement sa transformation, telle une machine précise.

Bang !”

Un petit son étouffé éclata. Xiao Yan, plongé mentalement dans son corps, resta quelque peu stupéfait devant l’énorme énergie qui jaillissait du moindre recoin de son corps.

Durant sa perplexité, d’énormes quantités d’énergie pure coulèrent automatiquement dans ses méridiens. Auparavant, il aurait senti ces derniers gonfler jusqu’à l’éclatement devant un tel déferlement d’énergie, mais à présent, ils s’élargirent et se rétrécirent comme si de rien était. Absorber cette énorme quantité d’énergie ne l’avait pas fait souffrir le moins du monde.

Les vagues d’énergie étaient extrêmement larges, mais elles étaient si pures que ça avait de quoi surprendre. En fait, elles étaient d’une pureté parfaite, et elles ne montraient pas la moindre résistance envers l’adolescent, inexplicablement. Il la contrôlait aussi facilement qu’il bougeait la main.

Toute cette énergie suivit la route du mantra des flammes en lui et un jour plus tard, elle déferla comme un raz-de-marée grondant dans son cristal de Dou, au sein de son vortex.

Devant un tel déferlement d’énergie, le cristal qui faisait jusque là la taille d’un oeuf de pigeon se mit à enfler assez vite pour être remarquable à l’oeil nu.

Le jeune alchimiste fut surpris en voyant son Cristal de Dou s’élargir rapidement. Il pouvait sentir nettement qu’il y avait beaucoup plus de Dou Qi à l’intérieur qu’auparavant. À ce rythme, ça allait être du gâteau que de percer au rang de Da Dou Shi 9 étoiles.

Bang !”

L’énergie continua de se déverser dans le cristal, sans montrer le moindre signe de fatigue. Tout à coup, un son quasi imperceptible résonna enfin en lui, et il réalisa que son Cristal de Dou avait vraiment une énorme capacité d’absorption. Alors qu’il pensait qu’il avait atteint ses limites, le cristal qui avait déjà atteint la taille d’un oeuf de poule se dilata soudainement pour atteindre celle d’un poing. De plus, il émit répétitivement une lueur intense, au point qu’on voyait à l’intérieur du vortex comme en plein jour.

Xiao Yan prit une grande inspiration face à ces divers changements. Il venait juste de percer la barrière de Da Dou Shi huit étoiles, pour véritablement devenir un Da Dou Shi neuf étoiles ! Tant qu’il pouvait encore avancer d’un cran, il pourrait percer au rang de Dou Ling !

Cela dit, le changement de son cristal utilisa tout le Dou Qi qu’il contenait. Du coup, le jeune homme fit immédiatement circuler le reste de l’énergie pure restant dans ses méridiens avant de le verser dans son cristal. Cependant, après avoir avancé d’une étoile, ce reste d’énergie eut le même effet qu’un caillou jeté dans l’océan, et ne lui donna pas d’impression particulière.

Le gouffre séparant un Da Dou Shi d’un Dou Ling est effectivement énorme. On dirait que je ne vais pas pouvoir percer au rang de Dou Ling d’un coup. Regretta-t-il. Il soupira et alors qu’il allait arrêter là, il découvrit tout à coup que son Cristal de Dou émettait une puissante force de succion. Comme pour lui répondre, des vagues d’énergie extrêmement puissantes coulèrent immédiatement en lui depuis le monde extérieur.

Comme il baignait encore dans un liquide médicinal contenait une énergie extraordinairement majestueuse, des vagues d’énergie traversèrent sa peau et entrèrent en lui, puis elles ignorèrent son contrôle et foncèrent à travers ses méridiens. Après une circulation complète, elles se précipitèrent déraisonnablement et grossièrement dans son cristal.

L’adolescent était abasourdi de voir cette situation échappant à son contrôle. Un long moment plus tard, il serra les dents et dit vicieusement. “Si tu veux accueillir de l’énergie, alors prends-en jusqu’à ce que tu sois repu ! Et si tu le peux, absorbes-en jusqu’à ce que je perce au rang de Dou Ling !”

Une fois cela dit, il activa mentalement sa méthode de Qi du Mantra des Flammes et fit circuler l’énergie, qui se déversa alors avec une plus grande sauvagerie encore…

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 519
BTTH Chapitre 521

6 Commentaires

  1. Hinomurakid

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  3. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Leira

    Et voila. Après un peu plus de deux semaines je viens de terminer de lire ces 520 chapitres de BTTH !
    Mais on peux dire que ça en a valu la peine, car non seulement l’histoire est passionnante, mais en plus la traduction est extraordinaire !
    Merci Wazouille, tu est vraiment génial

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Merci beaucoup pour ce gentil compliment, Leira ! ♥

      Répondre
  5. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com