BTTH Chapitre 524

BTTH Chapitre 523
BTTH Chapitre 525

Le père Yan se bat aussi mais chez lui, c’est une habitude 😀

Comment va-t’il se débrouiller lors de son premier combat de Dou Ling ? Vous le saurez en lisant ce chap’ !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 524 – Combat féroce

 

Le jeune homme en robe noire, qui était soudainement apparu dans l’arène, plongea celle-ci dans un bref silence. Tout le monde figura son identité dès qu’ils l’entendirent parler, et les membres de la secte du Roc poussèrent aussitôt des vivats tonitruants. Le reste du public fut également excité par son arrivée et le jaugea d’un regard plein d’attente. Après cette compétition face à Han Xian, tout le monde connaissait bien ses talents d’alchimiste, mais ces derniers ne représentaient en rien sa puissance offensive. Dans ce lieu empli de violence, seul le poing le plus violent était profondément respecté ; le statut d’un individu, comme tout le reste, ne servait absolument à rien.

Dès lors, en voyant ce jeune homme arriver, tout le monde voulut savoir si son aptitude au combat était digne d’être prise au sérieux, comme sa capacité remarquable à raffiner des pilules.

Lorsque Xun’Er fut repoussée en arrière, elle sentit une force familière à l’oeuvre, aussi la puissante lueur dorée sur ses mains disparut graduellement tandis qu’elle se laissa porter par cette force. Ses beaux yeux détaillèrent la grande silhouette devant elle, et ce ne fut qu’alors qu’elle calma.

Je te laisse le temps restant, Xiao Yan ge-ge.”

Bai Cheng secoua ses épaules pendant qu’il planta brutalement son pied dans le sol pour dissiper cette force. Ensuite, il leva la tête et regarda le nouvel arrivant avant de pousser un rire glacial. “Hé Xiao Yan, tu es enfin prêt à te montrer ?”

L’adolescent lui jeta un coup d’oeil et fit apparaître son énorme règle noire dans sa main d’un mouvement du poignet. Il tint sa poignée fermement de la main droite et la brandit vicieusement. L’air ainsi déplacé provoqua un vrombissement dans l’arène. “On dirait que je t’ai manqué, senior Bai Cheng. Dommage que tu ne sois pas une nana, j’aurais été très content…”

Le public dans les tribunes ne put se retenir d’éclater de rire : “Ha ha.”

Les coins des yeux du chef du Gang Blanc tressaillirent tandis qu’il dit froidement : “Quelle langue de vipère. Allez, voyons quelle excuse tu vas trouver pour t’en tirer, cette fois-ci.”

Le jeune alchimiste rire doucement, puis il posa lourdement sa règle sur le sol, provoquant ainsi quelques craquelures à terre sous son poids. Il finit par lever la tête et sourire à son interlocuteur : “Il n’y aura pas besoin d’excuse. Wu Hao t’a défié et j’accepte de prendre sa place. J’attends cette occasion depuis longtemps… Réglons nos comptes une bonne fois pour toutes.”

Bai Cheng eut aussitôt l’air réjoui. Il éclata de rire en voyant son adversaire accepter de se battre au lieu de fuir, ce coup-ci. “Ah ah, bien, tu es courageux. Cependant, ne me reproche pas d’utiliser ma pleine puissance puisque tu cherches à t’embarrasser.”

Tu dis toujours autant d’idioties, senior Bai Cheng.” Dit Xiao Yan en riant. Il avait peut-être souriant, mais son fiel rendit son ennemi plus maussade encore.

Avec de la chance, ta grande gueule ne finira pas par me supplier de l’épargner tout à l’heure.” Dit-il avant de se taire pour de bon. Il tint fermement sa longue lance jaune sombre dans sa main, la fit légèrement trembler et l’enveloppa du Dou Qi qui jaillissait explosivement de son corps.

L’adolescent leva un sourcil circonspect en voyant la couleur de son opposant. “Un Dou Qi d’affinité terre, hein…” C’était un Dou Qi spécialisé dans les combats de longue haleine et sur la défense physique. Ainsi, un praticien au Dou Qi d’affinité terre pouvait faire durer le combat jusqu’à épuiser son adversaire grâce à la richesse de son énergie. Du coup, la stratégie appropriée face à ce genre de personnes était de les éliminer rapidement en employant des techniques violentes pour l’empêcher d’agir.

Dou Ling?”

Xun Er, Hu Jia, et Wu Hao s’échangèrent des regards depuis les gradins, surpris et heureux. Ils ne s’attendaient pas à ce que leur camarade ait réussi à percer au rang de Dou Ling durant ces deux mois où ils ne l’avaient pas vu. Il avait pris une étoile par niveau ; sa vitesse de progression était telle que même une retraite au sein de la Tour ne permettrait pas de le rattraper.

Lin Xiuya et les autres furent tout aussi surpris : “Ce mec… Il a vraiment attend le niveau de Dou Ling en moins de quinze jours ?” Lorsqu’ils l’avaient rencontré dans les montagnes, sa force était tout au plus celle d’un Da Dou Shi huit ou neuf étoiles. Il n’était alors certes pas très loin du niveau de Da Dou Shi, mais ceux qui avaient déjà passé cette étape savaient qu’il fallait longuement accumuler son énergie pour briser la barrière séparant les deux niveaux. Par conséquent, la puissance de son Dou Qi les laissa simplement stupéfaits.

Je comprends mieux pourquoi il a décidé d’affronter Bai Cheng. Cela étant, il y a encore une différence de six étoiles entre eux ; ce n’est pas quelque chose qu’il pourra facilement compenser.” Dit Yan Hao en souriant.

Je crois qu’il peut gagner.” Dit Han Yue en souriant. Le jeune alchimiste avait été capable d’effrayer un Dou Ling trois étoiles en n’étant qu’un Da Dou Shi cinq ou six étoiles. À présent que sa puissance était montée jusqu’à atteindre le niveau de Dou Ling, elle restait confiante en sa victoire et ce bien que Bai Cheng soit plus fort de six étoiles.

Lin Xiuya s’étira paresseusement, tourna son regard vers la vague silhouette dans les ténèbres et sourit : “J’ai aussi confiance en lui. Je me demande à quoi il pense ?”

Bai Cheng, comme le public, fut abasourdi par la puissance démontrée par son adversaire. Ce ne fut qu’un long moment plus tard qu’il se ressaisit et devint plus sérieux. Il dit froidement : “Je comprends mieux pourquoi tu es encore plus arrogant, cette fois-ci.”

Xiao Yan trembla légèrement et fit craquer ses articulations, qui claquèrent comme autant de pétards dans l’arène. Il expira ensuite longuement, et sourit légèrement en sentant la force énorme qui occupait ses muscles et ses os. Il leva les yeux vers le chef du Gang Blanc et resserra subitement son étreinte sur la poignée de sa règle ? Il fit alors quelques pas en avant en traînant son arme au sol, laissant un sillon sur son passage.

Bai Cheng le regarda froidement approcher peu à peu. Il resserra également son étreinte sur sa lance face au Dou Qi toujours plus puissant de son ennemi, fixant intensément ce dernier. Au moment où le jeune homme pénétra dans un rayon de dix mètres autour de lui, le guerrier poussa un cri sourd et fit jaillir un puissant Dou Qi jaune sombre.

Il prit violemment appui au sol du pied et se changea en une ombre jaune. Il aggloméra rapidement son Dou Qi à la pointe de sa lance et il s’aligna avec. Ainsi, sous le couvert de son énergie, son corps et son arme semblèrent fusionner. La lance déchira bruyamment l’air.

La puissance de la charge d’un Dou Ling six étoiles pourrait pulvériser un énorme roc sur-le-champ, aussi le jeune alchimiste ne le confronta pas frontalement. Une légère lueur argentée apparue vaguement sur ses pieds, il se balança et… disparut étrangement de sa position originale.

Bai Cheng changea légèrement d’expression après avoir perdu sa cible, qui allait si rapidement qu’il ne vit qu’une ligne noire passer à côté de lui. Il s’en alarma aussitôt car auparavant, Xiao Yan n’était certainement pas aussi rapide. Il était impossible d’augmenter sa vitesse à ce point, même en perçant.

Alors que ces pensées se bousculaient à toute vitesse dans sa tête, il brandit subitement sa lance vers l’arrière et frappa explosivement.

Clang !”

Un son métallique net résonna dans une averse d’étincelles. Le coup de Bai Cheng avait bloqué l’énorme règle noire, mais la force contenue dans celle-ci comprima la lance au point de la plier légèrement.

Le chef du Gang Blanc changea immédiatement d’expression en sentant la force transmise par son arme. Il était visiblement bouleversé par ce qu’il détectait. La puissance physique de ce gamin a également grandement augmenté… Mais que se passe-t-il exactement ? Une percée ne devrait pas augmenter autant sa force. Il est à présent complètement différent, que ça soit en termes de force, de vitesse ou de vitesse de réaction.

Naturellement, le jeune alchimiste ne se soucia pas de ses états d’âme. Il frappa violemment vers le bras de son adversaire en faisant siffler le vent de façon oppressante. Sa règle, censée être extrêmement lourde, dansait avec plus de vivacité et de complexité entre ses mains que la lance de Bai Cheng dans les siennes. Même ce dernier n’arrivait pas à réagir à temps sous ses balayages puissants et violents.

Cependant, le chef du Gang Blanc était un Dou Ling six étoiles, et il parvint graduellement à recevoir les attaques extrêmement lourdes de son ennemi stablement. Il fit jaillir son Dou Qi et reçut le coup de son opposant. À présent habitué à ses coups, il commença sa contre-attaque intense. La lance ondula et dansa tel un serpent venimeux caché sous le sable. Elle bougeait en suivant des trajectoires complexes et vicieuses, et à chaque fois qu’elle frappait Xiao Yan, elle tentait de le toucher dans ses points vitaux.

Deux silhouettes humaines filaient à toute allure dans l’arène. Des Dou Qi jaune et vert colorièrent la lice et à chaque fois que la règle et la lame s’entrechoquèrent, elles formaient une force ondulatoire visible à l’oeil nu en tremblant. L’ondulation se répandait ensuite et créait répétitivement des craquelures dans le sol dur.

Bang !”

La règle et la lance entrèrent violemment en collision ; Bai Cheng dut précipitamment reculer de quelques pas, tandis que le jeune homme lui ne recula que de quatre pas. Il avait clairement le dessus en termes de force physique mais à ce moment, il était tout de même perdant en termes de puissance de Dou Qi.

Des discussions éclatèrent alors dans les tribunes, et les membres du Gang Blanc profitèrent de l’occasion pour rire et se payer sa tête.

Bai Cheng, après avoir pris l’avantage lors de la collision, brandit sa lance et dit : “Humpf, ta force brute n’a rien de remarquable.” Il rit froidement : “Si tu ne dépends que de ça, tu vas finir par te vautrer tout seul.”

Xiao Yan sourit en coin à cette réplique et, sous les regards de tous, il planta abruptement sa règle dans le sol. Il forma ensuite rapidement divers sceaux étranges avec ses mains ; sa flamme gonfla alors dans son corps jusqu’à l’envelopper entièrement, comme s’il était en feu. Cependant, un instant plus tard, cette flamme ardente se rétracta avant de finir par rentrer en lui à toute vitesse.

Les trois changements mystérieux du feu céleste : le changement du lotus vert ! Cria-t’il intérieurement.

Ses mains tremblèrent immédiatement tandis qu’une énergie aussi violente que sauvage traversa à toute vitesse ses veines. Enfin, elle se déversa comme un torrent à travers les moindres recoins de son corps.

L’adolescent sourit à nouveau en coin en sentant le Dou Qi en lui gonfler abruptement. Sa main se saisit à nouveau de la poignée de sa règle tandis qu’il regardait Bai Cheng. Il sourit et lui dit : “Allez, on remet ça !”

Juste à ce moment, un ‘bang’ retentit. Il s’était changé en une ligne noire qui fonçait à la vitesse de l’éclair vers son adversaire. À chaque fois qu’il posait le pied à terre, il laissait une empreinte profonde de quinze centimètres au sol. La puissance de son élan était similaire à celui d’une bête magique sous forme humaine !

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 523
BTTH Chapitre 525

6 Commentaires

  1. Hinomurakid

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  4. Leira

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  6. Gui_Master42

    Merci pour ce chapitre et tout les autre, tu fait un super taf continue comme sa tu a tout mon soutien

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com